#40937
AndranerosAndraneros
Modérateur/modératrice

Tu écris @Fanchyzzz1 :

il y a d’autres approches pour vivre les orgasmes multiples sans aneros,

Tu as tout à fait raison.
En réponse à la question que tu posais il y a un peu plus de 3 ans, @Severus répondait ceci :

tu peux atteindre en partie la prostate par « l’extérieur ». Mais ce n’est pas forcement simple. Déjà, il faut apprendre à ressentir au travers du périnée uniquement. Les sensations sont diffuses au début, cela demande un apprentissage. Ensuite, il faut apprendre à se masser. C’est assez bête, mais chacun, on ne réagit pas de la même façon aux massages. Il n’y a pas de point particulier, on est tous unique sur la question. Il te faudra parcourir et découvrir ton corps

Une autre méthode, la plus couramment mentionnée sur les forums spécialisés et nommée « edging » sur les forums anglophones, répond au souhait de faire monter l’excitation sexuelle aussi haut que possible sans éjaculer et de rester dans cet état le plus longtemps possible pour qu’elle monte encore plus.

Quand on s’engage dans un travail de développement de ses capacités orgasmiques, cette pratique apporte plusieurs bénéfices :

1. Retarder son éjaculation, au grand bénéfice de ses partenaires, en s’habituant à l’état de tension qui la précède, en prenant conscience de toutes les étapes qui la précède et en apprenant à faire retomber cette tension sans perdre ni son excitation ni son érection.

2. Prendre conscience de toutes les sensations qui envahissent le corps à ce moment en se détachant de celles qui concernent le pénis, en élargissant autant que possible le champ de sa conscience aux autres organes sexuels, périnée, anus, prostate, pointes de sein…

3. Prendre conscience de la présence d’une énergie (sexuelle ou vitale ou autre) qui apparaît, se développe et peu à peu commence à circuler dans notre organisme.

Le 2ème paragraphe forme un exercice complémentaire à la pratique du massage prostatique. Le dernier permet de passer de l’orgasme banal à l’orgasme de tout le corps et accompagne idéalement les hommes qui sont devenus multi-orgasmiques avec leurs masseurs.

Cette forme de masturbation est mentionnée sur notre forum. En particulier à travers le livre de Mantak Chia « L’homme multi-orgasmique, L’énergie sexuelle masculine ». Notre ami @epicture a présenté son expérience dans cette voie dans son fil de discussion L’énergie sexuelle masculine à lire en parallèle avec la seconde moitié de son autre fil de discussion Mon bonhomme de chemin.

Cette pratique m’a bien aidé à développer la perception « énergétique » de mes orgasmes prostatiques et à en amplifier les effets.

A partir du lien que tu mentionnes (attention le site est très intrusif) on peut visionner des vidéos qui illustrent, dans un contexte très différent du seul massage prostatique, des réactions qui restent proches de celles que nous mentionnons dans notre pratique (érection à éclipses pendant la masturbation, tremblements haute fréquence du bassin, poussées de plaisir du bassin vers le haut du corps…).