20 sujets de 201 à 220 (sur un total de 239)
  • Auteur
    Articles
  • #39331
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonsoir @bzo

    superbe, tu as splendidement évolué, comme tu t’épanouis

    Merci, j’y travaille tout les jours et puis c’est grâce au forum

    En ce moment, j’ai dans l’idée de connecter tout mes sens à mon plaisir
    Qu’une odeur, un toucher, un son ou une vision puisse déclencher une source de plaisir
    Trouver les choses qui fassent vibrer mon corps
    Sacré boulot
    Le week end a été très calme au niveau sensations
    mais depuis lundi matin j’ai une barre au niveau du périnée
    Et je n’ai pas eu le temps de faire une session
    Eupho ou peridise sûrement demain matin

    Bon cheminement à tous

    #39332
    bzobzo
    Participant

    En ce moment, j’ai dans l’idée de connecter tout mes sens à mon plaisir
    Qu’une odeur, un toucher, un son ou une vision puisse déclencher une source de plaisir

    voilà, il faut effectuer ce genre d’expérimentation,
    c’est ainsi que tu te diversifies, que tu améliores la qualité,
    moi je teste tout le temps ce genre de choses

    en mangeant par exemple,
    essayant d’associer la sensualité des goûts, des textures que je mâche, que je déguste
    aux plaisirs de ma chair,
    avec des résultats très intéressants ponctuellement,
    me souviens, il y a eu des moments étonnants où cela semblait se confondre, se prolonger,
    c’était très singulier
    mais pas si étonnant quand on y pense, le corps, tout y interagit,
    la nourriture peut être tellement sensuelle,
    les associations sont évidentes
    et peuvent s’appliquer aussi dans nos pratiques en solitaire

    je mangeais lentement tout en me caressant , faisant monter des contractions, pressant avec mes cuisses,
    les ondes finissaient par envahir ma bouche
    et comme se mélanger avec les goûts, les textures, tout cela semblait finir par fusionner

    je vais recommencer d’ailleurs, cela m’était totalement sorti de l’esprit
    pourtant j’avais obtenu des résultats vraiment très très intéressants

    ou encore les frottements contre des matériaux nobles comme le bois,
    j’ai quelques meubles en hêtre massif chez moi, bois que j’aime particulièrement,
    une sorte d’armoire contemporaine, presque tous les jours,
    je me mets contre et me frotte dessus tout en mettant en route mon petit manège,
    me caressant, faisant monter les contractions, ondulant en mode liane lascive, etc

    c’est tellement excitant, le frottement de ce bois massif,
    c’est à la fois rêche et tellement doux,
    je plie et déplie les genoux, monte et descend en me pressant tout contre

    hum… rien que d’évoquer, cela me donne envie tout de suite d’y aller un peu

    #39417
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonsoir

    Quand tu n’as pas le temps de t’occupé de ton corps
    ton corps s’occupe de toi
    Ce matin il m’a offert une petite session A-less riche en sensations
    Le plaisir est venu de ma prostate et de mon pénis il a fusionné les 2 WOUAH
    Le plaisir n’était pas intense mais j’ai pu très bien le sentir au niveau
    de mon pénis et sans rien faire
    Avec des fourmillements au niveau de la langue c’est nouveau ça
    Légère sensation de douleur à l’intérieur des oreilles
    Cette petite session non prévu m’a mis en retard ce matin
    mais ce n’est que du bonheur

    Bon cheminement à vous

    #39421
    bzobzo
    Participant

    hé hé, jour après jour, semaine après semaine, séance après séance,
    tu gagnes du terrain, lentement mais sûrement,
    tu éveilles de l’inconnu en toi, tu te frottes à de l’inconnu en toi,
    tu es assis sur un volcan d’énergies, tu te colles de plus en plus à lui,
    tu sais de plus en plus le titiller, de plus en plus te lâcher
    et sentir ses flots de vibrations, monter en toi, envahir ta chair

