#40782
bzobzo
Participant

j’ai compris désormais que si je veux revivre des orgasmes prostatiques, des super O
comme j’en ai vécu par le passé,
cela ne sert à rien d’essayer de reproduire techniquement ce que je faisais à l’époque
car cette manière que j’avais de pratiquer,
que j’ai fait progresser, que j’ai fait basculer peu peu vers le mode yin

il n’y a pas de retour en arrière possible et de toutes façons, je n’y tiens absolument pas,
je suis très content avec ce que ma pratique est devenue,
juste parallèlement, j’aimerai revivre aussi des orgasmes prostatiques, des super O
et puis ces extases interminables avec ces sortes d’hallucinations splendides que je vivais dans ma chair
mais en mode yin, il n’y a pas moyen, même en fonctionnant qu’avec des ondes prostatiques,
comme je le décris juste au-dessus

aussi, j’ai décidé quelque chose qui va en surprendre plus d’un,
enfin en supposant qu’il y en ait plus d’un qui lise mon fil, ce qui n’est pas du tout certain,
c’est de, pour retrouver une pratique prostatique, de m’y prendre tout à fait autrement,
par la voie la plus classique, celle avec laquelle , la plupart qui viennent par ici, s’y essaient,
je fais référence ici au traité d’Aneros, bien sûr

vaut mieux tard que jamais, je ne sais pas si ici, je formule juste un voeux pieux,
à la façon des voeux de Nouvel An, on se jure qu’on va faire ceci ou cela
mais en tout cas, je vais essayer de m’y mettre un de ces jours,
on va voir ce que cela donne,
en tout cas, il me faut quelque chose qui soit radicalement en rupture avec ma façon de faire actuelle
où je pivote trop facilement, automatiquement même, en mode yin