20 sujets de 461 à 480 (sur un total de 526)
  • Auteur
    Articles
  • #43139
    modeyin
    Participant

    Ai je franchi un palier
    car depuis mon cheminement
    c’est la 1ère fois que j’ai plaisir aussi fort
    à une heure si tardive et c’est pas faute d’avoir essayer

    #43140
    bzo
    Participant

    et un beau palier, je le sens à ton enthousiasme et à ta description

    éveiller le yin et le yang, dans notre chair,
    c’est aller toujours plus loin,
    dans la communion et la complicité, avec notre corps

    l’acte sexuel avec un ou une partenaire,
    cela peut être splendide et tellement enrichissant
    mais ce sont des moments fusionnels, des moments d’extase, de jouissance, de volupté
    qu’il y a moyen de vivre aussi tout seul,
    même si en fait, la comparaison ne devrait jamais être faite

    deux mondes d’exploration des corps, autonomes, qui peuvent se suffire à eux-mêmes
    mais qui peuvent être totalement complémentaires,
    occasionnant une enrichissante émulation, entre eux

    nous possédons tellement de forces mystérieuses en nous
    qui peuvent s’veiller,
    je crois que tu commences à bien le sentir aussi,
    les enflammer, leur permettre de faire de notre chair,
    un lit ardent, d’union, de fusion

    de copulation aussi
    car n’oublions pas, c’est très animal aussi, tout cela,
    c’est cela aussi qui est tellement splendide,
    c’est à la fois totalement animal, tellurique
    et en même temps, cela semble tellement au-delà du sexuel, par moments,
    presque spirituel mais au bon sens du terme,
    sans aucune religiosité, croyance ou aspect ésotérique,
    une espèce de transcendance, par l’intensité de la sensualité qui nous a envahi,
    la volupté qui s’est cristallisée,
    devenu d’une limpidité inouïe

    non, cela nous élève et en même temps, éveille l’animal, en nous,
    un instinct ancestral qui jaillit du plus profond du corps
    et qui prend l’action en main,
    avec ces deux pôles , du masculin et du féminin, qui interagissent,
    nous faisant vibrer, des pieds à la tête
    et jusqu’au plus profond de l’âme

    moi, je vis ce plaisir, sans rien retenir et sans restrictions, toujours plus,
    sans aucune culpabilité, ni tabou
    car c’est juste trop bon, trop divin,
    de sentir son corps, ainsi,
    totalement capable de vibrer au féminin

    #43144
    modeyin
    Participant

    Mon corps a bien explosé la chape de plomb
    qui m’empêcher d’avoir du plaisir le soir
    Maintenant cela peut être H24

    #43148
    modeyin
    Participant

    UN BEAU PALIER, JE LE SENS À TON ENTHOUSIASME ET À TA DESCRIPTION

    Oui c’est un peu une mini délivrance
    Pouvoir profiter de son corps H24
    C’est quand même pas mal hein

    #43149
    bzo
    Participant

    en effet, on entre dans une autre dimension du désir,
    celui où l’on peut l’assouvir à la demande, à volonté,
    la chair est heureuse, la chair s’envole,
    la chair s’épanouit
    et nous avec, bien sûr

    chez moi, le désir parle, s’exprime en toute liberté,
    autant au féminin, qu’au masculin,
    quand il veut, comme il veut,
    pour quelques secondes ou plus longuement,
    que je sois en train de faire ma popotte à la cuisine
    ou étendre mon linge ou juste en marchant,
    partout, il est libre de jouer,
    de faire chanter ma chair, comme il veut

    je lui suis reconnaissant,
    j’en prends soin comme d’une belle plante qui a poussé partout en moi,
    dès que ses branches avec tout son feuillage luxuriant,
    se mettent à frémir,
    je sens comme un océan de nectar danser en moi

    ma bouche se remplit de sonorités gourmandes
    qui semblent, en sortant, encore faire l’amour brièvement à mes oreilles,
    tous les gestes, les mouvements, semblent des caresses soyeuses à l’intérieur

    ô comme ce corps nous gâte!
    on est divinement récompensé,
    tiens bien le cap,
    le cap du plaisir dévergondé, du plaisir luxuriant,
    le no limit attitude, en mode yin, nous va bien, très bien

    #43152
    modeyin
    Participant

    Moi aussi, je le bichonne
    Dés le réveil, je lui dit bonjour toi
    Je lui demande si il va bien
    Je lui fait des bisous d’amour
    Après j’ai ma petite dose ou la grande dose de plaisir
    Quand je me le lève
    Je m’assoie au bord du lit
    et je me met à le caresser
    des fois des courtes minutes
    ou des longues minutes
    je continue même debout

