Ce sujet a 44 réponses, 8 participants et a été mis à jour par Andraneros Andraneros, il y a 3 mois et 2 semaines.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 45)
  • Auteur
    Messages
  • #27874

    youngboy
    Participant

    Bon je me présente assez simplement, je suis relativement très jeune mais depuis quelques années déja je cherche à obtenir le plaisir prostatique qui à l’air si magique. J’ai acquis un aneros hélix depuis 5 mois que j’utilise régulièrement seulement voilà, autant les premières séances me paraissaient agréables, autant depuis au moins 3 mois c’est le calme plat. 0 progression, 0 sensations, jamais eu ces contractions involontaires ni rien du tout. J’aimerai avoir des conseils sur la manière de faire et l’état d’esprit à avoir, car devant ces échecs à répétiton j’ai l’impression de perdre toute éxcitation avant meme le début de la séance. Enfin je voudrais savoir si mon jeune age pourrait etre en lien avec le manque de sensation, sachant que la prostate grossis avec l’age peut etre la mienne n’est elle pas assez développé ? Merci d’avance de m’aider.

    #27877
    bzo
    bzo
    Participant

    Enfin je voudrais savoir si mon jeune age pourrait etre en lien avec le manque de sensation, sachant que la prostate grossis avec l’age peut etre la mienne n’est elle pas assez développé

    le plaisir prostatique serait réservé aux vieilles branches, aux vieilles marmites?
    j’ai comme un doute, je suis sûr même que ce n’est pas le cas.

    non, tu fais partie de ces débutants dont les débuts sont difficiles, sans grand résultat

    clairement quelque chose ne fonctionne pas,
    il faudrait que tu donnes plus de détails comment tu procèdes, de quelle manière tu pratiques
    avant de pouvoir te donner plus de conseils

    #27885
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    @youngboy tu nous dis :

    je suis relativement très jeune mais depuis quelques années déjà je cherche à obtenir le plaisir prostatique

    Je relaie l’interrogation de @bzo.
    Es-tu si jeune que ça ? Ou ton « depuis quelques années » signifie-t-il que tu es dans tes vingtièmes finissants ? A quel âge as-tu commencé ? Si tu n’as ton Helix que depuis cinq mois, quel masseur utilisais-tu avant ?

    0 progression, 0 sensations, jamais eu ces contractions involontaires ni rien du tout. 

    L’analyse de ta progression s’applique-t-elle sur la totalité de ton expérience depuis tes premières tentatives de stimulation anale, ou seulement à la période Helix ?

    J’aimerai avoir des conseils sur la manière de faire et l’état d’esprit à avoir,

    As-tu lu et relu le traité d’Aneros ? As-tu pu prendre du temps pour lire les conseils apportés sur le forum ? Si c’est le cas tu sais que nous sommes tous différents et tu peux comprendre pourquoi il est important pour que nous puissions t’aider de mieux connaître ton parcours anal et prostatique.

    J’espère que tu reviendras très vite répondre à nos questions pour que nous répondions utilement à celles que tu te poses et que nous puissions t’accompagner dans ta découverte du super O’. Bon cheminement @youngboy.

