20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 138)
  • Auteur
    Articles
  • #22382
    Avataraneros3
    Participant

    bonjour a tous,

    cela fait déjà quelques temps que je n’avais plus mis de post car j’ai l’impression de plus évoluer dans mes sessions.
    les sessions se ressemblent, c’est à dire un plaisir pratiquement instantané lors de l’insertion de l’helix ensuite une érection de plus en plus ferme jusqu’à une sensation de plaisir intense au niveau de mon sexe. Et puis après le plaisir va en diminuant, jusqu’à me dire »bon c’est fini stop on arrête tout ».
    J’aime beaucoup pratiquer les sessions avec un masseur prostatique mais j’en attend plus,plus de plaisir,plus intense encore mais j’ai l’impression de stagner.Alors je me demande si je ne devrais pas changer de masseur,la taille ne me fais pas peur.Peux t-on me conseiller car j’aimerai avoir des plaisirs plus intense lors de mes sessions

    #22384
    aneveilaneveil
    Participant

    Bonjour @aneros3,
    Je suis toujours très étonné qu’il soit possible d’avoir une érection avec un Aneros inserré et je me demande si je ne fais pas encore un gros blocage à ce niveau, je peux avoir du plaisir et même un orgasme prostatique lors d’un coït (A-Less), mais avec un Aneros c’est pour l’instant impossible…
    Intuitivement je dirais qu’un Aneros Vice (et ou) un PURE Njoy G Spot Metal (ou son clone bon marché) devraient logiquement vous propulser vers des plaisir vertigineux 😉

    #22386
    Avataraneros3
    Participant

    bonjour aneveil,

    ou trouve t-on le clone bon marché du PURE Njoy G Spot Metal?

    #22388
    aneveilaneveil
    Participant

    Il y a pas ma d’adresses sur ce fil passionant consacré au « G-Spot Metal Wand »,
    notament dans un des posts d’ @Hyménée avec un lien sur AliExpress à très bas prix…

    #22391
    Avataraneros3
    Participant

    Aneveil,

    ce site ‘un lien sur AliExpress à très bas prix… )est-il sure et discret?

    #22393
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    @aneros3 je vous propose deux liens qui vous permettront, si vous ne les avez pas déjà lus, d’en savoir plus sur aliexpress.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aliexpress
    http://www.lsa-conso.fr/top-10-des-sites-marchands-preferes-des-francais-pour-noel,250689

    La discrétion dépend du vendeur qui envoie le colis et de la manière dont il est empaqueté et étiqueté. N’oubliez pas que les produits vendus en provenance d’un pays qui n’appartient pas à l’Union Européenne doivent, pour entrer en toute légalité sur notre territoire, normalement être déclarés en douane et payer la TVA ce que ne fait pas Aliexpress implanté hors de france, contrairement à un importateur.

    Bon cheminement @aneros3.

    #22394
    aneveilaneveil
    Participant

    Bonjour,
    A mon avis le principal problème d’acheter sur AliExpresse (provenance de Chine ou sont fabriqués la plupart des sextoys) comme sur Ebay en provenance de Chine, se situe au niveau des délais de livraison (en moyenne de 3 à 5 semaines…)
    Il ne faut donc pas être pressé, ensuite comme le souligne @Andraneros il y a effectivement un risque avec la douane qui peut bloquer des contrefaçons (ce qui est le cas ici, mais bon ce n’est pas un faux sac Vuiton…) et vu le prix cela m’étonnerait que la douane soit très mobilisée pour bloquer un sextoy à 25€… Généralement en dessous de 80-100€ de valeur la douane ne réagit pas trop, mais il y a toujours des exceptions. En théorie la douane peut exiger des frais (compter entre 25 et 30% du prix) mais sur des petites sommes je n’ai jamais eu de frais de douane.
    Si l’on n’est pas joueur, il vaut donc mieux acheter l’original France qui sera livré dans la semaine.
    Sinon, vu les prix ridicules des différents sextoys prostatiques ou anal, on peu se permettre de commander pour essayer un éventails de jouets à différents vendeurs sans prendre de très gros risques financiers.

