14 réponses de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Résultats de la recherche
  • #42955
    Andraneros
    Modérateur

    Bonjour @marclof,
    Je suis heureux de lire :

    je sens que je progresse petit à petit.

    C’est un bon signe qui ne peut que vous encourager à pratiquer même si vos premiers plaisirs prostatiques sont encore irréguliers.

    Si vous cherchez un masseur prostatique en verre vous pouvez vous intéresser à la marque Icicles. Ils ont un modèle « Plug Anal en Verre Icicles n°46 » à la forme assez classique. Il existe peut-être d’autres modèles. En cherchant sur le site je vois qu’ @Adam n’a pas testé de masseur en verre, seulement un plug.

    Vous écrivez :

    Je me demande si l’aneros est totalement adapté à mon anatomie

    C’est une question que de nombreux débutants se posent sur leur masseur avant de découvrir qu’il peut leur donner les orgasmes dont ils rêvent quand ils ont réussi à développer la sensibilité de leur prostate, anus et rectum. C’est un doute tout à fait normal quand on ne fait pas partie des hommes qui semblent être nés pour vivre spontanément ces orgasmes hors du commun.

    N’hésitez pas à tester d’autres masseurs qui pourraient mieux vous convenir. Ce sera l’occasion de vous apercevoir après coup que le premier peut vous apporter lui aussi les mêmes plaisirs que les autres.

    Surtout continuez à pratiquer car, même si vous avez l’impression de ne pas ou de peu avancer, chaque session vous apporte des éléments qui vont peu à peu vous amener au plaisir prostatique comme vous le ressentez déjà.

    La plupart de mes orgasmes ont été Aneros less, pendant la nuit

    Ce n’est sans doute pas un hasard. En effet à ces moments vous rassemblez un maximum des conditions qui favorisent l’accès à l’orgasme prostatique :

    • Votre cerveau est « éteint » ; vous n’avez plus les pensées parasites qui peuvent polluer vos sessions diurnes.
    • Votre conscience libérée peut recevoir et surtout percevoir les moindre sensations internes.
    • Vous êtes détendu.
    • Votre relâchement musculaire est complet ; les plus petites contractions peuvent apparaître sans blocage.
    • Le monde extérieur est effacé ;Ttut votre être est centré sur ced qui se passe EN VOUS.
    • Votre sexualité peut s’exprimer sans contrôle.

    Je vous encourage à poursuivre cette voie, en plus de vos sessions en mode éveillé. C’est ainsi que je suis parvenu à vivre mes premiers orgasmes prostatique, en gardant mon masseur pendant la nuit puis comme vous en A-less. Profitez de ces moments pour apprendre à devenir le spectateur de vos orgasmes et renoncer à en être le déclencheur.

    J’ajoute pour conclure que vos sessions nocturnes sont un signe fort de votre reconditionnement orgasmique. Votre corps et votre cerveau vous disent clairement qu’ils veulent vous faire vivre ces orgasmes différents. Apprenez à les recevoir, acceptez une nouvelle forme de jouissance, qui peut être très différente de celle que vous connaissez.

    Bon cheminement @marclof.

    Marclof
    Participant

    Bonjour,
    Je cherche un stimulateur prostatique métallique ou en verre, je ne suis pas très fan du silicone et autres matières plastique. Je suis assez intéressé par le Pfun de Njoy, mais j’ai lu sur le forum des avis mitigés à son sujet. Le wand de Njoy est aussi très attirant, mais j’aimerais bien un toy qui s’utilise sans les mains. Voila… si vous avez des conseilles, des idées, des retours d’expériences ou autres ça serait sympa de partager 🙂

    Comme je vous lis depuis un moment, je sais que vous aimez bien en savoir plus sur la personne avant de la conseiller. Pour me présenter, ça fait environ 8 mois (je pense) que j’ai un Aneros Helix trident. sur cette période, j’ai pu connaitre quelques orgasmes prostatique (ça se compte sur les doigts d’une ou deux mains) c’est très irrégulier, mais je sens que je progresse petit à petit. La plupart de mes orgasmes ont été Aneros less, pendant la nuit. Je me demande si l’aneros est totalement adapté à mon anatomie, je sens que je peux y arriver avec, mais je me demande s’il n’y aurait pas mieux pour moi. De plus sa matière ne me plait pas vraiment, j’aime les matières qui glisse bien et qui pèsent un peu plus lourd (d’où mon attrait pour les jouets métallique et en verre)

    Merci d’avance pour vos réponse, n’hésitez pas à conseiller d’autres toys que j’aurais pu rater.

    #41872

    En réponse à: Prostate peu sensible

    Andraneros
    Modérateur

    Bonjour @brayan,
    Bienvenue sur notre forum.
    En lisant ton message j’ai l’impression que pendant ces 3 ans tu a chassé des fantômes ou plus précisément tu as couru après des fantasmes au lieu de préparer méthodiquement le développement de tes capacités orgasmiques. Je pense aussi que pour vivre au plus vite une expérience orgasmique « améliorée » tu as plus cherché des objets magiques que travaillé à développer ton potentiel. Comme tu peux le lire sur tous les forums sérieux il n’y a pas d’objet magique, il n’y a que des cheminements dont certains peuvent être très rapides, dont d’autres peuvent être très lents.

