#40587
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bonsoir @Whynot,
Ton message me conduit à poser une GRANDE question :
Comment fait-on pour se lancer dans une expérience échangiste en pleine pandémie de covid19, au moment où nous constatons comme nos voisins une recrudescence de la maladie ? J’ai l’impression que votre rencontre à 4 a dû vous demander une préparation sanitaire et une somme de précautions à côté desquelles la préparation complète d’une session de massage prostatique (douche, lavement, préparation du masseur, lubrification interne, isolement, relaxation, session proprement dite, nettoyage du masseur, remise en ordre du lit… ) est une charge insignifiante !

Qu’entends-tu par :

j’ai des orgasmes prostatiques qui démarrent d’eux-mêmes.

Veux-tu dire sans avoir besoin de la présence et de l’action de ton masseur ? Sans avoir besoin de lancer la moindre contraction volontaire ? Se produisent-elles sous forme de réflexes incontrôlés alors que tu penses à tout autre chose avec ta femme ?

Lorsque je caresse ma femme, nos contractions semblent se synchroniser.

Ton expérience s’approche de celle que ma femme et moi avons commencé à ressentir et que nous cherchons à développer en approfondissant notre nouvelle conscience de la circulation de nos énergies sexuelles pendant nos ébats érotiques. J’ai 2 questions techniques concernant ton ressenti et celui de ta femme si vous en avez parlé :
1. Cette synchronisation est-elle spontanée, ou le résultat d’un travail particulier de l’un d’entre vous pour d’adapter au rythme qu’il sent chez l’autre ?
2. Se produit-elle aussi lors d’un coït ou seulement lors d’un massage ou d’une masturbation mutuelle ?

De mon côté mon érection est totalement décorrélée de mes orgasmes prostatiques. Je me retrouve le plus souvent avec des demies érections qui se traduisent par un allongement et un grossissement de mon pénis sans atteindre aucune rigidité. Je me retrouve bien moins souvent avec des érections explosives, ainsi nommées parce qu’elles apportent une telle tension à tout mon membre qu’il en devient électrique, hypersensible sans pour autant être soumis à la moindre pression éjaculatoire quand je suis en mode prostatique.

J’ai l’impression que, depuis que tu as commencé à développer ton potentiel orgasmique en réponse à la sollicitation de ta femme, vous avez profondément changé les références qui guidaient votre sexualité. C’est formidable. Bon cheminement @Whynot, bon cheminement à ta femme et à votre couple.