    #22398
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    @aneros3 je complète les informations données par @aneveil avec un lien vers le site lovehoney dont l’originalité par rapport à d’autres vendeurs de jouets sexuels consiste à offrir à ses clients le droit à l’erreur en acceptant les retours et remboursements pendant 365 jous sans condition. (voir ci-dessous l’extrait de leur page d’information à ce sujet).

    En bref :
    Vous pouvez renvoyer n’importe quel article pour toute n’importe quelle raison (même si cet article ne vous plaît tout simplement pas). Notre politique de retour s’applique également aux produits désemballés, portés ou utilisés.
    Vous pouvez renvoyer votre article gratuitement même si vous ne possédez plus l’emballage d’origine.
    Une fois que nous aurons reçu l’article que vous nous aurez renvoyé, nous procèderons à un échange (à condition que cet article soit toujours en stock) ou, si vous le préférez, vous rembourserons le prix d’achat.
    Les produits renvoyés et désemballés par nos clients sont recyclés de manière écologique et ne sont en aucun cas revendus.

    Bon cheminement @aneros3.

    #22414
    Avataraneros3
    Participant

    Bonjour à tous,

    Après quelques frustrations lors de mes sessions avec le helix,j’ai a nouveau retrouvé un plaisir intense.pour expliquer cela je dirai que j’ai ajouté un peu du lubrifiant dans l’anus et ça change tout.J’aimerai bien essayé un autre masseur et souhaiterais rester dans la gamme Aneros, je recherche une stimulation plus raffinée, plus exquise et subtile.d’autres sensations que peuvent provoquer l’helix.je suis aller sur le site Aneros et d’après la simulation proposé sur le site on m’oriente vers un progasm junior.Avez déjà testé ce jouet?

    #22415
    AvatarRodward
    Participant

    Bonjour,

    Je tiens à m’excuser de mon manque de nouvelles ces dernières semaines, je n’ai pas pu faire de séances depuis la dernières fois.

    Pour cause, les premières semaines se sont enchaînées par diverses maladies (Grippe, suivie d’une gastro, suivie d’un gros rhume), puis par le commencement de mon activité professionnel (Stages) dans le milieu équestre qui sont très fatiguant physiquement et ne laissent pas vraiment de temps à m’y consacrer.

    Cependant je pense pouvoir m’accorder une séance par week end et pouvoir retrouver un rythme correcte d’ici deux semaines.

    Malgré ces contre-temps l’envie est bien présente et j’envie ma prochaine séance !

    Amicalement,

    Rodward

    #22416
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    Tu n’as pas à t’excuser @rodward. Ainsi va la vie. On ne choisit pas quand on tombe malade. Les premières étapes de ton parcours professionnel sont plus importantes que quelques sessions de massage prostatique que tu pourras très facilement reprendre un peu plus tard.

    Entre tes sessions de massage prostatique tu peux toujours travailler sans masseur en faisant des exercices de respiration abdominale, de relaxation et de contractions anales et périnéales. Tu peux les faire presque n’importe quand et presque n’importe où. Si tu les fais avec suffisamment de concentration tu pourras même commencer à ressentir des vagues de plaisir.

    Profite de « ces contretemps » pour nourrir ton désir et ton excitation qui rendront tes prochaines sessions particulièrement jouissives. Bon cheminement @rodward.

    #22417
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    Quand vous êtes passé @aneros3 de votre premier masseur à l’Helix vous nous avez écrit le 28 décembre dernier :

    Par contre lors de la première utilisation de l’helix j’ai de suite ressenti une caresse tout en douceur de ma prostate comme si ils se disaient bonjour.La forme à son embase empêche l’helix de ressortir de l’anus.Aussi par son Ø moins important il se déplace plus librement c’est ainsi qu’en agissant avec de petites contractions (dans les deux sens ) on ressent bien ce massage subtil de la prostate.

    Vous nous dites maintenant :

    je recherche une stimulation plus raffinée, plus exquise et subtile, d’autres sensations que peuvent provoquer l’helix.

