Mots-clés : , ,

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Articles
  • #20104
    AvatarAneros40
    Participant

    Bonjour !

    je suis tout débutant dans la voie royale de l’orgasme prostatique ( pas encore atteint ) avec Aneros Helix. et j’ai dévoré tous les témoignages postés ici !

     

    Je dois avoir faire une dizaine a peine de séance jusqu’ici. Je dois prendre mon mal en patience car évidemment cela m’a pris du temps pour commencer à me « rewirer ». Bref, pas de grosses surprises quant au plaisir jusqu’ici, juste ressenti de plus en plus clairement le titillement de la prostate et parfois des contractions involontaires mais qu’on aurait dit venir du pénis… Je m’entraine à contracter mon périnée hors séance.

     

    Aujourd’hui, au lever, ( je n’avais encore jamais essayé au lever ) j’ai sorti l’aneros, pensant que la détente du corps a la sortie du sommeil me serait salutaire.Je me suis bien décontracté, en me concentrant sur ma prostate, que maintenant j’arrive enfin a ressentir. Puis me concentrer uniquement sur les sensations et , pour la première fois, m’exciter en même temps en imaginant des choses. Je précise que je me suis mis allongé sur le dos, une jambe droite l’autre fléchie mais posée. Au bout d’un moment des contraction involontaire sont venues et , me souvenant de ce que j’ai lu sur ce forum, je me suis titillé les tétons et là… une vague de plaisir vraiment énorme a commencé a monter de mon bas ventre… mais s’est arrêtée. J’ai continué, en ressentant beaucoup de plaisir malgré tout mais cette vague ne s’est pas manifestée à nouveau…

    Et là je me pose une question. Quand. les contractions involontairs arrivent j’ai l’impression qu’elles viennent de mon pénis …est ce normal ? ou du moins c’est comme si il tremblait et c’est une sensation délicieuse. a moins qu’elles ne viennent du périnée et que je ne les ressente pas comme telles. En tout cas chose est sure, une vague délicieuse a commencé a me submerger !!!!
    affaire a suivre !!

    #20107
    AvatarLerris
    Participant

    Salut Aneros40 et bienvenu sur le forum !

    Je ne saurais dire si les contractions du pénis sont normales, malheureusement. Dans mon cas, il arrive souvent que mon périnée se contracte et que le pénis se durcisse, de façon involontaire. Je ne sais pas si c’est de cela dont tu parles. Il m’arrive également, quand les sensations sont au plus fort, d’en ressentir une partie dans le pénis, et d’avoir l’impression que celui-ci vibre. Ce qui est effectivement assez agréable ! Je n’ai jamais éjaculé, lorsque cette sensation était présente, et je n’ai jamais eu l’impression que cela avait une incidence négative sur mon cheminement vers l’orgasme prostatique.
    Bref, je ne pense pas que ça soit un problème.
    Maintenant, je laisse parler les experts qui t’en diront sûrement plus que moi.

    Bon courage pour la suite !

    #20112
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    quand les contractions involontaire arrivent j’ai l’impression qu’elles viennent de mon pénis… est-ce normal ?… En tout cas chose est sure, une vague délicieuse a commencé a me submerger !!!!

    Votre témoignage @Aneros40 me conduit à faire deux remarques :
    -1) Vous connaissez vos premières contractions involontaires. C’est excellent.
    -2) Vous vous êtes senti submergé par une vague délicieuse. C’est formidable.
    En 10 séances vous avez fait un très bon parcours. Vos sensations me paraissent tout à fait normales pour répondre à votre question. Mais il me paraît utile de vous rappeler que votre cheminement est profondément personnel et qu’en conséquence ce que vous ressentez et ce que vous ressentirez est et sera plus ou moins différent de ce que d’autres ont ressenti. En aucun cas vous ne devez penser qu’il vous faut suivre LA voie pour accéder au Super O’.

    Au contraire c’est votre corps et votre esprit qui construiront votre voie session après session. Vous ne pouvez que réunir les conditions qui vous permettront de vous ouvrir au plaisir orgasmique :
    -1) apprendre à vous détendre, à relâcher vos tensions musculaires,
    -2) exercer les muscles de votre plancher pelvien (exercices de Kegel),
    -3) organiser dans la mesure du possible vos sessions pour qu’elles soient des moments d’intimité à l’abri de toute interruption et des moments d’isolement suffisant pour libérer l’expression de votre plaisir,
    -4) focaliser votre attention sur vos sensations internes pour les reconnaître et les accompagner,
    -5) renoncer à toute attente et vivre chaque session dans l’instant pour éliminer le poison de la frustration,
    -6) prendre en compte l’expérience acquise pour évoluer et construire votre propre cheminement vers le paradis orgasmique.

