#9085
AvatarYo
Participant

Salut Nadine. Je crois que le principal a été dit. En effet, s’il a déjà du mal à se laisser pénétrer par l’idée, inutile d’envisager un doigt, un anéros ou un gode !

Je rebondi sur le « j’ai été sa première fois ». Quelque part cela te donne une force car ton homme a construit sa sexualité grâce à toi. Repenses à comment tu t’y es prise pour lui apprendre à te caresser, à te prendre, à te lécher… Cela le replongera peut-être dans la confiance initiatique qu’il a en toi. Donc ta meilleure arme sera le dialogue, et ton arme d’appoint pourrait être ta façon d’être coquine envers lui. En le mettant en confiance dans vos ébats, si tu arrives à lui caresser ou lécher son petit trou et lui provoquer une étincelle de plaisir, tu auras gagné car le reste viendra tout seul !

Tu parles de « conséquences » dans le sexe oral. Tu veux dire par là qu’il a peur de jouir dans ta bouche, ou peur de foutre sa semence partout dans les draps ou sur la canapé ???? Car s’il a peur de se vider dans ton gosier, j’imagine que vu ce que contient la partie que tu cherches à explorer, ça risque de le freiner grave ! Peux-être peux tu lui proposer un lavement pour le rassurer si c’est l’aspect hygiénique de la chose qui le repousse. OK le lavement, ça peut paraître glauque d’un premier abord, mais en y réfléchissant bien ça peut être fait de façon coquine (avec énormément d’imagination)