Mots-clés : , ,

Ce sujet a 21 réponses, 10 participants et a été mis à jour par Envole Envole, il y a 2 mois.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #27248

    Nicolas
    Participant

    Bonjour,

    J’ai 35 ans et j’ai acheté un anero (helix si je ne me trompe pas ? j’ai jeté la boite …) il y environ 3 mois.
    J’ai passé des heures à lire les messages des forums ainsi que les multiples conseils (traité, respiration abdominale …)

    Le truc c’est que je ne ressens vraiment rien. Je n’arrive pas à trouver ma prostate à croire que j’en ai une ??
    J’ai testé plusieurs fois avec un doigt en regardant bien les schémas et la location je ne ressens rien (aucune envie d’uriner etc.)
    Encore moins en mettant l’anero

    Bien évidemment ca fait plusieurs séance ou je n’attends plus rien au niveau résultat en espérant que quelque chose se réveille un jour.
    Je dois être à environ 30 séance entre 45 et 60 minutes environ. Au bout d’un moment comme je ne ressens strictement rien j’arrête.
    J’essaie aussi d’etre à l’écoute de moi meme et des maigres sensations qui pourrait surgir en essayant également d’être un minimum excité.

    J’ai vu aussi qu’au bout d’un moment il était question de contractions involontaires ? J’en ai aucunes comment peuvent elles arrivés ? a quoi ca ressemble ?

    Avez vous des conseils pour moi ? j’en ai un peu marre je ne suis sur le point de tout arrêter.

    Merci à vous

    #27250
    bzo
    bzo
    Participant

    il y en a qui vont te dire que tu n’es pas assez relaxé,
    que tu dois être patient
    mais tu as été assez patient et
    quant à la relaxation, c’est une vaste blague

    sans doute dans un certain type de massage prostatique, pas le mien,
    la relation permet d’obtenir des résultats plus forts
    mais ne rien ressentir pendant autant de séances comme c’est ton cas,
    même en n’étant pas aussi relaxé qu’il faudrait,
    c’est qu’il y a quelque chose d’autre
    et dans mon expérience, c’est souvent le fait qu’on n ‘a pas le masseur adapté

    moi je n’ai qu’un conseil pour un cas comme le tien,
    achète-toi un autre joujou

    l’Helix est toujours recommandé en premier un peu partout
    mais le fait est qu’un masseur peut avoir de l’effet sur l’un
    et aucun sur une autre personne

    je te recommande d’essayer un Device ou si tu le veux aussi en vibrant le Vice

    éventuellement si tu as peur que ce soit trop gros,
    il y a le Junior qui peut servir d’étape intermédiaire

    #27254

    Nicolas
    Participant

    Merci je prends note de vos conseils

    J’ai une question sur les contractions involontaires. Quand on pratique la respiration abdominale viennent elles a la fin de l’expiration lorsqu’on n’a plus dair dans les poumons?
    Faut il contracter et sur quelles durée afin qu’elles arrivent? Je pense que je dois mal m’y prendre…notamment sur la façon d’aborder la respiration. Tout vient de la d’après ce que j’ai vu?

    #27256

    Ch313
    Participant

    Nicolas 20 avril 2018 à 17 h 57 min

    Le truc c’est que je ne ressens vraiment rien. Je n’arrive pas à trouver ma prostate à croire que j’en ai une ??
    J’ai testé plusieurs fois avec un doigt en regardant bien les schémas et la location je ne ressens rien (aucune envie d’uriner etc.)

    Bonjour,
    J’ai un problème très proche. Je ne ressens pas ma prostate.
    Il y’a plus d’un an et demi que j’ai acheté l’Helix. Pendant plusieurs mois je me suis acharné à vouloir ressentir cette glande. Cette sensation que la majorité des utilisateurs décrivent je ne l’ai toujours pas.
    Cela ne m’a pas empêché de trouver mon cheminement.
    Moi aussi j’ai ‘testé’ avec mon doigt.
    Mon doigt sent bien ma glande. J’ai été opéré récemment et je sens bien la diminution de volume qui en résulte.
    Je peux la caresser de long en large, tourner moi doigt dessus ça ne me déclenche pas de sensations. Cette exploration me prouve qu’elle est bien présente.
    Avant l’opération, j’avais des éjaculations soit par masturbation soit au cours des rapports sexuels ce qui est bien aussi une preuve qu’elle existe bien et qu’elle fonctionne.
    Si tu peux faire les mêmes constatations, ta prostate est bien là.

