Mots-clés : , , ,

Ce sujet a 28 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  BodyExplorer, il y a 6 mois et 1 semaine.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 29)
  • Auteur
    Messages
  • #23093

    BodyExplorer
    Participant

    Bonjour a tous, je viens poster sur ce forum qui est très sérieux et bienveillant. Au passage un grand merci.
    J’ai une situation a exposer, personnelle certes… mais qui je pense pourra en aider plus d’un (du moins plus que l’on ne croit) si des réponses sont apportées.

    Il y a qques mois, ayant une grande libido et une femme peut portée sur le sujet, je me suis intéressé a l’orasme prostatique pour découvrir autre chose, ce n’est pas tous les jours qu’on découvre un potentiel a explorer avant la fin. Je précise que j’ai 38 ans et que ma vie sexuelle me lasse un peu parfois.

    J’ai donc commencer par hasard acheter un Malesation vibrant (périnée + prostate) peu pratique et assez gros/cher en plus. Du lubrifiant, etc… Quelques sensations mais en me masturbant, améliorant bizarrement l’orgasme « classique » (a vrai le seul point positif du récit).

    Puis je m’y suis intéressé de plus prêt, lu le traité (merci sincère a son auteur), parcouru bon nombre de forums etc… > achat d’un Helix comme conseillé, seringue.

    Et aujourd’hui après 7 grosses Séances je suis au point mort et plutôt au début > 0 sensations (j’ai compris qu’il ne fallait pas courir après les résultats aka result oriented, être détendu et patient)

    – Je ne « sens pas spécialement ma prostate » (j’ai tente massage du périnée, doigt fouilleur pour la trouver)
    Au mieux je sens une assez grosse parois plutôt plate au dessus de l’anus mais pas de sensation de bien être ni rien de spécial lorsque je la chatouille (si c’est bien elle).
    – Pas de liquide pré-séminal coulant.
    – Pas spécialement d’envie d’uriner.
    – Je suis amateur de film porno > je me masturbe quotidiennement depuis … très très longtemps, même suis avec ma femme il y a une vie sexuelle « normale » (en tout cas c’est à part).
    – j’ai fais des session avec porno en fond sonore et visuel pour l’excitation et aussi SANS rien (juste l’exploration, écoute des sensation)
    – je n’ai pas de douleur particulière (peut être au bout d’une heure par frottements et encore…), si plaisir il y a j’ai l’impression qu’il est plutôt anal et minime (même si je suis hétéro, je sais que cela n’a rien a voir mais je précise : je n’ai pas de peur ni de question sur mon orientation sexuel > je m’en fou en fait)
    – je ne me touche pas la nouille durant les session et d’ailleurs je n’ai pas d’érection. (j’ai tenté aussi de commencer une session en érection , au bord de l’orgasme « classique » > je débande direct mais je n’y prête pas attention)

    Voila Ma situation. Peu encourageante, je sais qu’il faut a certain beaucoup de temps pour refaire des liaisons (neuronales ?) avec la prostate mais 0 sensation sur lesquelles « travailler » ce n’est même pas un début lol.

    Une petite question en plus car je suis perdu de ce coté et le traité n’en parle pas : durant la session penser a des scènes érotiques/pornos ou encore visionner des scènes sur un écran se fait-il pour maintenir une excitation ? Ou faut-il fermer les yeux se concentrer et ne pas penser « érotique » ?

    Merci beaucoup.

    #23114
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bienvenue sur notre forum @bodyexplorer.
    Ne soyez pas découragé. Vous avez tout ce qu’il faut pour cheminer tranquillement vers le super O’. Je vais m’efforcer de vous donner le petit coup de pouce dont vous avez besoin pour découvrir bientôt la jouissace des orgasmes prostatiques.

    L’état d’esprit dans lequel vous vous présentez est assez fréquent et conduit souvent à une grande difficulté à découvrir les effets orgasmiques du massage prostatique. Votre situation est source d’une frustration qui, consciemment ou non, vous met dans l’attente d’une compensation immédiate et nécessaire. Or pour de nombreux débutants la découverte du super O’ est le résultat d’un apprentissage progressif qui demande du temps et un changement de perspective sur votre propre plaisir.

    Je cite le traité d’Aneros :

    La plupart du temps les premières utilisations d’un Aneros n’amènent pas à un orgasme, voire peuvent générer très peu de sensations. Personnellement… je n’ai pratiquement rien ressenti pendant les 5 premières sessions. Il est donc important de ne pas se décourager et surtout d’être à l’écoute de son corps lors de chaque nouvelle session… Soyez à l’écoute de ces petites étincelles intérieures de plaisir et concentrez vous sur elles pour les faire grandir et les reproduire.
    Ce chemin de découverte et d’éveil de son corps demande à l’utilisateur de se concentrer d’abord sur des sensations intérieures subtiles et de maintenir une bonne relaxation. Forcer un orgasme éjaculatoire en stimulant physiquement le pénis est très facile, c’est par contre, quelque chose qui est vraiment impossible dans le cadre de l’orgasme prostatique. On ne peut pas le forcer, il faut qu’il arrive par lui même lorsque le corps est prêt.
    Détente, relaxation, écoute et développement des sensations au niveau de la prostate et enfin contractions légères sont les clefs pour progresser sur ce chemin qui vous transformera et vous fera accéder à des sensations inconnues jusqu’alors.

