#46706
bzo
Participant

apprendre à exploser,

apprendre à générer de l’incontrôlé, de l’incontrôlable,

dans sa chair

 

je me veux, toujours plus forcené,

toujours plus libéré

toujours plus attentionné,

toujours plus doux

 

vastitude infinie des énergies,

en nous,

savoir faire allégeance à son corps,

s’allier, un instant, à lui,

pour un somptueux galop

 

jusqu’au dernier moment, jusqu’au dernier souffle,

la chaleur tapie en nous, fomente, bouillonne,

cherche une voie pour s’exprimer

 

sublimation des corps,

que tout ce qu’ils contiennent,

prenne feu, un instant

 

la vie comme un élastique

qui s’étire de plus en plus,

qui, un jour,  casse

 

pris à la gorge,

à la très exacte intersection,

de ce qui est en train de se passer,

de ce qui s’est passé

et de ce qui va se passer

 

mon humeur est au bassin chantonnant,

au bassin dansant, au bassin ondulant,

aux mains baladeuses

 

à la très exacte mais malléable,  intersection

de la prostate, de l’anus et des génitaux,

un très momentané, soulagement, sans fin

avec  accompagnement de bain d’étoiles