Mots-clés : 

Ce sujet a 88 réponses, 16 participants et a été mis à jour par filou filou, il y a 2 semaines et 5 jours.

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 89)
  • Auteur
    Messages
  • #34436
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Tu nous dit @filou :

    Je suis dans un état euphorique tel que je fais n’importe quoi!!! 

    Et si c’était la marque de tes nouvelles capacités à « lâcher prise » ? Ton corps et ton esprit savent maintenant qu’ils peuvent vivre ces moments magiques ; ils savent en reconnaître les prémices, ils savent laisser monter le plaisir, ils savent se laisser submerger par la jouissance. Tout ce qui bloquait ton plaisir est tombé et bien plus encore comme tu le découvres avec ivresse et comme tu continueras à le découvrir avec allégresse.

    Je peux enfin te dire ce que je dis à tous nos amis qui « font partie du club » comme dit @bzo, ce moment n’est que le début de ton cheminement. Profite sans aucun regret de cette jouissance qui récompense ton assiduité et prépare-toi à te sentir transformé comme le décrivent si bien nos amis. Bon cheminement @filou.

    #34439
    filou
    filou
    Participant

    Dernière séance en demi- teinte, agréable et épanouissante malgré tout. C’est vrai qu’après ce que j’ai connu dernièrement je deviens gourmand. Pour donner une image, j’ètais au niveau de la mer, je suis arrivé en haut de la dune du Pila. Il me reste à atteindre le pic du Midi pour finier en haut de l’Everest ! j’ai hâte… Andraneros comme tu le dis si bien je suis transformé. Je me sens formidablement bien physiquement et mentalement. Le plaisir prodigué par la prostate est très différent de l’orgasme classique qui apaise une tension. Le massage de la prostate épanouit, c’est vraiment autre chose, cela m’euphorise !

    #34440
    Avatar
    Arousal
    Participant

    Bienvenue au club @filou ! Ton exemple est un espoir pour ceux qui, devant leur quête infructueuse du plaisir prostatique, auraient tendance à se décourager !
    Profite bien de cette nouvelle adolescence ! C’est comme découvrir et explorer la sexualité pour la première fois.

    #34464
    filou
    filou
    Participant

    Tu as bien raison Arousal, je suis l’exemple à suivre pour ceux qui se désespèrent de ne pas progresser. La patience paye et lorsque les résultats sont là la récompense est au niveau de la frustration, énorme. Pour moi l’orgasme éjaculatoire n’est.; rien en comparaison du plaisir que je ressent maintenant. La jouissance est particulière, merveilleuse, diffuse par moments, forte parfois, euphorisante toujours et apaisante. Pendant mes séances, quand le plaisir vient je remercie mon corps du plaisir qu’il me donne et je souris. Le lendemain je suis sur un petit nuage. Je regrette tant de ne pas avoir connu ce massage prostatique dans ma jeunesse; que de temps et de plaisir perdu. Je compte bien me rattrape maintenant…

    #34465
    Avatar
    LOULOU
    Participant

    Merci de votre témoignage filou
    et merci à tous les participants de ce fil.
    En lisant les quatres pages de ce sujet… je suis plein d’espoir.

    #34471
    Avatar
    Arousal
    Participant

    @filou : ah oui ! incroyable que l’orgasme prostatique ne soit pas plus connu, c’est tellement autre chose !
    tu écris :

    Je regrette tant de ne pas avoir connu ce massage prostatique dans ma jeunesse; que de temps et de plaisir perdu.

    C’est ce que je me dis aussi, d’autant plus que par le passé j’avais plus de temps libre que maintenant…
    Mais d’un autre côté ce n’est pas plus mal, je ne sais pas si ça n’aurait pas eu tendance à me prendre tout mon temps libre, au détriment des études, de la vie sociale. C’est quand même difficile de dire non à l’appel d’une séance… et de mettre fin à une séance… (syndrome du « encore un petit dernier »)

    #34472
    filou
    filou
    Participant

    Arousal, je pense qu’à partir du moment où tu sais que le plaisir est à ta portée à tout instant, il n’est pas compliqué de mener une vie sociale par ailleurs. Rien que de penser à ma prochaine séance j’ai des frémissements jouissifs dans l’anus et le rectum. Je n’en reviens toujours pas du bon de géant que j’ai fait ces derniers temps, j’en tremble d’excitation.