    Dans votre progression vous allez découvrir, dans n’importe quel ordre, le battement de votre circulation sanguine dans votre bas-ventre ou périnée, la contraction involontaire de votre anus, la contraction involontaire de votre rectum, la contraction involontaire de votre périnée, la pulsation de votre pénis sans éjaculation, la naissance et le gonflement d’une sensation de chaleur autour de votre prostate et bien d’autres sensations.

    C’est normal. N’ayez ni doute ni inquiétude. Bon cheminement @Aneros40.

    #20306
    AvatarAneros40
    Participant

    Merci pour vos réponses, que j’ai lues très attentivement. Je reviens de vacances 3 semaines ( ou je n’avais pas mon aneros ).
    Pendant ces vacances, pour ne pas perdre le contact avec tout cela, j’ai malgré tout fais des exercices de contractions, un peu tous les jours. A un moment j’ai senti quelque chose venir, que je n’ai pu se laisser développer, n’étant pas seul. Et encore plus fort. La nuit de mon arrivée, donc sans aneros, j’ai été réveillé par ma prostate ( la première fois que ça m’arrive sans aneros ). Pas non plus fulgurant mais tout de même une bonne petite vague de plaisir c’est mieux que rien…J’étais en chien de fusil et je n’osai bouger de peur de perdre la sensation, et ne sachant quoi faire, ne m’y attendant pas du tout. Mais rien d’autre n’est venu. Je ne sais pas si j’aurais du « participer » aux contractions , car je me suis au contraire détendu de plus belle… trop peut être, la sensation a fini par disparaitre. mais je n’ai osé faire de contraction de peur de faire cesser ce réveil de ma prostate.
    Bref, je suis arrivé hier et évidemment, j’étais impatient de retrouver mon aneros. Je n’ai pas tarder a le mettre en place. Il y avait bien quelque chose, des sensations, mais je m’y perd un petit peu, entre tout relâcher complétement ou faire des petites contractions de temps en temps, ou des contractions continues…en tout cas il y avait bien quelque chose. j’ai décidé de me concentrer uniquement sur les sensations. j’ai eu plusieurs érections incontrôlables et j’ai très clairement senti ( c’est la première fois je crois, que je le ressent aussi clairement – l’ais-je déjà ressenti tout court d’ailleurs ? ) que de mon urètre s’échappait du liquide séminal, comme un peu pendant une éjaculation mais en continu ( la sensation de l’orgasme en moins, mais la sensation d’un écoulement continu dans L’urètre étant tout de même tres agréable en elle même ). Pourtant, j’ai regardé, pas de trace de liquide… juste la sensation. en continu. est ce le début de quelque chose ?

    #20345
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Oui, définitivement oui, @Aneros40. Les débuts les plus minuscules sont des débuts tout court. Et cette réponse vaut pour la totalité de votre témoignage.
    Bon cheminement @Aneros40.

    #20402
    AvatarAneros40
    Participant

    Nouvelles avancées !!!! je suis surexcité !!!! apres avoir passé une ( mauvaise ) nuit avec mon Aneros,
    cet apres midi, en revenant des courses. Je m’assoit tout simplement sur le canap devant la télé. Et là d’un seul coups comme si une vague de désir et de plaisir immense se propageait de mon bas ventre!!!! j’ai rien compris !!! vraiment c’était LA vague, je l’ai senti, si elle avait continué a monter , je serait mort de plaisir je crois !!!! un chatouillement dans le bas ventre délicieux !!! je suis donc resté comment ça, n’osant bouger, mais devant m’absenter, j’ai du me resoudre a quitter la position assis ( tout simplement ). hé bien depuis cette apres midi depuis ce moment la j’ai l’impression que ma prostate est reveillée, je la sent me titiller…sans arriver completement a la satisfaire. j’ai enchainé avec une longue sceance a l’aneros tout a l’heure : j’y suis presque, mon dieu… je l’ai senti revenir… LA vague !!!! j’y suis presque !!!