    Pour appliquer ces conseils il est important que vous soyez confiant dans votre progression future. C’est cette confiance en vous-même qui vous permet de prendre le recul nécessaire pour bien débuter, c’est cette confiance qui vous permettra de vous laisser aller quand des sensations inhabituelles feront leur apparition.

    Soyez patient. Vous progresserez spontanément quand vous deviendrez capable de combiner des aptitudes diverses de façon naturelle :
    – 1) relaxation,
    – 2) respiration abdominale,
    – 3) focalisation de votre conscience sur votre périnée et votre rectum,
    – 4) contractions légères anales, périnéales, rectales (exercices de Kegel et assimilés),
    – 5) lâcher prise pour éliminer toute contraction instinctive de défense face à des sensations inconnues.
    – 6) haut niveau d’excitation, par dessus ce qui est dit dans les cinq lignes précédentes.

    Vous pouvez travailler chacune de ces aptitudes indépendamment les unes des autres sous forme de petits entraînements à tout moment de votre journée en dehors de vos sessions sans aucune pression. Si vous pensez trop à ce que vous devez combiner vous perdrez votre excitation et serez trop tendu pour laisser votre corps s’exprimer sous la caresse du masseur.

    Vous pouvez aussi essayer d’éviter les masturbations au moins la veille et le jour de vos sessions pour maintenir votre excitation au plus haut niveau et apprendre à séparer le plaisir de vos orgasmes avec éjaculation de celui que vous attendez du massage de votre prostate.

    Ne vous préoccupez pas tant que cela de « sentir » votre prostate. Vous pouvez faire des séances « d’exploration » sans pression en dehors de vos sessions avec vos doigts, votre masseur ou des jouets adaptés en particulier quand vous vous masturbez, activité pendant laquelle votre prostate est aussi sollicitée et normalement plus gonglée et facile à sentir.

    Ne vous préoccupez pas des écoulements de liquide séminal. S’il n’y en a pas c’est tout simplement que vous êtes trop tendu, même si vous n’en avez pas conscience. En outre ces écoulements sont très variables d’une personne à une autre.

    Même réflexion sur l’envie d’uriner. Faites des expériences de massage vessie pleine et vessie vide en vous concentrant sur ce que vous ressentez. Vous pourrez ainsi avoir une idée de ce que vous ressentirez plius tard pendant vos sessions.

    Vous ne devez en aucun cas sentir de douleur. Si vous ressentez une gêne elle provient souvent d’un problème de lubrification. Le rectum n’est pas naturellement lubrifié ; il faut donc être très attentif à apporter la lubrification nécessaire en injection ou suppositoire dans le rectum et en application sur le masseur. C’est d’autant plus important que les sessions peuvent être longues et que les lubrifiants à base d’eau sont absorbés par les muqueuses.

    De mon point de vue votre situation n’a rien de décourageant. Vous faites apparemment partie de ceux qui ne sont pas tombés dans la marmite de l’orgasme prostatique quand ils étaient petits. Soyez confiant et patient. Vous serez surpris des récompenses que vous recevrez quand vous serez prêt à les recevoir. Bon cheminement @bodyexplorer.

    #23116

    BodyExplorer
    Participant

    Wooot qu’elle réponse ! Déjà un merci sincère pour cette réponse complète.

    Bon déjà y a du concret pour reprendre confiance et aider ma patience a perdurer.

    J’ai bien compris tous les points (sauf le 6 (*)) et je vais laisser l’inconnu venir a moi : je m’attends trop a recevoir qque chose mais attendre quelque chose que dont on ne connait pas encore la nature n’a aucun sens, je me sens idiot vis a vis de mon premier post à présent.

    Aussi, j’avais un doute que l’Aneros touche bien ma prostate puis qu’aucun ressenti… je vais la aussi ne plus trop m’en occuper et me concentrer, ce qui m’ amène a la seule question que tu n’as pas vu (*):
    Je me quote sur mon 1er post > « Une petite question en plus car je suis perdu de ce coté et le traité n’en parle pas : durant la session penser a des scènes érotiques/pornos ou encore visionner des scènes sur un écran se fait-il pour maintenir une excitation ? Ou faut-il fermer les yeux se concentrer et ne pas penser « érotique » ? »

    Ce qui rejoint ton point n° 6 (grosse excitation requise) :
    – J’adore le porno en général et je peux m’exciter facilement et hautement avec mais en même temps un film peu-il détourner du chemin prostatique puisqu’il n’a rien avoir ? Si quand même ? 🙂
    – Aussi moins visuel, plus cerebral penser/imaginer des scènes érotiques m’exite mais peu empêcher de se concentrer sur les sensations ?
    – Enfin le porn me tient à l’écart dans une routine qui mène à l’orgasme classique donc nul part pour la prostate ?
    – J’avoue qu’au début je « voulais » que cela soit un nouvel orgasme « sexuel » (de la nouveauté dans ma sexualité !!!) donc lié au sexe en bref mais donc a priori ce n’est pas du tout cela ? Cela m’a déçu au début mais je persiste tout de même en me disant si j’y parviens cela sera WU comme disent les éveillés.