    ce sont les récompenses de s’être engagé dans une voie résolument audacieuse,
    de repousser sans cesse les limites du rewiring en toi,
    acquérir, ce que j’appelle, la complicité de son corps,
    la délicieuse complicité de son corps,
    la complicité ultime, celle qui libère toutes les clefs secrètes, ouvre toutes les portes

    percevoir de plus en plus chaque détail,
    que cela monte de plus en plus de partout,
    que chaque partie du corps devienne comme une liesse bien particulière, tout en se fondant dans le chœur,
    vivre l’ensemble, percevoir l’ensemble, unité, globalité, unisson,
    pamoison généralisée tapie dans tout notre être,
    comme un soleil montant à l’horizon

    il s’agit de plus en plus de pouvoir faire n’importe quoi, n’importe comment,
    être un fomenteur d’anarchie harmonieuse en nous
    du moment que notre corps nous est acquis, est prêt pour la fête,
    bouger n’importe quoi, n’importe comment,
    contracter n’importe quoi, n’importe comment,
    du moment qu’il y a intention sexuelle

    je viens d’écrire, intention sexuelle mais c’est bien à tort,
    à ce stade, je n’aurai plus du utiliser ce mot, sexuelle,
    juste, habité de l’envie de ressentir, juste habité de l’envie de percevoir,
    de l’inconnu enveloppé dans du frisson, dans du nectar,
    juste habité de l’envie de vivre des extases de toutes sortes,
    juste envie de vivre la complicité délicieuse avec ce corps
    qui est comme un tapis magique, un tapis volant qui nous emporte
    aux confins inconnus de nous-même

    #39422
    bzobzo
    Participant

    le rewiring, c’est magique,
    moi quand je presse, je frotte, avec mes cuisses, mes bijoux de famille,
    c’est comme si j’avais un bouquet de soie qui naissait en eux
    et qui pousse et s’agrandit à toute vitesse,
    envahissant tout mon corps si j’insiste

    je me caresse la bouche du bout des doigts
    et c’est comme si j’avais un poulpe
    qui se mettait à nager doucement de toutes ses tentacules vers mon cerveau,
    caressant mille endroits au passage

    #39436
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonsoir @bzo

    Oui c’est un truc de dingue
    Cette complicité avec son propre corps c’est magique
    Des fois je me dis que j’ai corps de compétition
    Encore ce matin avec quelle facilité il m’a donné du plaisir

    #39457
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonsoir à tous

    Ma petite boule est en forme en ce moment
    Elle me donne plein d’orgasmes, encore ce matin au réveil
    J’ai eu droit à plusieurs orgasmes espacés sans masseur mais à la suite
    A chaque fois je croyais que c’était finis et bien non elle remettait ça
    Le plaisir m’a envahi tout le corps jusqu’aux épaules
    Et la il est 18h29 et la petite boule est toujours en feu
    J’ai des sensations au niveau des narines, des seins et des fourmillements sur les testicules

    #39459
    bzobzo
    Participant

    et comment tu déclenches cela?
    comment t’y prends-tu dans ces moments-là?
    tu te caresses ou juste tu fais des contractions, des mouvements du bassin?
    tu pratiques les yeux ouverts, fermés?
    tu es debout? couché? sur le lit ou ailleurs?
    combien de temps a duré cette session matinale?
    des particularités? quelle position? en changes-tu souvent? tu bouges beaucoup?

    juste un peu pour avoir une idée plus exacte de ta façon de procéder

    #39462
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonjour @bzo

    comment tu déclenches cela?

    il y a des jours ou j’ai rien à faire, 5 10 voir 15 minutes après
    mon réveil le plaisir monte tout seul, j’ai juste à profité me laisser envahir
    C’est encore plus divin quand yin est présente c’est un truc de dingue
    Comme je t’es dit plus haut je trouve quand ce moment mon corps me donne du plaisir avec
    une facilité déconcertante
    Puis des fois, je regarde quelques photos sur insta de femme que je trouve
    bien habiller ce qui doit réveiller mon côté féminin (ça fait très longtemps que je n’ai pas regardé de video cochonne), des caresses sur mes tétons, mon torse
    mes hanches, mes fesses, mes jambes, mes pieds s’enlacent se caresse
    il y a un mélange de contraction voulue et involontaire et c’est parti
    Parfois je bouge mon bassin ou je reste immobile je fais ça au feeling
    Quand le plaisir arrive, je ferme les yeux pour profiter de chaque sensations
    de cet instant magique avec moi même
    Je suis sur mon lit allongé. toutes positions

    tu bouges beaucoup?

    cela dépend des jours

    combien de temps a duré cette session matinale?

