#32582
bzobzo
Participant

bonjour à vous deux,
hé hé, vous avez fait remonter mon précédent fil,

Je suis bien aujourd’hui dans ma libido de femme grâce au sexe anal dans toute ses dimensions, et finalement je n’ai plus trop besoin d’écrire dessus.

en fait , cela a changé depuis, le fait est que chez moi, l’écriture est tellement couplée à ma pratique,
c’est devenu une sorte d’automatisme,
j’ai fini une séance, une fois sur deux je me dirige vers mon ordinateur et je fais un petit texte

je suis moi-même adepte de très peu me toucher pendant mes séances, d’où l’importance énorme des fantasmes, de l’imagination, du cerveau

moi je me touche beaucoup, j’ai une pratique dynamique, même si je ne change plus beaucoup de position
mais en mode liane lascive, mon corps ondule,
j’ai la sensation de danser sur place,
plus mes mains qui parcourt pas mal mon corps

chez moi aucun fantasme, aucune imagination, mon cerveau, est vide, mon moi pensant est en veilleuse,
je laisse parler mon instinct, mes pulsions,
bref, mon corps