#41792
bzo
Participant

je suis assis dans mon fauteuil de bureau,
nu comme à mon habitude, quand je suis seul à la maison,
je viens de terminer de taper un texte, cela m’a émoustillé,
une envie soudaine de prostate,
qu’elle me défonce, m’envahisse de son pal d’ondes

je mets les pieds sur le bureau, je me laisse couler vers l’avant,
j’écarte les cuisses et je commence des contractions,
cela se met à grésiller là en bas,
comme cela vibre tellement intensément tout de suite entre mes jambes

j’effectue de lents va et vient, je maintiens bien la pression, en bout de course,
je presse avec insistance, je touille, j’accueille, je réceptionne, du bassin,
mes hanches s’ouvrent toujours plus, s’offrent, s’offrent,
viennent à la rencontre de ma prostate en action,
semblent se coller à elle pour ne pas rater une miette d’onde qu’elle émet

mes entrailles se mettent à fondre déjà, divine sensation,
une brûlure délicieuse comme un ascenseur hydraulique en mouvement, enrobé de chaleur tournante

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 2 mois par bzo.