5 réponses de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Résultats de la recherche
  • #37207
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @Buzzi.

    Du plaisir, des séances en dents de scie mais je garde toujours la motivation.

    Je vois dans ces mots le témoignage d’un cheminement qui se déroule normalement même si tes progrès sont lents. Ton impatience se nourrit de tes progrès. De ton point de vue c’est frustrant, du mien c’est bon signe…

    je me suis focalisé sur le fait de ne pas contracter et de ressentir, juste ressentir sans rien attendre. Ce travail sur moi même a porté ses fruits

    Je suis heureux de le lire. C’est une avancée importante qui illustre ce que peut apporter une attitude « d’écoute de ton corps »

    Le rythme cardiaque qui augmente jusqu’à un pic de plaisir et ça redescend… C’est là un point de blocage pour moi 

    C’est un signe d’impatience. Les petits progrès dont tu prends conscience te donnent envie d’aller plus loin tout de suite. Il ne faut rien attendre et accepter ce que tu reçois. Le reste viendra quand tu seras prêt à le recevoir.

    Je n’arrive pas non plus à garder cette intensité de plaisir et à le faire grandir encore plus.

    C’est normal. Ça viendra.

    j’ai souvent un réflexe de déglutition quand le plaisir commence à s’intensifier et cela à un effet plutôt négatif car ce plaisir chute un peu.

    Ta remarque est intéressante. As-tu pris le temps de lire les messages du forum qui mentionnent la technique appélée en anglais « soft palate nursing » ? Ou comme nous l’avons traduite sur le forum la technique du palais mou.
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/search/soft+palate
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/search/palais+mou

    J’ai donc essayé de me contrôler pour éviter l’orgasme éjaculatoire, chose que j’ai réussie mais au prix d’une diminution des sensations de plaisirs.

    C’est tout à fait normal. Quand tu te concentres pour approfondir momentanément ta relaxation et écarter les réactions indésirables, ce que tu as parfaitement réussi, il est normal que tes sensations de plaisirs se réduisent. Peu à peu si tu parviens à maintenir ou à recréer les conditions qui les ont fait apparaître elles reviendront de plus en plus facilement et de plus plus en plus intenses sans les réactions indésirables.

    Bref, une séance plaisante mais sans plus.

    Je ne suis pas d’accord avec toi. Tu as fait une session riche en progrès, mini progrès peut-être mais progrès !

    Un mot d’ordre encore, ressentir. Cette session fut très plaisante une nouvelle fois avec un pic de plaisir atteint, très plaisant mais qui n’est pas resté et sans forcément avoir d’érection.

    De mon point de vue c’est encore une belle session à ce stade de ton cheminement. Elle doit t’encourager à continuer.

    Encore une fois, je pense être bloqué et je ne sais pas quoi faire pour me débloquer.

    Réponse, application, patience et confiance…

    cette dernière séance m’a permis d’avancer car j’ai réussit à bien sentir l’aneros frotter contre ma prostate.

    On y arrive.

    ces frottements ne sont pas toujours synonymes de plaisirs. C’est très étrange car à certains moments je vais sentir le plaisir monter jusqu’à un certain pic très plaisant et à d’autres moments sentir ce frottement sans grande sensations…

    Ce qui est un grand signe de progrès c’est que ta sensibilité tactile autour de ta prostate se développe ; c’est la base du travail de massage dont tu deviens maintenant tout à fait conscient. Tu découvres des sensations nouvelles et il est normal que dans un premier temps elles ne soient pas associées par ton cerveau à ta nouvelle voie orgasmique. En ce moment tu ressens du plaisir dans des conditions totalement inhabituelles pour ton cerveau qui ne le « localise » pas d’un côté et de l’autre tu viens de découvrir l’action de massage de ton masseur sur ta prostate. Peu à peu les deux vont se réunifier.

