• Ce sujet contient 26 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Andraneros, le il y a 3 mois.
7 sujets de 21 à 27 (sur un total de 27)
  • Auteur
    Articles
  • #43469
    Buck
    Participant

    Grand merci @Bzo
    Tes commentaires sont extrêmement utiles et precieux pour mon cheminement
    Ce que j’appelais détente m’a été utile pour que mon corps vive plus apaisé cette charge émotionnelle et cette jouissance et pour mieux profiter de tout ce qui m’est offert.
    Mon corps réagissait de manière trop désordonnée
    Tension et Apaisement font maintenant bon menage
    Côté lâché prise, la session de 2h de ce matin m’a permis de mettre en pratique cette notion importante pour progresser
    Si la première heure a été un grand moment de montée du plaisir, la deuxième heure fut une succession d’orgasmes incroyables avec pointes de plaisir en crescendo. Je me faisais l’anour, les points de jouissances en moi variaient incroyablement, une succession de surprenants moments jamais vécus. Je vibrais et bougeait mais de manière plus modérée pour mieux recevoir tous torrent de plaisir
    Cette session me semble avoir été bien chauffée par une précédente hier soir A less ou les sensations et la jouissance était déjà forte même si les deux orgasmes vécus n’étaient pas encore puissants en l’abscence de la famille Aneros.
    Tu as raison, le mental, la totale perte de repères au service du plaisir à recevoir est la clef d’une session réussie.
    Cet après-midi, je vibre encore légèrement en moi et j’aime ca.

    #43474
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Buck, tu as écrit le 2 mars :

    Malgré ces moments les deux sessions m’ont semblé être stagnantes et plutôt désordonnées même si le plaisir etait au rdv.
    le fameux plafond de verre dont tu me parlais auparavant

    Et aussi:

    Tout le challenge est de modérer les convulsions, concentrer les énergies sur le ressenti précis de ma prostate.
    Je sentais de manière inattendue mon Helix vibrer intensément, ce que je n’avais jamais autant ressenti dans le plaisir..
    Dans ce moment incroyable ou je ne faisais que profiter de l’intensité du desir, j’ai ressenti des tensions incroyablement agréables au delà de la prostate, … Ce moment durait incroyablement longtemps.. s’atténuait légèrement, puis … je recréais ce plaisir incroyablement nouveau en moi…
    J’ai prolongé longtemps ce moment avec une succession de plaisir de plus en plus intense.

    Tu es particulièrement bien engagé dans ton cheminement. Non seulement tu vis maintenant des orgasmes prostatiques à volonté mais tu décris des expériences d’orgasmes qui se développent dans tout le corps (« full body orgasms » sur les forums anglophones).

    Le 5 mars marque une étape particulièrement importante de ton cheminement au point que tu t’es « lancé » pour nous donner TA description de l’orgasme prostatique :

    J’ai fait trois sessions cette semaine dont une ce matin au réveil. Elles étaient incroyables au niveau des sensations régulières et de la progression. J’ai régulièrement hurlé de plaisir, mordu les oreillers et tiré les draps…mais je n’ai pas vécu mes séries d’orgasmes au niveau de plaisir vécu dans les préliminaires.

    En lisant tes messages je me disais que la prochaine étape de ta progression, de ton développement orgasmique, de la profonde transformation de ta sexualité sera évidemment le super O’.

    J’ai du vivre une succession d’une dizaine d’orgasmes successifs toujours plus incroyables. Plus je relâchais la pression, plus l’orgasme s’épanouissait. Chacun de ces moments était différent du précédent.
    J’ai cru m’engager pour une petite session… elle a duré plus de deux heures ou tous les moments n’ont été que jouissance Jamais je pouvais imaginer vivre un moment de sexe comme celui ci.

