#40871
AvatarBuzzi
Participant

Bonjour à tous, un petit retour ici depuis mon dernier post datant d’environ 2 semaines.
Le réveil (ou apparition) de l’énergie sexuelle.

Mon cheminement ne s’arrête pas, plus de deux ans que je suis sur ce route et j’ai le plaisir de contempler des paysages variés et qui deviennent de plus en plus riche. je pense avoir bien développé mes capacités orgasmiques en aneros-less. Le plaisir que je ressens lors de chaque séance s’intensifie. Pendant une séance je serai sur une montagne et lors de la session suivante je suis transporté sur une montagne plus haute que la précèdente. Mon être se souvient encore trop bien des orgasmes éjaculatoire et parfois il me le rappelle. J’ai beau d’essayer d’oublier mon penis mais quand le plaisir est associé à une érection (parfois très dure) difficile de ne pas penser à lui. Dans ces moments de plaisir exquis où le réveil de mon pénis pourrait faire craindre une fin à ces moments délicieux, je me concentre sur ma respiration et je repars vers des respirations profondes. J’arrive maintenant à contrôler et à rediriger mon plaisir vers la prostate…
Or, alors que je venais de terminer une session en aneros-less qui me laissa rempli d’énergie, je me suis glissé dans le lit pour retrouver les bras de Morphé… Or, même pas 30min plus tard, et pendant mon sommeil et plus précisément dans mon rêve, j’ai eu un puissant orgasme éjaculatoire. Pendant ma session en aneros-less qui précéda cet évènement, j’avais enfilé ma veste (type justaucorps) de plongée. J’adore la sensation que j’ai en la portant d’avoir quelque chose qui me serre et qui me tire au niveau de l’entre-jambe. Je vous parle de ceci car dans mon rêve je fus très conscient des sensations et je me souviens encore aujourd’hui qu’avant et qu’après mon orgasme, je sentais mon entre-jambe me tirer alors qu’à ce moment je dormais nu. Un moment très plaisant mais seul bémol… j’ai éjaculé et cette fois-ci cela venait de mon subconscient. Mon cerveau est encore trop habitué aux orgasmes éjaculatoire…
En tout cas je tiens à préciser que ce n’est pas la première fois que je connais un orgasme durant mon sommeil. Cela m’est arrivé à quelque reprise. Cela m’arrive uniquement quand je m’endort et que je suis très excité.

Nouveau jour, nouvelle session (toujours en aless) et … du nouveau.
Je suis allongé sur la canapé, seul. Ma femme est partie se coucher et m’a laissé faire ma petite session en solo. Cela ne la dérange et pas et maintenant elle en arrive à rigoler et même à me demander comment cela s’est passé le lendemain matin 🙂
Cette fois-ci, j’ai enfilé un de mes justaucorps avec ma doudoune camaieu par dessus. Je m’allonge, je respire, j’essaie de me détendre au maximum et quelques minutes plus tard les sensations de plaisirs arrivent. Je sens toujours cette grosse boule de plaisir à l’entre-jambe, mon sexe entre en érection. J’ai du plaisir venant de mon sexe et également de ma prostate avec cette boule toujours présente. Sensation de chatouillis très plaisant dans le bas ventre. Je sens que cela commence à monter en bas du dos mais cela n’ira pas plus loin. Aucune importance, le moment est très plaisant. ça continue comme ça pendant une heure, alternant des phases de plaisir intense et d’accalmie. Après une heure, je décide d’aller me coucher en gardant mon justaucorps sur moi. Cette fois, le souvenir de mon rêve est plus flou mais je me souviens avoir pris du plaisir pendant mon sommeil et à plusieurs reprises. Je pense avoir eu plusieurs orgasmes durant cette nuit… et cette fois-ci sans éjaculation. A mon réveil, je glissa ma main sous mon justaucorps pour toucher mon sexe et à côté afin d’être certain de na pas avoir éjaculé et… rien. Est-ce mes premiers gros dry orgasme… je ne sais pas mais en tout cas ce fut délicieux et tellement délicieux que j’en deviendrai presque addict.

Voilà pour la suite de mon cheminement qui prend enfin le chemin des contrées riches de plaisir.
Par ailleurs, j’ai pu remarquer que même si je n’ai que dix minutes, il me suffit de m’allonger et de revêtir une des mes tenues fétiches pour que le plaisir vienne à vitesse grand V. Il m’arrive ainsi de connaitre de très bon pics de plaisir en à peine 10min :).

Bon cheminement à tous

Buzzi