    En moyenne cela dure entre 1h30 et 2h00
    Mais hier je crois que cela aurait pu durer toute la matinée
    Encore maintenant, j’ai la zone qui bouillonne, des fourmillements au niveau du périnée et des testicules
    des sensations sur les seins, mâchoire et narines. Des contractions involontaires très légères aussi
    Et dire que pendant 2 mois septembre et octobre je n’ai eu que des miettes de plaisir

    #39465
    bzobzo
    Participant

    il y a des jours ou j’ai rien à faire, 5 10 voir 15 minutes après
    mon réveil le plaisir monte tout seul

    OK mais quelque part, au moins mentalement, tu as une certaine attitude ou avec le corps
    pour que le plaisir s’invite, non?

    il ne vient pas sans que tu t’y attende absolument, tu l’as voulu
    et quelque part, tu as fait quelque chose pour qu’il vienne?

    #39467
    modeyinmodeyin
    Participant

    Dans c’est moment la le plaisir s’invite tout seul
    Je n’ai absolument rien fait
    Mon corps met le moteur en route tout seul

    il ne vient pas sans que tu t’y attende

    si
    Quand je dis que j’ai un corps de compétition

    #39469
    bzobzo
    Participant

    oui, c’est assez étonnant,
    j’aurai cru tout de même qu’il y a un minimum d’intervention de ta volonté quelque part,
    cela prouve la diversité et la richesse de nos pratiques

    oui le yin, je suis d’accord avec toi, c’est quelque chose de tellement spécial
    et de bien réel pour celui qui y a goûté,
    c’est comme la face cachée de la lune, ce n’est pas parce qu’on ne la voit pas généralement,
    qu’elle n’existe pas

    tu as retourné la terre dans ton jardin secret,
    tu y a semé, de bien belles choses y poussent de plus en plus sérieusement,
    toujours plus sentir ce corps,
    tellement de forces extraordinaires dorment au fond de nous,
    comme c’est bon de se sentir être envahi par toutes ces énergies comme des vagues de volupté,
    on devient comme une plage, le ciel devient immense et semble tout proche,
    la ligne d’horizon semble nous inviter
    et puis l’onde nous enlace, nous pénètre, nous abreuve, nous caresse

    #39475
    bzobzo
    Participant

    moi, c’est différent, totalement différent,
    j’ai déjà décris en long et en large, maintes fois, ce que je croyais ressentir
    et ce que je croyais qu’il m’arrivait, durant l’action
    mais je ne résiste pas à l’envie encore une fois me plonger dans l’exercice,
    c’est comme un souvenir intime tout frais que je chéris,
    que je crois encore sentir en moi, il est tellement doux de jouer et de jouer avec,
    de le faire revivre dans ma mémoire, avant de le raviver dans la réalité
    d’essayer de s’en rappeler le plus de détails possible

    c’est comme si j’avais acquis la capacité d’être en même temps homme et en même temps femme
    et qu’à tout moment, en tout endroit, du moment que je suis seul,
    instantanément je peux partager ma chair entre ces deux parts en moi,
    peux commencer à me tripoter comme si j’étais un couple en rut à moi tout seul,
    à m’exciter de mes propres caresses,
    de mes propres mouvements, de mes propres gestes, de mes propres effleurements,
    et à avoir l’impression irrésistible de me faire l’amour, de me pénétrer avec ardeur, avec passion,
    rien qu’en contractant des muscles en bas

