#41406
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bonjour @loulounet, tu demandais il y a déjà 2 jours :

Le plug ou le gode seraient alors comme des aides aux exo de Kegel ?

Dans mon vocabulaire le « plug » est destiné à être porté pendant une autre activité et à procurer une stimulation autonome sans utilisation des mains, le « gode » est destiné à être manipulé pour une stimulation à effet immédiat. Ces 2 jouets appartiennent à 2 catégories différentes à utiliser dans des conditions différentes.

Quand tu dis :

aider dans l’exploration de la dissociation des différents muscles (pc et sphincter anal)

je suppose que tu te places dans une logique purement technique en dehors de toute recherche de plaisir immédiat. Dans ce cas ils peuvent aider à prendre plus clairement conscience des petites contractions des muscles du sphincter anal. C’est exactement le même mécanisme quand tu mets un ou deux doigts dans l’anus pendant un orgasme pénien. Ce faisant tu t’aperçois que pendant ton orgasme, sur lequel ton esprit est naturellement concentré à 100 %, tu as aussi des contractions anales dont la pression sur tes doigts t’aident à prendre conscience et à te procurer un effet de jouissance plus intense ou plus étendu.

Ils peuvent t’aider à prendre mieux ou plus facilement conscience de l’état du sphincter anal, contracté ou relâché, ce qui est important pour apprendre à isoler les différents muscles du périnée. Tu pourras ensuite t’appuyer sur cette prise conscience pour la suite de ta progression dans le contrôle des muscles périnéaux. Mais cette utilisation ne dispense en rien de la pratique régulière et consciencieuse des exercices de Kegel.

Un truc important que m’a écrit @bzo et qui est incroyable, c’est se caresser soi même tout seul aussi. Le fait de découvrir son corps. J’ai fait cette expérience ce matin:

La pratique du massage prostatique nous conduit à faire 2 découvertes :

1. Toutes les zones de notre corps peuvent devenir suffisamment sensibles aux stimulations pour amplifier d’abord puis, avec plus de pratique, déclencher des montées orgasmiques. Expérience que tu commences si bien à vivre.

2. Toutes les zones de notre corps peuvent être des noyaux à partir desquels nos orgasmes irradient le reste du corps. La source de notre plaisir n’est plus limitée à notre pénis et ses accessoires. Elle s’intériorise autour de la prostate, elle se déplace en remontant vers le cœur et la tête, elle se gonfle pour occuper tout le corps et l’esprit (nous n’avons plus d’orgasmes, nous devenons nos orgasmes). Tu commences à vivre ce déplacement.

résumé du réumé pour mon « secret » : se stimuler par toutes les méthode du monde, SANS BUT EJACULATOIRE (même si on bande). Faire ça gaiement, comme une expérience, il ne s’agit pas de se punir bien sûr, encore moins de se frustrer!!!

Tu as parfaitement assimilé toutes tes lectures. En si peu de temps c’est remarquable. Tu as tout compris et en plus tu es capable de commencer à le vivre. Bravo @loulounet.

Après lecture de ton message je suis vraiment heureux de te dire « Bienvenue au club ». Bon cheminement @loulounet.