    Aujourd’hui, bien qu’avec l’opération je n’ai plus d’éjaculation, j’ai trouvé cependant toute une palette de plaisirs et d’orgasmes insoupçonnée.
    Même la sensation éjaculatoire et la ‘fonction’ intime est totalement présente en sensation et physiquement libératoire.
    Mon cheminement ne ressemble à aucun autre. Mais il me permet de te dire qu’il y a sûrement un chemin qui sera le tien.

    Si je fais un condensé de mes ‘outils’ c’est en premier la persévérance.
    Ensuite j’ai usé de mes acquis, massages et Eutonie que j’avais pratiqués il y a fort longtemps. C’est comme ça que ma relaxation est devenue active et réellement profitable.
    Je me suis aussi aidé avec l’utilisation des sons binauriculaires. Je me suis aussi rapproché de l’auto-hypnose. Ce sont les expériences des forumeurs sur ce site qui m’ont incité à ces recherches.
    Je décris tout cela dans mes différents post sur ce site.
    Je ne prétends pas que mes récits te soient d’un grand secours mais je pense qu’ils pourraient t’apporter espoir.
    C’est en ‘oubliant’ ma prostate que j’ai pu progresser. Aujourd’hui pour ainsi dire je ne m’en soucie plus. La preuve c’est que ‘ÇA marche’ même sans masseur (et avec une demi prostate seulement !), beaucoup en font état ici. Pour moi la recherche intellectuelle est devenue totalement inutile. Mille sensations anales, rectales, périnéales se mélangent et m’étonnent à chaque moment.

    Détail technique sur la respiration abdominale.
    Pour moi, elle participe à la décontraction, mais elle ne déclenche aucune contraction involontaire. Ces contractions viennent toutes seules, il ne faut pas se ‘fixer’ dessus.

    Bonsoir , je te souhaite courage et persévérance.

    #27257

    WhatTimeIsLove
    Participant

    Salut Nicolas
    Bravo pour ta persévérance. Pour les contractions involontaires je pense qu’il n y a pas de règle. J’ai eu un premier orgasme il y a 6 mois ou le masseur faisait vraiment des mouvements de va et vient comme dans un acte sexuel, d’autres ou c’etait beaucoup plus subtil, jusqu’a ressentir simplement des pulsations très légères en rythme avec les battements de mon cœur.

    En tout cas elles viennent quand on prend déjà du plaisir, et celui ci commence par des sensations agréables, chatouilles, picotements, étincelles… au niveau de la tête du masseur.

    Si tu es dans un bon équilibre entre une excitation suffisante et assez de détente pour ne pas être dans l’attente, et que tu te focalises sur ce que tu ressens au niveau de ton bas-ventre, alors tu devrais sentir parfois des choses via différentes approches comme:
    – une stimulation du reste de ton corps sauf ton sexe (tes seins par exemple mais aussi flancs fesses…)
    – le jeu des contractions et du souffle pour faire bouger le masseur
    – une écoute très attentive de la moindre sensation, sans bouger, dans un état de détente et de gratitude pour ce qui vient
    – le jeu des mouvements de ton corps, en particulier tes hanches et ton bassin
    – une combinaison de plusieurs choses citées plus haut

    Que ressens-tu au niveau du masseur? Est ce que tu le sens « présent » en toi? Un peu gros? Pas assez? Est ce que tu lubrifies assez pour qu’il bouge très librement?

    As-tu essayé de le porter quelque temps en bougeant tranquillement chez toi sans trop y prêter attention avant de démarrer ta séance?

    Si rien ne marche le conseil de bzo est très pertinent, et tu peux aussi essayer un pureplug (dont le poids donne une sensation intéressante, et qui peut raisonnablement être porté sous des vêtements, hors séance) ou un peridise (plus petit donc moins intrusif, et d’une mobilité intéressante)

    Bon courage, j’espere Lire des progrès chez toi bientôt 🙂

    #27258

    Nicolas
    Participant

    Merci pour tous vos conseils.

    Il y a néanmoins 2 points que je note

    Effectivement j’ai l’impression qu’il ne bouge pas tant que ça a l’intérieur. Pour information j’utilise un tube de vaseline. Je met une noix de vaseline sur le bout de lanero avant de le mettre.
    Peut être est ce pas assez? La vaseline c’est fait pour ça?

