#9969
AndranerosAndraneros
Modérateur

Ma situation est à certains égards assez proche de la vôtre, Filou. J’ai à presque 64 ans une dizaine de mois de pratique et je suis toujours à la recherche du super O et des expériences apparentées. Il m’est arrivé aussi de ressentir une certaine frustration. MAIS en considérant mon expérience avec un peu de détachement et d’objectivité je dois dire que j’ai progressé même si mon évolution est très irrégulière.
Tout d’abord au fil des mois j’ai acquis une bien meilleure sensibilité de toute la zone et visiblement renforcé les muscles PC.
Ensuite mes sensations s’améliorent en qualité. Je ressens la présence de l’Aneros avec plus de précision et des « vagues de plaisir » qui remontent la colonne vertébrale avec OU sans l’Aneros.
Enfin je pense que je commence à ressentir des micro-contractions involontaires sur la zone périnée anus.
Je suis donc encore loin des grosses contractions automatiques et des vagues de plaisir qu’elles déclenchent mais j’ai fait un bout de chemin qui me permet de voir le verre à moitié plein.
Avez-vous fait un tel bilan ?
Quels enseignements ai-je tiré de mon expérience ?
L’une des clés est de se laisser porter par ses sensations, les découvrir, apprendre à les reconnaître et à se laisser submerger sans lutter. D’où l’importance de la relaxation. Mes progrès ne sont venus que lorsque je prenais conscience qu’au lieu de m’accrocher au résultat souhaité et de me tirer pour m’en approcher je devais au contraire l’oublier et construire un socle à partir de mes premières sensations pour monter peu à peu vers le but. Ce laisser aller n’est pas dans ma nature ce qui explique la lenteur de mes progrès.
Une autre clé est la santé physiologique des muscles PC. Une bonne santé en général, une bonne hygiène de vie et des exercices adaptés (exercices de kegel ou équivalents) facilitent l’accession au paradis. Je pratique de plus en plus régulièrement ces exercices entre autre à l’aide du Tempo et des Peridise vendus par Aneros.
La dernière clé est évidemment l’excitation sans laquelle toute tentative risque de s’apparenter à un toucher rectal chez l’urologue.
Ne soyez pas frustré . Si vous lisez l’anglais le forum du fabricant est rempli d’exemples de pratiquants qui ont mis des mois et des années pour atteindre l’orgasme prostatique.