    En conclusion je suis très heureux de lire ce message car il montre que ton application commence à payer. Bon cheminement @Buzzi.

    #37097

    En réponse à: Heureux mais inquiet

    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    @caktil tu nous disais il y a 10 jours :

    Les meilleurs orgasmes de toute ma vie. C’est déjà ça de pris.

    En lisant la description de ta dernière session (la 77ème) je me suis fait la réflexion qu’à force de « prendre » comme tu es en train de le faire tu n’auras plus rien à prendre avant la fin du confinement… sauf si en explorant ton potentiel orgasmique de plus en plus profondément tu découvrais que ton énergie sexuelle est une énergie verte parce que renouvelable à volonté.

    A l’occasion de ta 50ème session tu nous expliquais comment tu parvenais à relancer tes orgasmes :

    A plusieurs reprises dans la session, je me suis fait la réflexion que c’était fini et que j’avais vécu le plus beau moment de ma vie sexuelle, et ça repartait de plus belle… Il m’était très facile de déclencher les vagues d’orgasmes, juste en me reconcentrant sur la respiration et en relâchant les muscles. C’était automatique, respirations + décontraction = orgasmes. Et, ce qui était génial, c’est qu’à chaque vague d’orgasmes, le plaisir était plus intense…

    Tu nous expliques aujourd’hui :

    Depuis deux session, s’ils ne se produisent pas tout seuls, j’arrive aussi à déclencher des dry-O sur commande ! Il me suffit d’alterner les poussées rectales et les contractions anales et, en très peu de temps, un dry-O se développe !

    Comment es-tu passé d’une méthode à l’autre ?

    Mon plaisir est toujours centré sur la prostate, mais il se diffuse de plus en plus loin dans mon corps. Je commence à le ressentir aussi dans mon torse, mes cuisses et même mon palais !

    C’est un second signe important de tes progrès, qui renforce celui que tu notes après tes deux dernières sessions, la libération quasi instantanée de tes premiers orgasmes dès l’insertion de ton masseur. Si tu sens ton énergie orgasmique atteindre ton palais et éventuellement s’y bloquer, essaie d’appliquer la technique appelée sur le forum officiel Aneros « soft palate nursing ». Nous en avons parlé sur notre forum :
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-petit-journal-ii-rewired/page/3#post-29269
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-petit-journal-ii-rewired/page/3#post-29299
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-bonhomme-de-chemin/page/4#post-29340
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-bonhomme-de-chemin/page/4#post-29343
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-petit-journal-ii-rewired/page/5#post-29390
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-petit-journal-ii-rewired/page/5#post-29403
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-petit-journal-ii-rewired/page/5#post-29413
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-petit-journal-ii-rewired/page/5#post-29496
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-petit-journal-ii-rewired/page/7#post-30167
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/tantra-et-cetera/page/3#post-33218
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/lenergie-sexuelle-masculine/page/2#post-34225

    Bref, je fais des progrès rapides et très agréables !

    Merci @caktil de venir en témoigner régulièrement ; en ce moment nous avons bien besoin de messages comme ceux que tu nous apportes pour nous réjouir. Bon cheminement @caktil.

    #29392
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu nous disais hier @jieffe :

    Pas de récits ce matin, désolé Andraneros. Couché tard et fatigué, je me suis dit qu’un peu de repos ne pouvait pas me faire de mal.

    Tu n’as pas à être désolé. Ta participation au forum ne t’oblige pas à enchaîner tes sessions au-delà de tes forces, tu as raison de prendre le repos dont tu as besoin, si toutefois l’appel ta prostate n’est pas trop péremptoire.

    Tu nous dit aujourd’hui :

    Nouvelle étape hier soir je pense. J’ai perdu toute notion du temps. J’avais déjà eu cette impression, qui avait un peu disparu, ou j’y prêtais moins attention, mais hier soir je l’ai bien ressenti.
    Mais surtout, surtout, hier soir, j’ai été possédé par je ne sais quoi, ou dépossédé de mon corps. Vraiment, la première impression que j’ai eu, c’est d’avoir été possédé. 

