#40629
bzobzo
Participant

comme j’adore m’enfoncer un doigt ou deux, derrière, dans mon petit trou trou

l’effet est juste ineffable, irrésistible,
pendant quelques instants, mon anus devient l’endroit le plus chaud de la terre,
à côté, le noyau de la terre est juste un glaçon

un dildo, un masseur, un plug, ne me font pas cet effet,
le doigt d’un ou d’une autre ou un pénis, je ne sais pas

tout semble s’éveiller, entrer soudainement en fusion,
la chair devient tellement réactive, jusqu’au plus profond de mes fibres,
ce petit bout mobile qui fait intrusion en moi, une part extérieure de moi-même, oblongue,
semble assimilé instantanément, au fur et à mesure de la glissade,
devenir une part souterraine, intérieure de moi-même, il n’existe plus comme doigt,
il a été instantanément transformé en un organe interne
qui bouge en moi d’un mouvement feutré, lent, comme autonome, indépendant,
qui a toutes sortes de propriété bien spéciales
qui fait tout fondre en plaisir sur son passage

c’est un sceptre qui est apparu, il prolonge le geste du monarque,
il signifie sa volonté, son ordre qu’on ne discute pas,
je m’y plie de tout mon être,
je suis, pour l’instant, entièrement soumis à ce nouvel organe qui est apparu en moi,
à son mouvement, à sa glissade,
il n’y a rien d’autre qui existe que cette brûlure délicieuse qui progresse
qui fait de tout mon intérieur comme une torche s’élevant vers le ciel