    Bien que tu n’aies pas osé employé l’expression « super O’ » je constate que ta description est celle d’un super O’. Je répète ce que tu écris « Jamais je pouvais imaginer vivre un moment de sexe comme celui ci. ». Je constate que mieux tu gères les tensions / blocages de ton corps soumis à une intensité de plaisirs de plus en plus forte, plus ton plaisir se développe, s’intensifie, se répand dans tout ton être. Je suis persuadé que tu emploieras naturellement l’expression super O’ dans très peu de temps.

    En effet, c’est à toi de jouer comme tu le dis. Tu écrivais le 14 février :

    Du côté de la stimulation de ma prostate, j’en ai fait un peu ces derniers temps mais y était moins sensible que mon partenaire
    Grace à mon cheminement, je vais pouvoir mieux comprendre sa sensibilité prostatique et évoluer ensemble
    Pour moi, sans l’avoir prémédité c’est une progression importante dans nos rapports

    Tu écrivais le 16 février :

    La manière dont je me comporterai dans nos prochains rapports me donnera l’occasion ensuite de détailler ce qui a évolué finalement en une seule semaine…
    J’aurai a ce moment de belles occasions pour exprimer ce que je viens de vivre. Désir de connaître ce plaisir, découverte que ma sensibilité anal puis prostatique pouvait aussi m’apporter jouissance et orgasme.

    Je pense qu’aujourd’hui tes capacités orgasmiques sont devenues, en seulement quelques jours, très supérieures à celles de ton partenaire. Il est possible qu’en te voyant plonger dans une telle transe orgasmique lors de vos prochains rapports il ait l’impression de se retrouver face à un inconnu. Tu devras être très attentif à lui montrer ton attachement, à partager avec lui ton tsunami d’énergie sexuelle, à lui offrir tes orgasmes en récompense de ce qu’il t’a fait découvrir.

    Bon cheminement @Buck.

    PS : Je viens de lire le dernier message que tu as écris pendant que je rédigeais le mien. C’est du bonheur. Continue à pratiquer avec le même état d’esprit et tu deviendras très vite l’égal de ceux qui t’ont fait rêver.

    #43484
    Buck
    Participant

    Bonjour @Andraneros
    Et merci pour tes analyses précises et très utiles pour poursuivre mon cheminement.

    A la lecture des points intéressants, je ne pouvais résister, malgré tes conseils concernant la fréquence de session, à vivre pleinement ce fameux lâcher-prise.
    Ce matin, démarrage à l’Helix dans l’infini petit des sensations, profitant pleinement de la moindre manifestation de plaisir, tout dans le détail, je n’avais jamais ressenti la logique d’une progression régulière vers les sommets de plaisir, les séquences, les contractions, les mini O, l’accélération, le plateau, la tension, le premier orgasme … où chaque moment sert et enrichit le suivant. J’ai pu du coup profiter d’une succession d’orgasmes nouveaux et incroyablement bons dans les sensations (c’est la belle part de l’orgasme prostatique… il n’y a jamais de répétition dans les sensations, toujours du nouveau)

    Cette première partie incroyablement délicieuse devait continuer et étant bien chaud, j’ai décidé d’enchainer la session avec le Progasm Jr
    Beaucoup plus puissant et présent, les premières contractions donnaient en intensité. Tel que je comprends le conseil de ne pas l’utiliser en débutant. Dans le ressenti, il est plus sensible de trouver et de sentir en détail les points précis de plaisir qui permettent de monter en puissance, on peut se trouver noyé dans des ondées lourdes de plaisir et être débordé . Mais lorsque le fameux lâcher-prise vous emmène vers les vagues de plaisir et que l’on maitrise les sensations, l’orgasme qu’il provoque est d’une force incroyable, même si pour l’instant les manifestations de jouissance restent pour moi encore localisées entre bassin ventre et jambe (aucune manifestation hypnotique ou mentale)

    Cette session est une révélation à nouveau mais je pense qu’un cap important est franchi dans ma manière de jouir pleinement ces moments.
    L’intégration de cette expérience dans mon couple est évidemment une priorité. Le but étant de vivre ensemble des moments aussi intenses que ceux ci.. Avoir ensemble ces orgasmes incroyables serait un bel accomplissement dans notre relation

