#8866
AvatarMonsieurChapeau
Participant

Le viagra ne fait que résoudre un problème mécanique qui empêche le coït. Il ne fait rien pour susciter l’envie de coït. Déclarer que l’équivalent féminin n’existe pas, c’est faux. Le problème mécanique qui bloque le coït du côté de la femme, c’est l’absence de lubrification. Et pour cela, il existe des lubrifiants artificiel depuis bien plus longtemps que l’invention du Viagra.

Présenter les choses ainsi, c’est perpétuer un cliché sexiste et délétère. Le désir masculin serait simple, se résumant à la capacité à bander. Inversement, le désir féminin serait mystérieux, capricieux et subtil.

C’est une construction culturelle. Un examen objectif montre que la sexualité masculine n’est pas moins complexe, mystérieuse, capricieuse et subtile que celle des femmes. De même, la sexualité féminine est aussi une question de mécanique et de désir.

Arrêtons de nous voir comme deux espèces distinctes. Nous ne sommes pas SI différents que cela. Ce qui ne signifie pas que vous n’avez pas droit à vos différence, bien sûr. Mais ce sont des différences en tant qu’individu, pas en tant que représentant d’un genre. 🙂