    Le 2nd point c’est le fait de bouger latéralement les hanches me sait sentir lanero un peu plus. Peut que je devrais insister la dessus. A tester

    Niveau détente je fais ça le matin au réveillé je pense que je suis très détendu le matin. Je m’efforce de respirer par le ventre mais je me force à contrôler la respiration pour le faire par le ventre comme c’est conseillé

    #27263
    bzo
    bzo
    Participant

    La vaseline c’est fait pour ça?

    en aucune façon, pas bon, plein de produits chimiques nocifs,
    peut-être de la glycérine aussi, ce qui va te faire courir aux toilettes durant la séance,
    rien de tel pour vous refroidir l’ambiance

    non, il faut un lubrifiant sans glycérine
    un Hélix pour l’instant, du plastoche donc, pas besoin spécifiquement d’un lubrifiant à l’eau

    lis un peu les autres messages, il y a des tas de conseils comment se lubrifier malin,
    comment se lubrifier sain, comment se lubrifier pour avoir le fondement comme une patinoire
    où le masseur va pouvoir bouger à l’aise et faire des tas de figure de style

    pour le reste, je ne peux pas trop t’aider,
    ce n’est pas ma façon de me procurer du plaisir prostatique,
    moi je suis de l’école féministe,
    se laisser envahir par le féminin, jouir par le féminin
    et dans cette école, on s’en fout royalement d’être détendu,
    au contraire les tensions on aime ça,
    on se tend comme un arc pour mieux jouir, mieux se sentir jouir

    et puis on saute, on bouge, on se caresse comme des fous,
    on se démène comme un beau diable lubrique et assoiffé de sexe,
    on reste pas planté comme un piquet dans son lit

    #27264

    WhatTimeIsLove
    Participant

    Comme tu vois il y a plein d’approches differentes, et tu peux prendre ton pied avec l’une ou l’autre, sans forcément être fixé sur une méthode.

    Donc pour ta prochaine séance lubrifie beaucoup plus, il faut que le masseur puisse facilement bouger en toi, d’avant en arrière bien sûr mais dans les autres directions aussi

    Et puis, comment commences-tu tes séances? Est ce que tu fais monter ton désir uniquement par la pensée? Par des lectures? Des vidéos? Et ensuite? Tu mets le masseur tout de suite?

    Comme dans un couple, les préliminaires que tu t’offres sont importants. Prends de l’huile de coco et masse ton corps: ton ventre pour le détendre, tes seins, tes flancs… et quand tu as déjà du désir masse ton périnée et ton anus avec sensualité et sans pénétration, tu verras que si tu t’y prends bien, au bout d’un moment ce dernier va réagir à la caresse en bougeant tout seul et « appeler » la penetration

    #27265

    Ch313
    Participant

    Bonjour
    Tu n’es pas tout seul à être confronté à cette problématique. D’autres en parlent aussi.
    Je t’invite à voir les sujets de Filou : Comment activer ma prostate qui fait la grève ?
    Où celui de Kirk : J’ai besoin d’un GPS à prostate SVP. Par exemple.

    Pour compléter mes exercices d’exploration, j’ai essayé des doigtiers texturés. L’un est annelé, l’autre hérissé de picots. Attendu leur épaisseur relative, mon doigt ne sens pas la texture de mon rectum et ne sens pas non plus ma prostate.
    Quand j’insère mon doigt, seule l’entrée de mon anus et sensible à la texture du doigtier que j’utilise. Je sens la différence entre les deux. Mais l’intérieur de mon anus et de mon rectum ne font pas de différence. J’ai beau bouger mon doigt de différentes façons, je ne le sens pas. Je sens simplement que quelque chose est en moi.
    J’ai aussi essayé les ‘chapelets’. Je sens le passage des boules à l’entrée mais rien à l’intérieur.
    J’ai essayé aussi d’autres sextoys, plugs, œuf vibrant, dildo, sans jamais obtenir une reconnaissance de mon intérieur.
    Comment et pourquoi ça ‘marche’ pour moi avec l’Helix ?
    Je pense que toute autre chose pourrait ‘faire l’affaire’ j’ai fait de ce masseur mon ‘ancre’ : je fais (presque sans le vouloir) mon auto- hypnose.
    Cela explique la rapidité avec laquelle je me retrouve en état de transe, il suffit que j’ai envie et que l’environnement s’y prête et je me retrouve dans la joie de mon intimité.
    Je peux dire que si au début l’environnement était bien défini (le calme dans mon fauteuil, la musique qui me plaît), aujourd’hui ce peut être n’importe où, n’importe quand, et à répétition. Bzo est certainement bien plus avancé que moi. Nos cheminements sont bien différents mais pourtant proches et si ‘parallèles’.
    Pour moi, c’est la recherche de tas d’autres choses que la prostate qui m’a ouvert la connaissance d’un univers (sexuel) nouveau même si je n’ai pas encore trouvé la plénitude. Dans mon ‘écosystème actuel’ je n’ai pas encore atteint le super orgasme, j’ai encore beaucoup de ‘verrous’ à surmonter, d’écueils à franchir.
    J’insiste sur la connaissance de (mon) l’écosystème sexuel, c’est l’outil principal de ma progression.

