#42182
divine_oblivion
Participant

Bonjour a tout le monde.

Ca fait 3 ans que je passe lire de temps en temps, sans rien écrire, car je suis actif sur le forum anglais. Donc je me présente…

J’ai 35 ans et je suis un homme cis het. J’ai découvert les produits aneros il y a 3 ans grace à l’episode des couilles sur la table dans laquelle Victoire interviewe Adam (merci infiniment a vous deux). J’étais pas nouveau dans le monde d’exploration anal, mais a part rendre l’orgasme ejaculatoire plus excitant, je ne connaissais pas grande chose. Donc en entendant l’interview j’ai lu la traité, acheté un helix, et après une dizaine de sessions sur un mois j’ai commencé à vraiment prendre mon pied. Ensuite les choses se sont enchainé ainsi dans le temps (sachant que je ne parle pas de super O, car pour moi les orgasmes sont sur un spectre, et en découpant ce spectre on crée des limites):

1 mois: orgasmes secs
2 mois: orgasmes secs réguliers à chaque utilisation
3 mois: des orgasmes secs qui s’enchaînent pendant des dizaines de minutes des fois. Découverte de la douleur comme déclencheur orgasmique, et acceptance de mon masochisme (léger, comparé à certains).
5 mois: anerosless, ainsi qu’orgasmes d’autres parties du corps, têtons, mains, partout. Premier orgasme par pensée. Orgasme sur commande.
9 mois: orgasmes “énergétiques”, capacité de créer les sensations dans ma tête et les sentir sur mon corps.

De mémoire c’était ça mon cheminement, avec plein d’autres détails que j’oublie. Ma progression relativement rapide est due sûrement à de nombreux facteurs, dont mon imagination active, ma peau hypersensible, ma sexualité très épanouie et basée sur le toucher, un rejet de l’orgasme éjaculatoire comme seul moyen d’avoir du plaisir depuis quelques années, et le fait d’avoir fait du Alexander Technique avant. Et puis j’ai beaucoup lu et écrit sur le forum anglophone du site officiel d’aneros, où j’ai le même nom d’utilisateur qu’ici. La lecture m’a vraiment aidé a progresser!

Depuis deux ans je suis en couple avec une femme qui partage et encourage l’aventure avec moi. J’ai des sessions seul, des sessions où elle passe dans la pièce pour me caresser par moment, et des moments partagés quand j’ai un jouet en moi ou quand je fais du anerosless lors d’autres actes. Elle même a appris a utiliser sa peau comme génératrice orgasmique, et à jouir en se resserrant les muscles du bassin, donc on a beaucoup de complicité. Souvent on passe des longs moments a se provoquer des états de plaisir orgasmiques, sans pénétration, sans même toucher les parties génitales l’un de l’autre, juste en se caressant avec créativité en se disant des jolies choses…

Voilà, c’est tout pour l’introduction “courte”. Au plaisir de vous lire!

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 5 jours par divine_oblivion.