    #27890

    youngboy
    Participant

    Alors pour clarifier mon age, j’ai 17 ans. Quand je dis quelques années j’entend par là que depuis 2-3 ans déja (étant relativement bien plus mature que la moyenne) j’avais entendu parler de ce plaisir prostatique qui très vite me fit réver. J’ai alors entrepris la recherche de ce plaisir manuellement, avec les doigts ou des objets détournés, j’ai vite apprécier les stimulations et j’ai donc rapidement accroché à ce genre de pratique. Après donc beaucoup de recherche et de renseignement je compris vite qu’il me faudrait un masseur prostatique si je voulais réellement prendre plaisir et avancer. Aussi il y’a donc quelque mois j’ai pu obtenir l’aneros hélix ( très compliqué je vis chez mes parents et je suis au lycée donc aucun moyen financier ) je me suis alors dit que ça y’est j’allais gouter à ce plaisir. Les premières sessions se conclurent sur des échecs mais j’y était prêt je savait que cela prenait du temps et que il était normal de ne rien ressentir au départ. Il y’a eu une ou deux séances ou je ressenti un peu de plaisir tout de meme, un espece de bien etre et une impression de flottement mais sans contraction et cela ne dura pas très longtemps. Parfois j’ai des contractions mais j’ai vraiment l’impression qu’elles sont dû à autre chose ( des mouvements induits par la volonté ) car ces contractions sont dans les fesses ou jambes mais ne concerne ni la prostate ni les sphincters. Enfin concernant le traité d’aneros oui j’ai lu et relu ces pages et j’ai pourtant l’impression d’appliquer ce qui est conseillé, mais le manque de résultat me fais malheureusement perdre espoir. Je voulais savoir également si l’éxcitation jouait un grand role ? Car devant ce manque de résultat beaucoup de mes séances ont été entreprises avec peu d’éxcitation, sûrement cela a un impacte j’imagine ?

    #27891

    youngboy
    Participant

    PS: par ailleurs si vous ne savez pas quoi faire des masseurs que vous testez et que vous ne les utilisez pas je suis preneur ahah car mes finances m’empechent malheureusement de diversifier mes jouets… non plus sérieusement je me demande si peut etre d’autres masseurs plus adaptés à mon anatomie, peut etre plus petit pourrait s’avérer efficaces ?

    #27896
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Merci @youngboy de nous apporter ces précisions sur les conditions dans lesquelles tu t’es lancé à la recherche du plaisir prostatique. Tout d’abord tu as bien fait de renoncer aux « objets détournés » qui en échange de leur disponibilité sont sources de gros dangers pour ta santé et ton intégrité physique.

    Comme beaucoup d’entre nous tu sembles commencer ton cheminement dans une forme de clandestinité, facteur négatif pour un apprentissage qui demande, comme tu le sais après avoir lu le traité et j’espère parcouru le forum, une bonne capacité à se détendre, à se concentrer et à lâcher prise. Il est donc important que tu t’efforces d’organiser tes session pour être à l’abri de toute interruption intempestive, pour ne pas être sur le qui-vive, pour avoir un temps que tu pourras consacrer sans arrière pensée à ta quête. Ce n’est pas toujours facile quand on n’est pas indépendant. Mieux vaut espacer tes sessions pour garantir leur qualité ; tu ne perdras rien à le faire, au contraire le désir d’engager ta session n’en seras que plus fort.

    A 17 ans tu devrais avoir une taille assez proche de la taille moyenne d’un adulte. Donc le masseur devrait normalement être en condition de faire son travail. Si tu veux en essayer un autre je te conseillerais plutôt un modèle plus petit comme le SGX ou le Peridise (vendu en set de 2, ce dernier est un masseur anal qui peut procurer aussi une stimulation de la zone prostatique). Quelque soit le masseur, n’oublie pas que c’est toi et ton état d’esprit qui est la source de ton plaisir.

    Comment est-ce que tu te situes par rapport aux capacités utiles que j’énumère dans mon message de ce matin ? Tu as vraisemblablement besoin de t’entraîner, de faire travailler ces muscles particuliers du plancher pelvien (exercices de kegel…), de découvrir la respiration abdominale, d’apprendre à te détendre ou à méditer et à te concentrer sur les sensations internes que fait naître le masseur. Il me paraît important que tu acceptes de consacrer un peu de temps à te familiariser avec ces « savoir-faire » sans aucun objectif de plaisir immédiat. Tu peux pratiquer une partie de cet entrainement en dehors de tes sessions et assembler tes nouveaux acquis à la session suivante.

