9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Articles
  • #26911
    AvatarJeff
    Participant

    Bonjour à tous ; je relis vos témoignages très intéressants.
    En fin de compte, pourriez-vous résumer simplement comment vous jouez simultanément des contactions du périnée et des sphincters pour
    connaitre des montées en puissance décisives ? Et quid des contractions rectales ?
    Merci mille fois par avance !
    Jeff
    NB Le format du site a changé et j’ai beaucoup de mal à lire les messages intégralement car la largeur des textes dépasse mon écran.
    Est-ce normal ?

    #26915
    AvatarMonplaisir14000
    Participant

    Bonsoir Jeff,

    j’essaie cette fois de faire court pour répondre à ta question :

    Pourriez-vous résumer simplement comment vous jouez simultanément des contractions du périnée et des sphincters pour connaitre des montées en puissance décisives ?

    Je ne suis que depuis hier ici, et comme le « sans aide extérieure » m’a interpellé et que j’étais sceptique notamment sur cette notion différenciée d’anal et périnéal, j’ai commencé à essayé simplement assis ou dans mon lit.
    L’ajout des respirations facilite les choses. J’ai donc commencé à inspirer puis bloquer quelques secondes en contractant d’abord la région anale (sphincter) 1-2 secondes puis en essayant de faire remonter cette contraction vers le périnée, j’imagine et ressens comme une petite balle qui roule vers le haut puis en fin de contraction je lâche la balle qui disparait en même temps que j’expire… Si je recommence et que j’enchaine, cela fait comme un roulement, un tapis roulant et une forme de plaisir ou plutôt une agréable sensation commence à arriver. Je me suis surpris au bout de quelques minutes à commencer à « ronronner » ou gémir d’envie de plus… Pour l’instant pas plus, mais c’était le premier essai. J’oubliais : bien sûr c’était sans objet à l’intérieur 😉
    Au point, j’ai essayer de faire tourner le tapis roulant dans l’autre sens, mais je n’ai pas réussi…
    Voilà, j’espère que ça répond un peu à ta question. Aux autres « frères de sensualité » de compléter ou de corriger ce que je viens de te dire.

    #26916
    Avatarnydor01
    Participant

    Bonsoir Jeff,

    La description donnée par Monplaisir14000 correspond exactement à la méthode que j’ai utilisée pour éveiller la zone située sur la face interne du rectum. L’image de la balle est très juste. Au début, comme je n’arrivais pas bien à distinguer les muscles de cette zone, j’ai instinctivement commencé à contracter l’anus, puis à l’aide de la respiration profonde à faire remonter cette contraction vers la prostate, méthode qui m’a permis de ressentir progressivement sa présence, et ses contours, identiques à ceux d’une petite « balle ». Le mouvement donne la sensation de faire rouler l’organe. À présent, j’identifie très bien le périnée et les muscles du rectum, les contractions de l’anus me servent surtout à éveiller la zone des sphincters, mais par la suite, je joue essentiellement avec le périnée et le rectum, je parviens à faire faire bouger cette zone d’avant en arrière, davantage avec un mouvement de roulement que par contractions, un « tapis roulant », mais dans les deux sens. Ce mouvement agit en profondeur sur la prostate ou sur la zone périprostatique si l’on préfère. Les sensations se propagent d’ailleurs vers l’avant, sous le scrotum.
    Pour moi aujourd’hui, l’identification du périnée et la faculté de le mettre en mouvement est primordial dans l’accès au plaisir prostatique.

