4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Articles
  • #33681
    PelmolPelmol
    Participant

    Bonjour à tous,

    Cela fait quelques mois que je parcours le forum et pour la première fois je vais ouvrir un sujet car votre avis m’intéresse énormément !

    Une bref présentation de mon « cheminement », j’ai 36 ans marié à une femme magnifique avec laquelle nous avons eu un enfant de 6 ans tout aussi magnifique. J’aime dire que je suis quelqu’un d’excessif dans tout ce que j’entreprends mais parfois j’en paye le prix fort… je suis très investi dans mon travail, je suis addict au sport, j’ai un penchant prononcé pour l’alcool (ancien fumeur de cannabis) et le point qui nous intéresse… j’ai un appétit sexuels importants. J’ai découvert ce site lors de mes soirées solitaires lorsque ma femme, partie coucher notre fils, ne revenait finalement jamais après s’être endormie. À force de me retrouver seul, parfois très tôt avant 22h (ma femme a besoin de beaucoup de sommeil) une frustration sexuelle importante est née en moi. J’ai rapidement atterri sur votre site au fil de mes recherches sur cette frustration sexuelle qui devenait insupportable !

    J’ai donc découvert le traité de l’Aneros, qu’on ne présente plus, et dévoré le site. Etant plutôt ouvert j’ai commencé ma phase de « reviewing » et comme beaucoup de gens ici, j’ai redécouvert mon corps et appréhendé complètement différemment la façon de faire l’amour à ma femme. A partir là j’ai été bouleversé physiquement et intellectuellement et nos soirées en amoureux s’en sont ressenties. Un soir ou ma femme est revenue exténuée de fatigue après avoir couché notre fils je lui propose un massage pour ne pas susciter un rapport qu’elle n’aurait évidemment pas apprécié…. Mais il s’est passé quelques d’incroyable pendant qu’elle dormait, sans Aneros, en la massant et avec des respirations j’ai eu un orgasme immense. Mes gémissements et tremblements incontrôlables l’ont réveillé ce sur quoi elle m’a dit :

    Elle : « tu t’es frotté ou masturbé pendant je dormais ? »

    Moi : « Non mon Amour mais j’ai eu un orgasme incroyable sans rien faire ! »

    Elle est restée dubitative et moi sous le plaisir que je venais de recevoir j’ai déballé mon sac… je lui explique mon cheminement et lui parle du traité d’Aneros. On a beaucoup discuté ce soir-là et depuis je suis très heureux et épanoui. Depuis ce jour-là, je me rends compte que la suite de mon parcours ne pourra se faire qu’en symbiose avec elle et ce même lors de mes sessions solos.

    Depuis un moment j’ai introduit les sextoys dans notre couple et comme je suis excessif nous avons déjà une belle collection (Njoy, Lelo, lubrifiant, huile de massage et un Womanizer Premium pour madame J). Afin d’avancer en rythme avec ma Femme, même si nos ébats sont plus intenses depuis un moment, j’aimerai lui offrir un orgasme « ultime » … Alors voilà j’ai acquis récemment le légendaire Njoy Pure Wand et rêve de faire une soirée pour l’introduire car il semble très puissant pour l’avoir testé personnellement et visiblement il est aussi très puissant pour la gente féminine. A votre avis, un tel jouet doit d’abord s’appréhender en solo ou est-ce que je peux le sortir lors d’une soirée en Amoureux ? Je pense aussi à lui donner et la laisser le découvrir avec moi dans un Spa pendant que je suis avec mon Aneros. J’ai aussi lu que le Njoy Pure Wand pouvez ou devez se compléter à une stimulation clitoridienne comment l’aborder ? Stimulation manuelle, avec un sextoy vibant ou même avec le Womanizer !! ? Dois-je laisser le temps au temps et juste lui dire de tester ça seul mais j’aimerais tellement créer le déclic avec elle cependant je tire beaucoup d’enseignement du traitée d’Aneros => il ne faut rien chercher et laisser venir l’orgasme « ultime » à nous et seulement dans ce cas-là et vient à nous.

    Encore merci à vous tous, j’ai 36 ans et je découvre tellement de chose grâce à vous c’est incroyable !

    #33686
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour et bienvenue sur le forum @pelmol.
    Votre présentation déborde d’enthousiasme. Pour la vie, ce qui est formidable, et pour la pratique du massage prostatique qui semble avoir modifié en profondeur la manière dont vous vivez votre sensualité, ce dont je suis très heureux.

    Tout d’abord j’aimerais beaucoup lire dans le forum dédié « Aneros et plaisir prostatique » comment vous avez fait votre initiation à l’utilisation d’un masseur prostatique et comment vous avez obtenu vos premiers orgasmes jusqu’à la magnifique expérience que vous nous décrivez. Après avoir su captiver votre femme vous pourrez certainement en faire autant pour les lecteurs du forum.