    Tes bonnes lectures t’ont permis de comprendre que le plaisir prostatique n’est pas automatique, au contraire du plaisir de l’orgasme avec éjaculation. Les débutants ont souvent une première période qui leur procure de bonnes sensations et de grands espoirs et une suite moins satisfaisante. C’est naturel ; il faut l’accepter et continuer ton apprentissage. Une partie de tes progrès sera souterraine et échappera à ta vigilance. Sois patient, méthodique et confiant.

    Tu as commencé ton voyage et si tu t’appliques sans rien forcer tu découvriras les magnifiques territoires de ta sensualité. Bon cheminement @youngboy.

    #27899

    youngboy
    Participant

    Donc si je comprend bien le fait d’etre moins régulier sur la pratique n’a pas d’incidences, et mieux vaut faire moins de séances mais les faires dans des conditions suffisantes ? Ensuite je dirait que le lacher prise j’y ai du mal, je suis toujours en train de penser je n’arrive pas à « éteindre » ma pensée. Concerant la détente je pense réussir à me détendre suffisamment je prends du temps avant de commencer les contractions de me poser et de bien réspirer pour sentir le moins de tension possible. Mais concernant la respiration abdominale je vous avoue que j’ai du mal à saisir, de quelle manière procéder pour l’atteindre ? J’aimerais également savoir comment etes vous mentalement lors des séances ? Etes vous réellement déconnecté ou vous focalisez vous sur quelques chose ? Merci de prendre du temps pour éclairer mes questions

    #27900
    bzo
    bzo
    Participant

    mieux vaut faire moins de séances mais les faires dans des conditions suffisantes ? E

    l’idéal , c’est de pratiquer souvent
    mais si cela s’est fait à la va vite ou en catimini
    alors effectivement il vaut mieux réduire la fréquence et pratiquer uniquement en de bonnes conditions

    je suis toujours en train de penser je n’arrive pas à « éteindre » ma pensée

    c’est une erreur de débutant que d’essayer d’éteindre sa pensée,
    il faut juste les laisser tournoyer dans notre tête
    et se concentrer sur ce qu’on fait

    cela parait bizarre mais il y a moyen,
    chez moi les pensées vont et viennent, elles sont indépendantes de ma volonté, je l’ai accepté,
    juste je me préoccupe pas de leur teneur, de leur fréquence, de leur contenu,
    je suis tout entièrement concentré sur ce que je fais
    malgré elles, de ce qu’elles peuvent me suggérer, quoi que soient leur signification

    du coup les pensées arrivent puis repartent aussitôt,
    elles apparaissent un instant mais disparaissent presque tout de suite,
    parfois restent plus longtemps mais pas beaucoup parce que je ne m’en occupe pas,
    c’est à partir du moment où tu entreprends une action par rapport à elles,
    n’importe laquelle, que cela devient contre-productif pour ta séance

    c’est un réflexe à acquérir, les laisser aller et venir, sachant qu’en adoptant cette attitude,
    elles disparaîtront très vite,
    c’est ainsi qu’on favorise aussi notre instinct,
    que notre action soit plus instinctive
    car notre corps sait mieux que notre intellect ce qui est bon pour notre plaisir

    #27902

    eveilletajoie
    Participant

    Salut youngboy
    Effectivement les séances avec ton aneros ont besoin de temps et de tranquillité d’esprit donc il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité
    En revanche tu peux être dans une démarche beaucoup plus régulière d’erotisation, de sensualité… et d’exercices
    Par exemple, prendre une bouteille d’huile avec toi quand tu prends ta douche quotidienne et te masser quelques minutes chaque jour pour explorer l’ensemble de tes zones érogènes.
    Et le soir quand tu te couches, simplement faire cinq minutes ou tu vas d’abord te détendre en faisant des respirations abdominales (pose les mains sur ton ventre, gonfle le en inspirant et dégonfle en expirant, en essayant de faire durer tes inspir et expir – c’est tout ! ) ensuite quand tu arrives à avoir une respiration régulière profonde et agréable, concentré ton attention sur ton sexe et ton bas-ventre
    Avec le temps tu vas te rendre compte que cette zone de ton corps (comme tout le reste) ressent régulièrement de toutes petites sensations: frissons, chatouillis, pulsations… la suite dans un prochain post dès que tu auras un peu pratique

    Dernier message, très important: n’attends rien de particulier d’une séance ou d’un exercice, prends simplement ce qui est là quand c’est la

    Belles découvertes à toi !

