20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 139)
  • Auteur
    Articles
  • #32533
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Vraiment, à tous merci encore de votre appréciation, de votre soutien et de vos conseils!

    @pcommep
    J’ai essayé vite fait de penser de la sorte mais ca n’a pas donné grand chose. Je retenterai. Après tout, les tétons, ca a mis du temps à reagir.

    @epicture
    je veux bien être esclave, mais seulement quand je le décide lol. Depuis cette nouvelle fusion du corps et de l’esprit, mon corps me donne un peu trop d’ordres 😉 Il faudra que je reprennes les rennes..
    Un peu plus tard … 😉

    @andraneros
    je partage ton opinion, mais marié avec des gosses et un boulot avoir un temps rien qu’à soi releve du challenge. Mais de temps en temps ca arrive le temps de quelques heures. En tout cas, je compte bien mettre la prochaine dispo à profit ^^

    #32542
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    J’en suis bien conscient @lighteningbolto. C’est la principale raison pour en faire une priorité (je pprécise bien dans la catégorie « loisirs ») sans quoi tes sessions seront systématiquement repoussées. Ce serait certainement pour de très bonnes raisons, mais ce serait bien dommage.

    En relisant tes messages j’ai l’impression que tu es encore dans une pratique clandestine. Tu n’a pas eu l’occasion de nous dire que tu avais parlé à ta femme de ta nouvelle aptitude à jouir avec et sans masseur. Il me paraît important que tu abordes maintenant ce sujet avec elle pour deux raisons :
    – 1) La transformation de ta sensualité, de ta réceptivité aux stimulations sexuelles est telle qu’elle va très bien sentir que tu n’es plus le même. Cette situation peut légitimement créer un grand sentiment d’insécurité chez elle. Elle vivrait ce changement dans de meilleures conditions si elle en connaissait les raisons.
    – 2) En partageant ton expérience avec elle tu lui permets de t’aider à « organiser » ton apprentissage, à bénéficier sans aucun regret de temps personnel que tu lui rendras selon ses désirs au profit de l’équilibre de votre relation.

    En outre il n’est pas impossible que ton évolution lui donne des idées, fasse naître des envies, libère sa parole pour exprimer plus facilement ses fantasmes.

    Bon cheminement @lighteningbolto.

    #32546
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    @andraneros effectivement je n’en ais pas encore parlé mais c’est prévu. Je pense que ca se fera courant du mois.
    J’apprehende un peu. Il y a quelques années, elle a plaisanté affirmant qu’elle explorerait cette zone, car le periné a toujours été érogène chez moi. Ce qui, à l’époque m’avait rebuté, car pour moi c’était une porte de sortie et non d’entrée. Je n’avais moi meme jamais touché à cette zone… Elle a retorqué qu’elle plaisantait. Cette discussion s’est fait sur un ton global de rigolade, sans négativité, mais les choses étaient convenues.
    Courant décembre, elle est tombé par hasard sur des sextoys sur le net et certains dédiés aux hommes, dont des masseurs prostatiques. J’en ai profité pour « tater le terrain » en parlant que j’avais entendu parler d’orgasme prostatique. Elle a répondu qu’elle n’immagine pas sérieusement explorer cela chez moi, qu’elle aurait du mal à me voir comme son homme encore. La douche froide…
    C’est une fille géniale et intelligente. Mais elle peut facilement se laisser dompter par ses emotions. Aussi, je réfléchi à la meilleure approche. De toutes facon, je ne souhaite pas à l’état actuel qu’elle participe à cela, mais juste qu’elle sache ce qui se passe par soucis d’honneté, et prenne conscience par exemple que mon periné et mes tétons ont gagnés en sensibilité, et que ca peut être un atout en foreplay par exemple ou qu’apres un orgames protatique je vais bruler de desir pour elle…

    #32570
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu nous dis :

    C’est une fille géniale et intelligente. Mais elle peut facilement se laisser dompter par ses emotions.