    C’est ce que nous sommes nombreux à faire. C’est naturel et encore plus à l’âge auquel tu as commencé tes explorations selon ce que tu nous dis. A 16 ans tu n’avais sans doute ni les informations suffisantes ni les bons conseils pour engager dans de bonnes conditions le développement de ton potentiel orgasmique. Comme @bzo te l’as dit en t’accueillant tu as pris une excellente décision en t’inscrivant sur notre forum.

    Tu mentionnes la carte au trésor mais as-tu pris le temps de lire sérieusement le traité d’Aneros et de le relire ?

    Pour la plupart des hommes l’accès à l’orgasme prostatique demande à la fois un certain état de corps, un certain état d’esprit et une discipline inédite :
    • Un certain état de corps : relâchement musculaire tout en ayant une excitation sexuelle suffisante pour être en mode jouissance,
    • Un certain état d’esprit : concentration de ta conscience sur ta prostate, ton anus et ton périnée, vide mental pour être disponible à des sensations nouvelles et souvent très subtiles au début,
    • Une discipline inédite : oublier ton pénis bien qu’étant excité afin de conduire ton cerveau à accepter l’ouverture d’une nouvelle voie de jouissance sexuelle.
    As-tu su prendre le temps de bien te préparer pour « recevoir » tes orgasmes prostatiques ?

    j’ai entamé il y a trois jours une abstinence et je ne touche plus devant pour forcer un recâblage du désir sur la prostate.

    C’est une bonne décision. Note que le but est de séparer le plaisir trop bien connu de l’orgasme pénien éjaculatoire du plaisir de l’orgasme prostatique que tu ne connais pas encore. Si tu mélanges les 2 ton cerveau va automatiquement écraser les petites nouvelles sensations par les bonnes grosses sensations qu’il connaît bien. Il ne s’agit aucunement de t’interdire d’éjaculer, surtout à ton âge. Donc évite le mélange, c’est très bien. Si en plus tu parviens non pas à supprimer mais à espacer tes éjaculations, tu peux ainsi augmenter ta tension sexuelle, ton excitation, ton énergie sexuelle et améliorer la réponse de ton corps et de ton cerveau aux stimulations purement prostatiques.

    L’électrostimulation n’est pas plus simple. C’est une méthode de stimulation sexuelle, voire prostatique, différente. A ton âge ce serait, à mon humble avis, très dommage de chercher à vivre des orgasmes « améliorés » à l’aide d’un appareillage coûteux dont tu deviendrais le prisonnier. Tu as 1000 fois plus à gagner en acceptant une période d’apprentissage pour vivre des extases orgasmiques avec un simple masseur et même avec la seule force de ta pensée (aneros less ou A-less).

    Le véritable orgasme prostatique n’entraîne aucune éjaculation et donc aucune période réfractaire ce qui permet d’enchaîner plusieurs orgasmes à chaque session. Quand je dis plusieurs ça peut aller d’une petite dizaine à 20, 30, 50 peut-être selon ton état physique, ton état mental et surtout le temps dont tu disposes pour en profiter. Nous sommes souvent dans un tel état de béatitude que nous ne sommes plus capables de compter quoi que ce soit.

    Rassure toi, tout ce que tu as fait sur le forum est correct.

    J’arrête ici ma réponse pour ne pas te noyer dans un flot de conseils qui risquent de te décourager. La communauté du forum répondra plus en détail à tes prochaines questions pour t’apporter des explications qui devraient être beaucoup plus utiles car elles correspondront à tes besoins. J’espère que mon message te conduira à te replonger dans les fondamentaux et à nous poser de nombreuses autres questions au fur et à mesure que tu testeras la méthode de base du traité et les conseils que nous te donnerons en fonction de tes retours d’expérience.

    Je t’encourage à lire les fils de discussions de nos amis qui t’ont précédé sur le forum. Tu verras que ceux qui ont appris à vivre des orgasmes prostatiques ont pu faire des cheminements très différents pour devenir capables de vivre à volonté des orgasmes dont tu ne peux pas imaginer l’ampleur qu’ils vont prendre dans ta chair.

    Bon cheminement @brayan.

    #41209
    Andraneros
    Modérateur

    Bonjour @avantal78, tu écris :

    J’ai donc vu que c’était possible d’avoir ce genre de plaisir sans aide externe

    Nous somme plusieurs sur ce forum à pouvoir te confirmer qu’il est tout à fait possible d’avoir des orgasmes prostatiques sans masseurs. Tu le sais déjà si tu as pris un peu de temps pour parcourir les messages qui le disent. Si tu ne l’as pas encore fait tu écris dans le champs de recherche présent sur la page « Sujets » (« Les sujets actifs » dans le menu déroulant) les mots clé « A-less », « aneroless », « aneros less » ou anero-less » et tu lis les messages que te renvoie la requête.

    Le wiki associé au site du fabricant précise bien que le masseur n’est pas nécessaire mais en rappelant que son utilisation facilite l’accès au plaisir prostatique. Tu retrouveras les informations à ce sujet en écrivant « training wheel » dans la zone de recherche de la page mentionnée ci-dessus. Je pense que tu aurais tout à gagner en acceptant de faire des sessions avec un masseur de qualité parallèlement à tes sessions sans masseur.

    Je précise que j’ai commencé ce travail prostatique depuis environ 1 semaine. Cependant j’etais déjà initié à la chose car nous pratiquons ce genre de chose de temps en temps avec ma copine.

