#40820
bzobzo
Participant

j’ai quand même été me promener un peu,
un jour sans sérieusement me dérouiller les jambes,
je me sens mal à l’aise en fin de journée, il m’aura manqué quelque chose
c’est inscrit dans mon ADN, la marche

avec tout le sexe que j’ai eu ce matin, tous ces divins moments,
rarement je me suis senti aussi détendu, aussi serein que dans cette petite promenade
que j’ai terminée il y a quelques minutes

je sentais ma chair rassasiée,
toutes mes cellules semblaient encore porter des traces de la volupté et de la jouissance de ce matin,
mon esprit d’habitude , plutôt sur le qui vive, ne pouvait faire autrement que de se mettre au diapason de mon corps
et c’est totalement calme, que j’admirais l’architecture des bâtiments,
buvait tout des yeux,
allait faire un tour du côté du canal, il y avait du soleil, cela grouillait de monde,
comme c’était bon, comme il faisait bon vivre ces instants, juste être là,
avec cette chair plein de vie qui me murmurait sa complicité quelque part dans les profondeurs
et transpirait de bien-être contagieux