    À plus et bon week-end.

    #27266
    bzo
    bzo
    Participant

    ceci dit concernant la vaseline, c’est à remplacer de toute urgence,
    c’est bourré de produits chimiques nocifs

    prends un lubrifiant sain, il y en a des tas qui sont recommandés sur ce site

    je voulais rajouter que j’espère
    que certaines parts de mon précédent message ne t’ont pas décontenancé
    ou mis mal à l’aise,
    j’ai été emporté par mon lyrisme

    dès qu’on échange sur ce sujet, je m’échauffe vite,
    suis ton parcours,
    tu finiras par y arriver,
    il faut éveiller tes entrailles

    ceci dit je réitère, après un tel nombre de séances, sans aucun effet,
    sans le moindre petit frisson de plaisir,
    je te recommande d’essayer un autre masseur

    #27282

    Ch313
    Participant

    Je reviens sur mon parcours, des points particuliers qui pourraient t’aider dans ta recherche.
    Peut-être que comme moi tu as une sensitivité ‘spéciale’ qui te donne cette insensibilité.
    J’en ai déjà parlé dans mes récits. Par exemple, quand j’étais au lycée, j’aimais bien épater mes copains en jouant au fakir. Passer des aiguilles à travers mes joues et manger des lames de rasoir ne me posait aucun problème.
    J’en parle ici :
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/journal-dun-prostatomane-ii/page/13/#post-26588
    et encore ici :
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/journal-dun-prostatomane-ii/page/13/#post-26630
    Je pense qu’une réflexion sur cet aspect des choses pourrait t’être utile

    Autre anecdote, quand j’ai voulu essayer d’avoir une expérience en club, j’ai été très déçu. Tout en me faisant une fellation, un gars me caressait les seins, les fesses sans résultat. Je n’ai pas joui et pratiquement trouvé aucun plaisir. Cela a été un échec très cuisant pour moi. J’ai laissé à l’abandon cette voie pendant longtemps avant de réessayer récemment.

    La non sensibilité m’a d’ailleurs apporté de mauvaises surprises.
    Une fois sus la douche en utilisant un gode en bois (d’Olivier) je suis arrivé à me faire saigner. J’ai tellement insisté dans mon fondement sans sentir que je me faisais du mal que lorsque j’ai éjaculé j’avais du sang dans mon sperme.

    Cela m’amène à parler de ma recherche de sextoys. J’ai envie de tester d’autres joujoux mais pour le moment je n’arrive pas à me décider. Bzo me le conseille, mais si je n’arrive pas à trouver les bonnes sensations je pense que c’est peine perdue et très certainement des dépenses inutiles. J’ai déjà essayé plusieurs pistes sans résultat.

    De la lubrification et du mouvement du masseur.
    Pour la lubrification, je suis d’accord avec Bzo, la glycérine est à base d’alcool ( j’ai connu un fabricant) et c’est prohibé pour un usage interne. La vaseline (si elle est bien pure) est un pis aller par défaut. Elle n’est pas non plus recommandée pour un usage interne, elle ne s’élimine pas facilement donc elle va perturber l’intérieur du rectum.
    Comme Bzo, je te conseille d’utiliser un lubrifiant approprié.