    Le Prograsm junior ne correspond pas à votre recherche de subtilité et de mouvement. Il est un peu plus gros que l’Helix. Il apporte donc plus de remplissage mais perd en mobilité. Les modèles qui à mon avis répondent le mieux à votre demande sont plutôt l’Eupho et les Peridise qui sont plus fins, plus légers et plus sensibles aux contractions de votre anus et de votre rectum.

    Votre sensibilité à l’hypnose et votre expérience des orgasmes prostatiques sans masseur vous ont magnifiquement préparé la voie à l’utilisation de ces modèles. A mon avis le Prograsm Junior répond à une recherche de pression sur la prostate qui produira des sensations très différentes de celles que vous connaissez. Cela dit la jouissance qu’il vous apportera sera clairement aussi intense que celle que vous connaissez et complétera magnifiquement l’expérience que vous procure votre Helix.

    Vous avez pu constater à quel point la lubrification est importante. Une bonne lubrification adaptée à votre sensibilité est indispensable.

    Bon cheminement @aneros3.

    #22543
    AvatarRodward
    Participant

    Bonjour, bonsoir !

    Je vais commencer par faire le point par rapport aux questions qui m’ont été posées ainsi qu’apporter quelques nouveautés :

    -1) Peux-tu essayer de ne pas terminer tes sessions par une masturbation, pour vivre cette expérience d’un très haut niveau d’énergie sexuelle, voire d’énergie vitale que procure le plaisir prostatique ? Tu pourras toujours te masturber sans aneros une ou deux heures après ta session, ou même te masturber, sans masseur, une ou deux heures avant ta session pour tester ton aptitude à désirer la caresse de ton masseur.

    Je n’ai hélas pas pu expérimenter cela, car cela ne me concerne que moi, mais si je me masturbe quelques heures avant, j’ai bien peur de ne plus avoir l’envie d’expérimenter une session de massage prostatique dû à la fatigue ou manque de désir. J’ai essayé cependant après, mais ne pouvant exercer mes séances qu’avant l’endormissement. Après une séance sans terminer par une masturbation donc, la tension et les envies sexuelles reprennent places et deviennent importantes, trop importantes pour pouvoir m’endormir sereinement, à chaque micro-frottement du pénis sur la couverture, sous vêtement ou autre, l’envie devient de plus en plus forte, et je ne peux lutter…

    -2) Peux-tu comparer, si tu ne l’a pas déjà fait, ce que tu ressens maintenant pendant une masturbation sans masseur avec ce que tu ressentais dans les mêmes conditions il y a plusieurs mois ? c’est une autre manière de mesurer tes progrès et les transformations de la manière dont tu gères ton énergie sexuelle.

    J’y ai pensé plusieurs fois mais ne l’ai jamais exprimé ! Oui, depuis que j’ai découvert le massage prostatique (les toutes premières séances) les masturbations traditionnelles sont beaucoup plus fortes et plaisantes à long terme. Elles sont d’autant plus fortes les jours suivants une session. On ressent une boule d’énergie plus ou moins puissante lors du point de non retour venant de la prostate.

    ~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-

    Il n’y a pas si longtemps je pensais avoir atteint le plafond de plaisir menant à l’orgasme prostatique comme je le citais dans un autre post, je pensais avoir atteins le stade 9 / 10 du plaisir. Je me trompais à mon plus grand plaisir !

    Je ne pourrai hélas rentrer dans les détails de comment j’y suis arrivé et que-ce que je ressens à chaque instant… Au plus je prend de plaisir, au plus j’ai des troubles de la mémoires quand à mes sessions, je ne sais pas si cela est lié à la fatigue ou au lâcher prise. Cependant, lors de ma dernière session, beaucoup de choses ont évolué, et je vais donc m’aider de la carte au trésor qui résume pas mal ce que je pense avoir ressenti :

    – Dès les 15 premières minutes après le début de la session seulement, j’ai pu ressentir un plaisir intense soudain et relativement bref (Quel démarrage !) ce plaisir n’a eu lieu qu’au début mais a laissé derrière lui l’énergie (Difficile à décrire) dans tout le corps, c’est cette énergie qui procure un léger plaisir lorsque je bouge très légèrement mon corps.

