#41270
Andraneros
Modérateur/modératrice

je n’ai pas encore parlé de ma volonté d’exploration a ma femme

Je ne connais pas ta femme et je ne sais donc pas comment elle réagira en découvrant ta nouvelle pratique du massage prostatique et ta quête d’une autre dimension à tes expériences orgasmiques. Ce que je sais c’est que la clandestinité porte de nombreux risques :
• Risque de se sentir trompée en découvrant que tu recherches du plaisir en son absence,
• Risque de se sentir abandonnée en découvrant que tu cherches un plaisir qu’elle ne peut te donner,
• Risque de se sentir abandonnée en découvrant que tu t’adonnes à une pratique anale qu’elle assimilera à une bascule homosexuelle de ta part,
• Risque d’une (très) grosse colère face à ton mensonge par omission,
• Risque de rater complètement ton cheminement parce que tu ne seras en mesure de faire tes sessions avec suffisamment d’abandon et de disponibilité mentale à cause de ta clandestinité…
Ce que je sais c’est que la discussion franche et bien informée apporte plus de bonnes surprises que de rejets définitifs.

Il y a plusieurs aspects à présenter pour expliquer ta pratique :
• L’approche médicale qui correspond à la véritable histoire de l’Aneros. Les Peridise et les masseurs prostatiques MGX et Helix ont été conçus par un médecin japonais pour soulager les hémorroïdes et l’hypertrophie bénigne de la prostate. Certains utilisateurs ont en plus ressenti des effets orgasmiques qui ont conduit à la création de la marque Aneros. (Site de la société paramédicale highisland.com).
• L’approche taoïste et tantrique qui parle de la circulation d’une énergie vitale dans notre organisme et de notre capacité à la faire circuler et à la développer en apprenant à vivre des orgasmes sans aucune éjaculation. Les masseurs prostatiques sont des aides pour faciliter cet apprentissage.
• L’approche méditation et prise de conscience des sources « cachées » de jouissance que recèle notre corps et que nous ne savons pas stimuler parce que notre culture tend depuis des siècles à séparer notre conscience des réalités profondes de notre être.
• Ou tout simplement l’exploration et le développement de notre potentiel humain dont nos capacités orgasmiques font partie.

Pour ce qui est du lubrifiant je suis un utilisateur convaincu de beurre de karité ou d’huile de coco. Mais il est possible que leur utilisation dans la clandestinité soit plus difficile que celle de lubrifiants du commerce.

Bon cheminement @Gerardisson.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Andraneros.