14 sujets de 161 à 174 (sur un total de 174)
  • Auteur
    Articles
  • #43678
    Rodward
    Participant

    Bonjour à tous !

    Personnellement j’ai l’impression de stagner depuis ces derniers 8 mois. Comme toujours je me “chauffe” avant de pratiquer une session, les 30 premières minutes sont toujours les plus intenses une fois la session commencée et plaisantes, mais .. J’ai l’impression que le plaisir décroit après. Je sens toujours le masseur lancé et les contractions involontaires mais moins de plaisir, jusqu’à quasi plus aucun.

    Comme si la prostate se “dégonflait” ou que le masseur ratait sa cible. C’est actuellement ma problématique, j’ai beaucoup travaillé sur la relaxation, lâcher prise et autres, mais malgré les tentatives de tenter de changer de positions ou autres ces 8 derniers mois, avec parfois des semaines de pauses entres, je n’arrive pas à entretenir du plaisir ou à en ressentir .. A la fin de la dernière j’ai essayé de me mettre à 4 pattes, où j’ai ressenti le masseur de nouveau taper sur la prostate avec du plaisir, mais que brièvement … La lubrification est normalement OK, mais je ne sais pas ce qui se passe ou peut causer cela…

     

    Bonne journée à tous

    #43701
    Fiesta92
    Participant

    Exactement dans le même cas que toi, ça fait 3ans .. j’espère un jour, voir un commentaire de se forum me faire le déclic, en attendant je pratique jusqu’à comprendre les mouvements qui me font le plus de bien, mais c’est jamais pareil et quand j’ai trouvé une position on un mouvement, a force de le faire le plaisir s’estompe, franchement je comprends pas

    #43728
    persevere
    Participant

    Hello, je rame également depuis l’an dernier, alors j’ai décidé de faire une pause avec abstinence, histoire de créer un manque et de provoquer un “affolement” de la prostate le moment choisi.

    J’ai fait un essai après 15 jours d’abstinence totale : J’ai pu retrouver certaines sensations perdues depuis des mois, j’ai eu aussi des contractions involontaires, mais sans le fameux va et vient…

    Je pars du principe que c’est trop tôt et qu’il manque encore un peu de… manque.

    Je continue l’abstinence autant que j’y parviendrai, je ferai un nouvel essai plus tard, toujours en état de manque, et j’espère un appel franc de ma prostate. Si cela se produit, ce sera sans doute le moment le plus propice pour retrouver les sensations de mes débuts. Ou qui sait, découvrir de nouvelles sensations.

    Sinon, au point où j’en suis, j’irai encore plus loin dans l’abstinence, juste pour voir, car c’est sans précédent chez moi, et chose vraiment nouvelle et étrange, ça ne me manque plus. Du coup, je pense que c’est également en rapport avec le fait que le masseur ne marche plus chez moi.

    je suis persuadé que je tiens là la réponse à mon problème. L’avenir le dira…

    #44077
    Rodward
    Participant

    Bonjour à tous !

     

    Je pense avoir eu un petit indice pour mon cheminement ! Je pense que les nombreuses sessions où je ne ressens pas grand chose viennent du fait de ma position. En effet d’habitude c’est jambes écartées, ou surélevée, ou coussin sous le bassin mais rien de flagrant.

    Aujourd’hui après 45-1h de session j’ai retenté de recroqueviller les jambes relevées et de les coller aux fesses, le peu de fois que je l’avais fais avait été très plaisant (Et même comme cela que j’ai ressenti le plus haut pic de plaisir !) Et j’ai été surpris de voir qu’en 5min je voyais la différence ! Je me laissais aller à mon corps et mon masseur se frottant délicatement, mes jambes s’ajuster toutes seules même (Pivoter légèrement et surélever le bassin tout seul) et sentir d’un coup ma prostate devenir hyper-sensible au touché du masseur (meilleure sensation du monde au passage)

    Après quelques minutes à sentir ces rebonds, sans trop de plaisir, mais sensation très agréable tout de même, je sens les étincelles qui s’éclipsent .. J’en voulais encore, donc je suis resté comme cela et j’ai attendu un peu .. Et oh seigneur j’ai eu le déclic et l’étape à ce moment là de la fameuse “boucle”. Je sentais toujours le masseur “poker” ma prostate devenue hyper sensible, et j’ai senti d’un coup une nouvelle attaque déterminée du masseur qui m’a fait esquisser un certain râle de surprise et de plaisir ! L’envie d’aller uriner très présent et camouflant les sensations une fois la “retombée” je suis resté là dessus, mais cette session me laisse à croire que ma position n’est juste pas adapté pour le masseur pour atteindre la prostate dans la plupart de mes sessions et positions.

