20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 63)
  • Auteur
    Articles
  • #25955
    AvatarSpele42
    Participant

    Pas raisonnable du tout une séance d’une heure 1/4 après le footing lors de ma sieste solitaire. Puis séance nocturne de 4 heures du coup je n’ai dormis que 2 heures 🙁
    Addiction ?
    Je n’aurais pas pu dormir, l’appel de la prostate. En tout cas j’ai senti de superbes sensation avec certaines fois un va et vient non contrôlé divin en chien de fusil sur le canapé pendant plusieurs minutes (15m). Je me suis retrouvé à moitié nu les jambes en l’air tellement c’était bon. Mais pas d’orgasme à proprement parlé, à moins que…
    Je ne pense pas.

    #25957
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    A lire comment tu enchaînes tes sessions, @Spele42, j’ai l’impression que ta libido est au plus haut. J’en suis heureux pour toi.

    j’ai senti de superbes sensation avec certaines fois un va et vient non contrôlé divin en chien de fusil sur le canapé pendant plusieurs minutes (15m). Je me suis retrouvé à moitié nu les jambes en l’air tellement c’était bon. Mais pas d’orgasme à proprement parlé, à moins que…

    Comme je le dis à @severus il est important que tu acceptes l’idée que tes orgasmes prostatiques peuvent ne pas ressembler à tes orgasmes avec éjaculation, particulièrement au début. Je pense que tu as fait cette nuit l’expérience d’un véritable orgasme prostatique. Dans ton court message tu ne parles à aucun moment de ton pénis, ni de masturbation classique pour finir ta session. Cela semble confirmer que ta jouissance était bien centrée ailleurs.

    Bon cheminement @Spele42.

    #25960
    AvatarSpele42
    Participant

    Merci Andraneros ! Aujourd’hui c’était coton pour la concentration au travail ! Fatigue mêlée d’exitation sous jacente. Mais bon c’est pour la bonne cause. Pour être un peu plus précis, les vas et viens étaient non contrôlés et apportaient bcp de plaisir quand il massaient la prostate. Et non j’ai bien été tenté à plusieurs reprises tant l’envie de jouir était présente, mais je me suis bien garder de me masturber. Des caresse des tétons, des pieds, du haut de à raie des fesses, du corps tout entier, mais pas de masturbation.
    Autre chose, pendant de longues minutes en début de séance, je n’ai pas inséré l’aneros et suis monté en excitation en massage interne sans outil. Certaines fois, je le redis, c’est presque mieux sans l’aneros, sauf si on veut aller plus loin. Rien que d’y penser quel plaisir !

    #25973
    AvatarSpele42
    Participant

    Ce jour 30 min de détente toujours caresse des tétons, contractions rectales en regardant des vidéos de sexe. Je commence à entrevoir l’orgasme – vraiment c’est vraiment bon ! -et j’en profite pleinement. J’arrive à un stade où l’aneros n’est pas nécessaire pour faire naître le plaisir. Dommage d’avoir été interrompu, j’aurais pu aller bcp plus loin semble t il. Je me contente de ce plaisir nouveau et me dit que super O viendra en son temps, mais j’ai le sentiment que ça monte progressivement par petits paliers. A suivre.

    #26007
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    @Spele tu sembles accéder au plaisir prostatique de plus en plus facilement et l’intensité de ta jouissance semble s’accroître session après session. Je te disais le 22 janvier en réponse à ton message d’ouverture :

    C’est formidable ! Si cette sensibilité ne vous conduit pas inconsciemment à tout bloquer, vous semblez promis à vivre rapidement des moments de jouissance extrême.

    Ta progression est encore plus rapide que ce que j’imaginais à ce moment. Je le redis, c’est formidable ! Il te reste à mieux programmer tes sessions pour avoir le temps de laisser ta jouissance s’amplifier et te faire basculer dans un autre monde.

    Bon cheminement @Sele42.