    #26918
    AvatarMonplaisir14000
    Participant

    @nydor01

    Géniale comme description aussi… j’ai hâte de faire fonctionner le tapis roulant dans les 2 sens…
    Je te remercie d’ailleurs car je crois que c’est toi que j’ai lu hier ou avant hier et qui m’a mis sur la piste 😉

    #26934
    AvatarJeff
    Participant

    Merci infiniment pour vos réponses. Vous m’ouvrez tous des perspectives passionnantes. Mais cela ne me parait pas si simple
    que vous dites à mettre en oeuvre. Je dois avoir du mal à tout maîtriser en moi. Je vais tenter très prochainement, en tout cas.
    A bientôt. Jeff

    #26947
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Je veux dire à nos amis, débutants ou plus expérimentés, qui ne parviennent pas à contracter séparément les muscles des sphincters et ceux du périnée que j’ai connu la même difficulté. Je ne parvenais pas à contracter séparément les différents groupes musculaires qui composent le plancher pelvien. La détente, le relâchement musculaire, le contrôle de contractions fines et très localisées m’ont demandé et me demandent toujours de gros efforts d’apprentissage, quand j’y parviens.

    Ne ressentant dans un premier temps que des contractions qui couvraient toute la zone anus-périnée j’étais bien évidemment incapable de faire des contractions différenciées. La situation s’est débloquée à partir du moment où dans l’application du laisser faire, qui me permettait de me concentrer sur la relaxation, j’ai pu percevoir, à l’occasion des toutes premières micro-contractions involontaires induites par la présence du masseur, des effets de pulsation distincts au niveau de l’anus et de la base du pénis.

    En me concentrant sur ces sensations j’ai amélioré la perception anatomique de leur origine. Dans un premier temps j’ai simplement accompagné ces pulsations par des contractions volontaires les plus légères possibles en m’efforçant de les placer au même endroit que ce que je percevais. Peu à peu l’association est devenue plus naturelle et j’ai pu faire ces contractions très localisées avec plus d’intensité.

    Pour ceux qui ne parviennent pas à dissocier ces contractions rien n’est perdu. Vous devez faire preuve de patience et maîtriser la phase de relaxation et d’écoute de vos sensations infimes, marques pour les plus nombreux d’entre nous du début du processus qui conduit à l’orgasme prostatique. C’est ce qui vous permettra d’appliquer les méthodes de contractions expliquées ci-dessus.

    Bon cheminement @jeff et tous ceux qui se posent la même question. .

    #27005
    AvatarJeff
    Participant

    Merci beaucoup ! Vos explications à tous sont les bienvenues car je traverse une passe de fatigue qui se répercute sur mes sessions
    (moins gratifiantes). Pour revenir à nos moutons, j’ai l’impression que les contractions des muscles du périnée permettent au moteur de ronronner,
    et que celles des sphincters permettent donnent des coups d’accélérateur. Connaissez-vous cela ? Ceci précède la montée en puissance qui intervient ensuite, et avec très peu
    de contactions passé un certain stade. Mais que sont les muscles qui tapissent la paroi du rectum, ou plutôt comment les contracter ? J’ai du mal à visionner
    intérieurement le processus que décrit Monplaisir14000 un peu plus haut. Existe-t-il une vidéo qui permette de donner un aperçu de tout cela ?
    A bientôt ! Jeff

    #27024
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Existe-t-il une vidéo qui permette de donner un aperçu de tout cela ?

    Bonjour @jeff. Ça me paraît difficile de montrer en vidéo une activité musculaire interne (sauf dans le cas d’une endoscopie). Tout ce qu’une vidéo pourra montrer sera un gars plus ou moins agité, plus ou moins calme. Dans le cas d’une vidéo « honnête », vous verrez les effets du plaisir déclenché par le jeu de contractions internes, mais en aucun cas les contractions elle-mêmes ; au mieux vous aurez un commentaire synchronisé qui vous expliquera ce que vous ne verrez pas.

    Pour revenir à nos moutons, j’ai l’impression que les contractions des muscles du périnée permettent au moteur de ronronner, et que celles des sphincters permettent donnent des coups d’accélérateur.

    J’aime beaucoup votre image. Bon cheminement @jeff.

    #27032
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour Jeff,

    Je suis assez d’accord avec Andraneros, hors mis dans le cadre d’une IRM ou d’un Scanner, je ne vois pas comment une vidéo pourrait montrer cela, et je ne suis pas certain que ce soit didactique.
    La pratique, la pratique et la pratique….

    Bon cheminement Jeff.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.