    La bonne présentation de ton évolution demande donc de dépassionner autant que possible le sujet.
    A- Deux obstacles à surmonter :
    1) « pour moi c’était une porte de sortie et non d’entrée. Je n’avais moi même jamais touché à cette zone… » ou l’INTERDIT
    C’est bien par ce canal que nous évacuons une partie de nos déchets. Que se passe-t-il pour d’autres organes ? C’est par l’urètre que nous évacuons notre urine. Il se trouve que chez les hommes c’est aussi par l’urètre que transite le sperme en association avec un plaisir extrêmement puissant. Notre sperme est-il sale pour autant ? La bouche est une zone hautement érotique pour tous les amants, hommes et femmes. C’est pourtant par la bouche que, sous l’effet d’un réflexe défensif nous vomissons pour éliminer de notre estomac une nourriture considérée comme néfaste par notre organisme.

    La « saleté » de notre canal rectal est une réalité puisque nos selles sont constituées en très grande partie de germes potentiellement infectieux ( voir l’article d’Adam à ce sujet) Mais une nourriture régulière, équilibrée et riche en fruits et légumes associée à un rythme de vie régulier rend nos selles régulières, bien formées et donc faciles à gérer. Je faisais des lavements fréquents au début de mon cheminement, je n’en fais plus que très rarement. Je n’ai jamais de problèmes. Mon anus et mon rectum sont devenus des zones érogènes presque banales.

    2) « elle aurait du mal à me voir comme son homme encore. » ou l’HOMOSEXUALITE
    La pénétration de l’homme, en opposition à « par » l’homme, est associée à l’homosexualité, comportement sexuel que la morale de notre société condamne encore sous le poids des interdictions imposées par l’église. Cette morale ment en présentant cette forme de stimulation sexuelle comme le symbole de la non-virilité.

    Les pratiques très anciennes en provenance de traditions orientales échappent à cet interdit et mettent en valeur le massage de la prostate à la fois pour la santé et pour le plaisir. L’interdit culturel présent chez nous n’est pas universel. Ces pratiques savent tirer avantage d’une des zones les mieux innervées de notre corps pour nous conduire à des sommets de jouissance.

    B – Quatre bons arguments qui défendent cette pratique :
    1) La santé d’une des glandes essentielles de l’homme
    L’Aneros a été initialement créé et distribué par une société de soins alternatifs contre les hémorroïdes et les hypertrophies bénignes de la prostate, la société High Island Health qui reprend sous une forme moderne, adaptée à notre style de vie des pratiques ancestrales asiatiques.

    Les premiers patients ont rapporté à la société des effets secondaires éventuellement explosifs (tu en sais quelque chose !). La distribution a visé ce marché nouveau avec une commercialisation séparée sous la marque Aneros. Il est clair que ce produit ne concerne en rien les effets obtenus par dilation de l’anus. Il s’agit exclusivement d’une forme de massage qui est d’aurtant plus efficace qu’il est doux.

    2) L’élargissement de ton potentiel sensuel
    Ces massages contribuent à développer ta sensualité en te conduisant à découvrir d’autres formes de plaisir orgasmique qui s’étendent à tout le corps. D’une part tu vis des orgasmes de plus en plus puissants (d’autres peuvent aller jusqu’à expérimenter des états de conscience modifiés). D’autre part tu es devenu multi-orgasmique en apprenant à répéter ces orgasmes à volonté. Enfin tu parviens à jouir sous la stimulation d’autres zones de ton corps au point de devenir capable de déclencher tes orgasmes sous la seule force de ton esprit.

    3) Le développement de tes capacités à vivre mieux
    L’apprentissage de la détente musculaire, de la relaxation de l’esprit, du lâcher-prise est une discipline en soi comparable à l’apprentissage de la méditation. Nul ne nie les bienfaits de la méditation même si elle n’est pas au coeur de notre mode de vie.

    4) Le développement de tes qualités d’amant
    Le contrôle de tes aptitudes orgasmiques et ta capacité à multiplier tes orgasmes contribueront à augmenter l’excitation de ta femme et, si tu sais les mettre à son service, à lui permettre de découvrir elle aussi de nouveaux niveaux de plaisir.

