#14697
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je vous remercie de nous rester fidèle @filou malgré les difficultés qui bloquent votre progression vers l’orgasme de la prostate.

Votre âge n’est pas, en tant que tel, la cause de ces difficultés. Votre état général physique et moral peut en revanche être une cause de difficultés. La faiblesse ou l’absence d’écoulement du liquide séminal peut provenir soit de la baisse naturelle à votre âge de votre activité hormonale, soit de l’hypertrophie courante à votre âge de votre prostate qui gêne tout écoulement sans pression, soit d’un mauvais massage de votre prostate par l’Helix ou le Prograsm junior. En ce qui me concerne j’ai peu d’écoulement de liquide séminal pendant mes sessions et cet écoulement se poursuit souvent après la session en quantité tout aussi faible.

Les tremblements et convulsions fréquemment décrits par nos amis qui reçoivent le cadeau du Super O’ ne me paraissent pas une composante obligatoire du plaisir prostatique. Ma progression m’a d’abord conduit à me sentir fondre dans le plaisir, à me sentir inondé de plaisir plutôt qu’à vivre une perte de contrôle explosive. Les effets de ma jouissance changent maintenant et je deviens plus agité pendant mes meilleures sessions.

Le vrai problème que vous évoquez est que vous ne parvenez pas à déclencher les contractions involontaires, celles qui permettent l’activation du masseur en mode automatique et la montée vers l’orgasme. Dans la mesure où vous avez essayé toutes les formes de contractions volontaires cela vient peut-être d’une certaine difficulté à lâcher prise, à laisser le masseur prendre une forme de contrôle sur votre corps, à vous détendre véritablement tant sur le plan physique que sur le plan intellectuel.

L’envie peut être un bon moteur si elle ne vous ronge pas mais le désespoir ne vous permettra pas d’avancer dans votre quête du Super O’. Lorsque vous avez des sensations agréables remarquez-vous une forme de progression même infime par rapport à vos sessions d’il y a quelques mois ? Avez-vous essayé de pratiquer une forme de relaxation ou de méditation à côté de vos sessions de massage prostatique à la suite des échanges qui ont eu lieu à ce sujet dans notre forum ? Avez-vous essayé l’écoute d’un support musical rythmé ou d’une induction de type hypnotique ?

Votre constance et vos efforts méritent d’être salués et j’espère que votre retour actif sur notre forum vous apportera, au delà des réponses que nos amis sexagénaires ou presque vous fourniront, l’occasion de recevoir la récompense à laquelle ils vous donnent droit. Bon cheminement @Filou.