#43035
Andraneros
Modérateur/modératrice

Bonsoir @Halan et bienvenue sur notre forum.

oui c’est agréable de le sentir bouger

Après seulement 7 sessions ce n’est pas si mal. De mon point de vue c’est encourageant.

pour les contractions anales j’ai plus l’impression que je fais les mêmes contractions que lorsque je contracte le périnée

Tout dépend ce que tu appelles « contracter le périnée ». Le périnée est composé de plusieurs groupes musculaires. L’un est celui qui permet de stopper le flux urinaire. Un autre est le sphincter anal, celui qui ferme le rectum où nous glissons nos masseurs. C’est celui-ci qui va agir directement sur le masseur en le faisant remonter le long de la prostate quand on le contracte et en le laissant redescendre quand on le détend, éventuellement avec une poussée du rectum.

Au tout début, quand on n’a aucune expérience de la contraction volontaire des muscles du périnée on a tendance à tous les contracter en même temps sans les différencier. Tu peux donc faire des « entraînements » pour bien percevoir séparément ces 2 groupes musculaires. C’est en général plus facile avec des contractions légères. Si tu sens bien l’Helix bouger c’est que tu contractes les bons muscles. Essaie de le sentir bouger avec la contraction la plus légère possible. Cette forme d’entraînement n’est pas orgasmique mais faite en début de session elle t’aidera à progresser plus rapidement.

quand je commence les contractions je n’arrive pas à garder une respiration lente et profonde,

Privilégie les contractions les plus légères et concentre-toi sur tes sensations ; c’est le plus important. Tu peux t’entraîner à la respiration abdominale en dehors de tes sessions de massage et peu à peu elle devrait devenir plus naturelle. Ses grands avantages sont de t’aider à te concentrer sur l’instant présent, de provoquer un massage interne de la prostate qui double celui du masseur et de contribuer à un meilleur relâchement musculaire, à condition qu’elle ne soit pas forcée.

je n’arrive pas à avoir de contractions involontaires alors que mes séances durent 1h20 en général.

Les contractions involontaires ne se commandent pas et ne dépendent pas du temps que tu consacres à tes sessions. Elles surviennent quant tu es capable d’un vrai relâchement musculaire, quand tu es capable de bien contracter les seuls muscles en jeu pour les mouvements du masseur (voir plus haut). Tu peux essayer d’accélérer l’arrivée des contractions involontaires en préfatiguant tes muscles par des contractions longues.

Les muscles du rectum sont ceux que tu utilises pour pousser et qui vont aider ton masseur à redescendre vers la sortie.


@Marclof
t’as apporté une bonne réponse basée sur son expérience.

Faut-il rester « sur sa faim »

Pour répondre à ta question : OUI, c’est particulièrement important au début de ton cheminement prostatique pour que ton cerveau apprenne à dissocier la stimulation pénienne et l’orgasme éjaculatoire qui la suit de la stimulation anale et prostatique. C’est la meilleure voie pour que ton cerveau découvre une autre forme de plaisir.

Pour répondre à ta dernière question c’est possible. Il est aussi possible que tu ne sois pas resté assez concentré sur tes sensations purement prostatiques et que tu te sois laissé « déborder ».

Bon cheminement @Halan.