    #26011
    AvatarSpele42
    Participant

    Merci ! Bon, hier au coucher, pas la possibilité de dormir donc RDV canapé du salon pour 2 heures de massage sans et avec outil. Un délice ! Il faut que je ralentisse, mais je ne sais pas si j’en aurais la force :p

    #26020
    AvatarSpele42
    Participant

    Nouvelle expérience qui montre que le réveil de la prostate a des effets surprenants ! Depuis plusieurs rapports avec ma femme, nous nous faisons faces et je commence à lui caresser les seins pendant de longues minutes. Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir introduit des préliminaires dans nos rapports, mais du coup elle s’est mise également à me titiller les tétons et j’ai déjà dit ici que j’y étais sensible depuis le rewiring. Du coup sur la fin du rapport voyant et surtout entendant que cela me procurait du plaisir elle a continué sur la fin quand j’étais en elle et c’etait… indescriptible. Comme je n’ai pas évoqué avec elle ce récent intérêt pour la stimulation prostatique, j’ai eu un peu peur d’être « découvert « . En tout cas ce fut une expérience assez unique dans ma vie sexuelle ! On verra si certaines bonnes habitudes se mettent en place !

    #26046
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Je partage ton intérêt pour la découverte de cette double zone érogène.
    J’ai remarqué qu’apres quelques mois de stimulation régulière, j’arrivais a des niveaux d’excitation et de plaisir très forts rien qu’avec quelques caresses.
    J’ai un article en gestation sur le sujet et je constate que le plaisir est démultiplié quand je caresse les deux en même temps mais avec des mouvements non symétriques… c’est presque trop pour mon cerveau !
    Très belles découvertes à toi !

    #26075
    AvatarSpele42
    Participant

    Merci whattimeislove ! Bon je vais me répéter et peut être est-ce de l’auto conviction, mais j’ai plus de plaisir sans aneros. Ce matin j’ai pratiqué sans en me concentrant sur les vas et vients « involontaire » au niveau de mon sphincter et j’ai eu la sensation d’avoir eu quelques orgasmes avec une contraction des abdos très forte accompagnée de tremblements internes. En fait si je me décontracte, la mise en place de ces enchaînements arrive assez vite au bout de 10min je dirais, puis les orgasmes de manière plus ératiques par la suite. Je redis également que je cherche plus le super o, et je pense qu’il vendra sans doute quand mon corps aura assimilé toutes ces nouvelles sensations.
    C soir séance de muscu se terminant par une séance aneros faisant du bien, mais bcp moins que sans et sans sensation d’avoir eu d’orgasme.
    Chaque séance avec ou sans s’accompagne de rougeurs sur les joues et quelques fous avec quelques erections (surtout sans aneros) vidéos erotiques gay et le tour est joué.
    Bon à suivre…

    #26107
    AvatarSpele42
    Participant

    Ça bug la publi je retente !

    Depuis ma dernière séance, j’ai enchaîné celle d’hier en sieste d’après midi post running puis ce jour en sieste également. Très bonnes sensations surtout aujourd’hui ou l’appui sur la prostate avec l’aneros était vraiment bon ! Signe que je suis devenu accro, j’ai fait une séance 3 jours d’affilé et fait l’amour à ma femme également le soir ces deux derniers jours avec des sensations de fous, comme déjà dit rapport beaucoup plus long avant et après pénétration, et ma femme qui aime me faire du bien car sans en avoir parlé elle continue à me titiller les tétons, ce qui me fait râler comme un animal en rute.
    Cet après midi après la sieste j’ai du faire un détour par l’appartement de mon père pour relever son courrier et je n’avais qu’une idée en tête. Qu’a cela ne tienne j’y suis allé avec les doigts avec également de bonnes sensations différentes de celles de l’aneros. Car avec les doigts on ressent l’intérieur de son corps avec les mouvements incontrôlés du sphincter.
    C’est pas bien du tout ! Et rebelote allongé sur le canapé en matant des vidéos porn.
    J’ai l’impression d’être devenu un vrai obsédés ! Et dès que j’en ai l’occasion je me caresse les tétons en solitaire.
    Ou vais je ? Il faut que je me reprenne un peu en main mais je suis un peu comme avec un nouveau joujou, difficile de ne pas céder à la tentation. Demain sortie à la neige en famille qui je l’espère sera une pause salutaire dans toute cette histoire. Enfin bon je le vis bien quand même, ce n’est pas pesant et c’est si bon !

    #26112
    JieffeJieffe
    Participant

    ce n’est pas pesant et c’est si bon

    Ben voilà, tout est dit.
    Si cette expérience n’a pas d’effet négatif sur ta vie, ni sur ta vie de couple, bien au contraire semble t’il, profites Spele, profites en pleinement.
    C’est tout de même formidable ce qu’il t’arrive.
    Jouis, jouis pleinement.