    #43516
    Buck
    Participant

    Bonjour à tous,

    Etant très disponible cette semaine, hier a été l’occasion de vivre à nouveau une belle session dans la foulée du plaisir de la veille.. et confirmant la subtilité des bons et moins bons moments, finalement moins de progression sans cacher la jouissance vécue… peut-être la fréquence des sessions plus rapprochées et l’utilisation direct du Prograsm Jr!
    Du coup, ce matin, abandon des Aneros et décontraction et jouissance en Anerosless…
    Démarrage en douceur, recherche de ces fameux points de picotements qui permettent de localiser le futur développement de plaisir, respiration, contractions légères au moment de l’apparition de ces picotements… montée progressive d’un plaisir naissant.
    Bon moment avec le sentiment de mieux ressentir les moindres manifestations prostatiques, les contractions, une sorte de balancement hyper agréable au point de gémir régulièrement et dans une joie exprimée
    Tension dans la montée du plaisir tout en relâchant pour vivre ces ondes agréables diffuses.
    Le premier orgasme ne s’est pas trop fait attendre et m’a rempli de bonheur car particulièrement bon et doux en même temps. L’abcense de stimulateur me permettant de jouir des multiples mouvements et sensations notamment à la base de mon penis et de toute la région pelvienne qui bougeait et se contractait.
    S’en sont suivis cinq nouveaux orgasmes prenant de plus en plus de plaisir, vibrations, contractions, vagues de chaleur, roulis de plaisir en moi jusqu’à ressentir dans le dernier des contractions régulières pouvant s’apparenter à un orgasme éjaculatoire mais dont les contractions prostatiques seraient plus longues, un peu moins puissantes et totalement jouissives. Mon sexe et le sperme étaient absents de cette explosion interne de plaisir.
    Après une première session Anerosless en soirée il y a deux jours, il me semble confirmer la possibilité de jouir en toute indépendance sans stimulation Aneros, les sessions avec et sans se servant mutuellement dans la progression. Encore surpris, une nouvelle voie s’ouvre à moi.

    #43523
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Buck,

    Tu écrivais il y a 4 jours :

    je ne pouvais résister, malgré tes conseils concernant la fréquence de session, à vivre pleinement ce fameux lâcher-prise.

    Les conseils que tu peux lire correspondent à des situations particulières telles que nous pouvons les imaginer à partir des informations apportées par les auteurs des messages et complétées quand c’est possible par notre expérience. Un conseil utile donné un jour peut devenir beaucoup moins utile quelques semaines plus tard, voire quelques jours plus tard pour nos amis ont progressé sur le chemin qui les mène à l’orgasme prostatique.

    Tu fais partie des hommes qui ont pu vivre leurs « premiers émois prostatiques » dès leur première session avec leur masseur. Tes progrès sont à la fois rapides et sources de grosses sensations. Aujourd’hui tu es clairement en mesure de vivre tes sessions à ta manière, à ton rythme en te basant sur tes réactions, tes sensations, tes nouvelles envies de jouir. Tant que ça marche tu as raison. Aujourd’hui tu es en mesure de te lancer dans le développement de tes capacités orgasmiques en véritable explorateur, comme le dit @Bzo.

    je pense qu’un cap important est franchi dans ma manière de jouir pleinement ces moments.

    C’est ce qui compte !

    ce matin, abandon des Aneros et décontraction et jouissance en Anerosless…

    Je suis heureux de lire que tu te mets SERIEUSEMENT à l’A-less.

    Le premier orgasme ne s’est pas trop fait attendre et m’a rempli de bonheur car particulièrement bon et doux en même temps

    C’est du bonheur de lire ton message.

    S’en sont suivis cinq nouveaux orgasmes prenant de plus en plus de plaisir,

    C’est 5 fois plus de bonheur !

    il me semble confirmer la possibilité de jouir en toute indépendance sans stimulation Aneros,

    Je suis heureux de lire que tu envisages cette possibilité dont notre forum parle abondamment. En ce qui te concerne ce n’est plus une possibilité, c’est une expérience vécue dans ta chair. Je t’encourage à la renouveler au moins 2 fois par semaine, en complément de tes sessions avec masseur. La transformation de ta sexualité n’est pas seulement rapide, elle est profonde.

