#41894
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bienvenue Kas ! Je viens de voir ton message grâce à la réponse que @Fiesta92 t’a apportée.

Il y a peu, j’ai essayé quelques séances Anerosless, en essayant un maximum de me laisser aller, de m’abandonner et de relâcher tout mes muscles au maximum (ce qui apporte une sensation étrange d’ailleurs) et le plus difficile, ne pas trop réfléchir ! Durant ces séance Anerosless j’ai pu ressentir beaucoup plus de plaisir que d’habitude, sans réussir a bien identifier d’où venait le plaisir. Je pense que l’élément déclencheur a été de me caresser les tétons.

Ce paragraphe est très intéressant et contient, à mon avis, plus d’informations et de questions que celles auxquelles tu pensais en l’écrivant. Si je me trompe n’hésite pas à me le dire…

• « j’ai essayé quelques séances Anerosless » : C’était une excellente initiative. Tu as su comprendre que tu étais dans une impasse, tu as su OSER changer tes habitudes et surtout tu as su PERSÉVÉRER. Je suppose que tu t’es appuyé sur tes lectures de notre forum (ou d’un autre, nous ne sommes pas sectaires).

• « me laisser aller, de m’abandonner et de relâcher tout mes muscles au maximum » : Tu as parfaitement lu et compris l’une des attitudes essentielles quand on débute son cheminement, même si l’exercice peut rester difficile pour certains et justifier un entraînement ou une formation en dehors des sessions réservées au massage prostatique.

• « une sensation étrange » : Cette expression me fait penser que la relaxation et le relâchement musculaire au sens où il fat les comprendre dans notre pratique ne sont pas naturelles pour toi. C’est un point qui explique souvent les progresions lentes de certains de nos amis.

• « le plus difficile, ne pas trop réfléchir » : Tu n’es pas le seul…

• « Durant ces séance Anerosless j’ai pu ressentir beaucoup plus de plaisir que d’habitude » : Cette récompense de tes efforts a du te motiver. La difficulté après est de garder la motivation sans la transformer en attente d’orgasme automatique…

• « sans réussir a bien identifier d’où venait le plaisir » : C’est l’attitude fréquente des analytiques qui ne peuvent se contenter de vivre une expérience en progrès mais veulent savoir aussitôt comment, pourquoi. Je connais trop bien personnellement. C’est là que le conseil « Se concentrer exclusivement sur ses sensations telles qu’on les vit dans l’instant et les accepter sans questions » prend tout son sens. Combien de nos amis débutants nous disent « je ne sens pas ma prostate » au lieu de se concentrer sur ce qu’ils ressentent en vrai. Ce changement d’état d’esprit est un accélérateur de progrès. Au début ce n’est pas le point d’où vient le plaisir qui importe. Ce qui importe c’est cette sensation nouvelle de plaisir.

• « l’élément déclencheur a été de me caresser les tétons » : C’est un élément déclencheur qui prouve que tu es bien en phase der éveil de ta prostate.

Tu ajoutes :

J’ai essayé d’appliquer à mes séance avec l’aneros ce que j’ai fait pendant les séances anerosless et je dois dire que j’ai vu une nette amélioration. 

C’est super ! Bravo pour ton esprit d’ouverture qui t’a permis de franchir une étape significative.

je me caresse les tétons et je me relâche le plus possible en essayant de me concentrer très fort sur ce que je ressens, sans faire de contractions.

Tu pratiques donc une forme de « do nothing », laisse venir dans mon vocabulaire. C’est la méthode qui m’a permis de faire des progrès décisifs, dans des conditions différentes. Elle a fait ses preuves chez les hommes qui ne parviennent pas à gérer leurs contractions volontaires pour lancer les contractions involontaires.

je ressens un plaisir qui monte assez fort, mon cœur s’accélère fort et ma respiration est saccadée.

Selon ce que tu écris tu es bien juste devant la porte des orgasmes prostatiques. Mintenant il faut qu’elle s’ouvre. Quand tu arrives au point décrit ci-dessus il est probable que sans forcément en prendre conscience tu ne ois plus aussi détendu qu’au début de ta session. Quand ces moments arrivent pense à te détendre ENCORE PLUS comme si tu n’étais pas encore détendu. Apprends à te laisser envahir, mieux encore à te laisser inonder par tes sensations sans aucune résistance. Il est possible que dans un 1er temps la sensation de plaisir baisse ou disparaisse mais elles reviendra très vite et généralement encore plus forte.

Ce que tu ressens correspond aux prémices de tes futurs orgasmes. Garde bien en tête que nous sommes tous différents et que les sensations qui créent les orgasmes prostatiques peuvent être très différentes de celles que tu connais avec tes orgasmes éjaculatoires.

Tu ne nous dis pas si tu continues à pratiquer des sessions « anerosles »s. Je t’encourage vivement à le faire. Elles pourraient bien t’apporter de grosses surprises.

même après un an je n’arrive toujours pas a bien situé ma prostate.

Le but du jeu n’est pas de localiser ta prostate mais de vivre des orgasmes sans éjaculation ni aucune période réfractaire. Si tu ne localises pas ta prostate maintenant tu la localiseras plus tard quand tu percevras que ton plaisir commence à avoir un centre brûlant ou irradiant.

Je ne ressens pas l’envie d’uriner, et je n’ai pas de goutte de sperme qui sort de mon pénis comme j’ai souvent lu.

Nous sommes tous différents. Tu ne mentionnes pas la perception des mouvements du masseur. Est-ce parce que tu ne le sens pas glisser dans ton rectum ou parce que cette sensation ‘’est pas associée à du plaisir ? L’envie d’uriner et l’émission de liquide séminal est engendrée par la pression subie par tes organes sous l’effet de la présence et / ou des mouvements du masseur. Si tu ne sens pas cette présence ni ces mouvements il est normal que tu n’aies ni envie d’uriner ni émission de liquide séminal. Cela peut venir aussi d’un manque de relâchement musculaire interne dont tu n’as pas conscience.

Egalement, est ce que je suis le seul à avoir la diarrhée avec l’huile de coco ?

Es-tu bien sûr que ton problème ne vient pas de ton lubrifiant à l’eau dans lesquels il y a souvent de la glycérine ? As-tu essayé le beurre de karité qui apporte des qualités très proches ? Je te conseillerais de remplacer ton lubrifiant à l’eau soit par un lubrifiant silicone, soit par lubrifiant testé par Adam qui offrirait une meilleure tenu dans la durée, soit par du beurre de karité.

Bon cheminement @Kas.