    Parfois je me passe de lubrifiant (je n’ai pas de difficulté pour l’insertion) et je constate que les sensations interne ne sont pas très différentes. Si j’en mets trop, les débordements sont désagréables et coupent mes désirs. J’en utilise finalement très peu.
    Jusqu’à présent j’insérais le masseur assez rapidement puisque pas de difficulté. Mais je viens juste de tester une nouvelle façon. Elle me vient à l’esprit après l’expérience avec les doigtiers texturés qui m’a permis d’identifier que seule la zone d’entrée était sensible. Maintenant je prends du temps pour l’insertion. Je le pose à l’entrée, j’appuie très légèrement et je laisse entrer doucement. J’ai découvert un plaisir inconnu de la pénétration. Je laisse faire, plusieurs minutes, il arrive à entrer tout seul. Mon anus masturbe le masseur quasiment. Il n’y a que cet endroit que je sens vivre, plus profondément je ne le sens pas. J’ai encore du boulot !
    Je reviens sur la notion, la façon, de laisser faire, du ‘do nothing’. C’est sur ce forum, dans ces discussions que j’ai trouvé cette façon de procéder. Elle m’a été extrêmement profitable. Le jour où j’ai cessé de vouloir trouver ma glande, de chercher vainement des sensations, il s’est passé quelque chose.
    Le jour où j’ai dit au diable l’Aneros et son ‘Traité’ j’ai ouvert MA voie.

    Aussi je te dis garde espoir, persévère, et surtout explore tous azimuts.

    #27283

    Epicture
    Participant

    Je dirais pareil : Ne pas se decourager. Cela fait maintenant 18 mois que je pratique, sans contractions involontaire et encore moins de super O. Je préfère ne pas trop regarder l’échelle de progression elle me donne le vertige. J’ai cependant quelques chatoullis, frissons, auxquels je maccroche. Ils progressent tres lentement, en intensité et en étendue. Il nest jamais possible (sauf a user de moyens plus radicaux comme l’électro stimulation) de venir sur le forum et de dire WAHOU hier c’était genial !
    Non, c’est beaucoup plus mesuré. MAIS c’est bien là. Une petite lueur qui grandit, chaque jour un peu plus.
    J’ai testé un grand nombre de toys et masseurs, mais je ne peux pas encore dire : c’est celui là. Moi ce qui me convient, pour l’instant, c’est l’alternance, de longueurs de diamètres de formes de technologie electrique de couleur, de matériaux. Je les aime tous. Quand je me lasse de l’un d’eux j’en prends un autre ou jen achète un nouveau et là je me dis YES… puis je me lasse, et je passe à un.autre, puis j’y reviens, etc… Et doucement je fais mon petit bonhomme de chemin.
    Cependant, il y en a un qui revient plus souvent : c’est le junior. Mais il n’a pas encore l’exclusivité.
    Bon cheminement @nicolas

    #27326

    Nicolas
    Participant

    Merci pour tous vos messages qui me redonne une lueur d’espoir. J’ai lu et relu vos conseils.
    Il y a encore un point où j’ai du mal c’est lexitation
    Je suis incapable d’être éxcite par la seule pensée. Je suis obligé de regarder des vidéos mais même ça j’ai du mal. Vous avez des astuces pour développer ce point aussi? Car j’imagine que ça peut jouer sur les sensations ressenties?

    #27344
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bienvenue sur notre forum @nicolas. Vous nous dites le 20 avril :

    Pour information j’utilise un tube de vaseline. Je met une noix de vaseline sur le bout de l’aneros avant de le mettre. Peut être est ce pas assez? La vaseline c’est fait pour ça?

    Je pense que vous ne lubrifiez pas suffisamment votre rectum et votre masseur. Je vous encourage à lire ou relire les conseils que donne @adam à l’occasion de ses tests de masseurs ou de lubrifiants et ceux que nos amis proposent sur le forum.

    J’utilise une double lubrification :
    1) dans le rectum d’une part (sous forme de suppositoires de beurre de karité par exemple ou sous forme d’injection d’un lubrifiant liquide par une petite seringue (5 ml) sans aiguille bien sûr),
    2) et sur le masseur.
    Il est très important que le masseur puisse glisser avec la plus grande facilité.

    La vaseline est un lubrifiant très efficace, souvent utilisé dans les ébats amoureux dont le coût est très faible comparé à celui d’autres lubrifiants qui ne sont pas forcément plus efficaces. La vaseline est un produit dérivé du pétrole dont il ne faut certainement pas exagérer le danger ; je vous invite à lire entre autres Wikipedia, E-sante, leparisien.fr ou encore par exemple medisite.fr.

