#16772
filoufilou
Participant

Super 44 je fais des séances de plus en plus rapprochées de 2 heures en moyenne mais toujours rien sinon le petit plaisir de plus en plus ténu de sentir l’ aneros en moi. J’en viens à déprimer car l’envie de plaisir commence à devenir obsessionnelle et les questions sur mon incapacité à l’obtenir me taraude. Existe-t-il des personnes réfractaires à l’orgasme prostatique? Est-ce physiologique ou psychologique? Un sexologue peut-il être d’un quelconque secours? Les CD d’hypnose sont ils une solution? J’ai bien conscience que mes interventions sur ce forum n’apportent rien mais cela m’aide à décharger le trop plein de frustration qui me taraude….