    #27905
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    le lâcher prise j’y ai du mal, je suis toujours en train de penser je n’arrive pas à « éteindre » ma pensée. 

    Tu parles là de la concentration sur ton ressenti interne et de la mise à l’écart de tes pensées parasites. L’objectif est de te mettre en état de méditation dans lequel la perception des sensations en provenance de la zone anale et rectale occupent la totalité de ton esprit. @bzo le dit très bien ; tu ne dois pas t’interdire de penser mais laisser glisser les pensées parasite et ne garder en premier plan que ce que tu ressens autour de ta prostate. Tu peux faire ces exercices de méditation à tout moment en dehors de tes sessions pour t’entraîner. Peu à peu ça deviendra naturel et tu n’auras plus à forcer ni interdire quoi que ce soit.

    concernant la respiration abdominale je vous avoue que j’ai du mal à saisir, de quelle manière procéder pour l’atteindre ?

    Je te propose un exemple dans ce message, un autre dans ce sujet. Tu peux trouver d’autres explications accessibles en tapant « respiration abdominale » dans un moteur de recherche comme https://www.qwant.com :
    https://www.bychouchouetloulou.com/respiration-abdominale-voici-la-technique-de-relaxation-en-4-etapes/
    http://videos.doctissimo.fr/sante/medecines-douces/respiration-abdominale.html
    https://www.fitnext.com/fr/conseils/sport/respiration-abdominale-muscler-abdos/
    https://www.personal-sport-trainer.com/blog/respiration-abdominale/
    https://www.richeetzen.com/la-respiration-abdominale-en-trois-etapes-faciles/
    https://www.topsante.com/forme-bien-etre/relaxation/4-methodes-de-respiration-antistress-47257/(page)/6

    J’aimerais également savoir comment êtes vous mentalement lors des séances ? Êtes vous réellement déconnecté ou vous focalisez vous sur quelques chose ?

    Tu auras autant de réponses à ces questions que tu auras d’interlocuteurs. Chacun a un état d’esprit qui dépend de sa personnalité, de son expérience et des progrès qu’il a déjà faits dans la perception de son plaisir.

    Plus tu es débutant, plus tu as tendance à « forcer » ton plaisir, à te mettre en tension, alors que la clé est de « recevoir » le plaisir procuré par la stimulation de la prostate. C’est pourquoi ignorer ton pénis, te détendre et te mettre « à l’écoute de ton corps » sont des étapes essentielles pour se mettre dans le bon état d’esprit. Cette attitude est plus naturelle et facile à tenir quand tu commences à percevoir les premières vagues de plaisir. Comme tu le constates, il peut être difficile de rester excité pendant cette phase. Un moyen de renforcer ton excitation est l’abstinence, l’absence d’éjaculation seulement, avant ta session. A toi de voir pendant combien de temps pour la plus grande efficacité.

    Prend tes sessions comme tu prendrais des séances de méditation. Profite de l’organisation (préparation de ta chambre, hygiène, lubrification interne, lubrification du masseur, musique de relaxation…) de ta session pour te mettre dans le bon état d’esprit, comme si cette phase était l’échauffement avant l’exercice.

    Dès que tu auras vécu tes premiers orgasmes prostatiques, tout deviendra instinctif, automatique. Tu ne te poseras plus de question. Tu seras naturellement focalisé sur ta nouvelle zone de plaisir, comme tu l’es aujourd’hui sur ton pénis (du moins je le suppose).

