#42189
Andraneros
Modérateur/modératrice

Comment avoir accès à ce monde de plaisir si on ne possède pas de prostate?

C’est une question qui nous conduit à replacer notre pratique du massage prostatique avec l’aide d’un petit objet en plastique blanc dans l’héritage d’une tradition orientale millénaire. Tout d’abord le wiki aneros précise bien que ce masseur peut n’être qu’une béquille qui nous aide à avancer vers la découverte de l’orgasme prostatique « Tantric training wheels ». :

MMO has its roots in ancient Eastern practices like tantra and tao (see Aneros History). The Aneros, though originally conceived to help men manage prostate health, turns out to be very effective in accelerating the process of learning this skill.

Traduction :
L’orgasme multiple masculin a ses racine dans des disciplines orientales anciennes comme le tantra et le tao (voir l’histoire d’Aneros). L’Anros, bien qu’initialement conçu pour aider les hommes à maintenir leur prostate en bonne santé, s’est révélé être très efficace pour accélérer l’apprentissage de ce savoir-faire.
Fin de traduction

Ce point est confirmé par les témoignages de nombreux pratiquants qui parviennent à vivre plus ou moins les mêmes orgasmes sans avoir besoin d’utiliser leur masseur. Certaines méthode de développement orgasmique sont même conçues pour conduire à cette forme d’orgasme sans utiliser aucun masseur, comme KSMO que tu cites ou Mindgasm.

Cette aptitude à vivre, sans aucune stimulation matérielle, des « orgasmes » sans éjaculation ne dépend pas d’un masseur mais correspond à un potentiel disponible dans notre organisme. Je découvre ce potentiel peu à peu et mon expérience me fait penser qu’en effet on devrait pouvoir atteindre les mêmes états sans prostate. La limite de mon hypothèse est que disposant encore de ma prostate, je ne peux rien certifier en ce qui me concerne.

Mais, après avoir constaté ma transformation, ma femme s’est engagée à son tour dans une démarche de même nature, développer sa capacité à jouir à volonté pour partager mes « transes orgasmiques », et est parvenue elle aussi à vivre des orgasmes sans stimulation « externes », façon A-less. Son expérience est très personnelle dans la mesure où elle n’a pas suivi une « méthode » particulière. Mais elle illustre que ce que tu dis est tout à fait possible.

la plus grande partie, vient de sa tête.

Je suis définitivement convaincu que la prostate n’est pas nécessaire et qu’une approche sous forme de méditation peut ouvrir la porte du paradis orgasmique.

Ton message est un excellent rappel d’une règle que nous répétons régulièrement, Il n’y a pas de « jouet miraculeux » ni de « méthode miraculeuse » pour accéder à l’orgasme prostatique et à ses équivalents énergétiques. Il y a au mieux des facilitateurs. Il faut avoir un bon état d’esprit et accepter de renoncer à un réflexe instinctif au profit de la découverte de nouvelles sources de plaisir. Cela demande tout naturellement un certain effort mais il en vaut la peine.

Merci pour ce message et bon cheminement @divine_oblivion.