    – Après je n’ai pas vu le temps passer et pas mal de choses se sont enchaînées. En premier lieu, l’apparition de ces fameuses « Fortes contractions involontaires » accompagnées d’une accélération de la respiration soudaine et incontrôlée (C’est bon signe !) au début je n’ai rien ressenti. La 2e fois qu’elles sont apparues le plaisir montait, puis la 3e fois c’était des plus agréables. Je pense qu’on peut parler d’un min-mini orgasme, étant donné que les sensations étaient très plaisantes.

    – Un peu plus tard (Vive la précision spatio-temporelle … Lol !) c’est là que c’est devenu intéressant et où j’ai le trou de mémoire le plus grand. Je dirai que j’ai commencé par ressentir un grand moment plaisant dans le rectum (Je n’emploie pas le terme de plaisir car c’est différent de ce qui va suivre) mais j’insiste sur le « grand » qui ne passe pas inaperçu, puis les sensations de plaisir intenses qui ont émergées timidement de la prostate (Ou d’une boule de feu de plaisir, c’est l’image qui m’est venue en tête à ce moment de la session) qui a pris de l’ampleur petit à petit. (C’est drôle, car en écrivant cela, je me rend compte que le plaisir était intense, mais en petite quantité, c’est assez difficile de le décrire).

    Lorsque j’ai fini par une éjaculation, d’habitude je « temporise » un petit peu en relâchant la pression avant le point de non retour, mais cette fois-ci c’était impossible tellement l’orgasme éjaculatoire s’annonçait grandiose. Tellement grandiose qu’en effet, j’en ai été pris de grand spasmes musculaires.

    Je suis content d’être parvenu à ce stade, et j’ai l’impression que mon cheminement ressemble à un verre à pied, à la base j’expérimentais beaucoup (positions, positionnement du masseur, détente, diverses choses), que l’évolution stagnait, mais progressait lentement, et que je viens de passer au stade de la « contenance du verre », c’est-à-dire l’apparition du vrai plaisir qui se manifestera sous plusieurs formes, en plusieurs expériences.

    Amicalement,

    Rodward

    #22549
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    Bonsoir @rodward,

    Cela fait tout juste six mois que tu participes au forum. Malgré des conditions qui limitent ton intimité et le temps que tu peux te réserver pour toi seul, ton cheminement vers le super O’ est magnifique.

    Il n’y a pas si longtemps je pensais avoir atteint le plafond de plaisir menant à l’orgasme prostatique comme je le citais dans un autre post, je pensais avoir atteins le stade 9 / 10 du plaisir. Je me trompais à mon plus grand plaisir !

    La lecture de ton dernier message me remplit de joie. Tu commences à comprendre ce que nous ressentons quand nous disons que notre cheminement est sans fin. Tu commences à comprendre comment la définition du super O’ évolue au fur et à mesure que ton expérience orgasmique s’amplifie.

    Tu connais maintenant ce que l’on ressent quand une série d’orgasmes sans éjaculation te remplissent d’énergie vitale, comme nos amis qui t’ont précédé dans cette expérience au point d’en perdre plus ou moins le sommeil pendant un temps. Tu ressens les premiers effets de ta nouvelle sensualité dans tes séances de masturbation traditionnelle.

    Mais ton cerveau ne reconnaît pas encore ces nouvelles formes de jouissance comme des orgasmes. Tu as atteint un niveau où pour continuer ta progression tu dois considérer que les « vagues de chaleur », les « boules de feu de plaisir » sont les premières manifestations de tes nouvelles aptitudes à la jouissance, que ce sont les premières manifestations de tes nouveaux orgasmes.

    Ton dernier paragraphe est une très belle image de ce que tu vis et vivras encore plus dans les prochains jours et prochaines semaines.

    Bon cheminement @rodward.

    #22691
    AvatarRodward
    Participant

    Bonjour !

    C’est incroyable toutes les sensations différentes de plaisir qu’il existe, mais qui sont indescriptibles.

    Je cite cela car en effet, chaque session est différente, et aucune de se ressemble à présent, la séance qui a suivit a été plus intense, tandis que les plus récentes n’ont pas été aussi intense, mais procuraient des sensations différentes.