    Si dans ce processus d’apprentissage, tu bloques sur un des aspects n’hésite pas, après avoir honnêtement essayé de résoudre ce problème, à le mettre provisoirement de côté pour continuer ta progression sur les autres aspects. IL sera toujours temps d’y revenir un peu plus tard quand tu maîtriseras mieux le reste.

    Bon cheminement @youngboy.

    #27909

    youngboy
    Participant

    merci beaucoup de vos réponses qui m’aident à y voir plus clair. Je vais tenter de passer beaucoup plus de temps à la détente et à une bonne mise en condition lors de mes prochaines séances, sûrement celles ci seront différentes des précédentes. je vous tiendrais au courant des avancées, sachant que le chemin vers l’orgasme est long je prend conscience que je ne peut y aller que par étape. Je pense d’abord essayer de bien travailler la respiration et une fois celle ci maîtrisée je tacherai de libérer mes pensées. Petit à petit l’oiseau fais son nid comme on dit hein … En tout cas merci beaucoup je reviendrais vous faire part des résultats.

    #27957
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Youngboy,

    En ce qui concerne ton âge, et bien qu’effectivement tu sembles plus mûr que certain, je pense que la principale difficulté que tu vas rencontrer est l’impatience. Je ne crois pas que ni ton âge ni ta taille, ni le fait que tu sortes à peine de l’adolescence ne représentent un obstacle à l’obtention d’orgasme prostatique. J’ai lu un témoignage sur le site officiel d’un jeune homme de 20 ans qui donnait de judicieux conseils à de vieilles marmite.
    En revanche, avec l’âge et l’expérience, on apprend à être plus patient et plus raisonné lorsque l’on ne parvient pas à obtenir ce que l’on souhaite. C’est à mon sens ce qui pourrait te manquer le plus. Ce n’est déjà pas facile pour nous, qui malgré cette expérience, restons très impatient. Alors pour un jeune comme toi….
    Les conseils qui te sont donnés plus haut sont d’excellents conseils, de pratiquants confirmés, qui sont aussi d’anciens débutants qui ont également reçu ces conseils et qui les ont appliqués.

    je n’arrive pas à « éteindre » ma pensée.

    Rassure toi, c’est impossible et personne n’y arrive. La seule chose que tu peux faire, c’est la canaliser sur ce que tu es en train de faire. Une des meilleures façon de faire à mon sens, c’est de focaliser ton attention sur ce que tu ressens dans ta zone pelvienne, ton pubis, autour du masseur…etc. Alors le flux de pensée va s’arrêter de lui même puisque déjà occupé.
    Le conseil de bzo est également très judicieux. Laisse tes pensées flotter dans ton esprit, ne t’y accroche pas, ne surenchérit pas, elles vont disparaître d’elle même.

    Envisage chaque session comme si tu t’accordais un moment pour toi, un moment agréable (ce n’est pas facile j’imagine pour quelqu’un de ton âge), un moment pendant lequel tu vas te détendre, accorder de l’attention à ce que tu ressens dans différentes parties de ton corps…etc, mais pas un moment pour t’envoyer au 7 ème ciel. Si cela arrive, ce sera la cerise sur le gâteau, mais si ça n’arrive pas, ce n’est pas grave, et tu n’auras pas perdu ton temps puisque tu auras passé un moment agréable. Tu ne seras pas frustré non plus, puisque ton but aura été atteint.

    En ce qui concerne la respiration abdominale, je te conseillerais de na pas trop te focaliser dessus: si tu y mets trop d’attention, si tu t’appliques trop à réaliser certains exercices, toute ton attention sera occupée à suivre cette respiration, il n’y aura plus de place pour ressentir le moindre petit stimulus. Quoi qu’il en soit, j’ai de bonnes sensations en pratiquant de cette façon; pour inspirer, je gonfle mon abdomen, pour expirer je le dégonfle en creusant bien le ventre. Cela a certainement pour effet de plaquer ma prostate conte le masseur et me procure de bonnes sensations. L’exercice est suffisamment simple pour être réalisé de façon naturelle, sans y réfléchir, et me permet de conserver de l’attention que je concentre sur ce que je ressens.