    #20440
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Nouvelles avancées !!!! je suis surexcité !!!! apres avoir passé une ( mauvaise ) nuit avec mon Aneros,

    Je ne vois que deux causes à votre mauvaise nuit. Soit votre masseur créait une pression douloureuse, soit vous attendiez un plaisir du seul fait de l’insertion. Faute de précisions à ce sujet de votre part je suis tenté de penser que c’est la seconde cause qui a gâché votre nuit.

    là d’un seul coups comme si une vague de désir et de plaisir immense se propageait de mon bas ventre!!!! j’ai rien compris !!! vraiment c’était LA vague, je l’ai senti, si elle avait continué a monter , je serait mort de plaisir je crois !!!!

    Vous avez dans cette expérience la meilleure illustration des détours que peut prendre votre cheminement vers le Super O’.

    Bravo et bon cheminement @Aneros40.

    #20726
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    @Aneros40 vous êtes passé de :

    je suis tout débutant dans la voie royale de l’orgasme prostatique ( pas encore atteint )… Je dois avoir faire une dizaine a peine de séance jusqu’ici… juste ressenti de plus en plus clairement le titillement de la prostate et parfois des contractions involontaires mais qu’on aurait dit venir du pénis…

    le 14 juillet à :

    Et là d’un seul coups comme si une vague de désir et de plaisir immense se propageait de mon bas ventre!!!! j’ai rien compris !!! vraiment c’était LA vague, je l’ai senti, si elle avait continué a monter , je serait mort de plaisir je crois !!!! un chatouillement dans le bas ventre délicieux… hé bien depuis cette apres midi depuis ce moment la j’ai l’impression que ma prostate est reveillée, je la sent me titiller…sans arriver completement a la satisfaire. j’ai enchainé avec une longue séance avec l’aneros tout a l’heure : j’y suis presque, mon dieu… je l’ai senti revenir… LA vague !!!! j’y suis presque !!!

    le 13 août. Je suis curieux de savoir où vous ont conduit vos sessions suivantes. Les trois semaines de vacances, loin de vous faire perdre vos premières sensations, ont au contraire ouvert la porte à une expérience de jouissance très forte. Est-ce que les dernières semaines écoulées vous ont permis de confirmer voire d’amplifier cette expérience ? Bon cheminement @Aneros40.

    #20769
    AvatarAneros40
    Participant

    Bonjour, désolé pour le temps de réponse !!

    Hé bien, pour répondre a votre premier message, oui je pense que j’en attendais un peu trop….

    Mais maintenant les choses ont changé. Pour l’orgasme, pas encore atteint… je ne l’ai atteint qu’une fois, sans aneros mais… avec éjaculation ( très très bon quand même au demeurant, et assez déstabilisant d’éjaculer sans se toucher !!! vraiment l’impression de faire l’amour ). Mais je commence a sentir quelque chose maintenant. Je n’y suis pas encore mais je sent les etincelles de plaisir… mais rien a faire, je n’arrive pas a atteindre l’orgasme, même en me focalisant uniquement sur les étincelles de plaisir et en essayant de les faire amplifier. J’ai même bizarrement l’impression que, j’arrive a avoir plus de plaisir sans aneros qu’avec, juste après une scéance, en faisant des contractions… mais en ayant conscience que, les trucs que je peut ressentir avec l’aneros, si j’arrivait a les amplifier, seraient 100 fois meilleur !! e. Mais ce biais la me semble être plus porté vers la partie éjaculatoire du plaisir… c’est bizarre !!! c’est par période, et j’ai l’impression que chaque période est différente, avec l’impression d’avoir eu tout faux jusque la… jusqu’à la prochaine période. Je suis assez perdu en fait. Je peut ressentir des sensations absolument délicieuses en faisant les exercices de contractions et en m’imaginant que ma prostate est massée de façon très douce et circulaire.

    #20773
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Ne soyez pas désolé @Aneros40. Quand on est occupé le temps passe souvent plus vite que ce que l’on souhaiterait.

    je n’arrive pas a atteindre l’orgasme, même en me focalisant uniquement sur les étincelles de plaisir et en essayant de les faire amplifier.

    Vous focaliser sur vos étincelles de plaisir ne vous conduira pas automatiquement à l’orgasme puisqu’il n’y a pas de lien mécanique entre vos efforts et votre objectif orgasmique. Donc ne pas atteindre l’orgasme malgré votre application est normal au début, même si cela vous semble frustrant. Essayez de penser que l’attention que vous portez à vos sensations est destinée à vous faire prendre conscience de ce qui commence à se passer en vous, à vous ouvrir à une forme de jouissance différente de celle que vous connaissez. Quand vous serez prêt vous franchirez, à votre grande satisfaction, une étape dans votre cheminement.

