#8726
SongeSonge
Participant

Je vais encore faire l’empêcheuse de tourner en rond.

Sur un forum de médecin, j’ai lu que contrairement à l’homme, la femme ne pouvait morphologiquement pas avoir d’orgasme anale pour la simple raison que nous n’avons pas de prostate. On peut dans certains cas arriver à vivre des orgasmes dans la mesure où les muscles ou nerfs du vagin sont stimulé dans leur face opposé à celles que nous avons l’habitude de solliciter (et c’est pourquoi aussi, la sodomie nous offre un plaisir à la fois proche et différent).
Au lieu de parler des femmes qui vivent de puissants orgasmes anaux géniaux et tout, ce serait bien qu’elles viennent nous en parler.

Il serait bien aussi de dire à une débutante qu’elles sont a priori très très rares et que vous avez principalement connu des femmes qui n’en avaient pas. Et que la meilleur façon d’éprouver du plaisir est effectivement cérébrale et ensuite en se caressant en plus de la sodomie. Et que l’ensemble produit effectivement une ivresse différente. Une sensation d’abandon totale, de capitulation à son partenaire.
.