    Tu écris « ce genre de choses » et « de temps en temps ». C’est un excellent début mais selon ce que je comprends (je suis peut-être dans l’erreur) ça ne ressemble en rien à une discipline d’apprentissage systématique. Ton initiation ne peut que faciliter ton apprentissage mais en aucun cas le remplacer. Il me paraît donc tout à fait normal que tu te retrouves en difficulté pour échapper à la pression induite par le réflexe éjaculatoire après seulement une semaine de pratique.

    Il me semble aussi important que tu te montres très patient. Je pense que c’est déjà formidable que tu sois aussi réceptif à cet exercice de contractions. Il existe un site en cours de développement qui présente des fichiers pour te guider dans l’apprentissage du contrôle de tes muscles périnéaux « mindgasm.net ». Il est en anglais. Les 3 premières leçons sont accessibles gratuitement et les suivantes demandent un paiement.

    Selon mon expérience, pour éviter d’être aspiré dans la voie de l’orgasme éjaculatoire quand ton plaisir commence à devenir intense
    • tu dois chercher à éviter les tensions musculaires qui apparaissent avec la montée de l’orgasme en approfondissant ton état de relaxation,
    • et en te concentrant sur ce que tu ressens autour de ta prostate en oubliant tout le reste.

    Mon cerveau n’arrive pas à dissocier l’orgasme et l’éjaculation à priori.

    Je te dirais éteins ton cerveau et concentre toi sur tes seules sensations.

    Bon cheminement @avantal78.

    #36994
    Andraneros
    Modérateur

    @v3log Si tu utilises un lubrifiant à base d’eau pense à le renouveler régulièrement pendant ta session si elle dure plus de 20 minutes. Ce type de lubrifiant est facilement absorbé par la peau etles muqueuses.

    Il y’a d’ailleurs un terme que je n’ai pas compris, peux-tu m’éclairer dessus s’il te plait ? C’est « A-less »

    C’est une abréviation pour l’expression anglaise “Aneros less” qui signifie “sans Aneros”. Cette expression est utilisée pour désigner une session de plaisir prostatique obtenu par la seule force de sa concentration ou par le déclenchement de sensations réglexes sans utiliser aucun masseur.

    En général cette aptitude à vivre des orgasmes prostatiques sans masseur apparaît chez des pratiquants confirmés dont le reconditionnement (“rewiring” en anglais) est bien avancé. Elle peut aussi apparaître parallèlement aux progrès faits pendant les sessions avec masseur. Elle peut être recherchée par une pratique systématique reproduisant en pensée les effets d’une session avec masseur ou bien apparaître sans recherche consciente comme un effet collatéral bienvenu de l’apprentissage avec masseur.

    Tu peux effectivement te masturber avant tes sessions MAIS fais attention à ne pas éjaculer pour garder un maximum de tension sexuelle. L’avantage de cet échauffement est de stimuler la prostate, l’inconvénient pour un débutant est d’orienter ton esprit sur tes sensations péniennes fortes et bien connues au détriment de tes sensations prostatiques faibles au début et difficiles à reconnaître.

    Bon cheminement @v3log.

    #36412
    Andraneros
    Modérateur

    Votre retour @jean74 après presque 2 ans de silence me fait plaisir @jean74. Votre fidélité et vos compliments nous vont droit au cœur. Merci.
    Vous nous disiez à l’époque :

    Avec le temps j arrive à éprouver des orgasmes un petit peu moins forts qu avec l’Aneros mais très agréables et extrêmement longs.

    Vous nous dites aujourd’hui :

    Pour ma part j’ai vraiment atteint des sommets en pratique Aneros Less, les sessions sont exceptionnellement longues et intenses.

    C’est magnifique. A quel niveau placez-vous vos orgasmes A-less d’aujourd’hui par rapport à ceux que vous viviez il y a deux ans ? Comment a évolué la hiérarchie entre les orgasmes avec masseur et ceux sans masseur pendant ces deux années ?

    Bon cheminement @jean74.

    #36405
    jean74
    Participant

    Bonsoir à tous !
    Cela fait un moment que je n ai pas trouvé la motivation pour participer à une discussion.
    Je suis tellement heureux de voir que certains d’entre nous arrivent à partager l expérience de cette extraordinaire découverte avec leur compagne !
    Pour ma part je pratique toujours en solitaire, mon épouse a complètement rejeté l idée que je puisse accéder à un plaisir exceptionnel sans qu elle en soit le moteur…
    Malheureusement notre relation en est fortement affectée.
    J’ai essayé de lui expliquer mais les préjugés et les clichés ont été plus forts …
    Elle pense que les plaisirs prostatiques et liée à la zone anale sont réservés aux homosexuels.
    Malheureusement les préjugés sont encore extrêmement forts et liés à l éducation que l on a reçu.
    Pour ma part j’ai vraiment atteint des sommets en pratique Aneros Less, les sessions sont exceptionnellement longues et intenses.
    Voilà, je suis extrêmement optimiste quand même et heureux de vous lire !!!

    #33097
    lighteningbolto
    Participant

    Hello à tous.

    Quelques nouvelles du front.

    La majeur partie de ma pratique est désormais en A-less, mais j’essaie de faire toute de même une séance masseur de temps en temps.
    J’ai définitivement abandonné l’Helix. Il est trop “franc” et le lendemain, je peine même à faire du aneros less, comme si la zone avait été tant bombardée qu’elle fait la grêve.
    Le maximus est lui plus subtil à mon sens et presse moins/glisse plus. Je le préfère vraiment. Les séances avec masseur évolue cependant peu en ce moment même si j’en sors toujours satisfait.