    Tu dois commencer à comprendre de mieux en mieux en quoi notre pratique est un cheminement sans fin, à l’image des orgasmes prostatiques qui te poussent à des sommets de jouissance sans couper ton désir. La perte de la notion de temps est un signe à mon avis très fort de ta nouvelle soumission au plaisir qui t’envahit. Maintenant tu commences à lâcher prise complètement, tu renonces à être @jieffe qui se donne du plaisir, tu renonces à être @jieffe qui assiste à son plaisir, tu deviens enfin @jieffe le plaisir que tu vis. Le temps de ta session tu n’as plus de barrières ni physique ni mentale, le temps de ta session tu n’es plus que jouissance. Tu vis ta jouissance dans l’instant, sans passé, sans futur.

    J’ai de nouveau été capable d’interrompre la séance, pause pipi, et de la reprendre ou je l’avais laissée.

    Tu confirme ainsi ton niveau de maîtrise qui te permet d’activer une commande « pause » quand tu en éprouves le besoin pour des activités normales et d’activer à volonté la commande « reprise ». Tu ne nous dit pas comment se fait ta reprise, si tu repasses par les stades d’un début normal de session ou si tu te retrouves instantanément en phase orgasmique. C’est une manière de dire que c’est naturel, spontané, évident.

    Je confirme aussi que le soin du palais mou fonctionne à merveille. Il y a un lien direct entre ma prostate et mon palais mou.

    Cette technique t’a aidé à faire sauter le blocage que tu ressentais dans ta gorge. Ressens-tu encore ce nœud ? Ou bien l’utilises-tu désormais pour faciliter la circulation de l’énergie que tes orgasmes libèrent ? Tu dis :

    Une première fois mon corps s’est tendu comme un arc, soulevé par une force inconnue, une deuxième fois j’ai fait un volte face incontrôlé.

    Je rapproche ce que tu nous dit de ce que je disais récemment à @epicture :

    Maintenant quand j’ai des spasmes, ils sont la conséquence du plaisir que je ressens.

    Tu sembles t’inscrire exactement dans cette perception @jieffe. Tadescription ressemble à des manifestations de cette forme d’énergie que je ressens aussi et que j’associe à tort peut-être à des manifestations de « kundalini. Ta nouvelle sensibilité expliquerait ainsi l’efficacité de la technique « soft palate nursing ». J’utilise des notions que je ne maîtrise pas même si j’en fais une forme d’expérience. Je reste donc interrogatif et j’espère que nos amis qui sont plus avancés ou plus cultivés sur ces sujets nous aideront à mieux comprendre ce qui se passe et à mieux en tirer avantage.

    Avec mes tétons également. J’avais perdu un peu cette faculté qui s’était timidement présentée il y a quelque temps. Il semblerait qu’elle soit bien revenu.

    Comment pratiques-tu maintenant avec tes tétons ? Que t’apporte la stimulation de ces deux petits points ?

    Bref, vous l’aurez compris, excellent séance hier soir. J’en suis encore tout chamboulé, et dans le sillage du plaisir ressenti. Je me sens bien, divinement bien, fatigué (j’ai mis un terme à la séance pour dormir un peu…)

    Devons nous comprendre que ta session s’est prolongée bien au-delà des 45 à 60 minutes qui semblaient la durée normale de celles dont tu témoignais ces derniers jours ? Quand je lis « pour dormir un peu » je suis tenté de penser que tu as passé plus de temps à jouir qu’à dormir…
    Je t’ai déjà dit « N’oublie pas, ce n’est que le commencement ! » Si je te le redisais…? Bon cheminement @jieffe.

