#41186
Antoine
Participant

Chers prostatonautes,

Mon bref rapport trimestriel, comme d’habitude 🙂

Je suis toujours au même pouit, mais au moins je sais faire revenir ces minis effluves de plaisirs presque à chaque séance, j’en suis cintent, surtout après des années de presque rien.

J’ai juste une question et demi: qu’est ce que cela veut dire « se lâcher » ? ON a du vous poser cent fois cette question , mais je suis sur qu’elle n’a pas les même réponses selon chacun. J’ai l’impression que c’est cela mon problème de fond. Meme si je ne force rien, j’ai l’impression que je dois attendre inconsciemment. Le plaisir naît de rien ? Quand cela marche au mieux pour moi, j’ai l’impression que mes mini vagues de plaisir naissent de rien, toujours au moment ou je suis presque à 100% relâché au niveau des muscles pubo-recteux-anaux, bref là où ça doit se passer. Bref, meme si je joue un peu avec mes muscle pour trigger la chose, le meilleur se passe toujours au oment de la relâche, puis après ça peut naitre de rien, mais que c est court et encore faiblard.

J’attends des réponses toutes sauf techniques , mais sur le ressenti, le psychologique meme peut etre.

UN mega merci !!

Antoine