    C – Une condition indispensable
    Ta femme va découvrir que tu es devenu un homme nouveau. Ce changement brutal auquel elle ne participe pas encore peut faire naître une réaction difficile à contrôler
    • parce qu’elle peut avoir peur de perdre son ami, son amant, le père de ses enfants, remplacé par un être qu’elle aura l’impression de ne pas connaître,
    • parce qu’elle aura peur de voir son monde s’effondrer en constatant que des barrières sont brisées,
    • parce qu’elle aura l’impression d’être trahie en constatant ce que tu fais à son insu et qu’elle étendra ce sentiment de trahison à toute votre vie passée,
    • parce qu’elle aura l’impression que tu l’abandonneras pour chercher une ou un partenaire à la hauteur de tes nouvelles aptitudes,
    Tu dois donc tout faire pour qu’elle n’aie aucune peur d’être sacrifiée sur l’autel de ta sensualité. Tu dois donc lui prouver quotidiennement que tu l’aimes, que tu aimes ta famille et que ta transformation ne fait que renforcer ce sentiment. Tu dois faire en sorte que sa confiance en toi soit si forte qu’elle se sente protégée quelles que soient les circonstances.

    A toi maintenant de préparer vos futurs échanges sur ce sujet, de choisir le moment, la forme, le contenu de ce que tu lui diras (tout d’un coup ou peu à peu, en partant de tes jouets ou en partant de tes sensations, en lui montrant pendant vos ébats que tu peux avoir plusieurs orgasmes pour qu’elle te demande comment tu fais…).

    D – Une question préalable
    Ta femme est-elle à l’aise avec son propre plaisir ? Utilise-t-elle des jouets pour sa satisfaction, seule ou pendant vos ébats ? Lui arrive-t-il de parler de son plaisir avec toi ?

    Nous sommes là pour t’aider à réfléchir. Si elle accepte de lire nos échanges nous sommes aussi là pour répondre à ses questions. Bon cheminement @ligheningbolto.

    #32576
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Merci @Andraneros pour ton aide à faire accepter la chose. Tes arguments sont très interressant.
    Je reste pur héterosexuel malgré ces découvertes et je pense qu’elle se rendra compte passé la surprise que cette aspect n’a pas changé.
    L’interdit, il est vrai que quand on y pense, pouruoi cette endroit serait interdit aux hommes hétéro? C’est un endroit du corps aussi bien que le sexe, erotisé depuis des millénaires. Il peut tre sale certes mais tout comme le sexe, les aisellles, une bouche… Un peu d’hygiène règle le problème.
    L’aspect santé est un plus indéniable. Que ce soit prostatique ou meditatif.
    L’erotisation du corps et le developpement de la sensibilité est forcément un plus dans une relation à 2, je te rejoins complètement.
    Sinon pour répondre à ta question, elle a eu un passé très tradtionnaliste mais progressivement au fil du temps se libère. Toujours sur mes iniatives, mais notre complicité fait qu’elle fait toujours au bout d’un moment l’effort d’essayer. Parfois elle aime, parfois moins.

    Sinon autre sujet qui me preoccupe depuis avant hier. Ca y est mon soleil boude. C’est arrivé suite à une session ou j’ai reussi peniblement à avlir 2 petit orgasme, plutot faible. C’etait meme assez desagreable pendant et après, le sentiment que l’helix y allait trop fort. Pourtant aucun pb de lubrification…
    Et depuis rien. Meme plus en A-less ou portant le developpement était exponenciel

    #32578
    bzobzo
    Participant

    inon autre sujet qui me preoccupe depuis avant hier. Ca y est mon soleil boude. C’est arrivé suite à une session ou j’ai reussi peniblement à avlir 2 petit orgasme, plutot faible. C’etait meme assez desagreable pendant et après, le sentiment que l’helix y allait trop fort. Pourtant aucun pb de lubrification…
    Et depuis rien. Meme plus en A-less ou portant le developpement était exponenciel

    ne t’en fais pas, cela arrive à tout le monde au stade où tu en es

    le doute s’introduit, tu ne doit pas le laisser saper tes capacités,
    un jour tu le vaincras d’une pichenette en riant de ses tentatives de s’introduire en toi
    et de te gâcher ta séance

    quand le plaisir ne vient pas
    mais que tu as quand même envie, fais comme si de rien n’était,
    continue ta séance comme si de rien n’était,
    le plaisir va revenir si tu es suffisamment patient