    Je ne m’oppose évidemment en rien aux lubrifiants qui ne posent aucun problème de santé, dont la présentation rend l’utilisation beaucoup plus simple et qui sont au moins aussi efficaces. J’ai utilisé la vaseline en double lubrification sur le masseur après injection ou insertion d’un autre lubrifiant dans le rectum. La raison était que je ne savais pas étaler correctement mon beurre de karité sur le masseur. J’ai trouvé la solution en congelant mon masseur plastique et en le trempant dans le beurre de karité fondu qui se fige instantanément en couche régulière sur le masseur.

    Votre dernière question concerne une difficulté fréquemment mentionnée par les débutants, associer la relaxation et l’excitation sexuelle, associer une stimulation inhabituelle et une réponse orgasmique. Cet état d’esprit particulier peut demander lui aussi un certain apprentissage. Dans un premier temps vous pouvez vous mettre dans le bon état d’esprit avec une masturbation sans orgasme avant votre session de massage prostatique.

    Vous pouvez aussi utiliser des fichiers audio binauraux comme ceux que @fidelio a proposés le 10 décembre 2016.

    Par la suite la perception des premiers effets du massage devrait alimenter votre désir et peu à peu faire monter votre excitation. Techniquement vous pouvez aussi associer vos préparatifs à la montée de votre excitation.

    Bon cheminement @nicolas.

    #27348
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Nicolas, et bienvenue parmi nous.

    Il y a très peu de chance que tu n’aies pas de prostate. en dehors d’une malformation ou d’une ablation, tu n’as pas de souci à te faire la dessus.
    Est ce que tu la sens avec tes doigts? Je suis persuadé que oui.

    Les conseils que je pourrais te donner:
    – Lubrifie mieux. Une bonne lubrification est nécessaire pour que le masseur puisse bouger à sa guise. Je pense que tu ne lubrifies pas suffisamment. Mieux vaut trop que pas assez.
    – Envisages tes sessions comme des moments pour toi, de détente et de bien être, un moment privilégié que tu t’accordes.
    – Oublies un peu la technique que tu dois aujourd’hui bien connaître. Elle sert de base, mais chacun de nous déclenche ses orgasmes de façon différente. À toi de trouver la tienne, sur les bases du traité d’Aneros. Pour cela, il va falloir te faire confiance, confiance dans ton corps et dans ton esprit. Sans aucune réflexion, laisse les faire, ils savent ce qui est bon pour eux.
    – Ne te focalises pas trop ni sur la relaxation, ni sur la respiration. Une fois le masseur inséré, détend toi complètement, mais il n’y a pas besoin à mon sens d’y consacrer des heures. Quelques minutes à détendre ton corps et tes muscles suffisent à mon sens. En revanche, je suis assez partisan de la respiration abdominale, sans en faire le seul sujet de ton attention. Gonfle bien ton ventre, et creuse le à l’expiration, sans exagération excessive. Cela participe déjà à mon sens au massage des organes, dont la prostate. Mais surtout, surtout, ne te focalises pas trop la dessus.
    – L’essentiel de ton attention doit être porté sur ta prostate, derrière ton pubis. Sur le masseur que tu dois t’efforcer de ressentir au mieux, ses mouvements, ses points d’appui..etc. Plus tu seras concentré sur la respiration, la relaxation…etc moins tu pourras accorder de l’attention au seul objet de ta pratique. Ce doit être ta priorité, l’unique objet qui doit occuper ton esprit.
    – Ne recherches pas non plus les fameuses contractions involontaires. Étant involontaires, tu ne pourras pas les déclencher, elles viendront naturellement. Les miennes ne ressemblent pas à celles de la plupart des autres pratiquants, de ce que j’ai pu en lire, mais on s’en fout bien pas mal. Seul le plaisir importe.
    – Une fois que tu es prêt, étendu et détendu sur ton lit, essaies de t’érotiser, par des images mentales par exemple, des fantasmes…etc. Je vois que tu as des difficultés pour ça, et je n’ai pas de réponse à t’apporter. Ce n’est pas à mon sens une étape obligatoire, mais elle aide bien tout de même. Quoi qu’il en soit, commences des contractions, légères, très légères, en maintenant toute ton attention sur ta prostate, la zone pelvienne, ton rectum et les mouvements du masseur. Observe les sans juger (ne pas se dire « c’est nul » « je n’y arrive pas »  » je ne ressens et ne ressentirai jamais rien »…). Juste les observer, essayer de ressentir au mieux cette zone. Ne cherche surtout pas à provoquer quoi que ce soit.
    – Lorsque tu ressens ne serait ce que la moindre étincelle de plaisir, concentre ton attention dessus, pas de façon forcenée comme si tu réfléchissais à un problème de mathématique, mais plutôt comme si tu contemplais un beau paysage, une jolie femme… et laisse faire ton corps et ton esprit, sans réfléchir. Laisse le bouger, laisse faire tes mains, ton bassin…etc.