    En fait mon état d’esprit (sur ce a quoi je m’attends) est un peut celui du gars qui part s’acheter une bouteille de whisky car il aime se saouler de temps en temps mais qui de fil en aiguille rencontre un amis sur le chemin qui lui conseille un nouveau jeu vidéo vraiment génial qu’il achète finalement > S’il avait su qu’il rentrerait avec un jeu au lieu de sa bouteille il aurait refusé de sortir mais en fait il passera une bonne soirée devant un jeu génial et nouveau.

    Je ne sais pas si ce post est clair , il part un peu dans tous les sens. héhé.

    TY again pour ton retour bénévole et sympa.

    #23117
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Pourquoi l’excitation ? Parce que, même s’il faut que tu prennes en compte que l’orgasme prostatique est une expérience différente de l’orgasme pénien avec éjaculation, il s’agit d’un plaisir qui concerne plus ou moins les mêmes organes et qu’il paraît plus facile de les mettre en condition favorable en réutilisant des codes connus.

    Cela dit le support qui te permet d’être très excité est à ton libre choix à condition que tu puisses t’en détacher pour ne pas rester prisonnier de l’enchaînement excitation – tension du pénis – orgasme localisé dans le pénis – éjaculation et qu’il soit efficace. Ce peut être du porno vidéo, du porno sonore, des fantasmes que ton imagination saura rendre vivants, de l’ASMR, du binaural ou toute autre forme d’induction hypnotique sous réserve que ton excitation ne vienne pas perturber ta relaxation.

    On touche là un domaine qui est très personnel, comme tu as sans doute pu le constater en lisant sur le forum les messages et fils de discussions sur ce sujet. Expérimente et sois persuadé que ce qui te convient pour rester à la fois excité et détendu est la bonne réponse à la question.

    Pour résumer l’excitation est le moteur qui te fera grimper aux rideaux mais le relâchement musculaire est le véhicule dans lequel tu auras pris place.

    Quand tu percevras et sauras reconnaître les nouveaux signe de ton plaisir tu n’auras plus besoin de te poser ces questions. L’image que tu proposes à la fin de ton message est excellente et illustre parfaitement ce que peut être la découverte de l’orgasme prostatique. Bon cheminement @bodyexplorer.

    #23119

    BodyExplorer
    Participant

    Ok, c’est bien expliqué/tourné.
    J’ai ma réponse donc pour résumer :
    Exité mais détendu, pas d’attente de résultats ambitieux mais juste être en conditions de les recevoir.
    (c’est surement pour ces contradictions que ce n’est pas accessible simplement)
    Je vais tout relire une dernière fois puis m’y recoller.

    Merci encore pour tes développements limpides. Je viendrai poster pour donner des news mais il faudra du temps, résultats ou pas.

    Bon week end à tous.

    #23202

    BodyExplorer
    Participant

    Coucou, je repasse donner des news (par respect pour l’aide que j’ai reçu et pour ce site tout simplement).

    Les choses ont un peu avancées a ce jour, il semblerait qu’il y ai un problème de relaxation puisque depuis que je creuse cote son binaural et auto hypnose > des sensations nouvelles pointent le bout de leur nez.
    Une/deux journées d’abstention ont peut être aider a ressentir ces sensations (puis-je parler de plaisir ? En tout cas ce n’était pas désagréable et plutôt sympa à vrai dire)
    Donc pas d’une maniére que j’aurais imaginé (comme je m’y attendais paradoxalement) lors du post précédent.
    C’est du très petit , subtil > je comprend mieux le coté il faut de « très légères contractions » -> ce n’est pas de la masturbation de prostate, cela a l’air évidement maintenant mais il faut marcher sur le chemin pour comprendre.

    Je commence a utiliser des préservatif pour introduire l’aneros car le coté « velours délicieux » comme ils disent adhère trop a la peau / muqueuse > ça ne glisse vite plus et c’est donc nul : une surface parfaitement lisse aurait étée mieux non ?