    ta volonté animale, la volonté de ton corps,
    tu dois encore apprendre à la laisser prendre les rennes
    et à ne pas se laisser abattre pour tous les mauvais tours
    que ton moi pensant peut te jouer
    car le doute qui s’introduit, ce sont des idées sournoises qui rampent en catimini
    et minent ta concentration, minent ton élan
    mais il y a une volonté animale en toi,
    ton corps qui veut prendre le contrôle,
    ton corps qui veut ce plaisir que tu as mis à sa portée

    cette volonté en toi peut briser ce doute comme d’un coup de marteau sur du verre,
    apprends à ne pas te laisser faire,
    apprends à laisser parler cette volonté qui ne désire que la communion dans l’instant,
    qui désire l’ivresse de la chair libérée de toutes les contraintes
    cela viendra,
    patience

    #32590
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Pour commencer, désolé pour l’orthographe, je redige souvent depuis un smartphone et ca vaut pas un clavier 😉

    Ensuite merci @bzo ! Ton message m’a rassuré et fait comprendre que mon inquiétude générait des perturbations mentales, ce qui ajouté à de la frustrations, finissait par saper mes sensations en A-less!
    Encore une fois « ne rien attendre ». J’ai peché par excès de confiance, grisé par ces nouvelles capacités et je pense que je pensais maitriser mon corps. Hors je me rends compte que c’est faux. Je ne maitrise rien. Le corps et l’esprit doivent etre en partenariats et non dans une relation dominant dominé. Ce n’est pas un outil. C’est une extention de moi-meme. Je suis lui et il est moi. Seule cette fusion permet le déclenchement orgasmique. Et je dois lui laisser les rennes et lui faire confiance car après tout, c’est moi même 😉
    Après tests, la lesson a portée ces fruits et le soleil s’est remis à briller!!! 🙂
    J’ai aussi compris que les sessions A-less et masseur ne fonctionnent pas du tout de la même manière. Si j’applique ce que je fais en A-less avec l’aneros, ca ne marche pas, et vive versa.
    Encore 2 lessons qu’il me fallait apprendre en tombant au sol. Mais on se relève à chaque fois un peu plus fort!
    Je crois finalement que mon cheminement est loin d’être fini…. 😉

    #32591
    bzobzo
    Participant

    J’ai aussi compris que les sessions A-less et masseur ne fonctionnent pas du tout de la même manière. Si j’applique ce que je fais en A-less avec l’aneros, ca ne marche pas, et vive versa.

    cependant il y a beaucoup de similitudes et beaucoup de choses apprises d’un côté,
    peuvent servir de l’autre

    J’ai peché par excès de confiance, grisé par ces nouvelles capacités et je pense que je pensais maitriser mon corps.

    classique, tu n’échapperas à aucune des embûches, aucun des obstacles du parcours
    et c’est normal, cela fait partie de l’évolution

    Le corps et l’esprit doivent etre en partenariats et non dans une relation dominant dominé. Ce n’est pas un outil. C’est une extention de moi-meme. Je suis lui et il est moi. Seule cette fusion permet le déclenchement orgasmique.

    oui, c’est une curieuse alchimie, il faut laisser un moi animal mener la séance,
    l’esprit est en veilleuse mais peut intervenir à tout moment,
    donner un coup de volant, obliger à ralentir, etc

    c’est une intime collaboration, en tout cas, moi c’est comme cela que je le vis

    c’est étonnant à vivre
    parce que la plupart du temps, ce que j’appelle mon moi pensant, est en veilleuse
    et j’ai vraiment l’impression que mon centre de réflexion, mon centre de décision,
    sont plus bas dans mon corps, ont quitté ma tête
    mais par moment, hop cela remonte soudainement, je suis de retour dans ma tête, je réfléchis un coup,
    parfois sur des choses tout à fait banales, « qu’est-ce que je vais manger ce soir? »,
    cela dure quelques instants puis je remets mon cerveau en veilleuse,
    ai l’impression de redescendre et la séance tourne à nouveau à 100%alors que pendant les quelques instants où j’étais retourné dans ma tête,
    je tournais à vide, j’étais coupé de mes sensations, je ne les vivais plus dans ma chair