    #43278
    modeyin
    Participant

    Ô COMME CE CORPS NOUS GÂTE!
    ON EST DIVINEMENT RÉCOMPENSÉ,
    TIENS BIEN LE CAP,
    LE CAP DU PLAISIR DÉVERGONDÉ, DU PLAISIR LUXURIANT,
    LE NO LIMIT ATTITUDE, EN MODE YIN, NOUS VA BIEN, TRÈS BIEN

    Oh que oui @bzo
    Tout va très bien

    #43300
    modeyin
    Participant

    Le plaisir en mode yin et prostatique
    fais parti de ma vie de tout les jours maintenant
    Hier ça était encore une belle journée
    Cela a commencé des le matin au réveil
    Puis après mangé j’ai eu une forte dose de plaisir
    et qui a continué a irradié mon corps tout en travaillant

    #43308
    bzo
    Participant

    c’est génial de lire cela,
    je me souviens, il y a encore pas longtemps,
    tu écrivais que le plaisir allait, venait,
    s’en allait parfois pour plusieurs jours,
    là, il semble être devenu consistant, il t’accompagne au quotidien,
    plus de yoyo, plus de période creuse

    tu te rappelles? j’avais écris à l’époque que tu pouvais y arriver,
    qu’il n’y avait pas de raison que tu n’y parviennes pas,
    eh bien tu y es,
    ton corps désormais est ton complice sans faille,
    le plaisir t’es devenu aussi naturel que de respirer
    et c’est comme cela que cela doit être,
    c’est comme cela que c’est bon

    pouvoir libérer son désir, pouvoir faire monter ses énergies,
    pouvoir sentir dans sa chair, le yin et le yang,
    pouvoir les laisser dialoguer ardemment,
    être aux premières loges de leurs ébats ,
    tu sembles désormais, bien y être,
    toutes mes félicitations et déguste

    mais continue d’être curieux, d’être explorateur
    car le chemin peut nous mener toujours plus loin,
    il n’y a pas de limites à cette intimité, à cette magie,
    le carrousel tourne, tourne, toujours plus ineffablement

    #43325
    modeyin
    Participant

    oui c’est génial @bzo
    et tu ne c’est pas tout
    Mon corps est entrain de me faire vivre de nouvelles expériences

    #43327
    Andraneros
    Modérateur

    Bonjour @modeyin,
    Tu fais monter l’excitation de te lire ou tu n’oses pas encore l’écrire ?
    Bon cheminement @modeyin,

    #43335
    modeyin
    Participant

    Bonjour @Andraneros

    Depuis quelques jours mon corps me fait vivre des sensations ou le déclenchement du plaisir est différent de d’habitude
    Et ce matin ça été assez particulier
    Ca a commencé dans mon lit au réveil
    Puis en faisant la queue à une caisse de magasin
    ou mon corps a eu une envie bien particulière
    ce qui m’a donné un plaisir d’une saveur encore différente
    mon pénis faisait le yoyo dans mon jean
    magnifique

    #43338
    modeyin
    Participant

    Ce qui m’ai arrivé hier
    Je l’ai compris ce matin
    pendant que mon corps m’a donneur un plaisir de fou
    Je vous explique
    J’ai eu la sensation d’accueillir le corps
    d’une autre personne dans le mien
    Une femme en l’occurrence qui existe
    Comme si elle prenait la place du mien

    #43339
    modeyin
    Participant

    Je sais c’est bizarre

    #43340
    bzo
    Participant

    cela me semble s’inscrire dans une continuité

    si je compare à ce que je vis,
    c’est pertinent, je crois, de faire cette comparaison,
    je vois très bien ce que tu veux dire,
    le yin peut envahir notre chair tellement puissamment,
    il me semble que c’est ce que tu es en train de vivre,
    de plus en plus

    oui, à partir d’un moment, on a incroyablement cette sensation
    qu’une femme a envahi notre chair,
    on sent ses seins, on sent ses hanches, on sent son sexe,
    on sent ses mouvements, ses gestes,
    son animalité gracieuse,
    la grâce ondulante, lascive, de ses hanches
    qui nous habite de plus en plus,
    c’est très troublant de vivre cela dans sa chair,
    une caresse intérieure, au moindre mouvement,
    au moindre déplacement,
    enfin chez moi, c’est devenu comme cela

    mais oui, je sais, cela reste toujours bizarre, malgré tout,
    je n’arrête pas d’être ébloui par cela,
    notre corps comporte tellement de strates mystérieuses

    et ces frontières entre le masculin et le féminin,
    chez moi, se sont tellement effacées quand je suis en action,
    ne fût-ce que pour deux, trois secondes,
    c’est tellement bon de me sentir ainsi,
    j’aime tellement cela,
    l’impression d’avoir appris une seconde langue avec mon corps,
    une langue perdue du fond de mon être,
    une langue qui aurait pu être la mienne à la naissance
    mais le hasard et les chromosomes, en ont décidé autrement

    il y a quelque chose de total, là-dedans,
    une unité qui se fait en nous
    et on sent tout cela, grâce à la complicité de notre corps,
    elle nous révèle à nous-même,
    elle nous dévoile à nous-même

