#8882
SongeSonge
Participant

Il faut voir que les pornos sont aussi une forme d’aboutissement et d’épure de ce qui excite l’homme de la manière la plus primaire. Si j’ai bien compris, beaucoup se masturbent devant, donc il faut que tout soit « bigger than life », comme s’il n’y avait plus de limite ou que le porno leur donnait tout à voir. La vue est presque l’organe le plus érogène pour l’homme.

Bon, ce qui me dérange, c’est que nous ne nous sentons pas « invitées ». Les femmes sont retouchés de partout, avec un corps très typé, sur lequel je ne peux pas m’identifier. Et surtout je ne peux pas fantasmer sur les acteurs qui ont l’air prodigieusement niais et pour la plupart moches!
Et surtout, je trouve que le corps de la femme est le cœur de tout, on se sent dévorer tout crue par la caméra…
Et enfin, je sais qu’une fellation est un truc excitant, et pareil pour la sodomie, mais on n’a l’impression qu’une femme est vouée à faire et à aimer ça plus que tout…
Autre chose, le porno met tout en hors champ ce qui m’aiderait à vraiment basculer pleinement dedans: les baisés, un peu de tendresse, la tension du désir qui monte peu à peu, des vrais regards échangés, des mots qui diraient autre chose que « oh oui! » ou « fuck me » etc.
Et puis une caméra moins centrée sur ce corps féminin et qui sache aussi magnifier celui d’acteurs un peu moins bovins dans leurs expressions. Bref, il faudrait que je puisse m’identifier un peu à ce petit monde. Et je suis sûre que les scènes hard serait plus belle ainsi. J’ai d’ailleurs l’impression que le porno d’avant internet était un poil moins expurgé et qu’on sentait que les acteurs et actrices prenaient plus authentiquement leur pied.

Voilà un peu mon programme. Si vous connaissez des vidéo qui respecteraient ce cahier des charges, faîtes-moi signe.