    #32600
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu nous disais il y a 3 jours @lighteningbolto :

    Ça y est mon soleil boude. C’est arivé suite à une session ou j’ai réussi péniblement à avoir 2 petits orgasmes, (… ) Et depuis rien. Même plus en A-less ou pourtant le développement était exponentiel

    Ainsi va la vie. Tu as été capable de vivre une expérience extraordinaire en très peu de temps mais tes réflexes n’étaient pas encore profondément enracinés. A la lecture des forums spécialisés, le nôtre et les autres, tu peux constater que des situations comparables sont régulièrement mentionnées. Tu peux constater aussi que ces « pertes de performances » sont presque toujours effacées et mieux par de nouvelles expériences plus intenses que les précédentes.


    @bzo
    est de très bon conseil.

    Après tests, la leçon a porté ses fruits et le soleil s’est remis à briller!!!

    Voilà, voilà !

    Je crois finalement que mon cheminement est loin d’être fini….

    J’en suis persuadé. Bon cheminement @lighteningbolto.

    #32613
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Hello à tous!

    Depuis que les choses sont revenus dans le droit chemin, j’ai repris mon cheminement avec entrain.
    Le weekend dernière, j’ai refait une session avec le Maximus, en suivant la philosophie du traité. Elle a été très agréable, avec plusieurs orgasmes dont 1 particulièrement fort. Fort de mes expériences j’ai su retrouvé le chemin du vrai plaisir avec masseur, que j’avais un peu perdu avec la découverte de l’A-less, qui je pensais fonctionnait de la même manière avec masseur. A tord.
    Aujourdhui, j’ai eu l’occasion de faire une expérience A-less qui m’a littéralement bouleversé.
    Après quelques orgasmes « standard » j’ai fait un essai qui a eu un résultat monstrueux. J’ai en effet un masseur automatique pour le dos. Il s’agit de 2 boules tournantes qui chauffent, normalement destiné aux lombaires ou à la nuque… Je suis sur que l’idée vous vient en même temps que j’écris, et vous ne vous trompez pas.
    Je l’ai positionné entre les jambes, une boule tournant sur le périnée et une autre un peu plus bas, et j’ai repris mon protocole A-less. J’ai eu alors plusieurs orgasmes: 1 premier bien fort et agréable. Quelques minutes après un orgasme encore un peu plus puissant, etil y a eu grosse emission de liguide prostatique, genre vraiment beaucoup et d’un coup, rien
    à voir avec ce qu’on connait en pratiquant, je dirais l’équivalent d’une à 2 cuillère à soupe?! Ce n’étais pas du sperme car il était transparent. Après nettoyage, j’ai poursuivi, grisé par ces superbes sensations. La zone était plus sensible que jamais, mon soleil pulsait des ondes électriques et chauffait tous mon bassin. Même sans contracter ou faire d’efforts mentale. Et ca montait, encore, encore…
    Et la… Le 3ème orgasme est venu… Un ouragan qui m’a littéralement balayé, des spasmes et des contractions musculaires plus violentes que jamais, et le plaisir de la zone toujours si intenses, (ce qui baissait en général chez moi, l’esprit lâchant son ressenti sur la zone en phase d’orgasme).
    J’étais littéralement en orbite, toujours bien conscient de ce qui m’arrive (toujours trop de contrôle je suppose) mais l’impression d’être pris dans une tornade de sensations délicieuses et brûlante. Ça a du duré 30 bonnes secondes avant que je ne retombe, le corps épuisé mais dans un état délicieux…
    Je pense avoir vécu mon premier Super O… Mon dieu, que c’était divin…

    #32615
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Quel bonheur de lire ce message @lighteningbolto !
    Je te disais hier :

    Tu peux constater aussi que ces « pertes de performances » sont presque toujours effacées et mieux par de nouvelles expériences plus intenses que les précédentes.