    Le seul hic c’est que mes jambes sont très contractées dans cette position .. Mais je vais continuer d’essayer !

    Quel joie en tout cas !

    Très belle journée à tous !

    #44078
    Andraneros
    Modérateur

    Bonjour @Rodward,
    Je suis heureux de lire ton message. Enfin une réaction de ta prostate. Il reste à renouveler régulièrement cette expérience. Si tu y parviens je pense que cette sensation nouvelle alimentera une progression vers un niveau de plaisir inédit pour toi.

    N’oublie pas que le plaisir que produit ta prostate sous l’effet du massage peut te paraître très différentes du plaisir orgasmique que tu connais déjà. Cette différence de sensation ne signifie pas que tu es dans une impasse. Au contraire ! Tu dois te préparer à accepter un plaisir différent que tu apprendras à vivre comme une nouvelle forme d’orgasme au fur et à mesure qu’il deviendra plus intense.

    Bon cheminement @Rodward.

    #44102
    curieuxjj24
    Participant

    Salut @Rodward.

    J’ai lu ton commentaire avec grand intérêt mais je ne peux pas m’empêcher de te demander des précisions. Il n’est pas toujours facile de décrire une position et pour les lecteurs, de la comprendre parfaitement.

    Je voudrais donc que tu précises comment tu “recroquevilles les jambes”. Dans mon esprit, tu es sur le dos, les pieds au sol et pour moi recroqueviller les jambes c’est rapprocher les talons à toucher les fesses, en restant sur le dos. Mais j’ai un doute, ça peut être aussi ramener les jambes sur la poitrine et les encercler avec les bras, comme si on voulait se mettre en boule mais sur le dos.

    Si tu peux être plus précis, je t’en serai grandement reconnaissant étant donné que je suis toujours à la recherche de sensations.

    Merci d’avance.

     

     

    #44112
    Rodward
    Participant

    Bonjour @curieuxjj24 !

     

    Oui la position qui m’a donné le plus de sensation est celle là, sur le dos, jambes pliées et touchant les fesses, j’ai l’impression que c’est celle là qui soulève le bassin et aide le masseur, mais je n’en sais vraiment rien, je dis cela car c’est uniquement dans cette position que j’ai senti des améliorations et évolutions.

     

    Le seul inconvénient est que les jambes sont assez tendues / crispées, et que donc parfois “l’énergie” peut rester bloqué à ce niveau .. Mais mettre un coussin sous le dos et bassin, surélever les jambes ou autre ne fonctionne pas pour moi / ne donne pas de bonnes sensations, uniquement la même et omniprésente sensation que le masseur travaille dans le vide … :/ Peut être est-il bloqué, n’atteint pas la prostate .. Je ne saurai dire hélas

     

    Je cherche encore la position parfaite qui me permettrait de rester détendu, dans une position agréable et ergonomique tout en permettant au masseur de toucher le meilleur spot, mais pour l’instant pas vraiment, c’est soit je suis dans une bonne position et pas de sensation, soit comme cela et j’ai plus de chances d’avoir des bons moments. Je n’ai pas pu encore retester car IRL est assez chargé pour le moment, mais des peux de fois où j’ai essayé cette position j’ai clairement senti la différence ^^

     

    Belle semaine à tous !

    #44121
    Arousal
    Participant

    @Rodward : salut !

    Tu as essayé la position sur le ventre ? C’est parfois très intéressant ici quand les séances sur le dos sont un peu décevantes.

    #44125
    Rodward
    Participant

    Salut @arousal !

     

    Vaguement, en général je tentais sur le ventre mais le frottement du pénis déstabilise un peu l’attention. Cependant vers la fin de session je tente à 4 pattes parfois et je ressens pas mal de sensations (cependant c’est peu ergonomique et reposant et n’a jamais réellement déclenché quoi que ce soit ^^)

     

    Comment procèdes-tu sur le ventre pour ne pas avoir de stimulation péniale ?

    #44358
    Rodward
    Participant

    Bonjour à toutes et à tous !

     

    Depuis hier, voyant que les sessions plaisantes étaient rares,  à la fin de la session j’ai pris la décision de couper / casser le bas arrière de l’aneros helix (Celui orienté vers le dos, en me disant que je pouvais toujours en racheter un si besoin).