    #26121
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Tu nous disais @Spele il y a à peine 3 semaines :

    Oui il est compliqué d’aborder des choses autour de la sexualité avec ma femme. La connaissant… elle ne comprendrait pas cette recherche du plaisir en dehors du lit conjugal :(. J’ai déjà essayé d’aborder la conversation sur la masturbation (la sienne) et je vois bien que ça la gêne. Pour tout dire je sors d’une période de carence sexuelle à mon niveau (manque de testostérone, donc de désir) qui l’a habitué au désert sexuel. Au creux de la vague il pouvait se passer plusieurs mois sans rien. Bref, depuis 2 ans je fais des piqûres de testo tous les trimestres et ça va mieux, c’est plus régulier, mais de la à aller plus loin dans les jeux érotiques ! 

    Et hier tu écris :

    j’ai fait une séance 3 jours d’affilé et fait l’amour à ma femme également le soir ces deux derniers jours avec des sensations de fous, comme déjà dit rapport beaucoup plus long avant et après pénétration, et ma femme qui aime me faire du bien car sans en avoir parlé elle continue à me titiller les tétons, ce qui me fait râler comme un animal en rut.

    Est-ce la découverte et l’acceptation de ton aptitude à jouir avec (ou sans) Aneros qui propulse ta libido à de tels sommets ? Que va-t-il se passer lors de ta prochaine piqûre de testostérone ?

    Avec une telle évolution de ta part et avec un tel degré de sensibilité, ta femme doit s’apercevoir (avec satisfaction?) que tu changes et se demander ce qui se passe. Tu devrais anticiper en douceur le moment où elle finira par t’interroger et la mettre dans la confidence.

    En attendant je suis très heureux de lire à quel point tu ressens du désir et du plaisir. Je me demande maintenant quand tu vas basculer de l’autre côté de la barrière et faire à ton tour l’expérience de l’orgasme prostatique et du super O’. Bon cheminement @Spele42.

    #26152
    AvatarSpele42
    Participant

    Merci pour vos encouragements. Oui tu as raison andraneros la piqûre de testostérone doit y être également pour quelque chose car cela fait environ 2 semaines que j’ai fait la dernière injection trimestrielle, même si je pense que les effets étaient déjà là, ils sont sûrement amplifiés.
    Pour ce qui est de ma femme je pense qu’elle est contente ! On fait maintenant plus ce qu’on dirait “faire l’amour” que faire du sexe pour être poli 🙂

    #26223
    AvatarSpele42
    Participant

    Comme je le disais sur un autre post semaine de vacances ou j’ai l’occasion d’essayer plein de choses. Dernière évolution en date les fameuses convulsions involontaires au niveau du bassin et des fesses et de tout le corps sans que cela ne provoque de plaisir particulier.
    Ce ressenti lors d’une seance ce matin au réveil et ce soir en séance de muscu sans aneros. Plutôt encourageant les résultats qu’on peut avoir sans aneros en se concentrant sur son plaisir uniquement. Je continue à creuser dans cette voie.
    Faut il obligatoirement avoir ces convulsions avant qu’arrive l’orgasme super O ?

    #26238
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    On fait maintenant plus ce qu’on dirait “faire l’amour” que faire du sexe pour être poli

    Cette évolution fait partie des effets secondaires de la découverte du plaisir prostatique. C’est formidable @Spele42. .

    Faut il obligatoirement avoir ces convulsions avant qu’arrive l’orgasme super O ?

    • Obligatoirement – Le plaisir prostatique n’est pas une expérience uniforme. Il est plus profond, il concerne un plus grand nombre de nerfs et il est plus cérébral que l’orgasme centré sue le pénis. Il donne donc normalement des sensations très différentes et provoque des réactions très variées. C’est pourquoi l’adverbe « obligatoirement » ne me paraît pas adapté à sa description.

    • Convulsions – Les forums spécialisés présentent des témoignages qui décrivent des orgasmes prostatiques qui plongent le corps dans une détente très profonde, dans un bain de jouissance purement cérébrale. Ce sont les « calm seas orgasms » ou « orgasmes des mers calmes ».