    Tu le vis aujourd’hui. Il semble que tout aille très vite chez toi.
    Cela devrait te conduire à donner la plus grande priorité à une discussion avec ta femme pour lui parler bien sûr de ton expérience, de ce que tu vis jour après jour, mais surtout de la transformation de ta sensualité qui fait de toi
    – un homme hyper sensible à toute stimulation
    – un homme qui vit des orgasmes beaucoup plus puissants que ceux que tu vivais il y a seulement 2 mois
    – un homme qui en état d’excitation est devenu capable de renouveler ses orgasmes à volonté
    – un homme qui peut se retrouver en état je jouissance orgasmique n’importe quand…
    C’est une transformation profonde et plutôt brutale qui peut légitimement lui faire peur si elle n’est pas préparée à la vivre.

    A toi de lui dire que tu es toujours le même avec un « petit plus » que tu veux mettre à son service, à toi de lui montrer encore plus maintenant que précédemment que tu l’aime et que rien ne change. Ce peut être l’occasion d’une nouvelle déclaration d’amour…

    Bon cheminement @lighteningbolto.

    #32620
    SophiAirSophiAir
    Participant

    Ca ne fait que commencer @lighteningbolto ! Bons voyages

    #32621
    AvatarArousal
    Participant

    Ahah bravo @lightningbolto !

    #32630
    bzobzo
    Participant

    c’est une fête merveilleuse, n’est-ce pas, que nous pouvons lever en nous

    et dis-toi bien qu’elle n’a aucune limite, aucune,
    donc tu n’as encore rien vu, en fait,
    c’est de la folie furieuse,
    nous avons des capacités de magicien en nous quelque part
    et la plupart des gens passent à côté de tout cela

    reste bien calme, prends ton temps, déguste,
    c’est en toi, cette caverne d’ali baba, tu l’as découverte,
    elle est à toi, rien à qu’à toi, tout à toi,
    elle ne va pas s’envoler, tu as tout ton temps pour l’explorer,
    tu as tout ton temps pour lever plein de tempêtes délicieuses dans ta chair

    #32690
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Merci les amis ^^
    Pour l’instant je n’ai pas reussi à revivrer ca, par contre mes orgasmes ont évolués. Ils sont un peu plus dur à atteindre mais sont plus puissants.
    Je sens que j’ai encore tant à comprendre sur eux, comment les faire prendre telle ou telle direction, comment lacher completement prise tout en continuant à maintenir cette micro tension qui fait partie des clés qui la provoque? Je sais que tout est en moi, et que c’est cette fusion mental/corps qui fait tous mais tout est si subtil, c’est si surprenant.
    Je comprends mieux quand vous evoquez le coté féminin maintenant, c’est clair qu’on a un pied dans peut-etre ce qui subsiste de notre génétique feminine après que le destin ait choisi de faire de nous des hommes dans le ventre de notre mère.

    #32743
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Une nouvelle semaine orgasmique s’inscrit dans mon calendrier. L’A-less est décidément une magnifique aventure.
    Une nouvelle session cette semaine avec le maximus qui encore une fois m’a procuré des orgasmes magnifiques et sensiblement différent du A-less plutôt typé orgasme contraction, tandis que ceux avec masseurs semble donner une part plus importante aux orgasmes vibratoires.

    #32901
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Hello à tous!
    Quelques news et découvertes:

    Je commence à percevoir les subtilités qui me permette de prendre le chemin de l’orgasme contraction ou de l’orgasme vibratoire/convulsions. Le levier principal est la relaxation. Si je suis allongé ou détendu, j’ai tendance à avoir plutôt des convulsions. Ce qui explique que ca fonctionne mieux avec le masseur, car c’est ce dernier qui fait la plus grande part du travail d’excitation physique, notamment lors de l’orgasme, où le rectum le fait bouger sans volonté de ma part.
    A l’inverse, en A-less je pars souvent sur un orgasme de puissants spasmes de contractions, car dans ce cas, c’est moi qui fait le boulot d’excitation, par des contractions maintenues du sphincter et du périnée, plus la stimulation des tétons. Lors de l’orgasme, je dois continuer à le faire sinon ça finit par s’arrêter relativement rapidement.