    #34475
    bzo
    bzo
    Participant

    Rien que de penser à ma prochaine séance j’ai des frémissements jouissifs dans l’anus et le rectum. Je n’en reviens toujours pas du bon de géant que j’ai fait ces derniers temps, j’en tremble d’excitation.

    hé hé, il est sur le bon chemin, le vieux @filou

    bravo, très cher, cela fait vraiment plaisir de te lire,
    je peux tellement imaginer les moments de découverte que tu vis

    maintenant attache-toi à ton siège car j’ai une nouvelle à t’annoncer:
    ce n’est que le début, tu n’as encore rien vu,
    tu n’as encore goûté qu’à une fraction des sensations dont tu es capable,
    tu n’as vécu qu’une infime portion de l’intensité et de la richesse
    du potentiel de jouissance que tu portes en toi

    voilà, tu peux détacher ta ceinture et courir jusqu’à ton lit,
    que la fête commence,
    the sky is the limit

    #34481
    filou
    filou
    Participant

    Bzo tu me mets l’eau à la bouche, j’en tremble de désir et en même temps cela me fait un peu peur; c’est le comble non!

    #34482
    bzo
    bzo
    Participant

    en même temps cela me fait un peu peur; c’est le comble non!

    cela peut peut-être inquiéter, donner le vertige sûrement

    cela a un côté miraculeux tout ça,
    c’est sans limites, tu peux obtenir des sensations toujours de meilleur qualité,
    toujours plus de richesses, de nuances

    cela s’obtient , comme je l’ai déjà écrit,
    d’une part en enrichissant et en peaufinant sa technique,
    d’autre part et surtout,
    en parvenant à se lâcher de plus en plus,
    en parvenant à faire monter de plus en plus ces énergies délicieuses que nous avons en nous

    le peaufinage de la technique a peut-être ses limites quelque part
    mais les sources d’énergie en nous, aucune,
    d’où le fait que notre pratique n’a aucune limites,
    que derrière un sommet, il y en a encore un autre, puis un autre, puis un autre, etc

    c’est donc véritablement à un trésor intarissable
    et dont l’exploration n’est jamais achevée,
    auquel nous avons affaire

    déguste, fais-toi plaisir autant que tu veux, autant que tu peux,
    n’ai pas peur d’aller jusqu’à l’épuisement si tu en as envie, ,si le désir est là
    on est tellement bien après quand le corps est repu, quand le corps est rassasié,
    on semble dans le lit, léger, léger, léger,
    tellement bien dans sa tête, tellement de plaisir a passé dans les tuyaux,
    on sort de moments enchantés,
    on est apaisé, heureux tout simplement de vivre

    et sois bien à l’écoute de ton corps, c’est vraiment un des points le plus important,
    il faut savoir se remettre en question si nécessaire,
    la suspicion d’une routine se mettant en place, doit être un signal d’alerte,
    il faut garder la sensation que cela se renouvelle sans cesse, jour après jour,
    que cela semble sans cesse nouveau,
    que tu n’as jamais vécu d’aussi beaux moments,
    que c’était encore mieux qu’hier,
    que tu sembles toujours avoir un enthousiasme d’adolescent face à tout cela,
    que tu éprouves que de l’émerveillement face à ce que tu parviens à tirer à présent de ce corps

    c’est le meilleur état d’esprit,
    c’est le mien en tout cas
    et je suis parvenu à le garder malgré que je pratique au moins une heure par jour,
    depuis plusieurs années maintenant

    c’est l’état d’esprit qui semble être le tien aussi pour l’instant,
    prends soin de le garder,
    éclate-toi mais n’oublie pas de toujours essayer de progresser,
    quand tu arriveras à une bonne maîtrise,
    privilégie la qualité des sensations, leur richesse, leurs nuances,
    c’est cela le véritable progrès à partir d’un certain moment