    Cependant je me pose une question à l’heure actuelle :

    Maintenant que ma coupe se remplit (En référence à la conclusion de mon dernier message) et que j’atteins des pics de plaisir assez hauts, à ce moment est-ce que je dois :

    – Me détendre totalement et abandonner les contractions volontaires;
    – Continuer à se concentrer sur maintenir les contractions volontaires (Un minimum) car le plaisir fait que le corps et la tête se détend, et donc relâche les contractions volontaires;
    – Alterner entre les deux;

    Je pose la question car aucune des deux premières solutions n’a su se démarquer de l’autre, et il est toujours bon d’avoir des conseils pour pouvoir continuer dans les meilleures conditions. Car lorsque je « m’abandonne totalement », les sensations et la « pression » des contractions involontaires retombent dû au relâchement, et si je visualise pour maintenir les contractions, le plaisir reste, mais ça ne permet pas de se détendre totalement, car on reste concentré sur une autre. Ceci dit, je n’ai pas testé la 3e solution, mais j’attend des avis et conseils

    Merci d’avance et bonne journée,

    Rodward.

    #22692
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    L’intensité de tes premiers plaisirs prostatiques semblait te conduire au bord de la perte de conscience selon ce que tu nous disais @rodward le 27 janvier dernier :

    lors de ma dernière session, qui avait été plus intense que d’habitude avec une éjaculation hors norme, mais pour une raison totalement inconnue, je n’ai que très peu de souvenir de cette séance… Je me souviens juste avoir été tellement déstabilisé de plaisir, que je refusais presque d’y croire, j’étais confus…
    lorsque je finis par une masturbation traditionnelle, depuis que je possède l’Aneros, l’orgasme en devient beaucoup plus fort (jusqu’à en gémir assez fortement) jusqu’à totalement déboussoler la conscience…

    Tu donnes maintenant l’impression de mieux supporter et donc de vivre mieux ton immersion dans la jouissance au point que tu commences désormais à distinguer l’intensité et la nature que prennent les phases orgasmiques de tes sessions :

    C’est incroyable toutes les sensations différentes de plaisir qu’il existe, mais qui sont indescriptibles… chaque session est différente, et aucune de se ressemble à présent, la séance qui a suivi a été plus intense, tandis que les plus récentes n’ont pas été aussi intenses, mais procuraient des sensations différentes.

    Tu commences à découvrir pourquoi et comment notre cheminement est sans fin et se renouvelle en permanence.

    Tes formidables progrès me procurent un vrai bonheur et représentent une source précieuse d’encouragement pour les amis qui commencent leur cheminement.

    Ressens-tu toujours le besoin de te masturber pour te libérer de l’énergie orgasmique débordante qui t’envahit pendant tes sessions ou bien parviens-tu à te repaître de ton plaisir jusqu’à n’en vouloir plus ?

    Maintenant que ma coupe se remplit… et que j’atteins des pics de plaisir assez hauts,

    Je me demande comment tu situes ces « pics de plaisir » par rapport à ton ancienne échelle qui allait de 1 à 10 ?

    Ton cheminement est une expérience profondément personnelle et intime. Cette constatation générale est encore plus vraie au stade avancé où tu es parvenu. Continue à expérimenter en restant ouvert. Aucune des deux voies que tu mentionnes n’est a priori meilleure que l’autre. En bonne logique les contractions volontaires servent à lancer les contractions involontaires qui doivent normalement prendre le relai quand tes muscles sont fatigués au début de son cheminement et de façon plus spontanée quand tu as ouvert cette nouvelle voie de plaisir, quand tu es « rewired » comme disent les anglophones.

    Quand tu t’« abandonnes totalement » sens-tu déjà si tes contractions ont acquis un petit degré d’autonomie ? Commencent-elles à être involontaires ? Si ce n’est pas le cas elles ont logiquement tendance à s’affaiblir ou disparaître. quand tu visualises fais-le au niveau minimum de tension musculaire et au niveau minimum de conscience pour libérer ton corps et ta pensée à l’accueil de ton plaisir. N’hésite pas à t’inspirer de ce que nous dit @bzo en relation avec sa pratique du yoga.