     

    Je l’ai ensuite réintroduit pendant 15min, et j’ai directement vu la différence ! Je sentais le masseur aller plus loin, et mieux atteindre directement la prostate (J’ai des grosses fesses de cavalier, peut être en était-ce la cause ?) bref, pendant ces 15 dernières minutes avant que la vie IRL ne me rappelle à elle, j’ai pris pas mal de plaisir (Plus que dans l’heure qui précédait)

     

    Cet après midi, j’étais excité de tenter l’expérience. En soit la session était pas mal du tout, j’ai réatteins le même stade au bout de 30-45min, mais je suis resté dans un stade de “supplice” de plaisir très particulier.

     

    A un moment de la session avec différents essais de position, et à la toute fin en me mettant à quatre pattes, le buste sur le lit et les genoux par  terre sur des coussins, je sentais vraiment ma prostate dans un était de stase frétillante (Je sais pas pourquoi j’appelle ça la sensation “blanche”, peut être parce que c’est un plaisir “pur” et frissonnant) ce qui est très plaisant, voire extrême !  Mais hélas cette sensation n’a jamais évolué, j’étais comme prisonnier d’une sensation de plaisir très intense avec la prostate hyper-sensible, chaque coup donnait un plaisir assez haut, et jamais ne “libérait” le plaisir et la pression. C’était littéralement comme un edging de plaisir prostatique, mais forcé et sans possibilité d’en finir !

     

    C’était très particulier, très plaisant, et à l’heure ou je poste cela je sens encore les feux d’artifices dans ma prostate, et également un peu frustrant ! Mais dans le bon sens 🙂

     

    Belle journée à tous !

    #44360
    bzo
    Participant

    c’est ce dont je parle régulièrement,

    il s’agit de trouver “son truc” qui provoque le déclic,

    quelque chose qui nous est imminemment personnel,

    une intuition qu’on sera parvenu à déchiffrer

     

    le corps nous murmure tant de choses,

    il suffit parfois, une fois, d’être parvenu à l’entendre,

    une fois d’être parvenu à dialoguer avec lui,

    même pour quelques instants

     

    et on est en selle,

    roulant, avançant,

    ayant saisi la façon

    de se connecter à son corps

     

     

    #44544
    Rodward
    Participant

    Bonjour !

     

    Depuis que j’ai changé mes habitudes de session (arrêter la position allongée sur le dos et uniquement sur le côté et .. le dos sur le lit et le reste en dehors) mes sessions sont plus intenses et plaisantes.

     

    J’atteins globalement minimum des sensations plaisantes, un peu comme la sensation de démangeaison satisfaite. Et parfois avec de la chance, j’obtiens quelques petits moments rare de pic de plaisir assez haut.  Deux fois depuis mon dernier message, je terminais mes sessions avec le derrière frémissant, pétillant et vibrant, même jusqu’à une / deux heures après avec des petits vagues de plaisir. C’est d’ailleurs assez teasant, parce que dans ces moments, aussi bien dans le pic de plaisir intense, que dans ces vibrations post-session, on en veut plus ! xP

     

    Je pense que si réinsérer le masseur dans les heures qui suivent la session ne seraient pas fructueux car il faut laisser le temps au corps aussi de regénérer, mais c’est comme si on était tease par notre prostate durant ce temps !

     

    J’atlerne entre l’hélix et l’eupho, l’eupho étant bien plus doux, demandant plus de concentration, mais étant plus léger. L’hélix étant plus “bourrin” mais procurant le plus de sensations “nettes” de plaisir.

     

    Bref, de beau progrès, pas mal de teasing de la part de mon corps, mais j’ai l’impression d’avoir avancé depuis que j’ai coupé le bras de mon Helix et changé les positions.

     

    Belle journée à tous !

    #44701
    JchG
    Participant

    Bonjour à toutes et à tous. Pouvez-vous me communiquer les liens vers des videos et/ou tuttos présentant les exercices de Kegel, pour les hommes.

    #45033
    Arousal
    Participant

    @Rodward : (quelques mois plus tard…) je m’allonge sur le ventre sur mon pénis pointant vers le haut de mon corps, en “l’étirant” s’il n’est pas en érection. Ca minimise voire annule les sensations de frottement notamment en cas d’alternances érection/pas d’érection.

14 sujets de 161 à 174 (sur un total de 174)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.