    Le coté excitation pose de nouveaux problèmes et je me retrouve coincé. A quoi penser lors de la séance durant les contractions ?
    – Si je ne pense a rien, je me concentre OK mais l’excitation retombe vite.
    – Si je pense a des scènes porno c’est bon mais on est vite dans le cote plaisir par le pénis et je ressens que cela éloigne du but très vite.
    – Il n’y a qu en pensant a des scènes jolies / images fixes / de préliminaire / de caresses ou le pénis n’est pas embarqué que cela se maintient mais ne me permet pas d’aller plus loin ne pense. Pour les addicts du porno c’est un frein en fait…

    Sinon toujours pas de liquide séminal, de chaleur ni même d’Érection a vrai dire.
    Par contre des tremblements, mais du a la concentration peut être ? et des contractions semi-involontaires (« semi » car je ne sais pas vraiment.. elles semblaient partir toutes seuls mais si j’y prêtais attention tout de même, c’est très dur a décrire)

    Des courbatures douloureuses dans le dos au niveau des reins le lendemain aussi hé hé.

    Bref… j’avance un peu et je repasserai encore je suppose.

    Bon plaisir a tous.

    #23204
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Ton introduction est très aimable @bodyexplorer. Toute l’équipe qui participe à la publication et à l’animation du site l’apprécie à sa juste valeur.

    Tes réflexions décrivent très justement les difficultés que connaissent de nombreux débutants dont j’ai fait partie. Cela montre que tu es bien au cœur de l’apprentissage du plaisir prostatique. De ce point de vue c’est une très bonne nouvelle. Comme je t’entends nous dire « Et après ? » je vais reprendre ta liste.

    – 1) Pour la relaxation tu sembles avoir trouvé une solution. C’est parfait. N’hésite pas à varier et adapter tes supports en fonction de ton ressenti et de ton évolution. Pour la subtilité du ressenti et la légèreté des contractions tu as tout compris. C’est parfait.

    – 2) Quel Helix as-tu acheté ? Le classique en plastique dur ou le « syn » ? Si c’est le second tu n’es pas seul à avoir cette impression. Ta solution de le placer dans un préservatif a déjà été proposée sur les forums. n’hésite pas à lubrifier le masseur à l’intérieur du préservatif en plus de la lubrification rectale.

    – 3) L’excitation est une des difficultés qui revient souvent. Trop, tu éjacules, pas assez, tu t’endors. Sur ce point donner des conseils est difficile car c’est un sujet particulièrement personnel. Je peux te suggérer deux supports d’excitation. Le premier reste dans le domaine des scènes porno mais en centrant l’attention sur la montée du plaisir féminin. Le second consiste à amplifier en imagination les premiers signes de plaisir que tu ressens. C’est évidemment très difficile au début quand tu ne ressens pas grand-chose mais ça paye d’essayer régulièrement.

    – 4) Ne t’occupe pas du liquide séminal (« precum ») ni de ton érection. Le premier varie considérablement d’une personne à l’autre. La seconde n’est pas nécessaire pour le plaisir prostatique. Quand tu commenceras à grimper aux rideaux tu découvriras tes érections, plus ou moins complètes, alors que tu n’y pensais pas.

    – 5) L’effet de chaleur peut provenir de ton état de détente, point qui est décrit dans les méthodes de relaxation. Il peut aussi provenir de la perception d’une forme de plaisir dans la zone concernée par le massage. Il me semble que tu pourrais accorder encore plus d’attention à ta détente, toujours dans l’idée de créer les conditions qui permettent l’apparition et la montée du plaisir plutôt que de chercher le plaisir.

    – 6) Tu analyses très bien tes premiers tremblements. Les « bons » tremblements naissent à mon avis de la combinaison du relâchement musculaire et de l’apparition des contractions involontaires qui s’étendent autour de la zone massée. Ils prennent de l’ampleur quand l’augmentation de l’intensité du plaisir déclenche de plus en plus de mouvements réflexes.

    – 7) Il y a effectivement un moment où les contractions involontaires sont présentes mais tellement faibles qu’il est nécessaire de les «entretenir» sous peine de les perdre. Tu le fais en concentrant ton attention sur ce que tu ressens et en les « rythmant », sans les écraser, par des contractions volontaires de plus en plus légères et de plus en plus espacées.

    – 8) Selon mon expérience les courbatures que tu as au niveau des reins sont la conséquence d’une réaction de blocage de l’énergie sexuelle que le massage fait naître, blocage qui se traduit par une contraction inconsciente des lombaires, qui peut s’étendre aux fessiers, aux cuisses et même plus haut dans le dos. La solution, dans ce cas comme dans beaucoup d’autres, est d’approfondir ta détente dès que tu perçois une tension dans cette zone. Quand tu y parviendras tu sentiras ta zone de plaisir enfler, s’étendre de plus en plus jusqu’à te submerger.

    Sois patient, sois confiant, tu avances bien. Je suis persuadé que tu repasseras. Bon cheminement @bodyexplorer.

