#40877
bzobzo
Participant

par moments, j’ai l’impression de m’être calé dans une sorte de posture aérodynamique,
tout entièrement des pieds à la tête, à la fois physiquement et mentalement,
une sorte de boulevard-toboggan semble ainsi s’être ouvert en moi,
cela devient tellement précis, tellement inéluctable,
que c’est comme si je n’avais plus qu’appuyer sur la pédale d’accélérateur,
fermer les yeux et laisser venir,
les énergies commencent à monter, commencent à se déverser, commencent à se répandre,

délicieux amalgame changeant d’ondes prostatiques et d’ondes génitales,
dont je change les proportions au gré de mon envie
en insistant plutôt sur le jeu des cuisses avec les bijoux de famille
ou plutôt sur la contraction en plein milieu de tout cela