#40736
bzobzo
Participant

c’est étonnant comme d’être entièrement nu, semble amplifier mon désir à chaque instant,
là comme les températures sont printanières, je le suis à présent à nouveau,
jusqu’ici, j’écrivais que je l’étais mais je trichais,
en fait, j’étais dans un peignoir sans ceinture, nu en-dessous, pour l’hiver

mais là donc, complètement à poil,
cela me fait un effet boeuf, toute ma peau à l’air comme cela,
je suis surexcité à chaque instant, encore plus que d’habitude,
juste de ne plus sentir aucun vêtement sur moi, toute ma peau à l’air,
toute l’étendue de mon corps libre du contact d’un tissu quelconque,
l’impression que cela agissait un peu comme une capote,
cela amoindrissait ma sensibilité

il y a une logique quelque part, mon plaisir étant depuis longtemps perçue dans tout le corps,
avoir tout à coup tout ce corps à l’air libre,
c’est un peu comme si je promenais avec mon sexe entièrement à découvert,
même le contact de l’air m’excite, je sens un frisson me parcourir,
rien que de me sentir à l’air libre de partout comme cela