#40898
bzobzo
Participant

ah cette sensation que toute ma chair est en train de fondre,
plus particulièrement celle du bassin

j’appelle cela ma petite fonte contagieuse, ma petite fonte organisée,
cela commence par la région de l’anus, du périnée, de mes génitaux,
cela se met à se dissoudre en un liquide chaud, tellement caressant
et puis cela se répand

debout, le cul un peu contre la table, travaillant sur des contractions
et des mouvement élaborés du bassin, de mes hanches,
je sens toutes ces zones se liquéfier,
la lave douce, chaude, gagne du terrain en moi,
je l’attire avec des courbes, des arabesques, dansant lascivement, rythmiquement ma viande
vers leur consumation, leur incandescence, dans l’instant

oh oui, je suis une chandelle, je brûle, je brûle, je sens la flamme danser en moi
et puis je me sens fondre, comme c’est délicieux,
toute cette matière, d’habitude, juste inerte, ici se transforme, se transmute,
me rappelant de plus en plus que je suis coincé inlassablement dans la gueule d’un volcan,
en bas dans mes profondeurs, je sens le grondement, le bouillonnement du noyau de la terre
et puis ma viande qui se délite, qui fond, qui monte, monte, partout en moi,
le ciel m’attend, m’attend brièvement,
il est juste au-dessus de ma tête