    #43376
    modeyin
    Participant

    OUI, À PARTIR D’UN MOMENT, ON A INCROYABLEMENT CETTE SENSATION
    QU’UNE FEMME A ENVAHI NOTRE CHAIR,
    ON SENT SES SEINS, ON SENT SES HANCHES, ON SENT SON SEXE,
    ON SENT SES MOUVEMENTS, SES GESTES,
    SON ANIMALITÉ GRACIEUSE,
    LA GRÂCE ONDULANTE, LASCIVE, DE SES HANCHES
    QUI NOUS HABITE DE PLUS EN PLUS,
    C’EST TRÈS TROUBLANT DE VIVRE CELA DANS SA CHAIR

    C’est des moment de pur bonheur

    NE FUT-CE QUE POUR DEUX, TROIS SECONDES,
    C’EST TELLEMENT BON DE ME SENTIR AINSI,
    J’AIME TELLEMENT CELA,

    Oh oui moi aussi

    #43378
    bzo
    Participant

    mystérieux comme cela fonctionne, n’est-ce pas?
    c’est en même temps, quelque chose qu’on perçoit,
    comme totalement étranger à notre corps
    mais qui, une fois que c’est bien au point, en nous,
    vient tellement naturellement, tellement simplement

    deux, trois mouvements, quelques caresses
    et c’est déjà là partout en nous,
    notre corps réagit au quart de tour,
    semble tellement réactif et sensible , en mode yin,
    tellement empli de richesses qui s’offrent

    on a appris avec notre corps,
    à parler une langue étrangère,
    c’est une langue étrangère à notre corps d’homme, certes,
    mais en même temps,
    il semble avoir tellement d’accointances avec,
    elle résonne tellement familièrement

    elle est tout cela,
    en même temps, totalement étrangère
    et en même temps, totalement familière,
    elle est inscrite quelque part dans notre chair,
    au plus profond de nos entrailles

    on aurait pu devenir femme à la naissance,
    tout le matériau était là, prêt à être déployé
    mais les chromosomes en ont décidé autrement
    et une partie de ce matériau,
    a été rangé à la cave

    en tout cas, on semble vraiment, sur la même longueur d’onde,
    cela fait vraiment plaisir de savoir
    qu’il y a là, quelque part dehors,
    quelqu’un qui s’abreuve à la même intensité si particulière,
    quelqu’un qui vit une expérience très similaire,
    malgré l’extrême spécificité de cette aventure,
    malgré qu’elle soit si fortement transgressive,
    au-delà de pas mal de tabous

    #43407
    modeyin
    Participant

    EN TOUT CAS, ON SEMBLE VRAIMENT, SUR LA MÊME LONGUEUR D’ONDE,
    CELA FAIT VRAIMENT PLAISIR DE SAVOIR
    QU’IL Y A LÀ, QUELQUE PART DEHORS

    Et je ne t’ai pas tout dit
    Tu sais ton plaisir en urinant et autre
    J’ai aussi ce plaisir la parfois depuis un certain temps maintenant
    J’ai l’impression que mon corps devient un couteau suisse du plaisir
    Il s’enrichit de jour en jour
    Les turbulences de la vie non plus aucun effets sur lui et pourtant…
    Cette nuit, je me suis réveillé vers 2h30
    impossible de me rendormir
    et bien j’ai pris mon pied en pleine nuit
    Se sentir mi-homme mi-femme ou mi-femme mi-homme
    Il y a encore tellement à découvrir

    #43422
    bzo
    Participant

    Se sentir mi-homme mi-femme ou mi-femme mi-homme

    c’est extraordinaire comme sensation, n’est-ce pas,
    les pôles éveillés,
    qui vibrent,
    qui se cherchent,
    qui donnent la possibilité à notre chair
    de se faire l’amour
    divines fluctuations en nous,
    tellement délicieusement trouble,
    tellement délicieusement caressant dans la chair

    j’adore me sentir ainsi, ayant les deux sexes

    couteau suisse, oui,
    tout notre corps devient notre sexe,
    dès lors, tout peut devenir plaisir

    soie chaude et mouvante, des mouvements, des gestes,
    danse incandescente de tout l’être,
    flamme amoureuse, flamme ondulante,
    on vit la complicité, la communion, avec notre corps,
    il se met à vibrer, ainsi, de façon tellement ineffable
    quand on parvient à libérer en nous,
    les ressources secrètes du yin et du yang

    #43485
    modeyin
    Participant

    C’est du BDSM de ne pas se caresser
    En plus mon corps est un peu en feu aujourd’hui

20 sujets de 461 à 480 (sur un total de 526)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.