    • Super O’ – Le plus souvent l’intensité de la jouissance est telle qu’elle paraît insoutenable, qu’à ce moment on perd tout contrôle et que des spasmes réflexes se produisent. Dans ce cas les convulsions accompagnent éventuellement la fin de la montée du plaisir et l’orgasme mais ne le précèdent pas.

    • Convulsions avant qu’arrive l’orgasme – Cette situation est souvent décrite mais elle me gêne pour deux raisons. La première est qu’elle est en contradiction avec la recherche de la détente et du relâchement musculaire. La seconde est que l’importance qu’on lui donne peut conduire des débutants à reproduire par ce biais l’attitude qu’ils ont lors de leurs masturbations traditionnelles.

    Comme c’est une situation que je ne connais pas, je suis peut-être mal placé pour en parler. Je laisse la parole à nos amis qui vivent leurs orgasmes prostatiques et super Os’ avec plus d’agitation que je ne le fais. Bon cheminement @Spele42.

    #26251
    AvatarSpele42
    Participant

    Nouvel essai

    Cette évolution fait partie des effets secondaires de la découverte du plaisir prostatique. C’est formidable

    @andraneros
    Merci encore, oui c’est bien quand paupaule est au top. Malheureusement il y a un hic, comme je trouve du plaisir en caressant ma femme et que mon sexe est devenu optionnel du coup il ne répond plus présent quand il faut passer à l’action. 2 fois j’ai eu des “pannes” en la matière. C’est rageant d’autant plus que la jouissance ejaculatoire combinée avec le plaisir ressenti au niveau de la prostate est… tellement bon !! Peut être de la fatigue ?!

    Dans ce cas les convulsions accompagnent éventuellement la fin de la montée du plaisir et l’orgasme mais ne le précèdent pas.

    Du coup mauvaise pioche, je ne sais pas d’où cela vient alors. En fait quand je commence une séance il y a 2 types d’effets, voire 3 depuis aujourd’hui.
    – premier effet : va et vient ressenti au niveau du sphincter, mon sexe se contracte et se rétracte au début lentement et ces contractions rétractations s’accélèrent et procure beaucoup de plaisir que je situerais entre l’anus et le sexe
    – deuxième effet : contractions involontaires sans procuration de plaisir particulier. Le corps se tort dans tous les sens alternance de contraction abdominale, du sphincter, rectale. La nuit dernière j’ai laissé faire au début et au bout d’une heure j’ai inséré l’aneros. Le corps a dû s’habituer à nouveau à ce corps étranger et rebelote pour les spasmes. Rien de particulier ne venant j’ai quand même arrêté au bout de 2 heures, mais bon le sommeil a eu du mal à venir car les spasmes ont continué “malgré moi” dirais je. Résultat un état de fatigue important durant la journée et une douleure au niveau de la prostate du fait de l’appui trop prononcé avec l’aneros (et peut être aussi pour une activité un peu trop prononcé cette semaine)
    – troisième effet : déjà ressenti par le passé mais fugace. Ce soir, en me concentrant sans aneros je ressens comme des chatouillis qui, si je me concentre un peu peuvent durer jusqu’à 1 minute. Ces chatouillis reviennent par intermittence après quelques contractions involontaires au niveau des abdos. J’ai déjà entendu parlé de ces chatouilleuses auxquels il faut prêter attention. Alors je continue dans cette voie.
    Autre chose que je n’ai pas dit. Je fais des abdos quotidiennement depuis plusieurs années ainsi que des vacuums (contractions des abdos pour atteindre les muscles profonds). Pensez vous que certaines “aptitudes” peuvent provenir de la car j’ai déjà lu que certains exercices de raffermissement musculaire pouvaient aider ?

    Merci encore à tous pour l’ouverture d’esprit dont vous faite preuve sur ce site. C’est vraiment admirable ce que vous faites tous 🙂

    #26252
    AvatarSpele42
    Participant

    Bon, je le sentais déjà un peu hier, mais un nouveau cap a être franchi. Je suis au stade, au minimum des mini O. Emballement au niveau du périné avec un galop rythmique incontrôlé que je n’avais jamais ressenti aussi fort avant. J’y reviendrais plus tard, mais il m’a suffi de me conventrer sur les fameux fourmillements et me laisser aller à mes sensations. Je suis content d’avoir franchi ce step.