    #23205
    aneveil
    aneveil
    Participant

    Bonjour @bodyexplorer,

    A la lecture de vos témoignages une chose m’apparaît de manière assez évidente :
    Au début nous avons tendance à avoir la tête remplie
    d’instructions à faire et ne pas faire, penser à ceci ou cela… (pour moi cela a été un très très gros frein)

    Je vous conseillerai de revenir à de la simplicité et de l’innocence
    (à l’a manière dont enfant ou un ado nous découvrons la sexualité)
    en vous focalisant sur vos sensations et votre plaisir. (de mon côté, contrairement au plaisir pénien,
    le plaisir prostatique se passe très bien d’images érotiques, mais a davantage besoin d’écoute subtile
    du corps et des sensations, mais chacun est différent)
    Il s’agit surtout d’être branché sur ce que vit le corps et pas sur son mental, je sais que c’est très facile à dire…
    (les images comme les pensées sont très liées au mental)
    Les peurs, tabous, sentiments de culpabilité, certains états émotionnels, le fait de ne pas en parler à sa compagne, peuvent aussi constituer des barrières infranchissables pour accéder au plaisir prostatique car nous avons besoin avant tout d’une détente et d’une acceptation totale de ce que nous sommes.

    Au début il s’agit d’éveiller les sensations de la zone Périnéo-anale, de la prostate et même des fesses et des autres parties du corps,
    d’explorer tout en y trouvant du plaisir. (la prostate n’est pas isolé dans son plaisir et son éveil dépends aussi des sensations de l’anus, du rectum, du périnée etc…)
    Pour rester sur du connu et progresser avec plaisir, on peut se masturber tout en expérimentant ces zones :
    caresses, pressions du périnée, de l’anus, introduction d’un doigt, d’un gode, d’un plug ou d’un vibro.
    La masturbation va vite devenir beaucoup plus riche, intense et la prostate se manifestera de plus en plus
    à un point ou c’est le plaisir prostatique qui pourra déclencher l’éjaculation (l’idée étant de retenir ce moment le plus longtemps possible)
    Cet entrainement avec un « Bootie S » inséré + masturbation (sans éjaculer) m’a permis d’éveiller assez efficacement ma prostate qui semblait totalement endormie. (sans éveil de la prostate, il ne se passe pas grand chose et ça peut même relativement désagréable) Cet « échauffement » était assez efficace avant de commencer une cession avec l’Aneros ou pour commencer à obtenir des orgasmes en « A-less » (sans rien d’inserré).

    Je sais aussi que l’implication de sa compagne dans cette exploration peut être extrêmement fructueuse et ceci au delà de toute attente. (il y aurait énormément à dire là dessus)

    Bon cheminement !

    #23207

    BodyExplorer
    Participant

    Sans vouloir transformer ce thread en échange de politesses inintéressantes pour ceux qui le lisent, je vous remercie (encore) tout de même tous les 2 pour la qualité de vos réponses. Cela semble bizarre par les temps qui courent… Bref je trouve cela fort positif ce qui fera plaisir à Andraneros qui déteste, je pense, la négativité.

    J’ai de quoi nourrir une potentielle avancée avec vos arguments.

    Après relecture 2-3 trucs en vrac :

    Andraneros : « 2) Quel Helix as-tu acheté ? »

    Oui le syn rouge et noir , je regrette un peu le coté velours. Je m’en achèterai un autre si j’avance.

    Au passage, un détail qui m’a échappé : est-il normal/voulu que le point/bras d’acupuncture « périnée » soit si leste et élastique ? Je m’explique > je ne le sens pas , j’ai du mettre un mini arc-boutant fixé au scotch pour durcir le bras..et la je le sens mais qu’au début (héhé) du coup je sais pas trop si mou ou dur c’est pareil. Il n’y a peut être pas besoin de le sentir. Peut être aussi que c’est un détail sans importance…

    Andraneros : « 3) L’excitation ….Trop, tu éjacules, pas assez, tu t’endors »

    Ah… s’il y a éjaculation (toujours bien sur, sans masturbation ni même d’érection) cela n’est pas un orgasme prostatique ? ou pas celui recherché ? Je suis confus. J’ai lu ici et là que parfois il y éjaculation parfois non, mais nul part que ce n’était pas le but ou que cela n’en faisait pas partie.

    Andraneros : « 5) L’effet de chaleur peut provenir de ton état de détente »

    En fait j’aimerai bien mais je me suis mal exprimé je pense : « Sinon toujours pas de liquide séminal, de chaleur ni même d’Érection a vrai dire. »

    Pour le prochaines sessions je vais essayé tes conseils:

    – Le premier reste dans le domaine des scènes porno mais en centrant l’attention sur la montée du plaisir féminin.
    – Le second consiste à amplifier en imagination les premiers signes de plaisir que tu ressens
    – Il y a effectivement un moment où les contractions involontaires sont présentes mais tellement faibles qu’il est nécessaire de les «entretenir» sous peine de les perdre.

