#16649
Avatarhector
Participant

Bonjour @filou,

Je ne sais pas trop quoi te conseiller, n’ayant pas pour ma part de perte de sensations, même si je n’ai pas encore, à mon avis, atteint tout le potentiel orgasmique de la prostate.
La variation des jouets, des stimulus excitant, la relaxation m’aident à progresser. En ce moment je joue avec un fairy et le massage de la zone entre les bourses et l’anus m’a apporté m’a première « éjaculation » de liquide pré-éjaculatoire (sensation d’éjaculation, beaucoup de liquide pré-éjaculatoire et pas de sperme) et d’autres très bonnes sensations.
Certaines scènes érotiques ou pornographiques, certains enregistrement audio d’orgasmes féminins, certaines caresses et/ou états de détentes me procure des vagues de plaisir proches de celle que je peux obtenir avec un masseur ou d’autres jouets (mais pas l’orgasme non plus).
Ce n’est pas évident de trouver ce qui marche, ni pourquoi ça marche d’autant plus que parfois, une stimulation marche et d’autre non.
J’ai l’impression d’avoir du violenter un peut mon anatomie pour que ça marche (taille des jouets, puissance des vibrations) un peut comme @nomade mais en moins extrême. Pour d’autres, c’est plus la relaxation, la douceur qui leur permettent d’avancer.
Mais, et bien que cela puisse sembler bateau et n’apporte pas bcp d’aide, j’ai l’impression qu’on a tous des barrières « intellectuelles » à faire tomber qui sont plus profondes que notre désir, notre envie de découvrir les plaisir de la prostate.

Bref, le chemin n’est pas toujours évident à trouver, il faut continuer de chercher. Une chose est sur dans mon cas, si je n’ai pas un minimum d’excitation, cela ne marche pas. Est ce que vous n’êtes pas passer dans une démarche plus mécanique que sensuelle?