#41299
loulounet
Participant

Merci Adraneros !…ton explication est imparrable!!!!!!! (c’était pas si clair dans ma tête)…et je comprends que je dois me procurer un Helix pour progresser!
En fait, je suis gay et en couple heureux depuis 20 ans. Je connais la sodomie que j’apprécie peu…(pour moi très liée a un plaisir pénien et à une éjaculation rapide…agréable mais rapide…). Mais je sais que l’orgasme prostatique chez moi promet un plaisir bien plus incroyable …En tout cas mes premières sessions m’ont amené à des portes de plaisirs et d’émotions (le plaisir est très lié à l’émotion chez moi) vraiment inédites!…Je dis bien à des portes qui s’entrouvent à peine mais qui me montrent que je ne connais pas cet orgasme prostatique. Le progasm restant pour moi comme un penis modeste (j’ai rien contre), je me disais que « ça irait bien »…pour explorer mes nouvelles sensations…sauf qu’effectivement, il appuie pratiquement « déjà » sur la prostate et qu’il ne bouge pratiquement pas!…
Alors je vais commander mon Helix, mais hier j’ai craqué, et j’ai été acheter dans un sexshop un stimulateur prostatique de la même forme qu’aneros et de la même taille (10 cm)…bon s’était un bas de gamme chinois mais plus court et moi gros que le progasm….Effectivement rien à voir et j’ai senti « vraiment » le va et vient du masseur dans mes fesses….comme la veille, j’ai réitéré ma technique de contractions volontaires (resté contracté 15 seconde et + quand le stimulateur est le plus rentré « au fond », tout en essayant de « décontracter » mon bassin) Les tremblements incontrôlé des fesses et des jambes ont recommencés….et aussi des sensations de peties, très petites contractions involontaire (de ma prostate?)… et quand une bouffée de plaisir inconnu arrivait, je tachais de maintenir ma contraction tout en décontractant l’ensemble du bassin, ce qui avait pour conséquence d’amener une bouffée de plaisir encore plus grand…à chaque fois, je me disais… »c’est pas vrai…mais ça vient…je vais avoir ce fameux orgasme… … » j’avais délicieusement peur en voyant mon exitation et mon plaisir monter…et là..en fait rien…comme si le fait de me dire ça arretait le processus de lâcher prise…(comme si j’étais trop dans ma tête…trop volontaire) Alors je décontractais mon cul enfin et laissait le stimulateur « redscendre »…mais du coup le plaisir partait et la montée était finie…alors je recommençait..mais je bute toujours sur mon palier de bouffée de plaisir
Comme si ma technique de maintient de ma contraction volontaire était une impasse? ou alors mon mental qui bloque alors que je n’ai envie que de ça : l’extase prostatique!…peut être que j’ai peur aussi sans me l’avouer!
Du coup j’ai touché mon penis qui était tout mou, et ai eu rapidement une erection et éjaculation très puissante et très agréable en sentant bien mon stimulateur toucher ma prostate….mais ça, je connais!…c’est juste l’orgasme pénien habituel quoi…
Aller, je vais faire une pause, et recommencerait quand j’aurai mon Helix… (j’espère que je vais tenir…car étant seul en ce moment et pas chez moi,pour le travail, j’ai du temps pour l’exploration….qui pour l’instant est une exploration personnelle….mais ce qui est déjà extraordinaire avec l’exploration du plaisir prostatique, c’est que ça fait lâcher le besoin d’éjaculation à tout prix….il m’arrive maintenant de me masturber avec grand plaisir sans éjaculer, sans porno, juste avec la connection avec mes sensations…comme ça, en pleine nuit…pendant 1 heure des fois….puis je me rendors…du coup, j’ai commme conservé mon energie vitale …voir je l’ai augmentée en « recevant » mon energie sexuelle en me masturbant sans vouloir jouir -éjaculer- du coup je fais mieux l’amour avec mon mec…et avec mon amant…!bisous, caresses, attention, mots doux…pas de but éjaculatoire…du coup le temps s’arrete et c’est l’extase. Donc vive la quête du l’orgasme prostatique, car ça ouvre à l’autre finalement…car même si je n’ai pas encore atteint cet orgasme avec l’aneros, ce blog a quand même changé ma vie et mon rapport au monde)