    Sans masseur par contre, je ressens une évolution depuis 2 jours. J’arrive à présent à garder mon esprit sur le fil conducteur en pleine orgasme et ça, ça change beaucoup de choses! En effet, avant je préférais presque la zone de montée orgasmique que l’orgasme lui même car une fois ce dernier arrive, on se retrouve balayé par contraction ou convulsion et plaisirs “globale” qu’il m’étais impossible de garde mon attention de mon pulsar interne, pourtant source de tout. Et même si orgasmer est magnifique, ces 30 secondes le précédant étant finalement encore plus divines à mes yeux. Je ne sais pas si d’autres partages mon opinion? Je me suis souvent demandé si c’était comme ça, ou si il y avait plus à voir.
    Les textes de @bzo me laissait rêver et espérer plus ^^

    Je crois que j’ai ma réponse, en espérant que ce n’est pas un hazard, et même si je ne maitrise encore que les prémisses. Je ne sais pas si c’est le rewiring qui a progressé ou ma capacité à garder l’esprit focalisé qui a augmenté, mais depuis 48h, même en pleine tempête, je vois mon soleil à travers les nuages maintenant. Certes cela demande un effort, certes c’est pas à tout les coups, mais c’est prometteur. Je croise les doigts pour y arriver de mieux en mieux mais cela a permis d’avoir des orgasmes d’une qualité telle que je peux les appeler Super O (que j’estime n’avoir connu qu’une fois auparavant)

    Autre chose à signaler dans mon carnet de découverte:
    -Le premier orgasme est plus dur à optenir, les suivants sont plus simple, du moins en A-less. Avec masseur c’est le contraire ?!
    -Quand les premiers signe de plaisir apparaissent, désormais une douce chaleur irradie mon bas ventre. C’est extrêmement agréable mais je ne vis pas ce plaisir comme sexuel. C’est juste du bonus ^^

    Enfin dernier point, un peu moins joyeux mais vu que j’ai abordé un jour la question ici, j’estime correcte d’en parler… En ce moment mon couple est un peu en pleine tourmente. Ça ne date pas de hier et n’a rien à voir avec notre pratique, je pense qu’il s’agit plutôt d’une étape à traverser “quand on est un vieux couple” et quand de surcroît la vie nous fait passer des épreuves individuelles difficiles. Je connais des hauts et des bas dans ma relation. Lorsque j’ai parlé dans mon topic de mon désir d’informer Madame du sujet, nous étions dans un “haut” et j’avais espoir d’en être sorti. Actuellement, c’est plutôt le contraire. Voila pourquoi je n’ai pas encore aborder les choses avec elle. J’espère qu’on saura traversé cette épreuve et ce jour la, je partagerai cette expérience avec elle. En attendant, je vais rester dans l’ombre et ne pas révéler une information qui pourrait perturber encore plus les choses.

    #29395

    En réponse à: Mon bonhomme de chemin

    nydor01
    Participant

    @Epicure

    Bonjour,

    À l’inverse, moi qui suis en Aneros less, plus j’avance dans ma pratique et moins j’ai besoin de pratiquer des contractions volontaires de l’anus, en fait quasiment jamais, tout se passe maintenant au niveau du rectum, mais surtout au niveau du périnée notamment dans sa partie haute, celle qui cerne la prostate. Ce sont les sensations dans cette zone qui provoquent des contractions involontaires du rectum, voire de l’anus (finalement assez rarement) ; et j’ai principalement des contractions des muscles profond du bas ventre qui entraînent des spasmes abdominaux, des soulevées du bassins etc. Au début de ma pratique, je me focalisais sur l’anus, les sensations localisées à ce niveau finissaient bien par remonter dans le rectum, mais au prix d’un effort musculaire assez désagréable sur la durée. J’ai réorienté ma pratique vers les muscles internes, leur éveil a été plus long, mais pour moi cela a été la clé du succès. Depuis, la contraction de ces muscles, que je parviens à bien localiser, déclenchent des sensations de plaisirs inégalées. Et ce, de façon très rapide. Et surtout, sans fatigue musculaire, comme je pouvais le ressentir après une longue séance.