    Ne te décourages pas Nicolas, certains ont mis près d’un an pour y parvenir, mais ils y sont parvenus. Nous savons tous, à différents degrés, combien le cheminement vers le plaisir prostatique est difficile et semé d’embuches. Nous sommes tous passés par là, et nous te comprenons Nicolas, nous comprenons ton découragement, sois en bien certain.

    Mais il te faut rester confiant. Bon cheminement Nicolas.

    #28198

    Nicolas
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je n’ai eu l’occasion de vous remercier pour tous vos messages plutôt positifs.
    Cependant après environ 10 séances supplémentaires toujours aucunes sensations.
    J’ai lu en long et en travers vos conseils ainsi que le traité. Je pense vraiment que je suis détendu mais rien niveau sensation…

    Alors je me demande si cela ne vient pas de mon masseur (acheter dans un sexshop à Paris). A vrai dire j’ai jeté la boite et je ne sais plus quel modèle c’est exactement. Je l’avais payé 25 euros.
    Voici la photo de mon masseur. Il est légerement différent de l’helix au niveau de la tête (plus prononcée)

    Pensez-vous que sa forme peut expliquer le manque de sensation et peut être le limiter dans le glissement lors dans contraction ?
    Merci à vous

    #28203

    Nicolas
    Participant

    Je n’arrive pas à mettre la photo

    #28209
    bzo
    bzo
    Participant

    un bon masseur peut effectivement faire la différence

    tu devrais en avoir pour débuter
    si tu peux te le permettre, 2 ou 3,
    de cette façon tu mets toutes les chances de ton côté
    car un masseur , aussi réputé soit§il, peut n’avoir aucun effet chez l’un
    alors qu’un autre monte au plafond avec

    en en ayant au moins deux ou trois, tu réduis ce facteur d’échec quasiment à néant

    l’Helix, par exemple
    mais aussi un Progasm Junior ou Classic, si la taille n’est pas un problème pour toi
    et je dirai comme troisième l’aneros Device ou le Vice qui est la version avec vibrateur du Device

    déjà avec ces trois, tu as un petit panel varié
    qui limite au maximum l’échec pour cause de masseur non adapté

    #28212

    Arousal
    Participant

    Un point qui n’a pas encore été soulevé : des séances de 45 à 60 minutes, je pense que c’est beaucoup trop court, surtout au début du parcours. Longtemps je n’ai quasiment rien ressenti durant les 60 à 90 premières minutes des séances, voire plus.

    #28278
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Image du masseur

    @nicolas j’ai enfin pu afficher l’image de votre masseur après des essais infructueux qui ont laissé quelques traces dans votre message un peu plus haut. Ce n’est pas un Aneros Helix original. C’est une imitation puis qu’aucun Aneros n’est noir en dehors du Prograsm et du Vice/Device.

    Il est tout à fait possible que votre masseur ne vous convienne pas. Mais cela n’explique pas l’absence de sensation quand vous utilisez vos doigts. Il m’a fallu du temps pour « sentir » ma prostate. J’ai longtemps senti la présence du masseur sans plaisir particulier, puis j’ai peu à peu commencé à ressentir une forme de plaisir émanant de la zone sans pour autant localiser ma prostate. Si vous êtes comme moi il est possible que vous ayez besoin d’un long temps de pratique pour éveiller les connexions nerveuses , pour reprogrammer votre système nerveux. Dans ce cas il vous faudra être patient, confiant et persévérant. Selon mon expérience cet effort, pour frustrant qu’il soit parfois, est indispensable et vous récompensera bien au-delà de ce que vous pouvez espérer aujourd’hui.

    Bon cheminement @nicolas.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 22)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.