    J’ai fait également une nouvelle expérience A-less intéressante qui me donne de forts orgasmes. Elle consiste, en étant assis et habillé, à glisser un court bâton entre ses cuisses, et en allant presque jusqu’à l’anus. Puis le tenir et le relever comme un pilote de chasse tiendrait son manche. Il suffit de le bouger subtilement pour qu’il masse le périnée. Associé à votre pratique A-less habituel, les sensations se maximisent rapidement. Effet le plus intéressant, ne lâcher jamais le manche. Quand l’orgasme arrive, vous allez vibrer et forcément votre bras aussi ce qui provoque un effet vibro sur le bâton qui vous propulse loin dans les nuages!
    Cette méthode permet d’associer l’avantage du A-less (facilité de pratique), et du masseur (orgasme en pleine détente vu que le baton vibre tout seul). Magique 😉

    #33097
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Hello à tous.

    Quelques nouvelles du front.

    La majeur partie de ma pratique est désormais en A-less, mais j’essaie de faire toute de même une séance masseur de temps en temps.
    J’ai définitivement abandonné l’Helix. Il est trop « franc » et le lendemain, je peine même à faire du aneros less, comme si la zone avait été tant bombardée qu’elle fait la grêve.
    Le maximus est lui plus subtil à mon sens et presse moins/glisse plus. Je le préfère vraiment. Les séances avec masseur évolue cependant peu en ce moment même si j’en sors toujours satisfait.

    Sans masseur par contre, je ressens une évolution depuis 2 jours. J’arrive à présent à garder mon esprit sur le fil conducteur en pleine orgasme et ça, ça change beaucoup de choses! En effet, avant je préférais presque la zone de montée orgasmique que l’orgasme lui même car une fois ce dernier arrive, on se retrouve balayé par contraction ou convulsion et plaisirs « globale » qu’il m’étais impossible de garde mon attention de mon pulsar interne, pourtant source de tout. Et même si orgasmer est magnifique, ces 30 secondes le précédant étant finalement encore plus divines à mes yeux. Je ne sais pas si d’autres partages mon opinion? Je me suis souvent demandé si c’était comme ça, ou si il y avait plus à voir.
    Les textes de @bzo me laissait rêver et espérer plus ^^

    Je crois que j’ai ma réponse, en espérant que ce n’est pas un hazard, et même si je ne maitrise encore que les prémisses. Je ne sais pas si c’est le rewiring qui a progressé ou ma capacité à garder l’esprit focalisé qui a augmenté, mais depuis 48h, même en pleine tempête, je vois mon soleil à travers les nuages maintenant. Certes cela demande un effort, certes c’est pas à tout les coups, mais c’est prometteur. Je croise les doigts pour y arriver de mieux en mieux mais cela a permis d’avoir des orgasmes d’une qualité telle que je peux les appeler Super O (que j’estime n’avoir connu qu’une fois auparavant)

    Autre chose à signaler dans mon carnet de découverte:
    -Le premier orgasme est plus dur à optenir, les suivants sont plus simple, du moins en A-less. Avec masseur c’est le contraire ?!
    -Quand les premiers signe de plaisir apparaissent, désormais une douce chaleur irradie mon bas ventre. C’est extrêmement agréable mais je ne vis pas ce plaisir comme sexuel. C’est juste du bonus ^^

    Enfin dernier point, un peu moins joyeux mais vu que j’ai abordé un jour la question ici, j’estime correcte d’en parler… En ce moment mon couple est un peu en pleine tourmente. Ça ne date pas de hier et n’a rien à voir avec notre pratique, je pense qu’il s’agit plutôt d’une étape à traverser « quand on est un vieux couple » et quand de surcroît la vie nous fait passer des épreuves individuelles difficiles. Je connais des hauts et des bas dans ma relation. Lorsque j’ai parlé dans mon topic de mon désir d’informer Madame du sujet, nous étions dans un « haut » et j’avais espoir d’en être sorti. Actuellement, c’est plutôt le contraire. Voila pourquoi je n’ai pas encore aborder les choses avec elle. J’espère qu’on saura traversé cette épreuve et ce jour la, je partagerai cette expérience avec elle. En attendant, je vais rester dans l’ombre et ne pas révéler une information qui pourrait perturber encore plus les choses.