    Je ne citerai qu’une fois Aneveil, son post est bourré d’indices : « Cet entrainement avec un « Bootie S » inséré + masturbation (sans éjaculer) m’a permis d’éveiller assez efficacement ma prostate qui semblait totalement endormie. (sans éveil de la prostate, il ne se passe pas grand chose et ça peut même relativement désagréable) Cet « échauffement » était assez efficace avant de commencer une cession avec l’Aneros ou pour commencer à obtenir des orgasmes en « A-less » (sans rien d’inserré). »

    Je ne sais pas ce qu’est un bootie S (je vais google le truc) mais l’idée d’éveil (ou d’aneveil… ok cest nul) de la prostate avant une session sera peut être un point d’appui pour moi et je le testerai.
    Aussi, on conseil de retour a la simplicité me semble plein de bon sens egalement.

    Bref , merci encore , je repasserai pour donner des news.

    #23209
    aneveil
    aneveil
    Participant

    @bodyexplorer
    Le « Bootie S » de Fun Factory est un petit plug en silicone assez apprécié sur ce forum pour éveiller la prostate,
    on peut le garder un certain temps dans la journée pendant ses occupations.

    Selon les anatomies il est parfois bon d’essayer d’autres masseurs, personnelement je ne sens pratiquement rien avec l’Helix (blanc) alors que le MGX me stimule très efficacement la prostate.
    Effectivement le silicone est beaucoup plus adhérent et moins glissant que le nylon blanc et pour la butée « sweet spot »
    il faut parfois modifier son emplacement comme c’est expliqué sur le Wiki Aneros.

    #23226

    BodyExplorer
    Participant

    Merci Aneveil, j’ai beaucoup repensé a votre « il est parfois bon d’essayer d’autres masseurs, personnellement je ne sens pratiquement rien avec l’Helix (blanc) alors que le MGX me stimule très efficacement ».
    J’ai un Helix syn, je suis débutant et je me demande si mes difficultés (a ressentir des sensations) n’y sont pas liées par hasard.
    Le test d’Adam le confirme très fortement + butée périnée molle.

    Demain je vais a Paris du coté de Pigalle et donc une opportunité de refaire un achat.

    – Soit je re-achete un Helix mais blanc ce coup-ci. D’après Adam c’est différent.
    – soit un Progasm , la forme/taille étant différente, peut être que cela peut mieux « fonctionner », de plus la taille ne pose pas trop de problème ? (Mais pas génial pour les débutants)
    – soit un Progasm Jr qui serait un mix entre les 2 (forme/taille/pas le coté syn/bonne butée) mais a priori pas génial pour les débutants d’après Adam.

    Ce n’est pas la ruine mais j’ai déja investi dns le syn et Malesation donc si j’ai la chance que quelqu’un passe d’ici demain et donne son avis….
    Si je vois un bootie S j’en prendrai un pour l’idée d’Aneveil.
    Merci.

    #23228
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Pour t’aider à prendre la bonne décision @bodyexplorer tu peux jeter un coup d’oeil au site de Lovehoney qui offre à ses clients le droit de retourner les produits achetés comme indiqué ici sur leur site :

    En quoi consiste notre politique de retour ?
    Si vous n’êtes pas satisfait, nous ne le sommes pas non plus. C’est aussi simple que ça ! Nous vous proposons donc un retour gratuit sans discussion pendant les 365 jours suivants la date de votre commande afin que vous puissiez commander en toute confiance. Vous pouvez renvoyer n’importe quel article, pour n’importe quelle raison.
    Si vous n’aimez pas la taille, la couleur ou la forme de votre nouveau produit, ou que ce n’est simplement pas ce à quoi vous vous attendiez, n’hésitez pas à nous le renvoyer. Cette politique de retour n’affecte pas vos droits légaux et notamment votre droit de rétractation. Les frais de retour sont offerts. Pour en bénéficier…

    En un mot ils te permettent de faire un essai et de changer si le modèle choisi ne t’apporte pas ce que tu en attends.

    L’idée du Bootie est excellente mais il n’est pas vendu par Lovehoney qui propose sous leur marque un modèle qui y ressemble.

    Bon cheminement @bodyexplorer.

    #23229

    BodyExplorer
    Participant

    Merci pour ta bienveillance.
    A bientôt lorsque j’aurais du concret.

    #23287

    BodyExplorer
    Participant

    Bonjour,

    Un petit truc nouveau !

    Déjà j’ai fais quelques frais :
    – un bootie S (pour se chauffer ..ça marche pas mal pour réveiller la prostate, Merci Aneveil)
    – Un nouveau lubrifiant > c’est mieux : moins d’inconfort.
    – un progasm > ça va pas , je pense avoir une prostate « basse » et le nez du Progasm trop au dessus je pense … a retenter un jour si je parviens à l’orgasme avec autre chose pour recomparer.
    – j’ai bricolé une petite boule de 2 cm de diamètre au bout d’un large fil de fer (avec 2 capotes par dessus pour éviter des ennuis et que ca glisse > prostate directement massée, intéressant (des sensations sans plaisir) mais rien de spécial au final + de l’inconfort en fait.
    – Un loki Wave > pas mal du tout ! enfin des sensations agréables, avec le « viens ici » pour un débutant c’est clair ca fait quelque chose. Cependant pas assez pour avoir des vagues de plaisir et tout mais c’est déjà bien mieux qu avec l’Helix syn pour moi. Apres il est cher, donc heureusement que cela donne quelque chose.