    #26690
    logansan
    Participant

    Un petit retour participatif parmi vous. Je ne cesse de vous lire, mais je ne rajoute mon ‘grain de sel’ que quand j’en estime une utilité.
    Oui, ces orgasme ‘aneros less’ sont un petit bonheur.
    Pour ma part, au matin, je me réveille avant l’heure grâce au réveil de ma prostate (je suppose que le remplissage de la vessie dans la nuit et la retenue de la miction involontaire et indépendante active les muscles, la circulation sanguine et donc la sensibilité de la zone. Une dose plus élevé de testostérone au petit matin peut en être aussi une des causes, il me semble avoir lu quelque chose à ce propos).
    Je suis détendu, en forme, sans pensées parasite de la journée, puisqu’elle ne fait que commencer et que celles de la veille ont été triées dans la nuit. Et je respire avec le ventre.
    De douces contractions périnéales diffusent une chaleur, du plaisir léger mais très satisfaisant, sans forcément avoir de pensées excitantes, juste vivre l’instant et profiter. Une sensation de bien-être est installée, et quand je veux intensifier le phénomène, je contracte plus ou moins fort le périnée, les sphincters, à tour de rôle, jouant sur l’intensité. Le plaisir devient plus fort, puis me submerge petit à petit sous forme de vague (j’adore comparer le plaisir prostatique à une marée montante, surtout qu’une image mentale de détente pour moi est d’être sur une plage avec le vent, le bruit de la mer montante…).
    Quand le plaisir arrive au maximum de chaque vague, je me laisse submerger par un plaisir qui s’intensifie, qui peut durer quelques secondes, 1 voire 2 minutes, je ne crois pas avoir vécu plus longtemps cet état en continu. La vague se retire et revient, la aussi le temps n’est pas forcément le même. Je ne suis pas forcément excité sexuellement plus que cela. En érection, au repos au niveau de mon sexe, cela dépens, je suis surtout en état relaxé, centré sur les sensations ressenties.
    Puis la mer se retire lentement, l’intensité des vagues diminuent. Puis, bon, il est temps de se lever !
    Je vis cela en général de 30 minutes à 1 heure, quand j’ai le temps de rester au lit, ou que mon corps est suffisamment reposé de sa nuit.
    Si je ne coupe pas ce réveil adorable par une masturbation, je profite de douces et agréables sensations au moins toutes la matinée dans le bas-ventre. Quand la vie me permet d’en profiter bien sûr. Et rien de plus satisfaisant de pouvoir placer une séance aneros (vice, j’adore, en douceur, ou plus dévastateur avec le Hush de Lovense, mais je débute).
    Il m’arrive d’utiliser des techniques tantriques, chinoises… empirique surtout, de respiration et de circulation de l’énergie. Je fais véhiculer l’énergie sexuelle du bassin vers la tête en passant par le dos, les contractions périnéales servant d’impulsions. Je fais tourner l’énergie dans le sens des aiguilles d’une montre sur des multiples de 9 (merci Mantak Chia) puis dans le sens inverse, le même nombre de fois. Puis en collant la langue contre mon palais, je la laisse descendre au niveau de mon nombril, donc par le devant du corps. et là aussi, je la fait tourner selon le même principe ; sens des aiguilles – multiple de 9, puis dans l’autre sens autant de fois. Détendu, relaxé et plein d’énergie pour la journée.
    De plus, je n’ai pas l’impression de progresser avec masseur prostatique (mais je ne me sens pas à plaindre), c’est ma faute, je manque de patience. Donc je profite de mes capacités, et je sais qu’il me reste du chemin à parcourir quand je lis certains d’entre-vous. Mais je n’éprouve pas de jalousie, parfois la frustration de certaines cessions moins fortes, mais nous les vivons tous.
    En tout cas, pour moi, ces états s’atteignent par un abandon, une confiance dans l’état présent, une acceptation de son féminin, d’être surtout pénétré librement. Et si possible en laissant le pénien de côté, là est ma faiblesse je pense.
    Bref, renforcez vos muscles PC par de petits exercices, quand vous y pensez, quand vous avez le temps. Vous saurez les différencier, varier les intensités de contractions, et ils seront libres de se gérer tout seul pour votre plus grand plaisir. A deux ou tout seul.

    #23249
    Andraneros
    Modérateur

    On en parle @nydor01. Ce fil de discussion a été ouvert en mai 2014. Il comporte peu d’interventions, pour le moment, mais ce sujet est abordé plus ou moins directement dans d’autres fils de discussion.
    Une recherche sur l’ensemble du forum faite à partir de la page « Sujets » donne :
    – 83 occurrences pour l’expression « sans aneros » dont la première publiée le 31 décembre 2013 par @logansan et un sujet ouvert par un certain @andraneros le 7 mars 2014
    – 30 occurrences pour l’expression ” sans masseur “
    – 3 occurrences pour l’expression « aneros less »
    – 2 occurrences pour l’expression ” anerosless”
    – 14 occurrences pour l’expression « aneros-less »
    – 24 occurrences pour l’expression « a-less »
    (nombre d’occurrences relevées avant la publication de ce message)

    En revanche si l’on s’en tient au fond de votre question il est vrai que personne jusqu’à aujourd’hui n’a décrit sur notre forum une méthode pour apprendre à maîtriser l’orgasme prostatique sans utiliser de masseur, ni proposé spécialement d’aider nos amis à progresser dans cette voie.

    Je pense qu’il y a deux raisons principales à cette situation :

    – 1) Adam, le créateur de ce blog NXPL et l’auteur du traité d’Aneros a découvert l’orgasme prostatique en utilisant un masseur dédié, comme ce fut mon cas et comme c’est le cas de la grande majorité de nos lecteurs. Pour ceux d’entre nous qui parviennent à vivre cette forme de jouissance l’expérience est tellement intense que nous ne ressentons pas le besoin d’aller plus loin même si, comme vous le dites « il… semble naturel d’aller plus loin ».
    Avec un peu d’organisation les contraintes de préparation ne sont pas beaucoup plus lourdes que pour d’autres activités sociales ou solitaires. De façon générale l’utilisation d’un masseur est bien la clé qui ouvre la porte du paradis prostatique et c’est donc de cette clé que nous parlons le plus volontiers.