    Tu écrivais il y a 4 jours :

    L’intégration de cette expérience dans mon couple est évidemment une priorité.

    Après ton dernier message je pense même qu’il y a urgence.

    Bon cheminement @Buck.

    #43559
    Buck
    Participant

    Bonsoir @Andraneros,

    Merci pour ton analyse et ton suivi.

    Aujourd’hui encore une belle session evolutive en Progasm Jr. Grande clarté dans le rythme et le ressenti. Focus sur la subtilité des moindres sensations, l’accueil du plaisir, les réactions de mon corps dans la finesse afin de profiter un maximum de toutes vibrations. Résultat, une jouissance en vagues crescendo, des moments incroyablement surprenants et une serie d’orgasmes récurrents sur plus de deux heures. Le A-less d’hier a été un moment essentiel dans le cadre de mon apprentissage et m’a permis aujourd’hui de vivre cette session pleinement au niveau de toutes les sensations offertes à moi. Des manifestations nouvelles, de petits signaux que je captais, qui se transformais en contractions surprenantes et en orgasme incroyable de puissance dans mon corps apaisé et receptif au moindre des détails.

    Mon cheminement évolue aussi avec mon partenaire et profite énormément à nos moments de plaisir et de jouissance dans des stimulations prostatiques depuis hier soir. Je pratiquais en effet beaucoup de massages pelviens et anal sur lui et maintenant je suis demandeur de manière réciproque. Ce moment s’est intégré  finalement logiquement dans nos pratiques mutuelles. De plus, grace à mon ressenti nouveau, je comprends finalement mieux comment provoquer le plaisir qu’il peut ressentir lorsque je le fais jouir.

     

     

     

     

     

     

    #43652
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Buck,
    Je reviens tardivement sur ton message après un épisode de covid à la maison qui nous a tenu éloignés de toute pensée érotique pendant quelques jours. Tu écris :

    Aujourd’hui encore une belle session évolutive en Progasm Jr [… ]
    Le A-less d’hier a été un moment essentiel dans le cadre de mon apprentissage et m’a permis aujourd’hui de vivre cette session pleinement au niveau de toutes les sensations offertes à moi. Des manifestations nouvelles, de petits signaux que je captais, qui se transformaient en contractions surprenantes et en orgasme incroyable de puissance dans mon corps apaisé et receptif au moindre des détails.

    Je comprends que ta session A-less fut l’occasion de découvrir les micro-sensations qui font toute la richesse des orgasmes prostatiques et que nous ne percevons pas au début de notre cheminement. Nous sommes en effet englués dans la recherche de stimulations toujours plus fortes dans l’espoir de vivre des orgasmes eux aussi plus intenses. Elle t’a fait découvrir qu’en te concentrant sur les sensations les plus subtiles tu leur ouvres l’espace dans lequel elles vont s’amplifier et générer un «  orgasme incroyable de puissance dans (t)on corps apaisé et réceptif au moindre des détails ». Yu viens de franchir une étape importante du développement de tes capacités orgasmiques.Tu as tout compris. Ton corps commence à le comprendre. Ce n’est que le début et c’est magnifique.

    J’ai été très heureux de lire ton dernier paragraphe. Le partage des énergies orgasmiques, l’enchaînement des orgasmes et la résonance en vous deux de la jouissance vécue par l’autre, que permet la stimulation prostatique, vont profondément modifier la qualité de votre relation. En pratiquant régulièrement et longtemps vous pourrez vivre des moments de fusion sensuelle, de fusion charnelle pendant lesquels chacun de vous pourra ressentir les effets des orgasmes de l’autre.

    Bon cheminement @Buck.

7 sujets de 21 à 27 (sur un total de 27)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.