    #34502
    Avatar
    Arousal
    Participant

    @filou
    Comme d’autres tu évoques le rôle qu’a joué la stimulation de tes tétons dans ton cheminement. Personnellement je ne m’étais jamais trop intéressé à cette partie de mon anatomie. Mais il est vrai que le jour où j’ai eu un super-O à couper le souffle au sens propre, j’avais bizarrement ressenti comme des décharges électriques de plaisir à ce niveau.
    Eh bien hier soir en me couchant, je me suis dit tiens, essayons avec un peu de lubrifiant.
    Mais oui ! C’est effectivement super-érogène comme zone ! Très agréable, et en effet ça semble plus ou moins connecté à la prostate, à un moment j’ai ressenti un bien-être généralisé comme certains le décrivent lors de l’orgasme prostatique.
    Bon c’est quand même moins intense, mais c’est quand même très agréable dans le genre plaisir prolongé.
    Il y a deux ans je découvrais une deuxième zone érogène, maintenant une troisième ! 🙂

    #34506
    filou
    filou
    Participant

    Arousal
    Moi non plus je ne m’étais jamais attardé sur mes tétons avant que Nydor évoque le sujet. Je lui en suis reconnaissant. Maintenant je les stimule tous les jours, matin et soir, et ma prostate répond à chaque fois en m’envoyant de délicieuses ondes de plaisir même si comme tu le dis elles sont plus légères que lors du massage de la prostate. Actuellement une petite baisse de forme physique m’empêche de pratiquer avec le masseur mais je prends plaisir avec es tétons. Profite bien toi aussi; il n’y a pas de mal à se faire du bien!

    #34537
    filou
    filou
    Participant

    reprise hier soir de mes séances avec l’Hélix et nouvelle soirée de plaisirs. Ah que c’est bon! l’intensité est la même, pas de progrès de ce côté là mais je patiente car le plus dur pour moi a bien été de déclencher ma prostate. C’est chose faite donc le meilleur m’attends, je suis confiant et je savoure mes séances comme il se doit. J’espère que cela te donne envie, espoir et courage Loulou.; ça vaut vraiment le coup d’y croire et d’insister. Je ferai à nouveau signe quand j’aurai encore progressé dans le niveau de plaisir ressenti et continue à lire tous vos témoignages.

    #34539
    bzo
    bzo
    Participant

    Ah que c’est bon! l’intensité est la même, pas de progrès de ce côté là

    on ne peut pas tous les jours battre des records,
    prendre les séances comme elles viennent
    en essayant toutes fois toujours de progresser et d’expérimenter,
    est la bonne attitude pour moi

    #34540
    Avatar
    LOULOU
    Participant

    Bonsoir
    Mais bien entendu filou. Merci à toi.
    Si cela me donne envie? A ton avis?
    A force de patience, humour, tu as su trouver le bouton du détonateur!
    Et je pense que tout le monde peut y arriver si on prend cela comme un sujet philosophique.
    Qui peut m’aimer plus fort que moi je m’aime? Personne.

    #34570
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    En janvier je résumais dans ce message tes débuts très difficiles en 2014 – 2015, ton décollage en 2016, tes difficultés à prendre de l’altitude entre 2016 et 2018, puis l’expérience régulière du plaisir en 2018 et enfin l’expérience d’un plaisir de plus en plus intense cette année.
    Ton message du 17 juillet marque le début d’une nouvelle étape de ton cheminement comme si tu avais enfin fracassé ton plafond de verre pour vivre ton premier orgasme prostatique le 27 juillet dernier.
    Les messages que tu nous écrits ensuite montrent tous à quel point ton expérience orgasmique t’a transformé.
    Tu nous disais le 31 juillet @filou :

    Le massage de la prostate épanouit, c’est vraiment autre chose, cela m’euphorise !

    Tu complétais le 4 août :

    Pour moi l’orgasme éjaculatoire n’est rien en comparaison du plaisir que je ressens maintenant. La jouissance est particulière, merveilleuse, diffuse par moments, forte parfois, euphorisante toujours et apaisante. Pendant mes séances, quand le plaisir vient je remercie mon corps du plaisir qu’il me donne et je souris. Le lendemain je suis sur un petit nuage.

    Et tu ajoutais le 5 août :

    Rien que de penser à ma prochaine séance j’ai des frémissements jouissifs dans l’anus et le rectum. Je n’en reviens toujours pas du bon de géant que j’ai fait ces derniers temps, j’en tremble d’excitation.

    Enfin tu répondais le 6 août, à l’invitation de @bzo

    Bzo tu me mets l’eau à la bouche, j’en tremble de désir et en même temps cela me fait un peu peur; c’est le comble non!

    A mon humble opinion la seule peur que tu puisses légitimement avoir désormais c’est celle de réveiller ta femme pendant son sommeil.