    J’ai même bizarrement l’impression que, j’arrive a avoir plus de plaisir sans aneros qu’avec, juste après une séance, en faisant des contractions… mais en ayant conscience que, les trucs que je peut ressentir avec l’aneros, si j’arrivait a les amplifier, seraient 100 fois meilleur…
    Je peut ressentir des sensations absolument délicieuses en faisant les exercices de contractions et en m’imaginant que ma prostate est massée de façon très douce et circulaire

    Tout cela est aussi normal. En lisant les témoignages présentés dans notre forum vous avez pu constater que vous n’êtes pas le seul à faire cette expérience. Le masseur n’est qu’un objet qui facilite l’accès à cette autre forme de plaisir, en facilitant la concentration grâce à une stimulation physique. Certains parviennent même à se passer du masseur. Continuez en essayant de retrouver avec le masseur l’état d’esprit dans lequel vous êtes quand vous ressentez du plaisir sans l’avoir inséré.

    Je suis assez perdu en fait.

    Je pense que c’est dû à la difficulté de faire un cheminement dont vous ne connaissez pas du tout le trajet. Pour vous rassurer, vous compensez en imaginant ce qu’il devrait être. Comme votre imagination ne vous propose que des routes qu’elle connaît, elle vous conduit vers des impasses. N’attendez rien de vos sessions et vivez les avec désir et intensité dans ce qu’elles sont et non dans ce que vous aimeriez qu’elles soient.

    Soyez patient, soyez confiant. Bon cheminement @Aneros40.

    #20774
    AvatarAneros40
    Participant

    Merci beaucoup pour cette réponse éclairée, qui me redonnes du baume au cœur dans ce cheminement.
    Je pense que le plus dur est de faire une séance sans rien attendre. Parfois j’essaie, je me dit : faisons comme si l’aneros n’était pas la… mais ça je n’y arrive pas. Quand il est là je le sens qu’il est la. Je ressent d’ailleurs, j’avais oublié de préciser, des choses différentes depuis quelque temps, l’anéros étant inséré. Comme une sensation de crampes mais non douleureuses, au contraire. Comme des crampes de plaisir. Je ne saurais pas comment décrire ça autrement. Pour l’instant j’en suis a : mes contractions volontaires me donnent beaucoups de plaisir. Parfois je me sent au bord des contractions involontaire, mais quelque chose fait qu’elles ne se font pas. Et je sens bien que si je les avais ses contractions involontaires, ce serait une telle sensation de plaisir au vu des contractions volontaire, j’ose a peine l’imaginer… J’ai lu un peu partout qu’il fallait se détendre encore plus mais quand on dit se détendre completement, on parle bien de relacher completement meme les muscles autour de la prostate ? car j’ai remarqué que l’anéros étant inséré, un certain stade de tension minimum se fait un peu automatiquement.

    #20797
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Je pense que le plus dur est de faire une séance sans rien attendre.

    Vous mettez le doigt @Aneros40 sur l’une des difficultés que les débutants laborieux, comme je les appelle, mentionnent souvent. Vous devez idéalement engager vos sessions de massage prostatique avec le puissant désir de vous offrir au plaisir, non avec celui de jouir. Tant que vous ne vivez pas l’expérience répétée d’un plaisir intense, considérez que vos sessions sont des séances d’entraînement ; un athlète de haut niveau ne bat pas de record pendant son entraînement. Il travaille pour battre le record quand son corps et son esprit seront prêts pour le faire.

    Parfois j’essaie, je me dis : faisons comme si l’aneros n’était pas là… mais ça je n’y arrive pas.

    On ne triche pas. Pour votre apprentissage il est important d’être parfaitement conscient de toutes les stimulations que le masseur apporte.

    Pour l’instant j’en suis à : mes contractions volontaires me donnent beaucoups de plaisir. Parfois je me sens au bord des contractions involontaires, mais quelque chose fait qu’elles ne se font pas.

    Quand cela se produit continuez vos contractions volontaires en réduisant de plus en plus leur force, jusqu’à faire des contractions imperceptibles (contractions plus mentales que musculaires). Ce faisant vous facilitez l’approfondissement de votre détente et le développement des contractions involontaires qui font bouger le masseur pour qu’il stimule votre prostate.

    Bon cheminement @Aneros40.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.