#9157
L.A. GreyL.A. Grey
Participant

Ah… Le plaisir de la femme pendant une sodomie !

Pour nous aussi, ça a été un chemin assez chaotique, et la route va encore être relativement longue avant d’arriver à un plaisir ultime.

La sodomie est arrivée très rapidement dans notre couple, après seulement quelques mois de relation. Alors qu’avant, pour moi, jamais un homme ne me sodomiserait. Mais après en avoir parlé longuement, ça m’a intriguée, j’ai eu envie d’essayer, alors on a essayé.

On a passé du temps à se faire des massages, à déraper gentiment de plus en plus bas. D’abord avec les doigts, puis plus tard avec des sextoys avant d’y aller franchement. A cette période, j’étais vraiment dans la découverte, et ça se passait plutôt bien.

J’avais quand même de nombreuses peurs qui me bloquaient : la peur d’avoir mal, d’avoir un accident, etc.

Du coup, seconde phase, « en dents de scie » je dirais. Une fois ça passait très très bien, la fois d’après c’était une catastrophe, j’avais mal et je ne voulais plus recommencer.

On a arrêté pendant un moment, en se disant qu’on recommencerait quand je me sentirais un peu plus prête. Nous avions déjà lu le petit livre « Osez la sodomie », et je l’ai relu à ce moment-là, pour essayer de me redonner confiance.

Puis il y a eu une petite période où ça se passait super bien, je n’avais jamais autant pris mon pied de cette façon, c’était vraiment bon pour nous deux. Et re-blocage. On a pris notre temps, on a ré-essayé tranquillement et maintenant ça revient. De plus en plus souvent d’ailleurs, nous y parvenons sans avoir recours à un lubrifiant autre que la salive, et ce, sans douleur ! Donc j’ai bon espoir de réussir à y prendre énormément de plaisir d’ici peu 🙂

Par contre, pour ma part, je n’aime pas les préliminaires anaux avec les doigts, je trouve que c’est trop fin et c’est désagréable. Je préfère que mon chéri vienne directement se frotter à moi, rentre un petit peu puis ressorte et ainsi de suite, jusqu’à ce que je sois bien ouverte et que ça rentre tout seul !

Question positions, j’aime quand on se met en cuillères, ça me rassure de l’avoir contre moi, qu’il me serre dans ses bras. J’ai plus de mal quand je suis sur le dos, j’ai tendance à pousser sur mes jambes donc impossible pour lui de rentrer. Sinon la levrette ou l’andromaque restent des positions incontournables je pense pour la sodomie.

Sinon il y a des trucs qui peuvent aider à mieux accepter la sodomie : hier soir par exemple, pendant que Monsieur me prenait par derrière (j’étais sur le dos), il m’a glissé des doigts devant et je me suis fait vibrer le clitoris : orgasme garanti, et ça aide à mieux l’accepter par la suite 😉 Même si l’orgasme n’est pas anal, associer sodomie et orgasme permet de positiver la sodomie !