    Tu n’es qu’au début de ta transformation sensuelle et tu es déjà un homme nouveau. C’est ce que nous disent tous les extraits de tes messages que je cite ci-dessus. L’énorme différence entre maintenant et « avant » c’est que tu as envie de jouir, en toute simplicité, au lieu d’avoir envie de vivre un fantasme. Tu as abandonné la quête idéalisée d’un fantasme pour retrouver la complicité de ton corps et découvrir session après session ce qu’il peut te donner. Tu es redevenu un adolescent qui découvre le plaisir charnel sans se poser de question. Tu te posais des questions, aujourd’hui tu vis des réponses.

    Bon cheminement @filou.

    #34591
    filou
    filou
    Participant

    Oui Andraneros, ma peur est bien de ne plus me contrôler et de réveiller mon épouse, même si elle sait que je pratique le massage prostatique sans montrer quelque intérêt à cela. J’essaie de gérer au mieux….

    #35186
    filou
    filou
    Participant

    La séance avec hélix hier soir n’était pas la meilleure au niveau de l’intensité du plaisir mais bien agréable tout de même. la présence du masseur est déjà source de plaisir…
    Il y a quelques minutes, donc longtemps après ma séance, après avoir uriné, j’ai à nouveau eu un écoulement agréable de précum, en quantité que je n’avais jamais connu jusqu’à présent. Et pendant tout le temps de l’écoulement je ressentais un mini orgasme éjaculatoire.
    Je me demande toujours pourquoi ce phénomène se produit si loin de ma séance et non pas pendant.
    Les séances sans masseur se déroulent toujours de la même manière. Je stimule mes tétons et en quelques minutes ma prostate se met à l’unisson et c’est parti pour au moins trente minutes de plaisir. Tous les soirs m’apportent ma dose de plaisir. Vivement ce soir!!!
    Bon plaisir à tous

    #35188
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bonsoir @filou.
    Ça me fait vraiment plaisir de lire que tu es définitivement devenu capable de faire chanter ta prostate, avec ta propre voix, chaque fois que tu en as envie et pour ta plus grande satisfaction.

    Il est normal que toutes tes sessions ne soient pas plus intenses que les précédentes. Notre cheminement nous fait vivre des périodes où nous avons l’impression d’atteindre des sommets de plus en plus élevés à chaque session, et d’autres où nous nous trouvons en terrain connu, sans élément nouveau, ce qui ne doit pas nous faire oublier que cette forme de  » routine  » nous permet de vivre des moments de jouissance bien plus intenses, bien plus longs et bien plus nombreux que ce que nous vivions avant de cheminer.

    Je n’ai toujours pas trouvé d’explication pour ton écoulement séminal décalé. Telles que nous décris tes expériences, ce n’est pas un problème.

    Bon cheminement @filou.

    #35194
    bzo
    bzo
    Participant

    y a quelques minutes, donc longtemps après ma séance, après avoir uriné, j’ai à nouveau eu un écoulement agréable de précum, en quantité que je n’avais jamais connu jusqu’à présent. Et pendant tout le temps de l’écoulement je ressentais un mini orgasme éjaculatoire.

    cela me fait penser à mes petites séances de « golden shower » que je m’organise de temps à autre en fin de séance,
    tout le long des moments où l’urine sortait, j’avais la sensation d’éjaculer, j’éprouvais le même plaisir,
    personnellement j’attribue cela au fait qu’après une belle séance,
    tout la zone du bas-ventre, est ultra-sensible, en état de sur-excitation,
    dès lors les tensions que j’exerce pour faire monter l’urine et puis celle-ci s’échappant après être passée par des zones
    où il y a quelques minutes il y avait des flots de plaisir qui y passaient,
    la réponse était encore sur-puissante et jouissive

    je ne suis étonné de rien, je sais à quel point ce corps est capable de magie et d’inattendu,
    le corps est un ensemble relié, quand tu commences à y faire circuler des sensations venues d’ailleurs,
    il faut s’attendre à toutes sortes de surprises parfois plus tard,
    en des endroits pas sollicités durant la séance éventuellement,
    ta chair échauffée, surchauffée, peut encore avoir quelques réactions sur le tard
    auxquelles tu n’es pas encore habitué

    sinon pour le precum, après de puissantes séances,
    il m’arrive aussi d’avoir des écoulements encore longtemps après

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 89)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.