    mes mains commencent à presser, à frotter,
    je sens des doigts se déplacer sur ma peau, j’en frissonne tout de suite de toutes parts,
    mes entrailles prennent feu comme de la paille,
    une envie rapidement de glaive chaud remuant dans mon ventre, je commence à faire des contractions,
    cela devient ineffable très vite là en bas, j’ai envie de hurler et encore de hurler,
    mon bassin bouge de plus en plus lascivement,
    mes hanches sont tellement emplies d’ivresse, de volupté,
    je suis aux anges, je commence à jouir, cela ne va plus s’arrêter désormais,
    comme si je fondais sans arrêt, sur place, me transformait en flots épais, chauds, incroyablement doux,
    avec aussi un kaléidoscope sans cesse tournant de nuances dans ma chair

    #39564
    modeyinmodeyin
    Participant

    oui, c’est assez étonnant

    Je te confirme
    Au début j’ai eu du mal a y croire

    j’aurai cru tout de même qu’il y a un minimum d’intervention de ta volonté quelque part

    Absolument pas, d’ailleurs il faut que je sois prêt a toutes éventualités avec ce coquin
    Ce matin c’est moi qui est enclenché l’interrupteur c’était ondes prostatique et ondes génitales qui se sont mélangés
    En ce moment il me donne du plaisir tout le temps
    Ca fait longtemps que je n’ai pas fait de session avec un masseur
    tellement il me comble de plaisir en Aless
    Que du bonheur

    #39566
    bzobzo
    Participant

    Ca fait longtemps que je n’ai pas fait de session avec un masseur
    tellement il me comble de plaisir en Aless

    oui moi aussi, j’ai tendance à négliger le masseur,
    tellement c’est plus facile,
    on atteint une sorte de spontanéité du désir, une proximité intime inouïe avec son corps,
    qui n’est possible que parce qu’il n’y a absolument plus aucun intermédiaire

    c’est tellement important cette notion qu’il n’y ait plus aucun intermédiaire
    entre notre corps et nous,
    quand bien même, ce n’est qu’un petit bout de plastique ou de silicone,
    ce n’est définitivement pas la même chose, le même niveau

    cependant de temps à autre, une séance avec masseur, cela a son charme,
    les contacts physiques d’un corps étranger avec la prostate,
    cela crée des sensations différentes, moins subtiles, moins diverses mais plus explosives, je trouve

    moi, ce que j’aime avant tout, c’est cette sensation de complicité avec mon corps,
    d’être à l’unisson avec lui, de ne plus faire qu’un avec lui
    et je sens le masculin et le féminin qui font l’amour en moi
    et c’est absolument divin à vivre,
    c’est tout d’un coup comme si on découvrait que le petit lopin de terre sur lequel on vit,
    il ne fait pas que quelques mètres carrés,
    que c’est tout un continent avec une faune et une flore d’une richesse inouïes

    #39600
    modeyinmodeyin
    Participant

    tellement c’est plus facile,
    on atteint une sorte de spontanéité du désir, une proximité intime inouïe avec son corps,
    qui n’est possible que parce qu’il n’y a absolument plus aucun intermédiaire

    moi, ce que j’aime avant tout, c’est cette sensation de complicité avec mon corps,
    d’être à l’unisson avec lui, de ne plus faire qu’un avec lui
    et je sens le masculin et le féminin qui font l’amour en moi
    et c’est absolument divin à vivre,

    Je suis d’accord avec toi @bzo c’est divin
    D’avoir envie d’embrasser sa propre bouche, son propre corps
    de serrer son corps dans ses bras
    Sentir ce plaisir envahir ton corps de la tête aux pieds

