#49916
bzo
Participant

pas beaucoup d’action ces derniers jours,
je suis dans une de ces périodes de relatif calme plat

j’écris relatif
car il se passe tout de même, quelques petites choses
de temps à autre, de soudaines et très brèves envies
mais totalement irrésistibles,
de me toucher, de me caresser,
de me sentir envahi du yin de la tête aux pieds

se déguster de fond en comble,
de tout son être,
pour quelques secondes,
oh quelle miraculeuse opportunité,
n’être plus que cette essence
infiniment chaude, soyeuse, vibrante,
s’offrant tout entièrement

le plaisir que j’ai
de sentir ma peau sous les doigts,
c’est indescriptible,
le yin me répond tellement massivement

l’instant d’après,
c’est déjà comme s’il ne s’était rien passé,
suis retourné à mon occupation
de quelques secondes avant

aussi, durant ma gymnastique, chaque soir
que je fais toujours entièrement nu,
non pas sur mes deux machines
mais quand je suis sur mon tapis de yoga,
que je fais mes exercices
pour la ceinture abdominale et les fesses,
entre deux séquences, couché,
je me caresse lentement du bout des doigts,
vais un peu partout
tandis que les cuisses
font frotti frotta langoureusement avec les génitaux

oh cette richesse des sensations qui passent en moi,
c’est juste phénoménal, cela change tout le temps,
quel collier de volupté
qui est baladé joyeusement dans ma chair,
la finesse des nuances, leur variété sans limites