    #29284
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Pour faciliter la compréhension des termes et des techniques utilisées pour éviter les blocages « énergétiques » que nous pouvons ressentir au niveau de la gorge je propose :
    A) un peu d’anatomie sur Wikipedia
    B) un peu d’anatomie
    C) un peu d’anatomie fonctionnelle (en anglais)
    D) un peu de technique Aneros et KSMO
    La gorge est aussi un des sept chakras. Si nous parlons d’énergie il faut apprendre à l’ouvrir, comme tous les autres. Faites une recherche avec « chakra » sur vos moteurs de recherche.

    Cette approche nous conduit à une découverte du Tantra, discipline déjà évoquée mais qui, sauf erreur de ma part, n’a pas encore été l’occasion d’une discussion sérieuse et approfondie.

    Bon cheminement @jieffe. Bon cheminement à tous les anéronautes aussi !

    #29269
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu dis @jieffe :

    Un lapsus révélateur, c’est comme ça que l’on nomme ce type de phrase. Et pourtant je suis persuadé d’être l’acteur, de le vivre pleinement, de m’y abandonner totalement, sans crainte… Mais tu dois avoir raison, il doit y avoir quelque chose qu’il me faut déterminer, inconscient, qui fait que je n’en suis que spectateur, et que je ne m’y jette pas complètement.

    Et :

    Je n’ai jamais ressenti les énergies qui circulent dont certains parlent, et chères à certaines pratiques zen, mais j’ai l’impression dans ces moments là qu’une énergie est bloquée dans ma gorge et ne peut pas monter jusqu’à mon cerveau. C’est comme ça que je me représente le phénomène.

    Je pense que tu mets le doigt sur une des clés de tes futurs progrès. Sur le forum officiel de la marque Aneros on peut trouver régulièrement des messages qui mentionnent une technique appelée « soft palate nursing » que Google traduit par « soins du palais mou » ce qui ne veut strictement rien dire, merci Google, et qu’il faut comprendre comme l’explique ce fil de conversation :

    Begin with deep slow breathing, mouth closed, tongue full (touching top and bottom of mouth), teeth slightly separated… Now, ever so gently, create a suction that presses the back of the tongue against the soft palate and, after a while, let chin fall and rise as if nursing.

    Traduction :
    Commencez avec une respiration profonde et lente, bouche fermée, langue pleine (touchant le haut et le bas de la bouche), les dents légèrement écartées… Puis, tout doucement, faites une aspiration qui pousse le dos de la langue contre le voile du palais et, après un moment, laissez le menton tomber et remonter comme pour une tétée.
    Fin de traduction
    L’objectif de cette technique est de faciliter la circulation de cette fameuse énergie jusqu’à la tête en débloquant la gorge, ce qui libère sa circulation dans tout le corps avec tous les bienfaits que cela peut apporter. Remarque que le mouvement du menton a pour effet de détendre les muscles associés et donc d’éliminer toute crispation.

    Ce sont des notions qui m’étaient totalement étrangères et que j’ai peu à peu découvertes au long de mon cheminement. Cette technique paraît très bizarre quand on essaie de l’appliquer, maladroitement dans mon cas. Elle demande donc un apprentissage pour devenir naturelle. J’encourage nos amis qui sont plus expérimentés que moi dans ce domaine à venir corriger, compléter ce que je te dis et éventuellement à nous proposer une méthode d’apprentissage ou d’exécution. Il va sans dire que l’utilisation de cette technique ne remplace pas tout ce que tu fais déjà

    je me sens de plus en plus confiant. 

    Le déclenchement, désormais systématique, de tes orgasmes pendant tes sessions, l’évolution de ta jouissance de plus en plus intense, profonde, alors que les conditions dans lesquelles tu engages tes sessions ne sont pas optimales, valident définitivement ta confiance. Tu ne regretteras rien. Tu peux l’écrire et tu peux le crier si ton environnement te le permet !

    Bon cheminement @jieffe.

5 réponses de 1 à 5 (sur un total de 5)