    Garde confiance, tu es fait comme les autres, il n’y a aucune raison que tu n’y parviennes pas.
    Il te faut pratiquer, pratiquer et encore pratiquer.

    Bon courage et bon cheminement Youngboy.

    #27959
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Je te propose @youngboy des extraits de ce que nous a dit @nydor01 pour t’aider à adopter un bon état d’esprit pour tes prochaines sessions.
    Le 2 septembre 2016 :

    Je m’installe sur le dos, avec un appui sous la tête et les reins, les jambes en équerre, les mains le long du corps. Je me relaxe, et je respire lentement, puis j’adopte la respiration par le ventre, j’inspire en gonflant l’abdomen, et j’expire en creusant le ventre. Une respiration de plus en plus ample. Puis je combine, respiration et contractions, j’inspire en contractant mon anus, et en creusant les reins, et j’expire en poussant de l’intérieur vers l’avant, ce qui mécaniquement fait avancer mon bassin en le relevant. J’accélère le rythme des contractions et ma respiration. Au bout d’un moment, je ressens de la chaleur qui part de mon anus vers l’intérieur. 

    Le 3 septembre 2016 :

    J’essaye de parvenir à effectuer une respiration qui génère une sorte de mouvement ondulatoire qui se ressent dans la zone du rectum. Quand j’inspire je ressens une pression du haut vers le bas et quand j’expire une sorte de contraction du bas vers le haut qui me fait ressentir la zone rectale prostatique. C’est comme un massage. Quand ma respiration est facile, je ressens comme un effet de roulement des muscles internes, qui crée de petites contractions involontaires… Les contractions volontaires font monter la chaleur interne de la zone, mais c’est plutôt ma respiration qui engendre le cycle des spasmes involontaires.

    le 6 septembre 2016 :

    Depuis quelques années, je pratique l’autohypnose et surtout, la relaxation, avec la respiration profonde. 

    Le 8 septembre 2016 :

    À ce propos, me concernant, je ne pense pas que la limite actuelle soit physique mais mentale. Je pense qu’il y a en moi un petit frein à un lâcher-prise total ; une peur instinctive (cette peur dont parlent parfois les femmes face à l’orgasme) devant la possibilité d’une perte de contrôle absolue : si je pars, où est-ce que je pars ? Et pire encore, est-ce que je vais revenir ? Je crois qu’il y a quelque chose de l’ordre de la peur de mourir.

    La lecture de ses derniers messages montre à quel point ces éléments lui ont ouvert la voie de la jouissance prostatique. Bon cheminement @youngboy.

    #27965

    youngboy
    Participant

    Merci de vos témoignages, je vais tenter de m’inspirer de vos cheminements pour trouver ma voie. Je voudrais revenir sur cette chaleur dont il est question dans le rectum, j’ai déja ressenti cette sensation lorsque j’éxperimentais à l’aide de mes doigts au bout de quelque minutes de caresse sur la prostate je ressentais une chaleur très agréable, sensation que j’ai approché sur certaine séances mais jamais retrouvé avec l’aneros. Cette chaleur lorsqu’elle est présente vaut il mieux que je focalise mon attention dessus ou alors que je continue les contractions comme si de rien était ?

    #27967
    bzo
    bzo
    Participant

    Cette chaleur lorsqu’elle est présente vaut il mieux que je focalise mon attention dessus ou alors que je continue les contractions comme si de rien était ?

    je dirai la seconde proposition, je continuerai les contractions comme si de rien n’était,
    les sensations montent toutes seules, pas besoin de se focaliser dessus

    #27973
    bzo
    bzo
    Participant

    @youngboy
    moi il me reste encore quelques masseurs dans une boîte,
    si tu veux je peux te les envoyer, il faudra les stériliser,
    bien que la plupart n’ont pratiquement jamais servi

    je mettrai une liste plus tard, aucune vedette de la discipline,
    cependant pas des tocards tout de même,
    il y a moyen d’obtenir des résultats avec,
    essentiellement dans la gamme des Nexus,
    un ou deux avec vibrateurs

    dis-moi si tu es intéressé

    #27974
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Cette chaleur lorsqu’elle est présente vaut il mieux que je focalise mon attention dessus ou alors que je continue les contractions comme si de rien était ?

