#44247
Ncls0
Participant

Bonjour à tous,

Une nouvelle journée d’exploration s’est annoncée aujourd’hui et quelle journée …

Ma prostate n’arrête pas d’en demander, c’est incroyable. Il faudrait même qu’elle se calme un peu : j’ai la même impression que quand j’étais ado et que j’avais des érections sans motif pendant la journée, c’est pareil.

 

Je repars en exploration prostatique, à peine l’Aneros positionné une énorme montée de plaisir : je n’étais pas prêt à la recevoir, pas détendu je me suis crispé et elle s’en est allée.

Je continue ma séance et arrive un premier “orgasme” mécanique sans sensation : spasmes, cris …

Au moment de l’arrivée du prochain, j’arrive à percevoir les ondes de plaisir de ma prostate. Je me dits “c’est le moment” il faut combiner les deux.

J’ai réussi je ne sais comment (probablement la relaxation) à bloquer mes jambes tout en laissant mon bassin et surtout intérieur en mode auto-pilote.

Je sentais l’explosion physique du corps arriver (les spasmes) mais également une montée en puissance du plaisir (je n’étais pas parasité par mon corps qui bouge).

Et là, quelque chose d’incroyable : d’un coup un éclair de plaisir qui est monté de ma prostate à mon pénis. 

A peine le temps de savourer ce plaisir, qu’un tsunami et parti de ma prostate et a dévalé tout mon corps jusqu’au haut de ma tête.

Vague sur vague sur vague, un plaisir que je n’avais jamais connu jusque là, c’était l’extase. Je me contractais, ce qui créait une vague, qui me faisait me contracter etc …

Malheureusement, après 30 40s de pure extase, je contractais tellement fort que l’Aneros a été expulsé et tout est retombé… J’en tremblais comme une feuille.

 

J’ai eu ensuite 3 nouvelles montées de plaisir intense, mais j’étais trop nerveux, trop impatient à l’idée de regouter à ce plaisir intense la même journée que je gachais tout à chaque tentative. 

 

Conclusion de mon aventure :

J’ai bien de nombreux orgasmes à chaque séance même si je ne ressens rien. Il faut que je parvienne comme aujourd’hui à faire en sorte que mon esprit arrive à capter le plaisir qui en résulte.

C’est bien une sensation nouvelle et il ne faut pas “s’attendre” à ressentir telle ou telle chose. Maintenant que je sais réellement à quoi cela ressemble, je pourrai être plus à l’écoute des différents signaux lors de mes prochaines explorations.

Il faut arriver à se laisser prendre par le courant, défier sa peur de se noyer … les sensations veulent m’aspirer et je dois leur faire confiance, je dois me conforter dans l’idée que je peux leur accorder toute ma confiance. 

Se laisser porter et entrainer par soi-même : c’est tout un travail.

Je ne suis qu’au début du chemin mais tout cela semble incroyable.

 

PS :

Outre le plaisir, étant atteint de TDA ces séances m’offre les seuls moments de la journée où j’arrive à ne penser à rien et je ne suis pas en hyperactivité mentale.

C’est d’autant plus savoureux et ce n’est pas une mince affaire.

Cela prouve que c’est un entrainement et que tout le monde en est capable.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Ncls0.