#41395
Antoine
Participant

Bonsoir,

Hier soir, je ne me sentais pas fatigué (pour une fois), et j’ai soudain eu envie de me faire une séance, et j’ai choisi l’eupho, car j’avais envie de le re-tester, je l’ai moins pratiqué que l’hélix. Il est super subtil et comme j’arrive bouger plein de groupes de muscles différents, je le trouve très surprenant ! Et pour cause…

Spoiler alert: je crois bien avoir eu un bon mini-o 🙂 plus fort et réel que les quelques anciens probables.
Bon sang, que c’était bon ! Je me massais dans le noir, je me sentais érotique, en mode « féminin », je me prenais moi même. Puis au bout d’un petit quart d’heure mon coeur s’est mis à battre la chamade, puis j’ai ressenti comme une sensation d’emprise sur moi même, une sorte de plaisir très diffus qui partait de ma prostate, un plaisir à la fois sexuel et très différent, étonnant, délicieux.
C’est fou comme mon coeur s’est mis à battre, j’ai commencé à serrer mes mains, recroqueviller les orteils. Et c’est monté doucement, puis ca a duré une bonne minute, peut-être deux…

Je crois que la différence, maintenant, c’est qu’à force de pratiquer (c’est pas comme si ça ne faisait pas des années que je pratique…), je suis enfin en train de « m’ouvrir », de faire des séances parce que j’aime mon corps et ce qu’il peut ressentir. Pas évident à expliquer.

Une dernière chose: la nuit qui a suivi, j’ai rêvé que j’étais une femme, et que je faisais l’amour avec une autre femme. Je ne voyais que nos corps, et je SENTAIS ( et voyais aussi d’ailleurs) mon vagin, mon clitoris, mes seins. C’était sublime.

Merci à tous. Je crois que je progresse là, à ma manière 🙂

Antoine

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 6 jours par Antoine.