    – 2) Pour le plus grand nombre de ceux qui ont acquis l’aptitude à vivre des orgasmes prostatiques sans masseur, la découverte a souvent été vécue comme un effet secondaire de leur pratique avec masseur. C’est ce qui s’est passé pour moi. Je n’ai pas cherché à vivre des orgasmes prostatiques sans insertion de masseur. J’ai découvert peu à peu que je pouvais ressentir les mêmes effets sans la présence du masseur.
    C’est pourquoi je peux difficilement dire à un membre du forum ce qu’il doit faire pour vivre des orgasmes prostatiques sans masseur ni comment il doit le faire. Depuis mes premières découvertes, j’ai appliqué, pour développer ma capacité à ressentir le plaisir prostatique sans masseur, plus ou moins les mêmes méthodes que celles qui m’ont permis de connaître le super O’ avec masseur.

    Voilà pourquoi ce thème de discussion est un peu dispersé. Nous savons tous que c’est possible ; nous savons tous aussi que, sauf exception, c’est un but encore plus difficile à atteindre que l’orgasme avec utilisation d’un masseur.

    Les méthodes et les enseignements qui proposent cette voie royale de la jouissance orgasmique reposent souvent sur des références éloignées de notre culture occidentale et donc difficiles à bien comprendre et mettre en œuvre. L’utilisation d’un masseur nous permet de commencer notre cheminement vers le super O’ dans un environnement plus familier.

    Vous avez raison @nydor01 de relancer ce sujet et j’espère que nos amis qui connaissent cette forme de jouissance orgasmique accessible à volonté vont répondre à votre appel et venir nous présenter leurs expériences et leurs conseils pour nous aider à mieux en parler. Bon cheminement @nydor01.

    #15517

    En réponse à: Parkour's Re-Wiring …

    Nomade
    Participant

    Bonjours tout le monde ….
    Cette dernière semaine aura été pour moi comme une semaine de total découverte …
    Aaaaaaaaah , les peredises …. que dire ….
    Au passage ma prochaine session , je passe a celui qui est le plus petit ………….

    Ayant laisser de coté ces derniers , je me suis pencher sur l’article wiki d’Aneros :
    Advanced Skills Aneros Wiki ……

    Ce qui a retenu mon attention est la partie traitant du ” Tug of war ” dans ” skill building ”
    tug of war = tir a la corde ( la traduction étant importante pour le reste de mon explication , au passage je me permet de traduire tout ou partie … vous aller comprendre )

    Je parcours cette article , car je sentais chez moi comme un gout d’inachever …. je stagner
    et ne savais pas pourquoi ….
    En lisant cette partie de l’article , j’eu une révélation : je n’exploitais pas a fond mes sphincters
    pour être plus précis , toutes mes sessions je n’utiliser uniquement mon sphincter anal ( retenue des gaz ) , et je n’utilisais mes PC que très peu …. grave erreur !!!

    voici ce que dit cette partie de l’article :

    ” 90 pour cents du voyage vers le super O , peut être fait sans aneros. La clé , c’est la préparation. ”

    (je ne vais pas tout traduire , y’en a énormément , mais cela vaut la peine d’être lu , nul besoin d’un niveau exceptionnel d’anglais pour comprendre ce qui est dit , d’autant plus que google reverso aide grandement a la compréhension , même si la traduction qui est fait est plus ou moins approximatif , cela étant dit quand vous relisez l’article wiki en anglais une seconde fois tous parait beaucoup plus clair !!!! )
    il faut utiliser tout les muscles lier autour du plaisir prostatique !

    Pour commencer ( et ce n’est pas préciser dans le traiter d’aneros ! ) il faut non seulement apprendre a localiser ses sphincters , mais aussi apprendre a s’en servir indépendamment l’un de l’autre.
    Une fois maîtriser , il faut essayer de les contracter simultanément de façon synchrone ….

    Une fois maîtriser ces deux principes vint ensuite la partie la plus intéressante :

    appliquer vôtre habilité à utiliser vos muscle PC et sphincter anale , de manière asynchrone , sinusoïdale , avec des hauts , vos muscle PC puis avec des bas , sphincter anal , sans coupure , l’une étant dans la continuité de l’autre , vous passer d’une contraction de l’un , puis vous la relâcher progressivement , tout en se faisant , vous commencer a contracter l’autre , comme une danseuse du ventre , faire des allez et retour avec ses deux muscles , comme si il faisait du tir a la corde , la corde étant pour nôtre part , l’helix , qui se faisant fait des va et viens ….

    Cette construction de contraction volontaire , se fait sans aneros , pour apprendre a controler correctement vos sphincters et muscle PC , dans l’article , il précise , que lorsque vous y parvenez , a ce dernier mouvement ( aneros less ) on doit commencer a sentir des…… P-waves ….. et que si on les sens et bien … c’est plutôt bon signe !!!!!!

    La suite étant de continuer ses mouvement jusqu’à déclenchement de ce même mouvements mais de façon involontaire ( pour ma part j’en suis là …. !! )

    Pour la suite je vous laisse entre les mains du traiter d’aneros qui explique très bien la suite du corps se faisant l’amour à lui même.

    Comme une bonne nouvelle n’arrivant rarement seul : de mon set 4 peridise , comme dit plus haut , j’en suis a celui étant le plus petit pour ma prochaine session ….

    Hier une sensation étrange mais d’une délicatesse , et subtilité divine me parcourais , dans l’intégralité de mon corps , ces fourmillements , plein de désir , de laisser aller , d’étirement , et mes sphincters jouant avec grande délicatesse aneros less ….. je ne comprenais pas pourquoi et comment ….