    Si tu n’enregistres pas de différence notable entre les deux approches et si la durée de tes sessions l’autorise, l’alternance est certainement la meilleure voie expérimentale. Elle te permettra :
    – 1) de comparer les détails les plus infimes,
    – 2) de reconnaître en toute finesse les différences d’effets,
    – 3) puis peu à peu de combiner non pas ces effets mais les conditions dans lesquelles ils apparaissent,
    – 4) de mesurer celle qui te permet de mieux accepter, de mieux recevoir ton plaisir, c’est à dire de vivre tes « pics de plaisir » avec le moins de tension musculaire possible (cette tension représentant une forme de défense instinctive de ton organisme contre une jouissance dont l’intensité n’est pas encore supportée par ton cerveau selon les conclusions que je tire de mon expérience).

    Je lirai avec le plus grand intérêt les réponses que nos amis t’apportereont en fonction de leur expérience. N’hésite surtout pas à tester, même ou plutôt surtout si elles sont différentes de celle que je viens de faire.

    A très bientôt pour des nouvelles encore plus enthousiasmantes de ton cheminement @rodward.

    #22710
    AvatarRodward
    Participant

    Bonjour !

    Ressens-tu toujours le besoin de te masturber pour te libérer de l’énergie orgasmique débordante qui t’envahit pendant tes sessions ou bien parviens-tu à te repaître de ton plaisir jusqu’à n’en vouloir plus ?

    Ce n’est plus une besoin obligatoire comme c’était au début, mais c’est un petit plus que je fais de mon plein gré, car quoi de mieux pour finir une séance qu’un orgasme éjaculatoire intense ?

    Je me demande comment tu situes ces « pics de plaisir » par rapport à ton ancienne échelle qui allait de 1 à 10 ?

    Oulà, on a bien dépassé l’échelle, mais c’est cependant pour retomber sur plusieurs autres échelles différentes !

    Quand tu t’« abandonnes totalement » sens-tu déjà si tes contractions ont acquis un petit degré d’autonomie ? Commencent-elles à être involontaires ?

    Eh bien a ma grande surprise les contractions involontaires apparaissent … Dès les premières minutes après insertion de l’Aneros, et ne semble à priori jamais s’arrêter, sauf si je contracte à certains moments, ce qui ne me les fais plus sentir pendant quelques secondes mais repartent après, ou encore l’impression de ne plus sentir les contractions involontaires, alors qu’elles sont belles et bien présentes.

    Autre chose que la vie m’a également apporté : Il y a quelques mois j’avais tendance à organiser une séance tous les deux-trois jours par envie d’expérimenter, puis j’ai effectué un stage très éprouvant ces derniers mois et ne pouvait pas faire plus d’une séance par semaine. Même après ce stage, j’ai quand même gardé le rythme d’une fois par semaine (ou deux, cela dépend), car j’ai l’impression qu’au plus j’espace les séances, au plus elles promettent d’être enrichissantes. Malencontreusement, j’aurai plus de difficulté à réaliser les sessions dans les deux prochains mois, mais je ne m’inquiète pas plus que ça, car je trouverai le moyen d’effectuer une séance de temps en temps, c’est plus de la frustration de ne pas être libre de choisir ses séances quand on le veut ^^

    J’ai justement prévu une séance ce soir, ma prostate commence à frissonner …

    Merci pour vos réponses et conseils,

    Amicalement,

    Rodward

    #22911
    AvatarRodward
    Participant

    Bonjour,

    Hier j’ai pu expérimenter plusieurs choses de nouvelles,

    Premièrement, depuis l’arrivée de l’hiver, j’effectue toujours mes séances avec un pull, et une couverture sur mes jambes (en laissant tout de même les parties à l’air) car il y a peu de chauffage dans ma maison, et j’avais constaté que le froid apportait ces fameux spasmes musculaires gênants. Hier, j’ai tenté une session sans être couvert, totalement exposé, car je sortais d’un bon bain chaud et que l’air ambiante n’avait pas l’air très froide.

