#41209
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bonjour @avantal78, tu écris :

J’ai donc vu que c’était possible d’avoir ce genre de plaisir sans aide externe

Nous somme plusieurs sur ce forum à pouvoir te confirmer qu’il est tout à fait possible d’avoir des orgasmes prostatiques sans masseurs. Tu le sais déjà si tu as pris un peu de temps pour parcourir les messages qui le disent. Si tu ne l’as pas encore fait tu écris dans le champs de recherche présent sur la page « Sujets » (« Les sujets actifs » dans le menu déroulant) les mots clé « A-less », « aneroless », « aneros less » ou anero-less » et tu lis les messages que te renvoie la requête.

Le wiki associé au site du fabricant précise bien que le masseur n’est pas nécessaire mais en rappelant que son utilisation facilite l’accès au plaisir prostatique. Tu retrouveras les informations à ce sujet en écrivant « training wheel » dans la zone de recherche de la page mentionnée ci-dessus. Je pense que tu aurais tout à gagner en acceptant de faire des sessions avec un masseur de qualité parallèlement à tes sessions sans masseur.

Je précise que j’ai commencé ce travail prostatique depuis environ 1 semaine. Cependant j’etais déjà initié à la chose car nous pratiquons ce genre de chose de temps en temps avec ma copine.

Tu écris « ce genre de choses » et « de temps en temps ». C’est un excellent début mais selon ce que je comprends (je suis peut-être dans l’erreur) ça ne ressemble en rien à une discipline d’apprentissage systématique. Ton initiation ne peut que faciliter ton apprentissage mais en aucun cas le remplacer. Il me paraît donc tout à fait normal que tu te retrouves en difficulté pour échapper à la pression induite par le réflexe éjaculatoire après seulement une semaine de pratique.

Il me semble aussi important que tu te montres très patient. Je pense que c’est déjà formidable que tu sois aussi réceptif à cet exercice de contractions. Il existe un site en cours de développement qui présente des fichiers pour te guider dans l’apprentissage du contrôle de tes muscles périnéaux « mindgasm.net ». Il est en anglais. Les 3 premières leçons sont accessibles gratuitement et les suivantes demandent un paiement.

Selon mon expérience, pour éviter d’être aspiré dans la voie de l’orgasme éjaculatoire quand ton plaisir commence à devenir intense
• tu dois chercher à éviter les tensions musculaires qui apparaissent avec la montée de l’orgasme en approfondissant ton état de relaxation,
• et en te concentrant sur ce que tu ressens autour de ta prostate en oubliant tout le reste.

Mon cerveau n’arrive pas à dissocier l’orgasme et l’éjaculation à priori.

Je te dirais éteins ton cerveau et concentre toi sur tes seules sensations.

Bon cheminement @avantal78.