    Sans m’opposer à ce que te répond @bzo, je te donne une réponse différente parce que les deux termes de ta proposition ne sont pas sur le même plan :
    • la chaleur que tu ressens à ce moment est un effet de ce que tu fais et de ce que fait ton masseur ;
    • les contractions sont des mouvements volontaires pour donner un mouvement au masseur inséré dans ton rectum à l’origine de la sensation perçue.
    Si tu ne te focalises pas sur tes sensations qui apparaissent tu cours d’autant plus le risque de les perdre qu’elles sont au début très faibles, à peine perceptibles et nouvelles donc peu faciles à bien identifier comme les premiers signes de ton plaisir. Elles reviendront vraisemblablement, comme le dit @bzo, avec à nouveau le risque que tu les perdes. Si tu donne la priorité au moteur, aux contractions tu cours le risque de continuer à contracter tes muscles dans le vide parce que tu n’accorderas pas assez d’importance à ces sensations.

    C’est une des difficultés que doit surmonter le débutant qui ne plonge pas spontanément dans la jouissance prostatique. Quand tu perçois cette chaleur tu dois la placer au centre de ta conscience parce que c’est l’avant-garde de ton plaisir. Mais tu dois aussi continuer à faire tourner le moteur, continuer tes contractions volontaires. C’est le moment où tu peux les mettre en mode automatique, contracter sans y penser, par habitude. C’est le moment où tu peux mettre moins de force dans les contractions, tester à quel niveau tu peux réduire ton effort conscient tout en conservant le mouvement du masseur.

    Ce sera peut-être le moment où les contractions involontaires (de l’anus, du périnée et du rectum et non celles des jambes ou des bras) feront leur apparition mais tant que tu ne sens pas le masseur bouger « seul » tu dois le maintenir en mouvement.

    Si tu ne le fais pas tu te places dans une autre logique celle du « laisser faire » (do nothing) dans laquelle tu attends que la seule présence du masseur suffise à déclencher les contractions involontaires, avec l’aide d’un état d’esprit totalement réceptif et d’un corps complètement détendu.

    Bon cheminement @youngboy.

    #27985
    bzo
    bzo
    Participant

    Cette chaleur lorsqu’elle est présente vaut il mieux que je focalise mon attention dessus ou alors que je continue les contractions comme si de rien était ?

    Sans m’opposer à ce que te répond @bzo, je te donne une réponse différente parce que les deux termes de ta proposition ne sont pas sur le même plan :

    sans doute pour un débutant, tu as raison @andraneros,
    moi je me focalise sur les contractions car c’est l’assurance pour moi que le plaisir va me submerger

    pas besoin d’y faire attention car je vais en être inondé si je fais bien tout ce qu’il faut

    #27986

    youngboy
    Participant

    @bzo j’aimerai beaucoup cela serait un super geste ! Pour le moment j’attend avec hate le prochain moment ou je pourrais me consacrer totalement à ma prostate.

    #27987
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis @bzo.

    Tu peux constater @youngboy à quel point ton cheminement vers le super O’ n’est pas écrit d’avance. C’est toi qui en feras ce que tu souhaites en fonction de tes réactions aux stimuli. Le traité d’Aneros te donne le bagage dont tu as besoin pour commencer ton cheminement; il t’indique la direction à suivre; il te désigne le but à atteindre. Mais c’est toi qui fait le trajet et qui choisis où tu mets les pieds. Bon cheminement @youngboy.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 45)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.