    Ce qui est nouveau : une fois après une session sans résultats (avec le fil et la boule), j’ai entrepris de masser mon périnée prés de l’anus. J’y allais fort et cela ne donnait rien puis le lubrifiant a séché (donc plus de frottements) et la fatigue faisant je pressé faiblement et la une petite vague de plaisir est venue (une petite chaleur, un pétillement, je sais pas trop)qui est reparti, j’ai continué comme si de rien n’etait une autre est venue et encore une autre plus forte avec du liquide séminal… puis un petit orgasme avec sexe mou, du liquide séminal qui s’est mis a couler en continu et … un peu d’urine odorante à la fin.

    WTF ? ! Je ne suis pas sur de ce qu’il s’est passé.

    Voila je continue… a bientôt.Merci.

    #23288
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Sois prudent BodyExplorer. Je ne sais pas comment tu as « bricolé » ta « petite boule » mais les risques de blessures et d’infections sont grands avec du matériel improvisé. Le coût d’un bon masseur, en l’occurrence N’Joy pure wand ou un équivalent sera toujours minime au regard des conséquences désastreuses d’une blessure ou d’une infection.

    Pour essayer de comprendre ce qui s’est passé à l’occasion de ce petit orgasme as-tu remarqué si ton excitation était toujours aussi forte après ou si au contraire elle était tombée comme après un orgasme traditionnel ? As-tu pu continuer la stimulation comme tu l’as fait après la première vague de plaisir et obtenir d’autres sensations de même nature ? Ou bien as-tu senti que ta session était terminée ? Dans le second cas tu as simplement déclenché un orgasme avec éjaculation par des voies détournées ce qui n’est pas l’objectif d’une session de massage de la prostate même si le résultat est gratifiant.

    Bon cheminement BodyExplorer.

    #23296

    BodyExplorer
    Participant

    Merci pour tes recommandations, pour le bricolage je referai pas, promis.
    Pour le petit orgasme, oui l’excitation était toujours là (session non terminée, même pas du tout on le sens quand on est repu) j’ai même essayer de renouveler l’événement par contre sans y parvenir… d’ailleurs a la fin de la-dite session j’ai fini de manière habituelle (j’ai bien eu 2 orgasme a 30 min d’intervalle) Apres si c’était tout de même un orgasme « classique » avec éjaculation il n’y avait pas de sperme, et ça, ça ne m’ai été jamais arrivé (même quand ma femme me ruine un orgasme parce qu’elle s’arrête au pire moment ou autre…).

    C’était juste pour te répondre, et merci. Je repasserai avec du nouveau s’il y a.

    #23298
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Tu nous dis BodyExplorer :

    j’ai entrepris de masser mon périnée prés de l’anus… je pressais faiblement et là une petite vague de plaisir est venue (une petite chaleur, un pétillement, je sais pas trop) qui est reparti, j’ai continué comme si de rien n’était une autre est venue et encore une autre plus forte avec du liquide séminal… puis un petit orgasme avec sexe mou, du liquide séminal qui s’est mis a couler en continu

    Je te demande :

    as-tu remarqué si ton excitation était toujours aussi forte après ou si au contraire elle était tombée comme après un orgasme traditionnel ? As-tu pu continuer la stimulation comme tu l’as fait après la première vague de plaisir et obtenir d’autres sensations de même nature ? Ou bien as-tu senti que ta session était terminée ?

    Tu réponds en précisant :

    l’excitation était toujours là (session non terminée, même pas du tout on le sent quand on est repu) j’ai même essayé de renouveler l’événement par contre sans y parvenir… d’ailleurs a la fin de la-dite session j’ai fini de manière habituelle (j’ai bien eu 2 orgasmes à 30 min d’intervalle) Après si c’était tout de même un orgasme « classique » avec éjaculation il n’y avait pas de sperme, et ça ne m’était jamais arrivé

    En prenant en compte le complément d’informations que tu apportes je pense que tu as fait l’expérience d’un premier mini-orgasme prostatique que tu n’a pas su reconnaître à la fois parce l’expérience était nouvelle et parce que tu as brouillé les pistes en multipliant les stimulations. Conclusion, à cette occasion tu as franchi une étape importante. Sois confiant ; avec patience tu en franchiras bientôt d’autres qui te feront vivre des moments de jouissance qui bouleverseront ta vie sexuelle, comme tu le souhaitais dans ton message d’ouverture.

    Bon cheminement BodyExplorer.

    #23326

    BodyExplorer
    Participant

    De passage sur ce forum-havre de paix pour répondre à une autre personne et apporter un petit témoignage, je passe updater mon post (et te remercier encore pour tes interventions toujours positives Andraneros).

    Pas de nouveau (mais je pense progresser tout de même inconsciemment) mais un questionnement à surgit et qui peut concerner d’autres personnes d’ailleurs.