    Ces sensation Ô combien chaleureuses / douces / enveloppante / de bien être ( actuellement a écrire ces ligne j’en suis littéralement sous leurs influences , droguer complet !!!!!! ) ont continuer ont continuer après l’une de mes session de découverte avec l’avant dernier peredise …..

    Pompes / abdos / tractions / gainage … rien de tout cela n’a fait disparaître cette sensation que je ne pouvais expliquer jusqu’à lors …. Jusqu’à ce que ……….

    Étincelle de génie … je relance une session spéciale peredise …..
    Et là , je découvre avec bonheur , l’état très avancé de mon re-wiring interieur ….

    En ne faisant rien je me suis senti comme transporter sur un lit ô combien moelleux tant en étant envelopper dans des fourmillements / étirement / comme lorsque vôtre prostate ce fait chatouiller …
    sauf que là la sensation part de plus bas ….

    Cela monte , monte , monte encore dans le plaisir subtil et divin , a deux doigts de me submerger , encore , encore et encore , des heures durants … sans jamais redescendre ….

    je n’ai toujours pas les mots pour exprimer avec exactitude ce que je ressens , a l’heure de ces quelques ligne je me sens encore transporter … il va falloir que j’aille assouvir la demande de mon rectum …….

    oui j’ai eu une nouvelle sorte d’orgasme , non lier a la prostate , j’ai jouis tout comme , sauf que je n’ai absolument pas senti ma prostate travailler , ni se faire enlacer délicatement comme a mes premier mini ô … c’était autre chose …. j’ai jouis de la même manière , mais nul besoin de maintenir une quelconque pression pour faire durer le plaisir ….. tant que le peredise était a poste … le plaisir ne pouvant s’arrêter que si vous fatiguer vos muscles , je reconnais que j’y suis pas arriver …. tout du moins pas encore …. je fais des poses , car je découvre de nouvelle sensation a chaque fois ….

    Comme par exemple , jusqu’à maintenant je n’ai pas de spasmes full body , uniquement des muscleS localisés …. juqu’à maintenant , j’ai sentit ma jambe gauche convulser , et pendant une fraction de seconde j’ai sentis une vagues de plaisir venant submerger ma jambes , allant droit dans ma tête …
    Superbe sensation ……

    Peridise a poste ……

    Je m’allonge , travaillant de concert avec mes muscles , sensations , pressions sanguine ….

    Et …. du laisser aller …….

    Chatouillement / fourmillement / étirement …… viens a moi …

    Doucement , subtilement , délicatement , enveloppant …….

    comme si l’on venait vous border dans une couette ô combien accueillante , comme lorsque vôtre partenaire ( femme / homme … c’est selon … ) viens vous enlacer dans ces bras contre son corps , chaud , humide , tremblant de désir , tremblement venant vous faire résonance dans le vôtre …. subjuguant vôtre être …. perdant tout repères de ce qui fait la réalité …..

    Abandonnant … allant chercher le laisser aller le plus total , celui là qui , vous a jamais été permis d’atteindre ….

    quelque chose d’exceptionnel , que personne ne se l’explique ……

    Une transe incroyable qui fait de vôtre de vie une chose qui vaille la peine de se battre pour , de vivre pour … et d’aimer ….

    C’est ce que je ressens actuellement , et je vous laisse car je sens mon corps désireux , s’emplir d’extase …. je m’essais le dernier peredise, le plus petit …

    Je reviens vers vous tous , vous faire mon retour d’expèrience …..

    Aneros’ment / Peridise’ment vôtre … ou Aneros less’ment vôtre ………

    #14953

    En réponse à: Parkour's Re-Wiring …

    Nomade
    Participant

    eh eh !
    me revoilà … avec le set complet de peridise ….
    J’ai le plus volumineux en moi depuis plus de 4 heures et je le sens plutôt bien .
    Cela ne génère pas encore de plaisir , mais j’arrive bien a le localisé , et je sens qu’il bouge ….
    Et j’ai encore plein de fourmillement qui monte et me parcours a l’heure de ces quelques lignes ….
    Comme c’est enivrant !

    D’ailleurs pour finir mon premier poste , désormais c’est quasiment sur commande les mini ô !!!
    Et mon corps est génial ! j’ai a peine entrepris une légère contraction , que mon flux sanguin suffit a mettre l’autopilote …. j’ai pas encore de full body orgasm … mais ça vient …..
    C’est complètement soudain …. c’est extra !

    Et les nuit qui suivent sont d’un repos …..

    Et mon corps fait même des caprices !

    Une semaine sans aneros , et après une session avec , des plus agréable jusqu’à se rapproché de l’épuisement ( d’ailleur j’avais l’impression que le temps s’arrêtait mais que les heures passait a une vitesse , sans m’en rendre compte … agréable paradoxe … ) , qu’une fois enlever , et bien vu que je suis devenus aneros less depuis peu .. et bien cela à continuer tard dans la nuit ….
    4 heures de bonheur avec aneros , et 1 voir quasiment 2 heures de plus … sans rien … les nerds ont lâcher , l’épuisement y est pour quelques chose , l’impression d’avoir fait des séries de centaine d’ados ….
    Et je me fais réveiller par ces fameux fourmillements irradier de chaleur dans les membres , une détente d’une extase ; au petit réveil ( d’une grass’ mat’ devrais je dire … pas plus tard que midi ! )

    Bref je continu à m’éclater …. je baigne dans une enveloppe charnelle d’excitation …

    QUESTION : sur les peridises

    j’ai les 4 :

    a quel moment est il conseiller de changer de diamètre ?

    actuellement j’ai le premier , le plus volumineux , je le sens bien bouger … sans plus

    Avait vousdéjà ressenti pendant une session avec ou sans aneros , une démangeaison comme sur la prostate au moment ou l’aneros viens assouvir se ressentit , mais ceci près qu’elle est localisé sur le gland ?