    #33098
    bzobzo
    Participant

    Et même si orgasmer est magnifique, ces 30 secondes le précédant étant finalement encore plus divines à mes yeux. Je ne sais pas si d’autres partages mon opinion? Je me suis souvent demandé si c’était comme ça, ou si il y avait plus à voir.
    Les textes de @bzo me laissait rêver et espérer plus

    ma pratique a tellement changée, tellement d’eau a coulé sous les ponts de mon plaisir
    mais je me souviens tout de même comment c’était dans ma première année,
    ces orgasmes violents qui se suivaient après de plus ou moins longs préliminaires
    avec relativement peu de sensations

    je n’ai plus jamais ce type de séance,
    parfois j’ai de longs périodes sans orgasmes, je ne m’en aperçois même pas,
    mon plaisir est intense, très intense des les premières secondes, ressenti dans tout le corps
    et les moments creux sont rares et brefs,
    surtout il y a une énorme variété dans les sensations

    c’est surtout ce genre de choses que je recherche, la qualité des sensations avant tout,
    pour moi ces mots, la qualité des sensations, veut dire précisément,
    des sensations ressenties dans tout le corps,
    ressenties des premiers instants de la séance jusqu’aux dernières
    et puis ayant beaucoup de variété, de finesse, de nuances

    un excellent baromètre pour moi de la qualité des sensations qu’on obtient,
    c’est si ces sensations créent en nous
    une sensation générale de se faire l’amour,
    il n’y a rien de plus exaltant à mes yeux
    quand tu ressens dans ta chair comme un corps à corps amoureux,
    comme si tu étais en train de te faire l’amour

    il faut avoir vécu cela au moins une fois
    pour comprendre à quel point c’est quelque chose de bouleversant et de profondément réjouissant,
    à quel point c’est quelque chose qui fait vibrer tout notre être
    jusqu’au plus profond de notre chair

    la variété, je l’ai aussi dans les orgasmes quand il m’arrive d’en avoir,
    ainsi dans mon fil, je décris les derniers que j’ai eus, avant-hier, je crois,
    je n’en avais encore jamais ressenti de pareils,
    tout semblait vibrer en moi, pas très fortement et pas très longuement
    mais d’une limpidité et d’une finesse de cristal,
    une dizaine qui se sont suivis en chapelet en quelques minutes
    d’une quinzaine de secondes, chaque

    je préfère aujourd’hui ce genre d’expérience à la grosse tempête qui emporte tout,
    je préfère un nectar voluptueux dans ma chair
    qui apporte une sensation d’épanouissement et d’accomplissement dans l’instant
    plutôt que les orgasmes stratosphériques qui se succèdent comme dans un rodéo

    tu as déjà obtenu des résultats splendides, @lighteningbolto
    et il ne tiens qu à toi de toujours évoluer, de toujours progresser
    tes trente secondes avant l’orgasme vont se transformer en une minute
    et se prolongeront toujours plus
    jusqu’à ce qu’un jour, tu ais la sensation que toute ta séance n’est plus qu’un long orgasme,
    enfin orgasme n’est pas le mot,
    tellement réjouissant, chaque instant tellement satisfaisant, tellement plein,
    que c’est la même proportion de bonheur intense injectée dans la chair que durant les orgasmes très puissants
    mais sans la violence, sans l’aspect acéré, sans le décollage brusque, de l’orgasme
    et puis surtout avec une myriade de nuances et de variété

    #33099
    bzobzo
    Participant

    le rewritting qui a progressé

    pour moi, le rewriting ne cesse jamais, il évolue constamment

    -Quand les premiers signe de plaisir apparaissent, désormais une douce chaleur irradie mon bas ventre. C’est extrêmement agréable mais je ne vis pas ce plaisir comme sexuel. C’est juste du bonus ^^

    ça c’est parce que tu perçois le plaisir trop comme un mec
    qui dès qu’il n’a une perception de déluge dans la queue ou pas trop loin,
    s’en désintéresse,
    une douce chaleur dans le bas-ventre, c’est pourtant tout ce qu’il y a de plus sexuel,
    c’est le début d’une volupté qui va envahir tout ton corps si tu t’y intéresses comme il faut,
    qui va prendre toutes sortes de nuances et de coloris,
    ta perception est encore en pleine évolution,
    tant de détails nous échappent au début,
    on ne perçoit que des bribes,
    les plus puissantes

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 139)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.