    #39602
    bzobzo
    Participant

    oui, c’est étonnant à quel point,
    notre chair peut devenir désirable à nos propres yeux, entre nos propres mains,
    comme si c’était un autre corps, convoité par notre désir
    on a envie de se toucher, de se caresser, de se pénétrer, de se faire jouir,
    étonnant jeu de miroir, à tous les niveaux, en nous

    c’est quelque chose de tellement radical, de transgressif, de dépaysant, comme expérience,
    que je pourrais qualifier cela en fait, d’expérience transcendantale
    car délivrant pour de longues minutes une telle dose d’épanouissement,
    de sensation de communion avec soi, avec son corps,
    de sensation d’unité retrouvée avec une part cachée de soi-même,
    on se sent en relation avec la moindre de ses fibres,
    on sent qu’on a ouvert tout plein de portes secrètes au fond de soi,
    qu’il y a comme une magie intime à l’oeuvre,
    on se sent chamane, initiant comme une cérémonie vaudou, sur soi-même
    pour moi, c’est vécu désormais quasi, comme une expérience métaphysique, à chaque fois,
    en même temps tout de même qu’un profond plaisir charnel aussi,
    cela fonctionne splendidement aussi à un niveau purement animal

    oui, j’aime cet aspect aussi, sensation de communion, d’expérience, pour ainsi-dire, métaphysique, donc,
    mais aussi en même temps, quelque chose de profondément charnel, quelque chose de profondément animal,
    je me sens en rut, de la tête aux pieds, sans plus aucun tabou, rendu irrésistiblement fou de désir,
    rendu fou de désir pour quelque chose dans ma chair, rendu fou de désir par quelque chose dans ma chair,
    je me sens une bête en chaleur, le bassin ivre,
    j’ai envie de pénétrer et de me sentir pénétrer en même temps, c’est une sensation en cercle parfait,
    une sensation en cercle parfait qui tourne dans mes tripes,
    je me sens homme pénétrant et femme pénétrée, je me sens uni ainsi à moi-même,
    en communion totale avec moi-même ainsi,
    totalement désinhibé, sans plus aucune des frontières de mon identité sexuelle,
    prêt à sentir les mains de mon amant sur moi, rien qu’avec le contact de mes propres mains

    #39856
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonsoir tout le monde

    L’aventure continue, malgré un emploi du temps très chargé au niveau professionnel
    mon corps répond présent. Il progresse
    Il est capable de me donner du plaisir même en étant très fatigué
    je n’ai pas eu le temps de faire des sessions
    Mais mon corps a su exploiter mes moments de repos pour enclencher le mode plaisir
    sans que j’intervienne pour quelques secondes voir quelque minutes
    Elle est pas belle la vie
    Que du bonheur

    #39857
    bzobzo
    Participant

    L’aventure continue, malgré un emploi du temps très chargé au niveau professionnel
    mon corps répond présent. Il progresse

    d’abord, par les temps qui courent, avoir un emploi du temps chargé professionnellement,
    c’est franchement pas ce qu’il y a de pire qui puisse arriver

    j’aime lire que tu sembles avoir intégré les moments de complicité avec ton corps
    totalement dans ton quotidien,
    c’est absolument divin cela, n’est-ce pas,
    c’est comme une respiration secrète enivrante, une drogue érotique prête à couler dans nos veines,
    instants de partage intime, volupté tellement épanouissante

    se découvrir et se redécouvrir et encore se redécouvrir,
    capable de tellement d’incandescence renouvelée,
    c’est à chaque fois comme une première fois

    #39858
    modeyinmodeyin
    Participant

    d’abord, par les temps qui courent, avoir un emploi du temps chargé professionnellement,
    c’est franchement pas ce qu’il y a de pire qui puisse arriver

    pour vu que ça dur

    j’aime lire que tu sembles avoir intégré les moments de complicité avec ton corps
    totalement dans ton quotidien,

    J’ai toujours été un peu complice avec mon corps mais la
    j’ai l’impression qui la franchi un palier

    c’est absolument divin cela, n’est-ce pas

    ça peut faire aussi monter l’adrénaline si je ne suis pas tout seul
    mais j’adore c’est moment la

    une drogue érotique prête à couler dans nos veines

    Des fois il doit me mettre sous perfusion alors

    se découvrir et se redécouvrir et encore se redécouvrir,
    capable de tellement d’incandescence renouvelée,
    c’est à chaque fois comme une première fois

    on se sait jamais à quoi s’attendre

20 sujets de 201 à 220 (sur un total de 239)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.