    Votre femme a du être véritablement passionnée par votre transformation (à propos il s’agit de « rewiring » comme « re-cablage » (« wire » câble en anglais) et non de reviewing ni de rewriting comme nous lisons de temps à autre) pour en discuter autant « ce soir là » alors que vous l’avez réveillée après qu’elle se soit couchée « exténuée de fatigue ». Je suis très heureux de lire que « depuis ce jour vos « ébats sont plus intenses ». Mais attention l’idée

    j’aimerai lui offrir un orgasme « ultime

    doit être considérée avec beaucoup de précautions. En lisant notre forum, comme vous le faites, vous avez pu comprendre que
    1. L’orgasme n’est pas une expérience calibrée que l’on peut définir strictement à partir d’une échelle de référence.
    2. La perception de la jouissance et de l’intensité du plaisir apporté par un orgasme est profondément personnelle, varie selon les circonstances et l’état d’esprit et varie encore plus en fonction de l’expérience accumulée (la manière dont je vis maintenant mes orgasmes n’a plus rien à voir avec celle qui était la mienne il y a quelques très courtes années)
    3. La notion d’« orgasme ultime » est inadaptée voire contre-productive dans la mesure où elle reviendrait à imposer à votre femme une forme de plaisir qui ne lui conviendrait peut-être pas.

    La NJoy Pure Wand peut faire des miracles, vous semblez en tirez vous-même le meilleur parti, mais elle peut demander un temps d’adaptation soit pour son poids conséquent, soit pour sa forme géométrique inhabituelle qui la met à l’écart des fantasmes de pénétration phallique habituels. Les stimulateurs clitoridiens de type Womanizer sont aussi, selon mon expérience ou plutôt celle de ma femme, de redoutables machines à orgasmes. Il est donc important de garder un esprit ouvert pour laisser à votre femme le choix de découvrir les moyens de développer sa sensualité et sa capacité à vivre des orgasmes plus puissants ou plus profonds en fonction de sa propre sensibilité aux diverses stimulations possibles.

    Il est important qu’elle puisse découvrir seule, si elle le désire, ce qui la conduira vers son orgasme ultime, celui qu’elle vivra dans les jours ou les semaines qui viennent et qui sera différent de celui qu’elle apprendra à vivre encore un peu lus tard. Il est encore plus important qu’elle ait envie de faire une telle découverte. Votre rôle est surtout de créer les conditions qui feront naître son envie, de créer les conditions qui lui apporteront une telle confiance qu’elle n’hésitera pas à s’abandonner à son plaisir, à lâcher prise.

    A mon avis le plaisir partagé ne viendra que dans un deuxième temps, naturellement, quand elle aura l’envie de vous l’offrir.

    Vous pouvez faite le « cadeau », la « surprise » « lors d’une soirée en amoureux » mais ne rien attendre pour ce jour là. Si elle est très aventureuse à ce moment, si son envie est spontanément très forte, il se peut qu’elle se lance devant vous ou mieux avec vous. Si ce n’est pas le cas encouragez-la à prendre son temps comme elle le veut.

    Vous nous dites

    j’aimerais tellement créer le déclic avec elle

    Nous somme tous pareils mais vous avez bien compris en nous lisant qu’elle ne vivra « un orgasme ultime » que lorsqu’elle sera prête à le vivre. Ce sera avec votre aide bien sûr mais selon sa seule volonté. Si vous acceptez cette perte de contrôle sur son plaisir (comparé à l’idée erronée que c’est l’homme qui fait jouir la femme) il est bien possible que votre récompense soit très supérieure à celle que vous attendez.

    Bon cheminement à vous deux @pelmol.

    #33861
    PelmolPelmol
    Participant

    Bonjour,

    Mes excuses pour cette réponse tardive mais j’ai été professionnellement très occupé dernièrement. Merci pour votre réponse que j’ai de suite lu avec grand intérêt, en écrivant mon message j’avais déjà une partie de la réponse et vous lire n’a fait que confirmer ce que je présentais et vous avez visé juste !!! Depuis je ne recherche plus, ni pour elle ni pour moi, l’orgasme absolu mais je profite du plaisir que je ressens dans l’instant sans rien attendre de plus et les choses se font naturellement. Ce qui est totalement cohérent avec mes expériences prostatiques, c’est quand on ne le recherche pas et qu’on se relâche que les vagues viennent et vous emportent. Je vais préparer un post sur mon expérience prostatique malgré que j’ai encore beaucoup de chose à comprendre et à découvrir mais ça c’est surement valable pour tout le monde.

    #33870
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Je suis heureux que mon message soit venu confirmer votre intuition et votre expérience. Il n’est pas rare de comprendre, en lisant la réponse à une question que nous venons de poser, que nous avions la réponse sans en être conscient.

    Mais quand vous nous dites @pelmol :

    Je vais préparer un post sur mon expérience prostatique malgré que j’ai encore beaucoup de chose à comprendre et à découvrir mais ça c’est surement valable pour tout le monde.

    Je ne suis pas d’accord. Le sentiment de manquer d’expérience ou de pratique ne doit pas être un obstacle à la publication de vos messages mais au contraire une raison supplémentaire de nous interroger pour mieux vivre les découvertes que vous avez faites et continuez à faire.

    Bon cheminement @pelmol.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.