    Il est vrai que c’est d’ailleurs beaucoup plus agréable, même si les spasmes musculaires sont présents et que le froid arrive petit à petit, mais au final sont compensés au fil de la séance, les spasmes s’atténuent en cas de très grande décontraction et le froid n’est plus ressenti avec le plaisir. Plaisir qui était d’ailleurs présent.

    Une autre surprise m’attendais. Je m’étais masturbé aux alentours de 15 heures et avait décidé d’effectuer cette séance à l’improviste à ma sortie de mon bain vers 22 heures.

    A la fin de ma séance, au moment je finis en beauté par une masturbation, au moment de l’orgasme, comme depuis les dernières fins de sessions précédentes, je perdis le contrôle durant la phase de plaisir (Avec une étonnante forte contraction au niveau du bras gauche) cependant j’ai senti comme un coup, un petit craquement, un « boum » au niveau de l’arrière-train et le plaisir n’était pas aussi fort que d’habitude, mais tout de même très agréable. Je repris donc progressivement mes esprits, retira mon aneros, me leva, alluma la lumière … Et à ma grande surprise … Pas de sperme ! Des traces de liquide séminal très probablement mais aucune trace de sperme, ni sur les poils pubien, ni sur les cuisses, ni sur la serviette … ! J’avoue que outre le fait de ne pas avoir à m’essuyer (ou très peu) donc, j’étais curieux de savoir le pourquoi de cette différence par rapport aux autres fins de session, j’ai pensé au Dry Orgasm, mais étant donné qu’il y avait simulation du pénis, je ne peux rien en déduire …

    #22912
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    Tu nous dis @rodward :

    Une autre surprise m’attendais. Je m’étais masturbé aux alentours de 15 heures et avait décidé d’effectuer cette séance à l’improviste à ma sortie de mon bain vers 22 heures…
    A la fin de ma séance, au moment je finis en beauté par une masturbation, au moment de l’orgasme,… je perdis le contrôle durant la phase de plaisir… j’ai senti comme un coup, un petit craquement, un « boum » au niveau de l’arrière-train et le plaisir n’était pas aussi fort que d’habitude, mais tout de même très agréable… à ma grande surprise … Pas de sperme ! Des traces de liquide séminal très probablement mais aucune trace de sperme… j’ai pensé au Dry Orgasm, mais étant donné qu’il y avait simulation du pénis, je ne peux rien en déduire …

    Je pense que tu as bien pensé ! Tu continues à progresser ; c’est formidable ! Mais ce serait encore bien mieux si tu parvenais à recréer, sans stimulation manuelle, les conditions qui t’ont permis de faire cette découverte. Cette forme de patience paraît frustrante au tout début mais c’est elle qui t’apportera les meilleures récompenses.

    Bon cheminement @rodward.

    #22984
    AvatarRodward
    Participant

    Bonsoir,

    J’écris ce message encore à chaud, ayant terminé une session il y a 10min à l’issue d’une session à durée « moyenne » (45min)

    Récemment, j’ai modifié légèrement ma façon de démarrer une séance, lors de l’insertion, je ne touche plus à l’aneros (j’essayais de le mettre « droit » auparavant). Et j’ai été heureux de constater que 5 minutes après l’insertion, le « plaisir agréable » était déjà au rendez-vous !

    Les pics de plaisirs n’ont pas été longs, ainsi qu’une nouveauté, l’apparition de vagues, au sens propre du terme, des vraies vagues (comme les vagues de la mer quoi ^^) au niveau de la prostate, j’ai du en ressentir une dizaine avant qu’elles ne s’estompent. Puis un plaisir constant, parfois plus intense, parfois non durant le reste de la session.

    Lorsque ma session a pris fin, je me suis une nouvelle fois stupéfait sur le moment de transition entre la séance et le « retour à la réalité » … C’est comme si on était absent puis on remet les pieds sur terre, c’est toujours surprenant de se rendre compte de ça au terme d’une session .. Et c’est là qu’on se demande et qu’on a l’impression que tout ça n’est que dans la tête (alors que ça provient d’un peu partout et que les sensations sont globales !)

    A très bientôt pour plus de nouvelles !

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 138)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.