#8668
AvatarMonsieurChapeau
Participant

J’aime toutes les façons de faire l’amour. Tendre ou rude, dans un trou ou un autre (voire sans pénétration), avec une femme ou un homme (ou deux partenaires, ou trois …), « vanille » ou plus épicée …

A vrai dire, ma seule limite est que j’ai du mal à m’impliquer quand je n’ai pas l’initiative. Mais tant que je dirige le jeu, il peut autant être d’une douceur infinie que brutal ou cinglant.

D’autre part, quand nous disons que l’humiliation est une partie du plaisir de la sodomie, cela n’implique pas que chaque sodomie se déroule dans le cadre strict d’un jeu de soumission. C’est juste une facette du plaisir que l’on en tire. Voyez-vous la nuance ?