    Je pose le décors plus qu’une question en fait et en vrac :

    – J’ai lu a plusieurs reprise sur ce Forum et notamment par Aneveil qu’il y avait des différences anatomiques (entre une personne qui fait 2m et une qui fait 1.5m par exemple et selon ses dires) et forcement les jouets sont fait pour la moyenne des gens (et toucher un max de gens – c’est marketing/rentabilité, on y peut rien) donc mieux vaut être proche des standards.
    – Dans mes premiers post j’expliquais que je ne sentais pas ma prostate, mais elle est maintenant un peu plus sensible et j’arrive a la sentir ou du moins a la deviner mais les premiers en fait temps j’allais TROP loin et je touchais je ne sais trop koi mais pas ma prostate ! Au final elle était tout juste après le dernier sphincter à 3-4 cm de l’entrée … pas a 7 cm comme cela est reporté un peu partout.
    – Le bootie S touche trés bien ma prostate !
    – Toujours aucune sensation avec le helix Syn qui doit masser au dessus (ou après) sur la vessie ou les glandes séminales….? OU alors je doit le tirer un peu et le pencher un peu en arrière pour je pense toucher ma prostate.
    J’ai même mis une ceinture avec un long élastique au niveau de mes reins qui vient chopper la boucle de maniement du Helix > du coup cela tire le Helix mais la boule périnée n’est plus en contact et cela fini par être rude lol.
    – Le progasm ne donne rien de rien.
    – Le loki Wave donne quelque chose, bien que profond, uniquement car il ratisse très large étant donner que ce n’est pas un vrai « viens ici » mais un TOUT le doigt qui bouge > donc la prostate est comprise dans le mouvement (et en aucun cas pour moi au bout du doigt du Loki).
    – La petite boule (bricolage, (que j’ai jeté par securité) dans l’idée du Backnobber (voir sur le web des tas de gars se font plaisir avec ça)) m’avait bien stimulé car placée ou je voulais, ce qui avait donné lieu a un hypothétique mini-o (selon Andraneros)par massage du perinée ensuite.

    Bref sans en être certain a 100% (désolé, peut être que ma prostate dort encore) j’ai peut être la prostate assez basse et cela ne sent pas bon pour la stimuler par des jouet standards. J’ai déjà pas mal dépensé pour « cheminer » et je suis a bout de trouver et rechercher des valeurs sures a aquerir. Je ne suis même pas sur qu’un progasm Jr ou un SGX ferait mieux le job…

    il me faudrait un Bootie S avec une queue d’Helix au lieu d’un T lol.
    Après, je ne fais pas de fixette la dessus mais je j’envisage que c’est possible.
    Si quelqu’un pense être dans ce cas et peu partager ce qu’il a fait pour passer cet obstacle je suis preneur.

    TY.

    #23328
    aneveil
    aneveil
    Participant

    Bonjour @bodyexplorer,
    Idem, ma prostate débute plutôt à 3cm de l’entrée qu’a 7cm… Et le Bootie-S qui n’est pas très grand agit pile dessus.
    Du coup selon la taille et la forme, beaucoup de masseurs frottent trop haut au niveau de la vessie
    et n’agissent quasiment pas sur la prostate.
    Le plus petit des Aneros est le SGX qui est conçu pour le marché Japonais. (mais on le trouve en France) De mon côté le MGX est mieux adapté que l’Helix, mais j’aimerai bien essayer un SGX.
    Dans l’idéal, prendre des mensurations de la zone prostatique ne serait vraiment pas un luxe
    pour choisir un masseur ou mieux en faire faire un sur mesure (il y a là un marché à développer).
    Après si on est bricoleur on peut sacrifier quelques copies d’Aneros Chinoises vendues à 5€ sur Ali-Express et modifier leurs formes et coupant, meulant et ponçant (de plus en plus fin)… (ça se ponce très bien car j’ai déjà supprimé des traces de moulage sur mon MGX et ça se déforme aussi à chaud) Ces copies sont souvent proposées en 3 ou 4 tailles ce qui peut être intéressant.
    Sinon il existe des godes recourbés avec une boule au bout que certains utilisent..
    La voie de l’A-Less est aussi à explorer car j’ai personnelement eu beaucoup plus d’orgasmes en A-Less qu’avec un Aneros.

    Bonnes recherches !

    #23330

    BodyExplorer
    Participant

    Merci Aneveil pour ton retour sympa.
    La voie de l’A-less, je veux bien essayer mais c’est juste par contraction du périnée et avec les doigts ? c’est bien cela ?
    Pour ce qui est de modifier un produit pas cher, je n’ai pas vraiment de matos (meule, ponceuse, etc…) mais je pourrais tenter de faire un truc avec mon progasm (qui ne me sert à rien de toute façon) mais il ne sera plus bien lisse après et risque d’avoir une forme dangereuse peut être …bref faut pas que je me foire lol. Je ferai une photo si j’arrive a un truc concluant.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 29)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.