    #26255
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    « Mauvaise pioche » pas forcément Spele42. Si ces convulsions sont véritablement involontaires, si tu ne fais rien, ni en mouvement, ni en pensée pour qu’elles apparaissent, si tu n’y penses pas avant qu’elles ne te prennent, si tu te sens profondément détendu avant leur apparition, c’est qu’elles font partie de la montée de ton plaisir. Ne te bloque donc pas sur cette partie de ton expérience.

    Ton expérience évoluera encore au fil de ton cheminement et des progrès que tu feras.

    Le premier effet fait bien partie de ce qu’on peut attendre. Le deuxième effet est régulièrement mentionné et semble le plus souvent s’atténuer ou évoluer avec le temps. Le troisième effet me paraît correspondre à un »éveil » des terminaisons nerveuses anales (ou autres car tu ne dis pas où tu ressens ce chatouillis), éveil associé à ta concentration. C’est un événement qui est en effet très intéressant pour la suite et l’amplification du plaisir que tu ressens.

    Je fais des abdos quotidiennement depuis plusieurs années ainsi que des vacuums (contractions des abdos pour atteindre les muscles profonds). Pensez vous que certaines “aptitudes” peuvent provenir de la car j’ai déjà lu que certains exercices de raffermissement musculaire pouvaient aider ?

    A mon avis oui. j’ajoute deux liens qui décrivent cet exercice
    https://www.perdre-ventre-rapidement.com/vacuum-abdos-ventre-plat/
    http://comment-perdre-ventre.fr/vacuum-abdominal-exercice-respiratoire-efficace/

    Vu le rythme auquel tu enchaînes tes sessions avec et sans masseur, tu risques la surchauffe. Pense à « Paupaul » ! Cela dit ta dernière session confirme ce que tu ressentais avec l’apparition du « troisième effet » que dont tu parlais hier.
    J’ai hâte de lire la suite de ton témoignage. Bon cheminement @Spele.

    #26260
    AvatarSpele42
    Participant

    Merci encore pour toutes ces précisions andraneros. En espérant que cela profite également à d’autres personnes dans mon cas.
    Il faut que j’apporte à votre connaissance d’autres points qui peuvent se révéler utiles : ma position d’hier soir pendant ces fourmillements était assise les jambes tendues sur la table basse ou en tailleur. D’autre part depuis plusieurs jours j’écoute des sons Amsr et notamment un en boucle qui me relaxe vraiment. Quand je me concentre dessus cela me permet également de focaliser mon attention sur un effet “neutre” qui je pense aide à la relaxation.
    Le lien : Male orgasme
    D’autre part après ce que j’appellerais un mini orgasme, j’ai continué pendant près d’une heure en mode relaxation a l’écoute du plaisir procuré. Lorsque que je me suis décider à dormir, j’ai laissé faire les choses. J’ai plusieurs fois été réveillé par l’appel de la prostate en mode frottage contre le lit avec des mouvements du bassin d’avant en arrière. A suivre en espérant que les effets aillent crescendo 🙂

    #26285
    AvatarSpele42
    Participant

    Alors aujourd’hui je me suis concerté sur c’est fameux fourmillements, picottis ou autre que je laisse se développer et là… ces sensations se rependent dans le bas ventre, se déplacent vers le sexe et certaines fois se rependent dans le bas du corps puis des battement se développent tout seul au niveau du sexe (rétractation contractions / P wave ?) tout cela sans l’aide de l’aneros.
    S’agit il d’un orgasme ? Je pense que oui ! Car cela peut durer jusqu’à deux minutes. Pour l’instant cela ne me clou pas sur place, mais j’ai cru comprendre qu’à force s’entrainement ces sensations peuvent se développer pour devenir les fameux super O.
    Et quelques minutes d’attente après le premier en se concentrant j’enchaîne sur une autre série.
    Merci pour vos avis sur la question.
    A force de perseverance jarrive progressivement à des résultats encourageant.
    Merci pour votre aide dans mon cheminement, je continue ma route !
    Je précise que je ne suis pas raisonnable du tout car mes séances sans aneros (bien pratique) se déroule matin et soir tous les jours – dont une partie en conduisant 🙁 je sais c’est pas prudent !
    :p

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 63)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.