    Ce qui m’amène a un autre constat : je peux enchaîner une session complète avec plusieurs masturbations classiques , sans pour autant couper mes sensations anales / prostatiques ….. et continué pendant des heures ……

    Je pense que j’ai dépasser le stade , ou une éjaculation classique , devient nettement inférieur en plaisir générer , que les mini ô que je déclenche quasi a volonté ….

    c’est dingue mais que c’est agréable de pouvoir varié autant ….
    d’autant plus que pendant une session je peux varier avec ( dans cette ordre ! ):

    Peridise ( desormais acquis !!! )
    B-balls
    Aneros Helix
    Nobessence Romp

    puis une dilatation anale avec un dong gonflable ….

    Sur ma liste je pense acquérir un progasm junior ou progasm tout cours ,
    une fois que j’aurais développer mes sensation avec mes jouet actuels

    #14935
    Nomade
    Participant

    Bonsoir a tous !
    Bonne et aneros’ment vôtre année 2015 !

    Prenant exemple sur un frère d’aneros je crée un post ou je parlerais uniquement de la suite de
    My treasure’s Map Hunt ….

    J’ai repris cette année mes sessions … 2-3 par semaines

    Le père noël sachant lire dans les pensée j’ai la joie immense d’avoir fait l’acquisition
    d’un nobessence romp ……
    Toutes les sensations précédemment décrite dans les autre posts …. x10 !!!
    Du pur bonheur !

    D’ici quelque jour ce sera au tour d’un kit peridise … les 4 en fait !!!

    Seulement c’est sans compté mon cheminement …. fait de plein de surprise !

    Non seulement je commence a lacher totalement prise pendant mes sessions , merci les écoute audio d’auto hypnose , qui me mette dans un état quelque part entre le sommeil et l’éveil ….
    Un état de relaxation avancé …..
    Bref que des pré disposition a l’ouverture et l’écoute du corps !

    Seulement pendant mes deux session , involontairement a la première , puis volontairement à la seconde , je commence a teste le ” Aneros less ” … sans rien …. c’est étonnamment …. bon !!!!!!!!!!!

    Je sens la boule qui accumule plaisir / chatouillemnt / fourmi dans le bas ventre , tous ça se propageant partout dans mon corps …. je monte …. je sens mon corps qui vibre intégralement comme un simple vibro ….. quelque chose va explosé dans l’intégralité de mon âme …… je peux plus me retenir … plus rien faire … je m’abandonne juste avant … je me cambre tout en râlant …..
    Je sens mon sexe pompé … ( il tout flasque pourtant ) …. c’est trop bon …..
    Je ne sens pas mes sphincters travailler et pourtant je sais qu’ils sont a l’oeuvre …. c’est bizarre
    mais exquis !!!!

    J’explose ………….

    je recommence 3 fois en moins d’une heure …..

    D’après mon analyse il me semble que j’ai atteint plusieurs mini O ….
    car je n’ai pas ressenti tout mon corps avoir des spasms partout ….
    Mais je peux vous dire que j’en ai tout de même bien plus que mes premières sessions de ce mois !!!

    Cette semaine je travaille uniquement mon ressentit sans aneros …
    Actuellement a l’heure ou je tape ces lignes je sens déjà l’intégralités de mes jambes enveloppées dans des fourmillements / chaleur diffuse … comme c’est exaltant !!!!!

    Et le must … je le fais maintenant depuis 3 jours d’affilé sans compromettre tout mon travail accompli jusqu’à maintenant … du moins c’est le ressenti que j’ai ….

    Au passage je dis : avec lavement !!!
    sans aucun doute
    Je vois ça comme : il y plus de place pour pour bouger pour les aneros …. ou pour juste travailler sans … plus de sensations …. effet garantie !!! du moins pour moi c’est l’idéal !!!
    Je le recommande chaudement …
    Le mien ce met sur la pomme de douche … et plus ça va … plus c’est rapide 30 seconde – 1 minute maxi ….. et puis hop une douche bien chaude …..
    Le tout évidement après avoir manger léger ….

    Puis enveloppement dans une couette chaude / douce / j’ai l’impression a chaque fois de me retrouvé ” cajolé ” dans les bras de La Femme !! c’est quelque chose …. j’ai bien choisit !!!!

    Tit’ session audio … et les mouvement s’amorce tout seul .. j’ai juste a écouté mon corps …. le pilota automatique se déclenche assez tôt

    là tout de suit … je pleure … je vienS d’avoir un mini o …. .. le fait est que d’ecrire c’est quelques lignes mon donner juste ce qu’il faut pour commencer a m’envoyer en l’air ….

    pouaaa que c’eest bon !!!

    Je reviens . EJ PLUET PLUS TROGT M4EXPROIMé corect ..$
    A TOUTALURE j,

14 réponses de 1 à 14 (sur un total de 14)